ro1.jpg
Il y a des thérapies farfelues auxquelles j'ai du mal à croire. Y a qu'à penser à la médecine par les pieds, les aiguilles, les pierres (précieuses), la fumigation, l'auto-hypnose, l'hypnose tout court, la discussion de groupe, les régimes bien-être (comme si chier jaune rendait plus heureux), toute une gamme de techniques censées raccrocher ton karma au bon wagon du destin.
Aller plus loin, plus fort, vigoureux et en bonne santé.


Je ne suis pas croyante (enfin si, je crois au pouvoir d'un McFlurry par un jour de dérive mentale).
Je n'ai pas envie qu'on me dise qu'un bout de sauterelle est bon, il faut que je le goûte pour le croire, j'ai un reste de St Thomas qui vagabonde dans mon cerveau et les preuves tangibles sont ma seule certitude.
Tout ce qui n'est pas visible me rend sceptique et quand il y a deux ans, on me parlait d'aromathérapie, je voyais l'ensemble comme une secte de sniffeurs d'arômes.
Rien qui vaille.

Et puis j'ai commencé à soigner mes pustules à coups de coton tiges imbibés, je faisais disparaître des taches, je suais avec des bain de vapeur pour soigner mes migraines, massait mes tempes avec de la menthe poivrée, ne jurait que par le niaouli en période de floraison hormonale.

Je me sentais gagnante en me liant au pouvoir des plantes, comme invincible, une tortue ninja avec un bouquet de lavande coincé entre les dents.

Wonders of nature et cape rouge flamboyante.


Les roll-ons bien-être


ro2.jpg
Donc voilà, depuis ces débuts fructueux, je suis en constante recherche des joies de la nature sans forcément passer à la caisse, je me renseigne, je me fais un catalogue perso des petits remèdes qui pourraient m'aider au quotidien.
J'ai un nouveau credo, je pense plantes aromatiques et le sujet me passionne.

Quand on y connaît rien aux HE, qu'on se trouve comme un rond de flanc devant le rayon des petits flacons, il vaut mieux choisir la facilité, et prendre des synergies déjà toutes faites, un mélange d'huiles essentielles qui ensemble, fonctionnent en harmonie et décuplent leur pouvoir.
Ces mixes sont souvent bien pensés et limitent les risques d'un surdosage, c'est un peu comme un plat préparé pour vous, on a mis les ingrédients dans le bon ordre pour vous faciliter la vie et vous éviter la noyade.
Pour info, je vous conseille le livre "la bible des huiles essentielles" de Marabout, une petite mine d'or pour mieux comprendre cet univers.

 

Pour faire court, the power of the fleur réside dans les molécules aromatiques qui vont permettre la détente, la stimulation ou encore une action anti-inflammatoire, entre autres. Il est à noter que ces actifs peuvent se retrouver dans la circulation sanguine entre 10 minutes et 2h après l'application (selon Fabienne Millet), donc on respecte les précautions d'usage, et on cible les zones qui rendent leur efficacité plus pertinente : comme la nuque, les poignets, plutôt dans la zone du visage si on veut que la relaxation se fasse à cet endroit-là (en évitant muqueuses et yeux, of course).

ro3

Chez Nature & Découvertes sont vendus six petits roll-ons qui peuvent aider à endiguer des maux quotidiens comme le manque de libido (ambiance froufrous boa), la nausée, le stress, garantissent un esprit clair et un effet apaisant (calmant les piqûres de bestioles estivales notamment), ainsi qu'une action sur le mal de tête.

J'ai d'abord acheté le roll-on sommeil, en sniffant tous les tubes pendant 10 bonnes minutes au fond du magasin, et puis, deux semaines plus tard, vu le bonheur, j'ai rempilé avec le vitalité.

 

Pour l'un comme pour l'autre, la synergie est vraiment bien pensée, avec un bon équilibre entre les HE :

 

Roll-on Sommeil  
HE d'orange douce pour apaiser un maximum, de lavande pour la détente nerveuse, de marjolaine pour son effet sédatif, et de la litsée citronnée pour son effet calmant et anti-dépressif.

Roll-On vitalité 

HE d'orange douce, de menthe poivrée pour son effet tonique et revitalisant, de mandarine pour se relaxer, de géranium pour contre la fatigue générale, et de marjolaine.

 
NB : Pour les deux, la synergie baigne dans l'alcool, donc on évite d'en appliquer sur les zone exposées au soleil si on en utilise en journée

 

 

Ce qu'on peut en attendre, les effets

 

Quand j'ai commencé à utiliser Sommeil, j'étais dans une phase où je n'arrivais vraiment pas à m'endormir. Je me retournais comme une crêpe qui fait un malaise au fond de sa poêle, j'avais du mal à trouver ma place dans mon lit deux personnes.
En étoile, en triangle, les jambes pliées, tendues, trop de lumière, foutu hibou.

 

Un vrai chewing-gum qui s'étend dans tous les sens sans parvenir à prendre le train du dodo, j'étais métamorphosée et en proie à une grande frustration vu qu'en temps normal, je suis connue pour être une dormeuse professionnelle.
Râles et "pfff" sur le coussin, j'en avais ras le ciboulot.

ro4.jpg
Le premier soir, mise en place du rituel du roll-roll sur les tempes, un petit coup sur la nuque, le produit sèche vite et on sent très rapidement le parfum des HE qui se répand dans notre sillage (encore plus probant si tu te mets à contre-sens dans un courant d'air).

 

Et puis, un peu sceptique j'ai été me coucher.

Et j'ai dormi 10h d'un traite, sans me réveiller en pleine nuit.

Le lendemain, j'attribuais cette réussite à la chance du débutant, rebelote en soirée, et non, je me suis encore endormie comme un bébé.

 

Tous les jours qui ont suivit se sont passés dans la même harmonie, donc oui, je crois dur comme fer à ce petit stick pour contrer les légères insomnies et chasser les pensées qui empêchent de se détendre et de plonger dans les bras de Morphée (pour les cas plus graves, courir contre un mur et s'assommer fonctionne).


Puis lors d'une autre escapade bruxelloise, j'ai hésité entre vitalité et esprit clair, pour finalement repartir avec le premier. Plus qu'un regain de dynamisme, je lui trouve un côté "grosse tasse de chocolat chaud", il détend et ressource juste ce qu'il faut et sent très bon l'orange douce, en touche vivifiante.
Le Sommeil dégage une pointe de lavande en arrière-plan, fleur dont je suis une grande droguée depuis des années, donc olfactivement, j'aurais préféré qu'elle soit la note dominante, MAIS PASSONS.

Ces deux roll-ons ont le mérite d'être abordables (7.5 euros l'unité) et pratique à utiliser (tu masses la zone avec l'embout, pas de honte à le faire dans le métro), et je n'ai pas été déçue jusque-là.

Étant donné que dormir est un passe-temps précieux pour moi, je préfère Sommeil parce qu'il me permet de passer des nuits complètes
sans être interrompue par Insomnie qui passait par-là, la main sur les hanches, les bigoudis qui pendouillent.

On est tous d'accord là-dessus, rien ne vaut une bonne bave la bouche ouverte et les yeux fermés sur un coin de l'oreiller en ayant passé un agréable moment à rêver.
 

 

Voilà, je suis donc, ce mois-ci, dans une bulle de cocooning, la chaleur me met au ralenti, je recherche la fraîcheur et la détente quand la journée se finit enfin, et grâce à deux petits sticks, j'ai un peu moins de stress à gérer, je suis plus zen.

Et comme une suite logique, la zénitude amène la plénitude, Amen.

 

Des bisous les Caribous !
Achetés 7.50 euros chacun chez N&D

 


Lundi 21 juillet 2014 1 21 /07 /Juil /2014 17:11
- Par Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - Publié dans : Lifestyle - Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires

tipi100.jpg
Moonwalk sur la paupière, demi-tour, petit saut de chat, pas croisé, cumulet et pose, j'ai trouvé un contour des yeux dont je ne zappe pas l'utilisation.


LE TRUC IMPROBABLE

De tous les soins, la crème qu'on se colle sur l'orbite de l'oeil est sûrement celle dont je vous parle le moins, pour des raisons qui me sont propres :

  • je suis pas bégueule, si ma crème hydratante est cool, je m'en tartine jusque sur le globe
  • je ne suis pas une fana du massage orbital, plus vite la besogne est faite, mieux c'est
  • souvent, les produits pour cette zone coûtent bonbon (c'est limite s'ils ne s'installent pas sur les cils pour construire un patio avec vue sur ta vie)
  • je me bats avec un grain de riz pour avoir la bonne dose à appliquer, je galère toujours
  • je n'ai pas de problème particulier à part les yeux sensibles par périodes, et qui, d'un soir sur l'autre peuvent devenir très irrités

 

Donc, je n'ai jamais eu de grand discours à faire sur le sujet, j'avais beaucoup aimé le dioptigel de Liérac pour sa fraîcheur et son effet décongestionnant, mais ça n'allait pas plus loin.
Le soin des mirettes est un peu l'oublié de ma routine de tartinage quotidien, mais ça va, j'y vois bien.



Le topyalise palpebral de SVR

 

Et puis, il y a trois semaines (p'têt moins), j'ai recommencé à me frotter les yeux tous les soirs, sans pouvoir m'arrêter, en mode acharnée, parce qu'ils me démangeaient au possible et que même l'eau de bleuet peinait à calmer la zone.
Petite recherche sur le net entre deux cils collés dans la bataille, j'ai vite trouvé deux CDY qui pouvaient gérer mon problème (parce que, jouer au ping pong avec sa vue chaque soir, ça va deux secondes).

 

J'hésitais entre le contour des yeux hydratant apaisant d'Avène (t'as vu, j'ai résisté !!!) et le topyalise palpebral de SVR (on va l'appeler TP, TiPi), et finalement la balance a penché en faveur du second, parce que je ne connaissais pas bien la marque et que j'avais envie de découverte.


Le tutube

Déjà, premier constat, il n'y a que 10ml dans le tube (contre 15ml en général).
En soi, cela ne me pose pas de problème, je suis tellement économe qu'au rythme où je vais, j'ai assez de produit pour finir ma vie avec, mais si vous faites partie des gens qui font des masques avec ou qui l'utilisent comme beurre pour cuisiner, ça risque d'être vite fini.

Dedans il y a de l'eau, un silicone volatile, plusieurs ingrédients hydratants dont de la glycérine et de l'eau de bleuet (décongestionnante aussi), ainsi que du beurre de karité (pour nourrir et protéger), du sulfate de dextran (empêche le gonflement), de la bardane pour apaiser, de l'acide hyaluronique pour hydrater, de l'huile de bourrache (anti-inflammatoire, très bonne contre l'eczéma), entre autres composants.
La formule est typique de pharmacie, même si je la trouve plutôt bien fournie et foutue !

Aqua, cyclopentasiloxane, hydrogenate polydecene, pentylene glycol, glycerin, centaurea cyanus flower watter, amonium acrylate and acrylamide copolymer, xylitylglucosides, behenyl alcohol, butyrospermum parkii butter, caprylic/capric tryglyceride, anhydroxylitol, sodium dextran sulfate, xylitol, dipotassium glycyrrhizate, arctium majus root extract, sodium hyaluronate, borago officinalis seed oil, polyisoprene, polyisobutene, polysorbate-20, sorbitan isostearate, maltodextrin, sucrose palmitate, glyceryl, linoleate, silica, tromethamine, potassium sorbate, chlorphenesin.

 

 

Les effets

 

Le premier soir, j'avais les yeux dans un état pitoyable.
J'avais encore passé trop d'heures sur l'ordinateur, je n'avais porté que mes lentilles ce jour-là, j'avais frotté sans faire gaffe alors que j'avais encore mon mascara, résultat, la brigade "coucou ça pique" a débarqué.

Du coup, je me suis bien démaquillée sans trop frotter, et j'ai prélevé un gros grain de riz que j'ai étalé gaiement sans faire dans le détail. Oui oui, tu peux t'en barbouiller partout, pas uniquement sur l'orbite, car, fait incroyable, ce petit "baume" peut s'utiliser sur la paupière.

tipi2.jpg
Joie et danse de la paupiette, je n'ai pas du m'enquiquiner à ne m'en mettre que sur le contour, j'étais euphorique.

 

La première sensation était un léger échauffement mais il était surtout du à mes petits noeils irrités qui tentaient de retrouver le droit chemin. Les jours suivant, l'application était des plus agréable, et je n'ai pas une seule fois zappé cette étape depuis.

J'ai noté que cela ne me grattait plus quasiment immédiatement, que je n'avais plus de sensation de tiraillement, et qu'il faisait également très bien barrière contre le vent (en hiver il fera partie de mes favoris sans soucis).

Ce petit tube est parfait comme soin quotidien, je lui vois à la fois un rôle de grand sauveur quand c'est la pagaille des cils aux sourcils, mais aussi de bouclier protecteur quand il n'y a pas de quoi s'inquiéter mais qu'on veut éviter un soucis.
 

Il a vraiment tout pour lui, sans compter qu'il y a le plaisir de la texture, très douce et qui n'assèche pas en pénétrant (comme les gels le font souvent), et après deux essais, j'ai un peu du mal à lâcher prise.


Genre, pas de dodo sans mon petit baume, ni de matin sans lui, je suis blasée. 

 

 

Finalement, je me dis que si je n'ai jamais vraiment eu envie d'utiliser un contour de l'oeil, c'est parce qu'ils clament tous d'hydrater, de lisser, d'enlever les poches et de faire danser Adriana Karembeu sur tes cernes pour les pétrir.
Et quand on a pas de problème particulier, on ne s'embarrasse pas d'un produit superflu, on ne s'y intéresse juste pas.

 

Pourtant j'ai toujours eu les yeux hyper sensibles et je n'ai jamais daigné jeter un "coup d'oeil" sur ce petit problème qui me pourrissait la vie certains soirs.

My mystake, je ferai attention maintenant.

NB : pour ceux qui sont fort sujets aux grains de milium, rien à signaler sur la paupière, la crème est protectrice mais je ne la trouve pas occlusive !

 

Des bisous les Caribous !

Topyalise Palpébral de SVR  acheté 17 euros/10ml
En parapharmacie


Vendredi 18 juillet 2014 5 18 /07 /Juil /2014 19:06
- Par Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - Publié dans : Skin care - Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires

drylips1

 

Raaaaaaaaaaah, zombies, craignez mon look de mamzelle en décomposition, mes lèvres font ma gloire dans votre donjon ! (Oui, les Bizon aussi ont des installations médiévales chez eux, classe internationale)

Quand j'étais petite, j'arrachais les peaux mortes de mes lèvres sans vraiment les distinguer des parties saines et je me retrouvais souvent avec la saignante dégoulinante dont le flot ne s'arrêtait qu'à moitié après quelques minutes, pour reprendre de plus belle dès que je souriais.

 

Le sourire sur une ventouse craquelée n'est VRAIMENT pas conseillé (oui ça craint, mais vaut mieux pas étirer le bouzin).

 

Du coup, j'ai passé une grande partie de ma vie à tirer la gueule sans pouvoir donner d'explication tangible aux gens (qui râle pour des POMORTES à part moi ?), et, souffrant en silence quand je n'avais pas de quoi soulager mes babines, je m'imaginais vivre toute ma vie avec du papier mâché en guise de bouche.

Oui, moi aussi je trouve ça louche.



Le Labello-Gate

J'ai eu mon premier déclic le jour où quelqu'un a lancé le "labello-gate", sorte d'embargo sur le stick le plus vendu de l'univers qui s'avérait être une clinche pour soigner les lèvres et les protéger durablement.

Regard croisé vers le tube bleu et dégoût à l'appui pour engager le combat.

Après plusieurs recherches, j'ai découvert l'ingrédient fautif en ouvrant de grands yeux, c'était la cera microcristallina qui causait des dégâts incognito, un dérivé de pétrole qui crée ce film épais qu'on apprécie tant mais qui ne règle pas le problème.

Rita stiens - la déesse de la formule - en parle mieux que moi :

"Les ingrédients à base de paraffine forment un film à la surface des lèvres. Lorsque la teneur en huiles et cires de paraffine est trop élevée, les lèvres rejettent ce corps étranger et ne cessent de se dessécher. Résultat : les lèvres deviennent dépendantes et doivent être hydratées de plus en plus souvent."

 

MAIS QUE QUOI !

 

Geste de rage et désespoir, ce jour-là je me sentais l'âme d'une "tout va à la poubelle, je ne veux plus en entendre parler", et j'ai continué à vivre avec mes pomortes et mon allure de peau en manque en mimant l'air énervé qui colle à ce genre de situation..

 

 

Le second déclic, la grosse crise

 

L'an passé, pratiquement à la même époque, je me suis rendue en pharmacie parce que j'avais les lèvres dans un tel état que je n'arrivais pas à m'exprimer correctement (pour ne pas ouvrir les plaies). Les plaques sèches étaient quasiment de la taille de ma bouche et les lèvres fendillées de partout, rien n'agissait dessus, même pas la magicabou, la bibidibabidibou.
La pharmacienne m'a plaqué un baume remederm de Louis Widmer dans les mains, et après quelques heures de tartinage appliqué, mon calvaire était fini.
Fort bien.

 

Sa composition était basique, non parfumée, il laissait un petit effet gloss qui invitait à la grosse bézouille collante, et après cette bonne expérience, j'ai commencé à collectionner les baumes à lèvres en me rendant compte que, plus qu'une question d'ingrédients, il fallait que je revoie la manière de m'occuper de ma ventouse.

 

 

Des baumes que j'aime en ce moment et des conseils

 

drylips2-copie-1.jpg

 

Depuis l'an passé, je n'ai pas TROP craqué mon budget Lip Balm, et je me suis concentrée sur ceux qui me plaisaient le plus.

 

 Le everon de weleda   
j'en suis toujours à mon premier tube parce qu'il est une tannée à appliquer en hiver (et que je me balade pas avec un chalumeau planqué sous la veste pour réchauffer le raisin), du coup, il ne me sert que pendant la moitié la plus chaude de l'année. Enfin, j'habite en Belgique, t'excite pas, ce n'est pas vamos à la playa tous les matins.
Il est nourrissant comme il faut, pas gras, et la composition est un petit rêve : de l'huile de jojoba, de la cire d'abeille, du beurre de karité, de la cire de candelila, de rose, de carnuba, de l'extrait de vanille et de rose, un alcool gras et des conservateurs naturels. Rien que du bon et de la protection.

 

Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Beeswax (Cera Alba), Butyrospermum Parkii (Shea Butter), Euphorbia Cerifera (Candelila) Wax, Rosa Damascena Flower Wax, Copernicia Cerifera (Carnauba) Wax, Vanilla Planifolia Fruit Extract, Rosa Damascena Extract, Citronellol*, Benzyl Alcoohol*, Geraniol*, Citral*, Eugenol*, Farnesol*

 

 

Le baume Absolution  
Reçu lors d'une centième descente chez Kroonen & Brown, il ne s'agit pas de mon produit préféré des quatre, parce que le moins hydratant, je soupçonne la cire d'abeille de prendre un peu trop de place dans la formule (très filmogène, bien pour l'hiver quoi).

Mais il a le mérite d'avoir un stick extra-large (tartinage de babines en un passage), et de sentir très bon les agrumes, donc je le dégaine quand je me sens d'humeur gourmande.


Il y a de la cire d'abeille, de l'huile de sésame, de jojoba, du beurre de karité, de l'huile de macadamia, de la cire de mimosa vert/jojoba/tournesol et de l'huile de graine de marula (émollients), de la cire de carnauba, de l'huile de ricin (très réparatrice), d'argan, de l'HE de citron et orange amère, du calendula, entre autres.

cera alba (beeswax)*, sesamum indicum (sesame) seed oil*, simmondsia chinensis (jojoba) seed oil*, butyrospermum parkii (shea) butter*, macadamia ternifolia seed oil*, acacia decurrens/jojoba/sunflower seed cera/polyglyceryl-3 esters, copernica cerifera (carnauba) wax*, squalane, ricinus communis (castor) seed oil*, sclerocarya birrea seed oil*, zea mays (corn) oil, perilla ocymoides seed oil*, argania spinosa kernel oil, tocopherol, bisabolol, citrus aurantium dulcis (orange) oil*, citrus limon peel oil*, hordeum vulgare extract, calendula officinalis flower extract*, citrus aurantium amara (bitter orange) leaf/twig oil, coriandrum sativum (coriander) seed oil, zingiber officinale (ginger) root oil, pelargonium graveolens flower oil*, eugenia caryophyllus (clove) bud oil*, limonene**, linalool**, eugenol**, citral**, citronellol**, geraniol**

 

drylips3.jpg

Mes deux préférés étant :

 

Le Natural Care LipBalm de chez Delhaize 

Une petite découverte sortie du coin d'un rayon de magasin belge, qui s'avère être un pur délice à appliquer (honnêtement, j'ai rarement vu un baume aussi fondant !). Il a une petite odeur chaude, très agréable et pour deux euros et une compo comme celle-là, c'est cadeau.


Il contient de l'huile de ricin, de coco, de la cire d'abeille, de l'huile de jojoba, de la cire de candelilla, de l'huile de soja, du beurre de karité, de l'huile d'olive, de tournesol, de l'extrait de fleur de calendula (très apaisante !), et de racine de carotte, et un petit antioxydant et conservateur qui fait du bien, du tocopherol.

Ricinus communis seed oil, cocos nucifera oil, cera alba, simondsia chinensis seed oil, candellila cera, stearic acid, tocopheryl acetate, glycine soja oil, butyrospermum parkii butter, olea europeana fruit oil, heliantus annus seed oil, calendula officinalis flower extract, daucus carota sativa root extract, tocopherol, beta-carotène, aroma 

 

 

Le stick au cold cream d'Avène 

J'ai un baume de nuit quoi, la fille elle a tellement de baumes qu'elle en a un juste POUR LE DODO. Je l'avais découvert l'an passé, et force est de constater qu'il est le seul qui tienne sans filer pendant que je dors et protège mes lèvres comme un dieu vu que je respire essentiellement par la bouche.

Je le réserve au soir pour la simple et bonne raison qu'il a un fini blanc sur le lèvres (look "je vais aller faire du ski attends, je chope un tire-cul pour grimper sur la montagne"), mais ce petit défaut mis à part, j'adore ce stick.


Il y a de l'huile de ricin, un émollient, le trio lanoline/huile minérale/paraffine liquide (protège bien, pas premier ingrédient et pas en utilisation régulière, donc ça passe), de l'huile de ricin hydrogénée, du squalane hydratant, de la cire d'abeille, de l'eau d'avène, du beurre de karité, entre autres.

 

La composition est moins naturelle que pour les 3 autres sticks, mais bon, quand un produit fait ce qu'on attend de lui, je ne vois pas de raison d'en changer.

 

ricinus communis (castor) seed oil (ricinus communis seed oil). isopropyl palmitate. hydrogenated lanolin. petrolatum. ozokerite. mineral oil (paraffinum liquidum). hydrogenated castor oil. squalane. beeswax (cera alba). cetyl esters. bis-diglyceryl polyacyladipate-2. hydrogenated polyisobutene. aluminum sucrose octasulfate. glyceryl linoleate. cetearyl ethylhexanoate. mica. avene thermal spring water (avene aqua). butyrospermum parkii (shea butter) (butyrospermum parkii butter). bht. fragrance (parfum). glyceryl linolenate. glycine soja (soybean) oil (glycine soja oil). isopropyl myristate. propylparaben. stearyl glycyrrhetinate. titanium dioxide (ci 77891). tocopherol. tocopheryl acetate.

 

 

Les conseils pour éviter le look lèvres en accordéon

 

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c'est de toujours avoir un baume avec vous. Ne jamais sortir de chez vous sans être sûr qu'il y en a un jeté au fond du sac, vérifier qu'on en a toujours un à portée de main dans chaque pièce à vivre, en mettre un stock dans les toilettes, la cave et le grenier.
L'idée c'est de peupler votre environnement avec pour vous rappeler de vous badigeonner le bec.

Parce que, si vous avez les lèvres qui sont pathologiquement des acharnées de la sécheresse, vous ne retrouverez pas un beau sourire en n'appliquant du baume qu'une fois par jour. No way. Jamais.

Le deuxième conseil, c'est de faire un gommage de temps en temps pour éliminer les peaux mortes. Pas besoin d'en acheter un spécifique (OUI JE SAIS, lush en fait qui sentent le bubble gum et le pop corn), il suffit d'avoir une huile/du miel/une crème grasse comme la nivéa et un peu de sucre/sel. Les deux mélangés et PAF, ça fait un gommage tout doux pour les babines. Sinon une vieille brosse à dents marche aussi.

Et faites le scrub sur des lèvres qui sont déjà bien hydratées, ça ramollit les pomortes, les rendant plus faciles à exfolier.

Le troisième conseil c'est d'éviter (autant que possible) de baver sur sa ventouse. J'étais une grosse abonnée de la langue qui fait essuie-lips toutes les 5 secondes, il faut essayer de se retenir de le faire, autant que possible, tout ce qui est humide assèche la zone en moins de deux.

 

Le quatrième conseil c'est de cibler les ingrédients bénéfiques pour les lèvres à l'achat : s'il est riche en cires végétales, le stick sera plus protecteur qu'hydratant, ce n'est pas une tare en soi, mais son action sera d'anticiper les lèvres en charpies, plutôt que de les soigner. Si le stick commence par une huile végétale reconnue réparatrice (l'huile de ricin est la meilleure dans cette catégorie), et que d'autres ingrédients bénéfiques comme le beurre de karité, de cacao, de coco, ou l'huile de jojoba suivent, c'est bingo, le soin est au rendez-vous.

Le cinquième conseil c'est de se faire plaisir ! On peut superposer un baume soignant et un protecteur, pour se faire un layering labial et varier en prenant une version pot plutôt que tube.

Si vous trouvez votre bonheur dans le tout chimique, why not, mais j'ai rarement vu une personne ultra-contente de son pot de vaseline sur le long terme, puis, y a plus glam dans le genre. J'ai adoré utiliser le burt's bees à la grenade parce qu'il apportait un effet lèvres mordues, donc, oui, même au naturel, il est possible de trouver des soins un peu plus funky que l'éternel stick blanc. Suffit de chercher.


Et un dernier pour la route : ne dénigrez pas pour autant les cosmétiques réparateurs potentiellement occlusifs comme l'homéoplasmine ou la cicaplast (de La Roche-Posay), qui restent des "soins" extrêmement efficaces en cas de grosse sécheresse et de crevasses. Ils remettent le cavalier sur sa monture et son TRÈS utiles en cas de crise, il faut juste savoir les mettre de côté une fois que tout est rentré dans l'ordre.

 

Pour l'avoir énormément vécu, je sais que le problème des lèvres sèches est une vraie tare dont on ne peut se défaire (bah oui, les bougresses ne produisent pas de sébum, elle se baladent à poil toute l'année comme des fofolles naturistes), mais dont on peut néanmoins atténuer les effets négatifs en étant régulier et PRÉCIS dans ses achats.
Fiez-vous aux premiers ingrédients pour mieux vous guider et ne faites pas comme tout le monde juste parce que c'est la mode, un mauvais choix cosmétique peut très vite rendre la situation catastrophique.

 

Voilà, j'espère que mon article vous aide, puis surtout, soyez cool avec votre porte-monnaie, j'ai bien réussi à trouver un excellent baume à 2 euros alors qu'il ne payait pas de mine dans son emballage. Donc fouinez, fouillez, et vous trouverez (poil au nez) !

 

 

Des bisous les Caribous !

Mardi 15 juillet 2014 2 15 /07 /Juil /2014 18:38
- Par Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - Publié dans : Skin care - Ecrire un commentaire - Voir les 22 commentaires

 

codeno.jpg

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour des informations supplémentaires ou une demande de partenariat, faites le par mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source.]

Image Map

flurss

Image Map

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map

adresses.jpg

listesmagas.jpg

recherche.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie


Catégories

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés