cleanance-expert-00.jpg

 

La dernière fois que je vous avais fait un vrai bilan "boutons", j'en étais à mon - presque - deuxième mois de clarisonic, ma peau était vraiment impeccable, rien à redire, le grain lissé et sans anicroches.

Seulement les pores sont des putes qui tournent au vent comme des girouettes, et, leur instabilité liée à ma tendance à faire des tricots de boutons quand mes hormones ne digèrent pas un couac de pilule donne une palette de couleur à ma peau, du jaune au rouge, je suis un vrai Cézanne en furie qui se tire les cheveux en galopant sur la montagne Sainte-Victoire.

Disons que l'été s'est mal passé au début, j'avais du faire face à une sécheresse inattendue (forcément, l'arrêt d'un sérum caudalie n'a pas aidé à la remettre sur le droit chemin), et à force de masque à l'avoine et de persévérance épidermique, j'ai réussi à trouver un semblant d'équilibre.

Mais c'était sans compter un job "chez les gens tous nus", un centre de sauna-hammam qui turbinait à presque 40° non stop, et ma tête prise dans le courant d'air pour garder un semblant de dignité et ne pas rentrer chez moi le démaquillage dégoulinant comme sur la face d'un clown en fin de vie.

C'est à peu près à ce moment-là que j'ai été faire un petit coucou chez Avène, et qu'on m'a glissé dans le sac une nouveauté cleanance. Tu connais sûrement mon addiction pour le Triacnéal, deux tubes plus tard, il reste mon allié DE FOUDINGUE quand je suis en crise générale, branle-bas de combat, tout le monde sur le pont MON CAPITAINE, DES BUBONS EN VUE ! 

Du coup, rien qu'à lire la description, je me suis dit qu'on était VRAIMENT sur le bon chemin. Un peu à la façon de l'effaclar duo, le Cleanance Expert se la joue soin quotidien qui prend soin des peaux capricieuses sans les martyriser, un bon point.


Cleanance Expert   

La marque le présente comme un soin qui peut s'utiliser pour traiter les imperfections légères à modérées, s'attaque aux points noirs et aux boutons.

Dedans il y a :

De l'eau thermale avène (très apaisante), plusieurs émollients, du silicone, un agent filmogène, suivent ensuite la X Pressin (ingrédient lissant au fur et à mesure des applications, ravive le teint), du beurre de karité, la diolényl (antibactérien, réduit la prolifération des indésirables), la monolaurine (le glyceryl laurate, censé réduire la production de sébum), entre autres.

 

avene thermal spring water (avene aqua). isohexadecane. propylene glycol dicaprylate/dicaprate. cetearyl alcohol. butylene glycol. dimethicone. polymethyl methacrylate. glycerin. 1,2-hexanediol. algin. butyrospermum parkii (shea) butter (butyrospermum parkii butter). caprylyl glycol. caprylyl glycol linseedate. carbomer. cetearyl glucoside. dipotassium phosphate. disodium edta. disodium phosphate. fragrance (parfum). glyceryl laurate. papain. polyacrylate-13. polyisobutene. polysorbate 20. potassium sorbate. sodium cetearyl sulfate. sodium hydroxide. sorbitan isostearate. water (aqua) 

Bon, honnêtement, quand j'ai vu la composition, j'ai un peu tiqué : je ne gère pas trop le dimethicone en général (encore que cette année, plusieurs produits qui en contiennent sont devenus mes favoris), il y a plusieurs agents de textures qui auraient pu être un peu occlusifs, et je ne connaissais pas bien les actifs.

Ceci étant dit, quand un produit traitant contient une phase qui permet de ne pas déshydrater la peau, on parle d'avantage.


La première semaine

Je l'ai utilisé matin et soir en phase d'attaque, je pensais que j'allais complètement attaquer ma peau comme une débutante, mais vu que les recommandations d'usage parlaient même d'une application le matin, j'ai suivi la notice à la lettre.

Dès le lendemain de la première utilisation, j'ai vu une différence. Je traînais un chapelet de joyeux bubons autour de ma bouche, ils commençaient déjà une dés-inflammation.

En sept jours, je n'entendais plus parler de ces imperfections qui me pourrissaient la vie depuis deux semaines, complètement bluffée.

cleanexpert1 Fotor  

Avant/après J+7, restent les cicatrices


Concernant les points noirs, il agit raisonnablement sur ces emmerdeurs : certains revenaient irrémédiablement et se font moins présents depuis que j'utilise le Cleanance Expert, d'autres ont carrément dégagé de la carte. Je pense que sa petit action sur la régulation du sébum joue un rôle dessus.

Une fois appliqué le matin, le rendu est mat et net, pas d'espèce de luisance désagréable.

Ses limites, quand le Triacnéal intervient

Le Cleanance Expert se veut être une crème qui agit surtout sur les imperfections légères à moyennes, comme sur la photo ci-avant. Vous le savez sûrement si vous êtes un Caribou, un vrai (sors tes rameaux !), que je suis sujette à des kystes hormonaux depuis des années. 

Exemple flagrant, il y a moins d'un mois, j'ai fait l'erreur de ne pas enchaîner deux plaquettes, j'ai repris la suivante un peu plus tôt que prévu, résultat : en cette fin de "mois", mon menton se colle trois kystes.


topo-acne.jpg

Peau nue // Hier après-midi, trois kystes menton + légères cicatrices résiduelles

 

RIEN DE DRAMATIQUE, s'entend, mais c'est là que j'ai constaté que la marque a très bien ciblé le dosage et le public. Si comme moi, vous avez parfois des épisodes plus "hard" que de simples boutons passagers, clairement il vous faudra vous tourner vers le triacnéal, parce qu'arrivé à un certain stade le CL. Expert ne suit plus et ne propose pas un traitement en profondeur.

Je vous conseille donc de l'utiliser comme un soin quotidien, pour entretenir une belle peau, ou même pour essayer de repousser le fameux "effet rebond" du retour de vacances, personnellement je l'utilise tous les soirs comme produit traitant et il gère, il semble d'ailleurs tout conseillé pour les "difficiles" changements de saison.

Ce que j'aime 

  • le résultat rapide, sur le teint comme sur le grain de peau sans passer par des AHA, et aucun surplus de boutons malgré une composition qui aurait pu se révéler occlusive (bonne balance !)
  • lissage presque immédiat de petites zones à microkystes passagers
  • l'odeur ! typique de la gamme
  • la facilité d'étalement, elle est vraiment agréable à appliquer
  • elle fait une EXCELLENTE base de maquillage, vu qu'elle rend la peau veloutée (peut-être bien que le silicone joue un rôle là-dedans, mais le résultat est le même si je ne l'ai utilisée que la veille)
  • le flacon hygiénique
  •  hydrate parfaitement sans faire tirailler, aucune sécheresse malgré le traitement, tout se fait en douceur mais sur la durée

 

Ce qui manque

  • aucune action sur les cicatrices : la cicatrisation est optimisée mais pas l'après-bubon (à ce moment-là faut prévoir autre chose en local si on a une peau qui marque)
  • le flacon ne va me durer que 2 mois et demi, 10 ml en plus auraient été bienvenus
  • pas de version avec SPF, et pourtant DIEU SAIT que c'aurait été judicieux de le décliner avec un indice dedans pour avoir une version de jour et s'éviter un cata "bouton+UV"

 

Il m'est arrivé de l'utiliser SOUS une crème solaire sans que cela pose de problèmes, donc si vous cherchez un sérum, vous pouvez très bien faire comme moi les soirs où il fait un peu plus froid : mon petit sérum anti-soif d'Absolution, suivi du cleanance expert et de la hydralba légère d'aderma. Plus cocooning/épiderme sous contrôle, tu meurs.


cleaneaumicellaire.jpg

 

En passant

Je vous avais déjà parlé de l'eau nettoyante d'Avène, ils en profité pour changer le design du packaging, mais pas de panique, la formule reste la même dedans, y a juste le nom qui change.
Pour rappel, je l'utilise le matin pour me rafraîchir le minois, je la rince à l'eau thermale puis j'enchaîne sur le reste de mes soins. Pas de grand nettoyage donc, une routine sans eau me convient parfaitement au réveil.

 

Donc voilà, j'avais souvent du mal à trouver mon juste milieu quand j'avais juste un ou deux boutons, la flemme d'utiliser une huile essentielle, ou même de me faire un masque. Le Triacnéal me narguait, mais je trouvais ça trop costaud pour le chantier. Donc finalement, cette crème tombe pile-poil comme il faut, agit pendant qu'on se balade les bras en l'air, les panards dans l'eau et la tête au vent.

Si clairement le Triacnéal est ce qu'il vous faut, n'oubliez pas de lire les deux revues du blog à ce sujet, histoire de ne pas vous brûler la peau (par PITIAY, FAIS GAFFE avec les acides de fruits) :

Test du Triacnéal
Plus de renseignements sur les peelings aux AHA


Mais si vous avez un teint un peu irrégulier et que vous voulez agir sur tout le visage SANS RISQUE, c'est plutôt le Cleanance Expert qui est adapté, a perfect cream pour les peaux lunatiques.
Je crois bien que j'ai tout dit, pour les questions, vous connaissez le chemin, coin coin, puis surtout, j'espère que votre rentrée cutanée (sûr que ça existe), n'a pas été trop TROUBLE.

 

Des bisous les Caribous  !

      Triacnéal acheté 16 euros

Reçu Cleanance Expert 11,90 euros et Eau micellaire cleanance 12 euros

 

 

Lundi 15 septembre 2014 1 15 /09 /Sep /2014 14:04
- Par Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - Publié dans : Skin care - Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires

gant-jane-iredale.jpg

 

Autant vous dire que le jour où j'ai découvert le gant démaquillant (le principe), j'ai été un peu over limit, hystérique dans le bus, impatiente de me démaquiller (WTF), un foutu bout de tissu à 16 euros allait changer ma vie quand des personnes réalisent des rêves un peu plus dingues, comme sauter en parachute.

Depuis qu'il trône dans ma salle de bain et au fur et à mesure des conversations, de l'ampleur que le phénomène a pris, je me suis rendue compte qu'il y avait un petit amalgame entre la bête lavette (le gant flappy qui sert à rien et coûte deux euros) et la technologie d'un magic mitt.

Toutes marques mises à part, la nuance est grande puisque non, manger une soupe avec une cuiller ou une fourchette n'apporte pas le même résultat, y a qu'à regarder les taches sur ta chemise à la fin du repas.

 

Le gant démaquillant

Celles et ceux qui en possèdent un l'auront remarqué, une fois utilisé, le matériau sèche à la vitesse de la lumière, réaction simple due à sa fabrique : la microfibre ne retient pas l'eau comme un simple tissu, elle est hydrophobe (pas pote avec les liquides).
Vu qu'elle ne retient pas trop l'eau, et que le tissage est extra-fin, les résidus auront une plus grande place pour s'accrocher et être retenus dans la fibre ; ça couplé au frottement, on gagne sur tous les terrains.  
Surtout que l'effet ventouse est assez surprenant et presque agréable, le gant bécote les bajoues comme une mamy. 

Plus d'infos sur le site de Nelly.    

Je conseille toujours d'utiliser ce genre de solution en appoint, surtout quand on a une peau qui s'encrasse vite et ne supporte pas un nettoyage léger et non en profondeur (on est bien d'accord que la micro-fibre ne micro-pénètre pas le pore). 

 

Le fait est que, dans ma routine, je l'utilise les jours où j'ai moins de maquillage sur mon visage, que je suis crevée, que ma peau ne veut rien entendre. Dans un cadre quotidien et répété, il faut soit s'autoriser à utiliser des produits uniquement hydrosolubles (et bon, mon maquillage n'est pas aquatique, ni ma protection solaire), soit d'avoir une routine teint inexistante.

 

Ma peau mixte craignant le moindre écart, je préfère me faire plaisir sur le make-up et adapter le nettoyage ensuite.
  

Après, libre à vous d'adapter, de d'abord vous démaquiller puis de l'utiliser ou faire le contraire, mais l'attrait d'un outil comme celui-là, c'est surtout le gain de temps, d'énergie et l'efficacité en deux temps trois mouvements. Je ne passe même pas de nettoyant après histoire d'user le concept jusqu'au bout, c'est dire.

 


Le gant de grand-mère en comparaison, les muslins cloths

Au niveau du nettoyage, un gant normal ne ferait pas l'affaire, ou si peu : il devient aussi imbibé qu'une éponge de mer, difficile d'éviter d'inonder la salle de bain, ça coule le long du bras (ça ne m'arrive jamais avec le magic mitt), puis surtout les taches restent incrustées quand il y en a.

Différence de matière, différence de texture, autant de paramètres qui font du gant de grand-mère un tout autre outil, bon pour se laver le corps, mais moins pour attaquer le vrai problème du démaquillage à l'eau (à moins de se récurer la couenne... jusqu'à l'os).

Donc, dans le cadre du rinçage d'un baume nettoyant (qui s'émulsionne ou non), d'une texture huileuse (comme une huile végétale), ou encore d'un masque de rhassoul ou d'argile (le genre qui s'accroche à la peau), un muslin cloth ou un gant normal peut très bien faire l'affaire, la première option restant celle qui sera la plus efficace, compte tenu qu'il s'agit d'un tissu fait pour enlever le gras comme personne.

 

De l'entretien d'une mousseline ou d'un gant démaquillant

Dans un cas comme dans l'autre, je n'utilise que du savon de Marseille authentique, parce qu'il a l'avantage d'avoir une phase grasse pour enlever ce qui colle mais se dissout bien dans l'eau, donc tout part en un clin d'oeil et le linge reste blanc.

Le magic mitt de Jane Iredale n'a d'ailleurs pas bougé, j'ai respecté les recommandations de la marque : pas de passage en machine, le tissu n'est pas propice aux bactéries.
Vu qu'il ne retient pas l'eau, pas de milieu humide qui stagne, donc pas de développement d'indésirable, aussi simple que ça. 

 

A vous de voir ce dont vous avez besoin, vos habitudes de démaquillage et la sensibilité de votre peau.
Si vous peinez à rincer un cleansing balm, un muslin cloth n'est pas du luxe, mais dans le cadre d'un démaquillage simple et économique, le gant démaquillant est approprié.

Au niveau des marques à tester, il y en a plein, lapiglove et glov restant les plus connues, mais rien qu'en regardant sur google, il y a de quoi trouver votre bonheur sans casser votre tirelire.

Le mien est encore impeccable, donc j'aurais tendance à vous recommander celui-là, mais VOUS FAITES COMME VOUS VOULEZ. 

Tant que vous prenez soin de votre peau comme il faut, c'est le principal.


Des bisous les Caribous ! 

 

Jeudi 11 septembre 2014 4 11 /09 /Sep /2014 19:08
- Par Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - Publié dans : Skin care - Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires

routinedimanche.jpg

 

J'aime tellement me chouchouter, je pourrais faire une thèse sur le chouchoutage de couenne abusif.

C'est un peu l'égoïsme qui s'assume de la célibataire, sans enfant, mais qui incite les jeunes mamans à faire de même parce que, avec ou sans mioches, on reste des femmes avant tout et que le soin de la caboche apporte un bien-être certain, la dose quotidienne d'endorphines en plus du rire entre amis.

Chaque dimanche, la goumiche (moi), se tartine en suivant un petit rituel. Les produits varient un peu selon les saisons, mais la démarche reste souvent la même : en profiter pour détoxifier, gommer, nourrir à donf', remettre les pendules à zéro.

 

 

La routine cheveux // le bain d'huile 

 

cime-oil.jpg

 

Je suis une fervente addict du bain d'huile.
Ca vient de mon époque "je fais une tarte de bouillasse" quand j'étais gosse, depuis tout ce qui est gras, cracra, me rend heureuse. Donc, j'humidifie légèrement mes cheveux avec de l'eau thermale Avène (seul spray tout fait que j'ai sous la main), et ensuite, j'imbibe mes cheveux avec la grassouillette.

En général, c'est l'huile d'avocat qui remporte mes faveurs, mais j'ai fini le tube, donc j'ai entamé la nouvelle huile de Cîme : elle a une texture sèche très pénétrante et une odeur d'abricot chaud (c'est ce que ça m'évoque) qui me plaît sans plus, la composition étant basique mais riche en bons ingrédients.

Dedans il y a de l'huile de sésame, d'abricot (HAHA, il se cachait là), d'argousier, de dhatelo, d'églantier, de l'extrait de carotte, de l'huile de tournesol, et de l'extrait de romarin. Donc pas mal d'antioxydants et de bonne choses pour se lustrer la touffe. Plus d'infos ici.

Une fois que j'en ai assez de me balader dans la maison avec un air de "hé, 'rgarde, je suis une ado pré-pubère aux cheveux dégueulasses", je file sous la douche.

Le seul shampoing que j'ai, capable d'enlever les résidus sans totalement anéantir mes efforts est le sensinol de ducray. Je vous ai évité la photo en gros plan du flacon - il a pas mal souffert sous la douche - mais j'en suis fan.

Il n'est pas bio, il a des sulfates, il contient du zinc pour apaiser les démangeaisons et une fois ma touffe séchée, j'ai la brillance du bain d'huile (et la bonne odeur qui va avec et reste quelques heures) combinée au volume du shampoo, donc je suis contente, je n'en demande pas plus.

Puis ça m'évite de me battre avec un nettoyant bio comme le lavera à l'amande qui est vraiment trop faible pour disperser une huile végétale.


La routine corps // Gommage et gel douche
 
erbaviva.jpg

Depuis quelques temps, j'utilise un gel douche de la marque Erbaviva.
Complètement inconnue au bataillon, je l'ai découverte chez Kroonen & brown (comme d'habitude), et, JE PENSE qu'il y a eu erreur de casting au moment du choix du produit.

Ce qui me plaisait, c'était l'éthique de la marque : des produits initialement dédiés aux jeunes mamans et à leurs bébés, complètement safe (composition bio, produits ENTIERS naturels, rien d'absolument douteux). Du coup, j'ai fait ma gaga, j'ai jeté mon dévolu sur un gel douche à la lavande/rose/néroli, le body wash relax.

En soi, il est top, sans sulfates et enrichi en protéines de blé pour le voile de douceur, il nettoie très bien (sans vraiment mousser, mais ça ne me dérange pas), il sent bon les plantes sans aucune note sucrée (MUST), et détend mon string tendu.

Mais le gros point noir c'est son débit (et dieu sait que la longévité m'importe).

En trois semaines de temps, je l'ai déjà vidé d'un tiers.
Sur une contenance de 175ml, c'est moyen, vu que j'utilise au moins une cuiller à soupe de la chose pour vraiment en profiter/me sentir clean et que le prix n'est pas donné (dans les 17 euros).

J'aurais peut-être du jeter mon dévolu sur l'huile pour le corps de la même gamme, qui m'aurait sûrement duré plus longtemps (bon après, j'avais besoin d'un nettoyant, on se lave pas avec une grassouillette, on est d'accord), mais j'aime quand même beaucoup ce produit, en bonne lavande-addict que je suis.
 
Quant à mes gambettes, je profite du gel lavant pour les raser, et une fois séchées, elles ont droit à un petit coup de Promenade Sur Le Boulevard qui, TU VAS PAS LE CROIRE, est un soin après-rasage d'enfer. Dans le genre, il apaise les guiboles et évite la gratouille à cause de l'irritation due aux lames. Un soin anti-rougeurs post épilation insoupçonné donc, mais totalement adopté pour cet usage.
 

gommage-baume-nominoe.jpg

 

Une fois bien propre, j'enchaîne, une semaine sur deux (parce que ce baume m'est précieux, je distille), avec l'exfoliant de Nominoë.

J'avais déjà testé l'ancienne version, plus huileuse au toucher, mais je dois dire que celle-ci transcende TOUT. L'odeur me rend dingue 
et se dégage à l'ouverture du pot comme un nuage envoûtant (en deux ans de temps, je n'ai pas changé d'avis, c'est sûrement l'odeur cosmétique qui me fait le plus voyager).


A chaque fois je râle, parce que le niveau baisse vraiment trop vite, mais MESDAMES, le plaisir est souvent volatile et éphémère.

 

Le gommage est super agréable, la texture étant plus épaisse, elle fait encore plus barrière et adoucit vraiment la peau. J'en profite souvent pour le laisser poser deux-trois minutes avant de le rincer histoire de nourrir mon petit épiderme au passage.

Et là, bonheur et volupté, une fois les grains partis dans l'eau, j'ai le corps doux comme un agneau (ça se dit sûrement). MAIS VRAIMENT.
Je sens bon le breton et je suis tellement hydratée que je n'ai pas besoin de me jeter sur une crème pour soigner mes pattes de crocodile. Une merveille gourmande qui porte bien son nom.

 

 

La routine soin // Visage 

 

gommage-soin-purifiant.jpg

 

Côté soin du visage, le dimanche est minimaliste.
Je ne veux pas entendre parler de maquillage (ou si peu), je fais même parfois l'impasse sur la crème, mais je profite toujours de la journée pour me faire un petit gommage léger et purifier sans m'arracher le minois.

La petite découverte du mois, c'est angel on bare skin de Lush : une sorte gommage, vu les amandes moulues, mais qui a une odeur de lavande (oui encore) très intense et le pouvoir de laisser la peau vraiment très douce (limite comme après un gommage à l'avoine). En nettoyant quotidien, je doute qu'il passe bien sur moi, mais comme nettoyant/gommant ponctuel il convient sans problème.

Une fois rincé, c'est au tour du soin purifiant d'Absolution.
J'en suis toujours à mon premier tube, encore une fois un produit à la Mary Poppins, qui ne finit jamais et m'enchante toujours autant. Depuis la revue, mon avis n'a pas changé dessus, il s'agit du meilleur masque nettoyant que j'ai pu essayer, très apaisant, pas du tout agressif, complètement valable sur la longueur vu le temps qu'il dure.

Je l'oublie souvent et le laisse quelques heures sur ma bouille pour enfin aller l'enlever à l'eau et profiter de mes pores cirés comme des chaussures neuves. 

Alors vu de loin, on dirait que tout ça prend des plombes, mais à part l'étape "huile sur la perruque", je ne mets pas plus de trente minutes pour m'occuper de ma personne.
Après cette routine bain d'huile/lavage/gommage/hydratation de la guibole/purification de la couenne, je me sens comme au septième ciel, un petit mouton bouclé qui sort de chez le coiffeur et gambade.

Je me mets Perception sous les yeux, Marty sous la main, et les chevaux du pré qui hennissent en arrière plan pour remplir le cadre.

La semaine peut commencer comme elle veut après ça, une fois que je me suis entièrement chouchoutée, j'entre dans la sphère du chill posay, je gère ma barque.

 

Des bisous les Caribous !

Et bonne semaine ;)


Dimanche 7 septembre 2014 7 07 /09 /Sep /2014 19:22
- Par Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - Publié dans : Skin care - Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires

 

 

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour des informations supplémentaires ou une demande de partenariat, faites le par mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source.]

Image Map

flurss

Image Map

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map

adresses.jpg

listesmagas.jpg

recherche.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie


Catégories

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés