7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 13:36

ab
Vu le nombre de fois où j'ai fait un sitting chez Kroonen & Brown, j'ai réussi à accumuler plusieurs échantillons d'une marque que je ne connaissais absolument pas, en faisant ma blasée du sample bag (oui j'ai une trousse où je fourre toutes sortes de mini size variés et j'en fais toute une affaire).
Après quelques essais du soin purifiant, je me suis retrouvée un vendredi bien dépourvue, à devoir attendre le mardi suivant pour pouvoir avoir ma dose en full size, en mode camée du tartinage de gueule, je voulais que les jours se hâtent un peu, mais 24h durent leur temps et je suis trop capricieuse .

Depuis, il trône sur ma coiffeuse un petit tube blanc qui me met en joie, me rend hystérique comme une mariée dopée à l'adrénaline sauf que la perspective de m'étaler un masque en grosse couche sur le visage m'excite plus qu'une lune de miel au bout du monde.

Dude, mon échelle de valeur assure.


J'ai découvert mon précieux dans la catégorie des bouffeurs d'impuretés, et je suis presque fière de moi (et des créateurs aussi, allez), parce que JAMAIS je n'aurais parié sur une trouvaille majeure dans ce qui fait la fête aux pores. Et pourtant, Gontrand, et pourtant.

 

La marque ABSOLUTION

"Parce que nous sommes en quête du juste équilibre entre éco-conscience et mode de vie urbain, parce que nous sommes à la fois concernés par notre image, notre bien-être et la sauvegarde de la planète, de plus en plus attirés par le bio sans vouloir renoncer au plaisir des sens, parce que nous voulons toujours plus de résultats et d’efficacité…

Moins de produits, plus de simplicité, des soins certifiés bio, adaptables aux différentes humeurs de la peau, au jour le jour… pour les femmes comme les Hommes ."

 

En gros, Absolution est une marque qui propose des soins sur mesure, parce qu'effectivement, on n'a pas la même peau chaque jour, qu'on regrette son teint après une nuit blanche ou qu'on le veuille comme après une grande balade dans les champs, chaque épisode de notre vie se reflète sur notre visage (et oui, la tête dans le cul ne se règle pas avec une bonne gastro, ça se débouche avec des baffes et un regain d'énergie).

 

 

 

 

Il règne une philosophie qui colle totalement à mes idéaux cosmétiques : des soins qu'on personnalise selon nos besoins et qui ont l'avantage du design bien pensé (j'avoue que c'est ce qui m'avait le plus transcendé la première fois que j'avais vu les petits flacons). Cerise sur la carotte, il y a énormément d'ingrédients d'orgine naturelle dans chaque popotte, qui ne sont pas ceux que l'ont a l'habitude de voir dans des compositions clean (tu le connais toi aussi le refrain "glycérine, gel d'aloe vera, hydrolat de lavande, eau de rose", après un moment, la valse a assez duré, il me faut du plantu de luxe qu'on ne voit pas partout et pas la rengaine habituelle des produits bio).


Le SOIN PURIFIANT 

 

Comme pour le reste de la gamme, c'est surtout le format général qui m'a plu, un petit tube hermétique dont on tourne le bouchon pour faire sortir la juste dose. Pas de perte de produit, tout est sur la plateforme, je voue donc un culte ultime à la team qui a si bien pensé les packagings.

 

ab2 

Dedans on trouve ENORMEMENT d'ingrédients actifs, une vraie bombe : de l'huile de sésame (régénérante), de la glycérine (hydratante), de l'argile blanche (la plus doudouce des argiles), de l'extrait de camomille (calme la peau), de la bentonite (astringente), de la sève de bouleau blanc (tonifiant et resserre les pores), de l'huile de tournesol (antioxydante, adoucissante), de l'extrait de Maté (très revitalisant, c'est ce qui remet sur pied ton teint mortel), de l'huile essentielle de zeste de citron et mandarine (leger effet peeling, éclat), de menthe des champs (coup de frais), de lavandin (cicatrisante), de basilic et de myrte (tonifiantes) et de litsée citronnée (anti-inflammatoire), de l'extrait de réglisse (éclaircissante) et saule blanc (purifiant). Enfin, il y a aussi de l'extrait de calendula, reconnu pour ses qualités apaisantes.

 

On remarquera qu'il n'y a pas d'ingrédient chimique majeur, comme du silicone, de la parrafine ou une huile estérifiée (à fuir parce qu'elles n'ont pas les mêmes qualités que les bonnes vieilles huiles végétales "entières" !)

 

Aqua (Water), Sesamum indicum (Sesame) seed oil*, Glycerin*, Kaolin, Chamomilla recutita (Matricaria) flower extract*, Cetearyl alcohol, Bentonite, Alcohol*, Betula alba juice*, Arctium majus root extract*, Glyceryl stearate, Squalane, Helianthus annuus (Sunflower) seed oil*, Cetearyl glucoside, Citrus limon peel extract*, Benzyl alcohol, Ilex paraguariensis leaf extract*, Xanthan gum, Tocopherol, Zinc PCA, Citrus nobilis (Mandarin orange) peel oil*, Citrus limon peel oil*, Mentha arvensis leaf oil*, Lavandula hybrida oil*, Litsea cubeba fruit oil, Copper PCA, Glycyrrhiza glabra (Licorice) root extract*, Salix alba (Willow) bark extract*, Ocimum basilicum (Basil) oil, Myrtus communis oil, Dehydroacetic acid, Calendula officinalis flower extract*, Citric acid, Sodium benzoate, Sorbic acid, Limonene**, Citral**, Linalool**.
* Ingrédient issu de l'agriculture biologique.** Constituant naturel des huiles essentielles.


Sensation sur la peau


ab3


Ce produit a une vague odeur de citron, et de thé, ou de thé vert au citron, en tout cas quelque chose par-là, de très agréable et qui a un effet rafraîchissant sur la peau non négligeable (pas autant que le overnight hydrating mask de Kiehl's, qui lui fouette tellement l'épiderme à coup de glaçons qu'on se croirait dans une grotte enneigée à côtoyer des Mister Freeze sous caféine).

 

 A l'utilisation 

  • La texture est vraiment douce et s'applique comme un petit bonheur
  • Au fur et à mesure de la pose (il est mis 10 minutes, mais tu me connais, je pousse les limites, j'oublie que j'ai quelque chose sur le visage (le "effrayons le facteur" sans le savoir fait partie de mon quotidien)), le produit est absorbé MAIS laisse une sorte de film 
  • S'il faut vous faire un parallèle, la sensation ressemble de trèèèèèès loin à celle que l'on éprouve quand on a un masque peel-off sur le visage, mais en version dentelle ultra-fine pas désagréable, qui me rappelle qu'effectivement, j'ai quelque chose  que je dois encore enlever avant d'aller me coucher, mais visuellement, on ne voit rien, tout a pénétré dans la peau
  • Le rinçage : il prend du temps parce que, comme pour tout masque qui contient de l'argile, il faut y aller à grands splashs d'eau. Ceci étant dit, il part très bien et ne laisse aucun résidu

 

ab4.jpg
Si j'ai un aussi gros coup de coeur pour ce produit c'est parce qu'il a un effet directement visible après la pose, et qu'en bonus, il purifie sans laisser une sensation de peau qui tiraille une fois qu'on a ôté le masque. Vu que  je l'ai testé à une moyenne de 2 fois par semaines pendant une quinzaine jusqu'à présent, je peux sans conteste dire qu'il agit sur la production de sébum et peut permettre d'entretenir les peaux normales à grasses en douceur (pour les peaux sèches, à voir, à moins que vous ayez un rythme de vie absolument crasseux).

 

 

Alors pourquoi payer 28 euros ?

 

Parce qu'il est le masque qu'on utilisera pendant la semaine du mois où la peau devient une misère, parce qu'il est un vrai moment spa, parce qu'il n'assèche pas et est SUPER efficace (l'effet sur mes pores du nez dure jusqu'à trois à quatre jours, dingue, encore mieux que le rhassoul), parce que le "d'origine naturelle" prend tout son sens dans une composition qui n'est pas noyée sous des ingrédients chimiques, parce que les plantes choisies font une synergie au service d'un vrai teint de princesse (qui ne cherche pas le masque parfait pour ça ? TROUVÉ !), et parce qu'il dézingue mes deux boutons uniques de ragnagna en les tuant dans l'oeuf sans dommages.

Pour vous donner une idée de mon addiction, elle se situe au même niveau que celle que j'ai pour le masque apaisant hydratant d'Avène en hiver, il m'est vite devenu vital d'en avoir sous la main, et vu la manière dont il plait à ma peau (et ça, c'est une grande victoire avec trompettes et fanfare), je n'ai pas vraiment envie de chercher plus loin.
Quand on aime, on aime, c'est tout.

PS: Si vous avez la peau extra-sensible à tout ce qui est très actif en ingrédients naturels, passez votre chemin, faut pas tenter le diable Chantal.

Des bisous les Caribous !

50ml à 28 euros
Pour les belges : chez Kroonen & Brown (FDP 5 euros si livraison)

Pour les French : FDP à 5.5 euros sur le site natif, ou

4.40 euros sur Mademoiselle Bio

 


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 16:26

nmumut.jpg

 

"Sois belle au naturel... mais avec une touche de gloss. De mascara. Puis rajoute quand même du blush, et du correcteur par-là. Voilà. Fais tes sourcils quand même, on dirait la jungle. Mouais. Je crois que tu ferais mieux de rajouter de la poudre. Et du liner. T'as oublié le bronzer, et puis l'highlighter. Ouais, un peu pluuus. Et par là. Paaaaaarfait.".
Un maquillage "léger" en somme, pour gommer les imperfections, avoir l'air d'une jeune fille qui a eu ses dix heures de sommeil, alors qu'en réalité, c'est un illuminateur bien placé qui nous sauve la mise.



Pourquoi tu te déguises ?

 

Honnêtement, si tu as l'impression chaque matin, en te maquillant, que tu mets un masque social, c'est que ta relation avec le make-up est en mode "compliqué". La femme n'est pas censée se prostituer pour des pinceaux, ni avoir le sentiment de devoir s'apprêter pour les autres.
Je me suis toujours maquillée, machinalement, sans me demander pourquoi j'avais envie de le faire : quand j'avais 16 ans j'étais tellement fan du trait de khol dans la muqueuse que je ressemblais à une ado blafarde au regard mort. Mais je trouvais ça cool, hype, tendance, je créais ma propre mode dans la salle de bains et j'étais (limite) fière de moi (depuis j'ai déchiré les clichés de cette époque-là, faut pas pousser bobonne). Maintenant, je m'amuse devant mon miroir parce que je peux profiter d'une peau potable et que je suis une fan d'expérimentation (le coeur de boeuf en classe de bio et mes deux doigts dans l'artère aorte, c'était mon oeuvre ultime de test bien mené).


Du pouvoir du cocooning

 
Je situe le maquillage, en ce qui me concerne, au même niveau de cocooning que la tasse de thé, ça me réconforte, me donne du pouvoir (à l'achat, pour l'adrénaline, et à l'usage, parce que je possède quelque chose de nouveau), me donne envie d'essayer des couleurs, des textures (grande fana des blush crèmes, fond de teint crème, correcteur crème, creamy me). Mais ce qui m'électrise, c'est bidouiller des techniques afin de m'embellir sans avoir l'air d'une tarte.

 

 

Le déni de ta gueule

 

C'est pour ça que je suis ennuyée quand je lis qu'une jeune femme a "mis son masque" avant de sortir de chez elle, parce que sans, elle se sent nue et pas elle-même.

Prends un chien (la balade en jogging et cernes gambadantes devant les voisins change les perspectives), va faire du sport (t'évites d'être à ton avantage, c'est ton corps que tu muscles pas ton lipstick), que sais-je.
Je préfère savoir qu'on me reconnaît sans maquillage qu'avec, sinon à quoi ça sert d'avoir essayé de gonfler sa personnalité si tout le monde t'ignore quand tu ne portes pas de faux-cils ?

 

La NMUMUT

 

Se montrer avec une peau qui mime la sainte n'y touche alors qu'au moins trois produits on été utilisés est tendance, moi-même je prône ce genre de maquillage qui mime sans miner votre vraie nature . Mais ne me parlez pas de Make-up naturel, vous ne tromperez personne, il n'y a rien de moins nude que tout ce qui compose votre beauty bag, et même si je suis une grande adepte du NMUMU, je préfère de loin mes dimanches et les soirées que je passe à chouchouter ma peau pour la rendre encore plus belle que de me tartiner de fond de teint juste pour faire bien et couvrir ce que je n'ai pas eu le temps de TRAITER.

 

 

Donc, oui au NMUMU raisonnable, mais tant qu'il fait partie d'une logique de façade, et qu'on s'autorise de temps en temps à accepter qu'une peau sans rien fait aussi la parade.
L'idée c'est de s'amuser, d'oser, et de se sentir femme avec de belles lèvres pulpeuses et fuschia (oui, je suis revancharde moi), pas de miteusement essayer de faire mieux que la Ève d'Adam, et faire croire au monde qu'on ne porte rien alors qu'on eu le temps de repeindre sa commode en essayant de se refaire "une beauté".

Enfin, tu me diras, les hommes ne voient pas fort loin et même un blush pourrait leur faire l'effet d'un flush à cause de la chaleur du bar où tu traînes.

Mais ce que j'aime dans le maquillage, ce sont ses folies, pas la notion d'un masque, même si je concède qu'il y a une différence entre être belle et se faire belle, il n'y a pas de raison intense qui t'autorise à te penser laide au saut du lit.

 

Donc abats ce mur, Guldur, et imagine cette situation "si tout le monde s'en foutait, tu prendrais autant de temps à te faire un NMUMU ou tu sortirais les poils à l'air ?".

 

Des bisous les Caribous !


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Beauté
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 13:15

cb.jpg

 

Quand j'ai commencé à faire ma goumiche et à m'intéresser à la peau et ses mouvements (flexion de la bouche, clignement de l'oeil, point noirs à volonté), il a fallu que je me renseigne.

Dans n'importe quel domaine, on vous tiendra le même discours " si tu veux parler de patate, cultive la pomme de terre". J'ai donc organisé mon potager et commandé plusieurs bouquins qui m'ont beaucoup appris depuis et que je consulte encore régulièrement pour ne pas dire de conneries et me rappeler si une huile essentielle particulière convient pour une peau réactive, ou si les parabènes c'est le mal.


Ma bible en trois parties

Le number one : La vérité sur les cosmétiques

 

cb3.jpg

Rita Stiens, l'auteure, est à considérer comme une personne très éclairée qui charcute les codes et appelations chimiques pour les rendre plus clairs aux yeux du consommateur.
Quand je me suis procuré cette édition de 2012 (mise à jour régulièrement), j'étais au commencement du blog, je n'y connaissais rien, et dans ma recherche de vérité et de réponses par rapport à la jungle cosmétique, j'avais envie de faits claquants bien imprimés sur le papier.

 

Ce qu'on y trouve :

  • tout ce qui concerne les labels et les certifications européennes : sur son site on peut trouver un codage avec des petits smileys, qui classifie les ingrédients des plus bénéfiques à ceux qui sont douteux
  • on y parle des différents champs de la cosmétique : naturelle, bio, traditionnelle, de quoi avoir une vue d'ensemble sur le secteur
  • on y parle de la peau, à quoi sert un sérum ou une crème, ce que sont les actifs efficaces en cosmétique naturelle
  • des produits pour le corps, les cheveux, de ces ingrédients jugés contestables dans les produits du commerce

Chaque catégorie propose l'analyse d'un produit de base avec une explication des composants et leur action au sein du soin.


cb4.jpg

 

Je conseille ce bouquin à ceux qui veulent absolument mettre leurs mains dans le cambouis et ont soif d'apprendre de nouvelles choses sur le sujet. Selon moi, il faut vraiment prendre du recul et rester plus qu'objectif en lisant ce livre car il est clairement dirigé et met en garde de façon très (trop) alarmante sur les soins qu'on a l'habitude d'utiliser mais qui contiennent une grande part de chimique. Néanmoins, il reste un bouquin que j'adore toujours autant et qui éclaire bien le terrain de la beauté et son commerce (parfois abusif) sans que cela soit pompant et inaccessible pour une personne lambda.

 

 

Le number two : le guide Marabout des Huiles essentielles

 

cb5.jpg

 

Dans les rayons, j'avais énormément hésité avec la bible de Festy, qui est considérée comme la bible à avoir quand on s'intéresse de près aux plantes et huiles essentielles.
Mais en le feuilletant, je ne sais pas, il y a un bidule qui n'a pas pris, c'était trop alambiqué et pas assez festif (Festy, festif, allez rigole), donc je me suis rabattue sur l'édition de Marabout, en me disant que de toute façon, je n'avais pas besoin d'informations poussées mais surtout d'une petite mise en bouche sur ce milieu.

Ce qu'on y trouve :

  • les méthodes d'extraction, de quoi clairement comprendre les différentes bases que l'on peut obtenir à partir d'une plante
  • des descriptions pour comprendre la composition d'une huile essentielle (cette partie-là est courte et un peu plus poussée mais toujours intéressante)
  • les précautions d'emploi (parce que NON les HE ne sont pas des huiles, mais des bombes naturelles très actives !), les moyens de les utiliser, les huiles végétales
  • certains hydrolats et HE les plus répandus sont dans le livre, avec leurs bienfaits, usage, et dosage (à creuser, parce qu'il n'est pas précis, on parle de dilué, non dilué, etc.)
  • et une partie sur ce que l'on peut soigner avec les huiles essentielles

 

cb6.jpg

 

Comme livre de base pour en apprendre plus sur les plantes et leur pouvoir à travers les huiles essentielles, il est vraiment bien fait. Il trouve ses limites dans les posologies qu'on aimerait plus complètes à certains endroits, mais on découvre tellement, des appellations recommandées aux maux du quotidiens que l'on peut soigner simplement, que je lui pardonne. Et puis le fait qu'il soit très lisible (comme tous les ouvrages Marabout) et peu cher est plus qu'appréciable.

 

 

Le Number three : La Peau (la dermatologie au service de la beauté)

cb7.jpg

 

Cet  ouvrage est sûrement celui qui me concerne le plus, parce que je l'ai acheté dans le désir d'en savoir plus sur "la peau, la peau, la peau"!

 

Ce qu'on y trouve :

  • de tout : la cosméto pure et dure, les ingrédients, comment choisir ses produits, et des conseils santé
  • chaque partie passe en revue tous les aspects du thème abordé : si l'on parle de la peau, on parle des muscles, des pores, du sébum, du film hydrolipidique, de la sueur, etc.
  • énormément de pistes pour certains problèmes, citées ci et là

 

cb8.jpg

 

Clairement, il ne s'agit pas d'un livre écrit pour être fluide. Même si les rubriques sont très claires, la lecture me fait l'effet d'être dans un rayon de bibliothèque dont je passe en revue les titres en suivant l'alphabet.
Donc, plus on avance, plus on a l'impression qu'on nous lance plein d'idées sans recevoir assez d'explications, mais il se cache une manière logique de voyager dans "La Peau" sans s'y perdre : imaginez un dictionnaire qui aborde la dermo-cosmétique de manière décompléxée et vous aurez ce bouquin.
Il n'est donc pas nécessaire de le lire en un coup (comme Mona la Maboule), mais plutôt d'y prendre de temps en temps les informations qui vous intéressent sur le moment.

 

Bien sûr on trouve généralement tout ce qu'on veut sur internet aujourd'hui, mais avoir des bouquins spécialisés sur les domaines qui nous passionnent peut souvent changer la donne : parce qu'ils sont écrits par des personnes qui sont inscrites dans le milieu qu'elles décrivent (dermatologue, spécialiste de la cosméto naturelle, diplômée en phytothérapie) et apportent donc une vision toute neuve à celle que l'on s'est forgée.
Mes trois petites bibles sont totalement abordables (financièrement et intellectuellement) et il ne faut pas avoir fait Bac + 10 pour capter chaque mot. A vous de voir si vous voulez plutôt l'avis d'une justicière de la liste INCI, d'une passionnée de plantes ou d'un spécialiste du plus grand organe du corps humain, à mon avis ils se complètent impeccablement.


Des bisous les Caribous, et bonne lecture !

La vérité sur les cosmétiques - Rita Stiens (23 euros)

Le guide Marabout des HE - Fabienne Millet (18 euros) 

La Peau - Hill-Sylvestre et Ottavy (16 euros)

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Culture
commenter cet article
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 18:58

cau.jpg


Il y a un bon mois de ça, j'ai reçu la nouvelle gamme Anti-Ox de Caudalie. Fun fact : mon chien pensait que je courais après le facteur parce que c'était mon ami, moi j'avais surtout envie de récupérer mon colis le plus vite possible (sûr qu'une personne qui sonne chez toi quand tu es hors de la maison ne risque pas de trouver quelqu'un à ton domicile, à part le chat).

Bref, une fois le chihuahua calmé dans un coin, j'ai ouvert la boîte et découvert trois produits aux couleurs assez...masculines : le vert foncé ça m'évoque le mec à l'écharpe en soie qui appuie son coude sur le pan d'une cheminée qui turbine.
Feu de bois et hormones féminines qui pétillent.

 

Premières Impressions !

 

cau3-copie-1.jpg


Mon dieu que ça sent bon : le contour des yeux n'a pas de parfum (qui a envie de se parfumer la paupière ?), mais le fluide et le sérum sont empreints d'une odeur de fruitella à l'orange plantu qui baigne dans un champ de mandarine, de quoi rendre gaga n'importe qui, mais surtout les fanas d'agrumes.

J'ai commencé la "cure" après avoir fait un petit bout de chemin avec le sérum OST 20 donc en soi, je savais quel effet pouvait faire la vitamine C, et surtout à quel point j'adorais cet ingrédient pour son effet douceur sur la peau (sans passer par l'agression contraignante d'un AHA par exemple).


 

La promesse de la marque


On vise la femme qui a plein de vies, une chique collée au talon, des envies de gosse dans le bidon, des projets plein la tête mais pas de sous pour s'acheter du café (et la ride qui va avec la contrariété), en somme on cible toutes les petites bouleversées de 25-40 ans (ça tranche large) qui ont besoin de réconfort et ne veulent pas voir leur vie filer à tout allure à coup de relâchement et ridules prématurées.

Je t'avoue que le discours d'un steak que je mangerai le soir m'intéresse plus, la plupart du temps, mais par principe, le Anti'Ox Style me parle.
 

cau2.jpg

 

Je vous ai déjà fait le topo mais les cellules du visage sont de petites usines qui créent des radicaux libres : l'accumulation de ceux-ci peuvent causer des dommages directs sur la peau (ils sont amplifiés par la pollution, la cigarette, les mauvaises nuits, l'exposition au soleil en gueulant "vas-y petit bougre, brûle-moi", et la mauvaise alimentation).
En gros, pour avoir le visage de quelqu'un de dix ans de moins, il aurait fallu que tu vives dans une grotte (aérée la grotte), avec des fruits et des légumes à volonté, et sans contact direct avec le peuple, de la joie et de la volupté dans ta petite hutte au fond des bois.


Mais je te connais, le dancefloor en feu et taper dans le parfum "tabac froid", c'est ta vraie atmosphère. 

 

 

Les produits et leurs actifs

 

La forme de vitamine C qui est utilisée dans les nouveaux produits Caudalie est appelée ascorbyl tetraisopalmitate. Derrière ce nom à grimper sur trois chèvres ivrognes se cache une forme dérivée et TRÈS stable de la vitamine C. Son avantage c'est qu'elle est liposoluble (se fond dans le gras), donc extrêmement affinitaire avec la peau au moment de son absorption.
 

Contrairement à la forme pure de Vit C qui se conserve mal (parce que difficile à stabiliser, à part dans des formulations qui contiennent beaucoup d'alcool, et qui dit alcool dit dessèchement sur le long terme), celle-ci peut être utilisée à plus forte dose, sans développer un pouvoir irritant quelconque. Ici, elle est couplée aux polyphénols, de puissants antioxydants issus du raisin, source largement utilisés dans les produits de la marque.

Donc tout bénef' pour les petites taches et les peaux réactives du menton comme la mienne (tope-là même si t'as le front explosif, on peut aussi être amis).

 

EN BREF

 

  • Le fluide contient une protection UVA et UVB et a un SPF de 20 (sinon à quoi ça sert de sortir la tête couverte de petits combattants d'UV si t'as pas ton manteau de peau ?), du silicone (une fois et pas de réaction, YOUPIE), de la vitamine C, du polyphénol de raisin, de la gomme tara (filmogène), un antioxydant, et de l'acide hyaluronique, entre autres ingrédients.
  • Le sérum contient de la glycérine et du squalane végétal (hydratants), de la vitamine C, un antioxydant, du polyphénol de raisin, et de l'acide hyaluronique plus bas dans la compo.
  • Le contour de l'oeil lui contient plus d'agents nourrissants et hydratants basiques, du polyphénol également, de l'extrait de fougère (filmogène, donc protecteur), de l'escine (vient du marronnier d'inde, est tonifiant), plus bas de l'extrait d'hamamélis et de fleurs de calendula (apaisent), de la vitamine C, et deux peptides en fin de liste (stimulants cutanés qui vont redonner de l'élasticité à la peau et empêcher l'aspect figé (la caramélisation))

 

 

Le Fluide

 

AQUA (WATER), OCTOCRYLENE, ETHYLHEXYL SALICYLATE (OCTISALATE), HEPTYL UNDECYLENATE*, DIMETHICONE, ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE (OCTINOXATE), GLYCERIN*, ISOAMYL LAURATE*, DICAPRYLYL CARBONATE*, BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE (AVOBENZONE), GLYCERYL STEARATE CITRATE*, METHYL METHACRYLATE CROSSPOLYMER, SQUALANE*, POLYGLYCERYL-3 STEARATE*, ASCORBYL TETRAISOPALMITATE, HYDROGENATED LECITHIN*, PALMITOYL GRAPE SEED EXTRACT*, BENZYL ALCOHOL, CAESALPINIA SPINOSA GUM*, TOCOPHEROL*, CAPRYLYL GLYCOL, PARFUM (FRAGRANCE), HYALURONIC ACID, DEHYDROACETIC ACID, SODIUM HYDROXIDE, SODIUM PHYTATE*, LIMONENE, LINALOOL, GERANIOL. (140/030) * Origine végétale - Plant origin

 

Le Sérum 

 

AQUA (WATER), BUTYLENE GLYCOL, GLYCERIN*, SQUALANE*, ASCORBYL TETRAISOPALMITATE, TOCOPHEROL*, CETEARETH-20, PALMITOYL GRAPE SEED EXTRACT*, PARFUM (FRAGRANCE), GLYCERYL STEARATE SE*, POTASSIUM SORBATE, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, CAPRYLYL GLYCOL, XANTHAN GUM, HYALURONIC ACID, CARBOMER, SODIUM PHYTATE*, SODIUM HYDROXIDE. (139/086) * Origine végétale - Plant origin.

 

Le Contour de L'Oeil

 

AQUA (WATER), GLYCERIN*, BUTYLENE GLYCOL, ISONONYL ISONONANOATE, CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE*, CETEARYL ALCOHOL*, HYDROGENATED VEGETABLE OIL*, PEG-20 STEARATE, CETYL ALCOHOL*, TOCOPHERYL ACETATE*, PALMITOYL GRAPE SEED EXTRACT*, CARBOMER, CYATHEA CUMINGII LEAF EXTRACT*, CAPRYLYL GLYCOL, TOCOPHEROL*, ESCIN*, AMMONIUM GLYCYRRHIZATE*, POTASSIUM SORBATE, HAMAMELIS VIRGINIANA (WITCH HAZEL) LEAF EXTRACT*, CALENDULA OFFICINALIS FLOWER EXTRACT*, XANTHAN GUM, SODIUM HYDROXIDE, ASCORBYL TETRAISOPALMITATE, SODIUM PHYTATE*, POLYSORBATE 20, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, GLYCERYL CAPRYLATE*, CINNAMIC ACID*, LEVULINIC ACID*, SODIUM LEVULINATE*, PALMITOYL OLIGOPEPTIDE, PALMITOYL TETRAPEPTIDE-7. (141/020) * Origine végétale - Plant origin.

 


Les textures, mon coup de coeur qui m'emmerde

 

Les trois produits ont une texture totalement différente : le CDY laisse un film sur la peau, un aspect doudou que j'apprécie plutôt en hiver, quand les deux autres sont bus très rapidement. La crème a une matière fluide (c'est même son nom dis donc) et est un vrai plaisir à appliquer sur le visage le matin, elle s'étale comme un petit bonheur sans laisser de film blanc, et malgré la présence d'un silicone jeté dans la composition, aucun bouton dans l'air. Honnêtement, y a que chez Caudalie qu'ils arrivent à me faire tolérer le dimethicone.

 
cau4-copie-1cau5.jpg
 

Je suis in love du sérum, qui selon moi est le produit le plus abouti des trois dans sa catégorie :
  • il sent bon bon bon, la même odeur que la crème, sans que cela soit trop entêtant
  • il ne contient pas de silicones ni autres huiles minérales, donc il est parfait pour tout le monde
  • il hydrate parfaitement la peau : je ne suis pas encore fortement habituée au sérums non huileux, donc oui, je pense que j'ai trouvé encore mieux que mon chouchou de chez Kiehl's
  • on peut l'appliquer matin et soir
  • le format opaque intelligent : moins c'est transparent, moins les ingrédients sont exposés à la lumière, un bon point
  • il unifie vraiment le teint, on voit encore moins mes taches du bas du visage (même si, à mon avis l'action conjuguée avec la crème est plus probante qu'en utilisant le produit seul) et ne pose aucun problème avec les boutons en cours de cicatrisation, contrairement à l'OST

 

Par contre, il y a un GROS BEMOL dans le poireau.
Depuis que je l'utilise, un mois donc, je prélève 4 gouttes chaque matin, et la même dose le soir. Hé bien, à ce rythme là, il ne me reste plus qu'un peu moins de la moitié du produit.
A 38 euros le flacon, ça fait cher la cure de vitamine C.
Donc si vous n'avez pas beaucoup d'argent, soit vous ne l'utilisez qu'en routine de dodo, soit vous n'achetez que la crème de jour, mais un sérum qui dure deux mois, sur ma commode, ce n'était encore jamais arrivé.

 

En même temps t'en mets une blin... OUAIS JE SAIS !

 

(C'est là qu'intervient le dilemme de la dinguo-dingue qui est quand même grandement conquise par cette binouze mais dont le portefeuille refuse d'aller contre la fameuse balance prix-longévité dont elle te causait un peu plus tôt).

 

 

Pour leur grande tolérance, je vous conseille donc tous les produits, sauf le contour de l'oeil qui a un prix excessif à mon goût pour ne l'utiliser que sur quelques millimètres carrés épidermiques (puis bon je suis quand même aussi paresseuse de l'index qui tapote la cerne qu'un koala qui mâchouille sur sa branche)(et en plus le prix initial BELGE a été gonflé depuis le communiqué de presse de presque 10 euros, et  revient 14 euros plus cher qu'en France, donc boycottons !!!).

cau36.jpg

PS : il existe également un soin purifiant de nuit que je n'ai pas reçu, l'Huile de Nuit Détox, qui a des composants qui donnent envie (pépin de raisin, amande douce, de l'HE d'orange amère, de l'huile de carotte (excellente pour le teint), etc.), et puis tout ce qui est un remède "anti-gueule de merde" de fin du mois me plaît. On verra si ça me travaille !
 
Bon week-end les Caribous !
Prix France : Sérum 33.40, crème 30.40, CDY 24 euros
Prix Belgique : Sérum 38.70, crème 35.20, CDY 38.70 euros (!!!!)
Disponibles en parapharmacie
 
Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 08:51

Depuis que j'ai découvert cette boutique, je vous en parle sans arrêt.
Normal, je compte m'y installer un jour où l'autre, foutre tout le monde dehors et mettre ma tente dans le shop pour un sitting indéterminé.

C'est donc avec beaucoup d'émotion et d'enthousiasme de Caribou que je vous annonce que deux de mes lectrices vont pouvoir gagner un après-midi cocooning dans mon QG girly-classy préféré.

J'ai pu tester le gros cadeau, et en somme, d'abord tu es complètement stone après ton massage, puis tu te reposes en laissant l'esthéticienne s'occuper de tes mains, et enfin tu te fais chouchouter avec du make-up d'exception.

L'occasion pour vous de découvrir les marques que j'adore et de ressortir avec de vrais conseils de pros, dans un espace bruxellois qui me fait vibrer.
 

LE TRÈS GROS CADEAU !


concourskb-copie-1.jpg

 


Il s'agit ici du plus gros cadeau jamais offert sur le blog, donc il va falloir donner un peu de vous-même pour pouvoir faire partie des vainqueurs.
Pour participer :

  • être belge ou avoir les moyens de monter à la capitale Belge : la boutique se trouve à Bruxelles, il faut pouvoir s'y rendre (ça a l'air évident comme ça mais bon, je précise :D)
  • poster sur un de ces deux réseaux une photo d'un produit/soin/parfum qui vous fait envie et représente votre produit beauté favori dans les marques proposées dans la boutique. (Les marques sont sur le site - onglets skincare, perfume, makeup)
  • bien mettre le tag #KBT2014 dans votre commentaire sinon ce n'est pas validé
  • le concours dure jusque vendredi 9 mai à midi
  • je tirerai un gagnant au sort sur facebook et un sur instagram

 

Bonne chance à toutes, j'espère que ce concours vous fait plaisir, parce que moi, il me met en joie !
Et veillez à être facilement contactable, que je ne doive pas traverser le globe pour vous rappeler que vous avez gagné ;)

Un énorme merci à Kroonen & Brown (Ioana, Sybille) pour tout, I love You !

Des bisous les Caribous !

  Les commentaires sur le blog ne seront pas pris en compte, 

juste ceux sur facebook ou les photos instagram

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Beauté
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 16:06

rms00-copie-1.jpg

 

Je ne suis pas du tout rouges à lèvres (je suis la même fille qui réplique "j'ai pas une tête à chapeau", à chaque fois qu'on essaye de la poursuivre avec une casquette).
A la limite les baume teintés sont mon dada, ça colore la bouche et fait l'affaire pour donner un peu plus de matière au visage, surtout quand t'as l'oeil torve et la mine défaite par une mauvaise soirée la veille, mais je ne suis jamais allée plus loin.

C'est aussi pour ça que lorsqu'on m'a proposé de choisir un produit de la marque RMS, je me suis dit "ah QUE tu vas essayer quelque chose de plus funky, darling" (j'avais une mouche tsé-tsé coincée dans le nez).
J'ai tapé dans la couleur la plus peps, rouge, brillante, en gros je me promettais un suicide cosmétique, mais mon envie était guidée par les revues que j'avais pu lire à son sujet.

Et je l'ai aimé depuis notre premier regard, mon lip shine, je le trimballe partout avec moi.


Lip Shine par RMS Beauty

 

Rms est une marque qui propose des petits pots en verre et au capuchon blanc qui renferment des ingrédients purs qui permettent à la fois de prendre soin de sa peau mais également d'embellir les femmes.

RIGHT !

 

Donc les produits contiennent uniquement des ingrédients naturels, certains sont certifiés bio, mais de manière générale, tout vaut le coup d'oeil, ne serait-ce que pour l'absence de crapougnasseries.

 

Le lip shine a une composition assez basique, de l'huile de coco, de ricin et de la cire d'abeille (régénérantes et adoucissantes), du beurre de karité, de l'huile de jojoba (protective), du beurre de cacao (réparateur intense), de l'huile d'argan (riche, assouplit), un antioxydant, de l'huile de tournesol, de l'extrait de propolis (cicatrisant), de centella (raffermissante) et de romarin (on le sent pas)

*Cocos Nucifera (Coconut) Oil, *Ricinus Communis (Castor) Seed Oil, *Cera Alba (Beeswax), *Butyrospermum Parkii (Shea Butter) Fruit, *Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, *Theobroma Cacao (Cocoa) Seed Butter, *Argania Spinosa (Argan) Oil, Tocopherol (non-GMO), Helianthus Annus (Sunflower) seed Oil, Propolis Extract, Centella Asiatica Extract, *Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Extract, and may contain: [+/-Titanium Dioxide CI 77891, Mica CI 77019, Iron Oxide CI 77491, CI 77492] *CERTIFIED ORGANIC In addition to above ingredient deck, the smile lip2cheek also contains the following pigments: [+/- Red 30 CI 73360, Red 6 Lake CI 15850]


Maintenant regardez cette compo-ci, il s'agit de celle du lips2cheek en smile de la même marque :

*Cocos Nucifera (Coconut) Oil, *Ricinus Communis (Castor) Seed Oil, *Cera Alba (Beeswax), *Butyrospermum Parkii (Shea Butter) Fruit, *Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, *Theobroma Cacao (Cocoa) Seed Butter, *Argania Spinosa (Argan) Oil, Tocopherol (non-GMO), Helianthus Annus (Sunflower) seed Oil, Propolis Extract, Centella Asiatica Extract, *Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Extract, and may contain: [+/-Titanium Dioxide CI 77891, Mica CI 77019, Iron Oxide CI 77491, CI 77492] *CERTIFIED ORGANIC In addition to above ingredient deck, the smile lip2cheek also contains the following pigments: [+/- Red 30 CI 73360, Red 6 Lake CI 15850]

 

Elles sont identiques.
Alors qui dit copie conforme sur papier ne dit pas que dans les faits les mêmes quantités sont utilisées dans la formule, mais une aussi grosse ressemblance valait vraiment la peine de tenter le coup.
J'ai donc avoué que je voulais plutôt prendre le produit pour lèvres que pour joues & lèvres, et bon, si je peux faire gagner 10 euros à certaines personnes, ça vous fera Nowel au printemps.

 

rms3.jpg

 

Le lip shine porte extrêmement bien son nom, un fois le pot ouvert, on découvre un baume éclatant qui est d'ailleurs très sensible aux températures supérieures à 20 degrés, donc rangez-le dans un coin sûr, et pas sur une table en plein soleil. 


Ce sur quoi j'ai tiqué en le swatchant, c'est sa brillance : forte, liquide, comme la bouche dégoulinante des poupées qu'on voit sur les papiers laqués. PAS DU TOUT MON TRIP ! En même temps, j'ai fait ma Josette jusqu'au bout, j'ai fini par m'en tartiner la ventouse et le résultat était assez dingue.

En couche fine, il s'applique comme un baume léger pour les lèvres, qu'on doit bien étaler du bout des doigts, mais chaque couche qu'on met rajoute en intensité.

Mes lèvres sont déjà très pigmentées dès le départ pourtant l'effet flash est bien là.

Et c'est ici qu'on retrouve totalement Totoche et son esprit déluré, j'en ai aussi mis sur les joues.

Tu me croiras ou pas, mais tu ne regarderas plus jamais RMS beauty par le même objectif : j'ai l'honneur de t'annoncer que les lip shine conviennent également à cet usage (même principe que le rouge à lèvres sur les pommettes). Plus estompé que sur les lèvres, le produit devient superbe sur une peau très claire comme la mienne, et ajoute une touche de "j'ai couru dans le champ mais chut, ne le dit pas à papa Ingalls".

  rmm.jpg

 

J'adOre :

  • sa couleur : un framboise/rouge intense complètement modulable, qui tire vers le "oh regarde j'ai mordu ma bouche", un classique qui me plaît
  • sa texture : autant vous dire que ce sera un raté pour certaines mais pas pour moi, à l'application il a un rendu satiné, mais une fois absorbé par mes lèvres il reste confortable tout en ne brillant quasiment pas (oui, pas de shine sur moi). Je suppose que je les ai tellement sèches que ça joue, mais même en mettant un baume par-dessous, pas de changement.
  • sa tenue : vu qu'il est bu en partie par ma ventouse, les pigments ont une durée de vie excellente, à rester collés sans bouger. Il m'arrive de passer un soin pour les lèvres en journée, sans remettre du lip shine, puisque l'effet, même en s'affadissant un chouilla, reste bien présent (ça me fait d'ailleurs penser à tout ce qui est lip stains)
  • sa versatilité : sur les lèvres comme sur les joues, il s'applique comme un charme, et comme il est très chargé en pigments, il n'y a quasiment rien qui bouge jusqu'au soir (et pas de boutons à déclarer non plus)
  • et sa composition : rien que des ingrédients qui participent au confort de la peau

 

Je ne saurai pas dire si je le préfère sur les joues ou sur les lèvres, je suppose que l'ensemble ne peut que marcher comme sur des roulettes vu qu'il s'agit d'un accord parfait.

En tout cas, je voulais faire de cet article un exemple pour vous montrer que OUI, parfois, en regardant les constituants d'un produit, on peut alors démultiplier son usage, ça élargit les gammes de couleurs aussi et ça évite de prendre un produit plus cher pour le même résultat (à moins de VRAIMENT vouloir une des teintes plus onéreuses).

Vous faites absolument ce que VOUS voulez, mais si vous cherchez un baume "viens mords moi la ventouse", celui-ci est...impeccable.

LE PETIT MOT : j'ai reçu ce produit via Mon Corner B, et je voulais signaler aux belges que dorénavant, le site livre chez nous pour 2.90 euros, autant dire UN VRAI CADEAU.

Des bisous le Caribous !

Lip Shine en teinte Sacred - Mon corner B


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Beauté
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 15:39

cf0.jpg

 

Il y a quelques mois, début février, j'étais allée faire un tour chez Bobbi Brown à Bruxelles pour avoir un cours PARFAIT et apprendre à me maquiller (HAHAHA) le teint (REHAHAHA) sans avoir l'impression de m'être jetée la tête la première dans du plâtre finement moulu.

A la fin du cours, j'ai craqué, et je suis repartie avec le stick foundation en porcelain, ma teinte idéale.
Le genre de graal dont tu ne veux plus te séparer, et pourtant, force est d'admettre qu'à l'époque j'avais énormément de mal à travailler la texture, du coup, en moins d'une semaine, j'étais passée de "génial, c'est le top", à "nom de dieu, cette foundation ne se laisse pas faire, bitch".

Un peu au bord de la crise de nerfs makeup-ale, je suis retournée me faire maquiller chez Kroonen & Brown, et Sybille a fait des miracles en utilisant la cream foundation de Make-up Designory sur mon visage.

Je l'ai un peu achetée les yeux fermés vu que le rendu était super dans le miroir professionnel et que je n'avais aucune idée de ce que cela pouvait donner en lumière naturelle, mais j'ai
quand même tenté le diable (n'est fofolle que Mona), et je suis retournée chez moi avec le petit boîtier gris.


Du fond de teint crème sur peau mixte

 

cf1-copie-1.jpg


Je ne me maquille pas tout le visage, contrairement à la plupart des gens, je suis plutôt du style à corriger les inégalités de couleur du teint (qui se concentrent sur la zone T, mes cicatrices, et mes zones qui rougissent sur les pommettes), dans le but d'unifier sans toucher aux zones "saines" et parce qu'après je vais de toute façon poudrer mon visage, donc je n'ai pas besoin d'en mettre partout.

 

Ce qui me faisait un peu peur de prime abord c'était la croyance d'une texture grasse qui ne laissait rien respirer : dans un cas comme dans l'autre, le côté crémeux m'inspirait "boutons, pustules et geysers de bactéries". Pourtant rien de tout cela n'est arrivé, et après quelques mois d'usage, il est évident que mes a prioris sont allés cavaler ailleurs.

L'avantage d'un BON fond de teint crème sur peau mixte :

  • ce type de peau est un paradoxe : avec ses zones de sécheresse et celles plus grasses, il faut quelque chose qui tienne malgré le sébum mais qui ne marque pas les petites peaux les mauvais jours
  • comme c'est émollient, c'est moins desséchant, donc moins de risque de briller avec une crème qu'avec un produit qui hurle "je vais boire tout ton sébum, et tant pis si on peut cuire des frites sur ton front" en fin de journée
  • ça dure, ça duuuuuuure

 

Cream Foundation par Makeup Designory, le coup de coeur de l'univers

cf2.jpg

 

Je l'ai depuis trois mois et depuis, je n'utilise plus que ça pour créer ma toile de fond.
Certes, le fond de teint stick de BB me convient dans l'absolu, mais de grosses différences entre les deux formulations font plus pencher la balance vers mon petit compact d'amour que vers le tube.

Les deux marques ont un but cosmétique complètement différent : Bobbi a voulu créer des produits tout public pour embellir la femme au naturel quand M
UD est une marque professionnelle à la base, destinée aux make-up artists, et que ce soit au niveau des fards à paupières, des blushs ou des fonds de teint, le constat est le même :: chez Make-up Designory, tout est HYPER-pigmenté !

 

Qui dit chargé en pigments, dit très peu de produit nécessaire pour se maquiller là où le stick foundation demande un peu plus de matière.

 

Ensuite, la composition de la cream foundation est ultra-basique : de l'huile de coco fractionnée, un émollient, un hydratant, un silicone (une forme modifiée du dimethicone), un émollient, un liant, de la silice (absorbante, lissante optique), deux émulsifiants, un antioxydant, de l'extrait d'aloe vera, et encore un antioxydant.


Caprylic/Capric Triglyceride, Isopropyl Isostearate, Tribehenin, Phenyl Dimethicone, Polyisobutene, Ozokerite, Silica Silyate, Sorbitan Sesquioleate, Oleic Acid, Tocopheryl Acetate, Aloe Barbadensis Leaf Extract, BHT. May Contain (+/-): Titanium Dioxide (Ci 77891), Iron Oxides (Ci 77491, 77492, 77499), Red 33 Lake (Ci 17200), Ultramarines (Ci 77007, 77013), Red 30 Lake (Ci 73360), Yellow 6 Lake (Ci 15985), Blue 1 (Ci 42090).

 

cf4-copie-1.jpg

 

La liste d'ingrédients est courte, ce qui est plutôt bien, mais je ne pense pas que ce genre de produit conviendra à tout le monde : il contient du SSO (Sorbitan Sesquioleate) qui est un potentiel allergène de contact - mais bon vous risquez d'avoir plus de problèmes avec un gel douche de supermarché au conservateur douteux ou un blush bourjois qu'avec cette crème.

Le deuxième composant est quant à lui connu pour être comédogène, mais, honnêtement, je n'avais pas lu le dos de la boîte durant les premières semaines d'utilisation, pour me faire un avis sans que les réactions de ma peau soit dues à ma psyché sous influence (GNAAAAH, du dimethicone, je vais mourir, donne moi du choucoulat, ce style d'humeur tu vois).

cf5-copie-1.jpg

cf00.jpg(éclairage de merde/peau gonflée par le pollen/deux boutons de fin de mois sur le menton/ une mini couche de cream foundation) 


Sur le dos de ma main, il paraît beaucoup plus jaune orangé et foncé que le stick foundation, donc le lendemain de l'achat j'étais en grosse crise de panique.


"Mona qu'est-ce que t'a fais, 40 boules dans un machin qui te fait un masque d'Orang-Outan drogué aux UV ? Ca va pas la tête ?"

 

Hé bien, je ne sais pas à quel moment la magie opère, mais c'est certain qu'entre le prélèvement de la matière et l'application sur mon petit épiderme, il se passe un petit miracle

 

C'est sur mon menton que le changement est le plus flagrant, je pose à peine le bout de mon pinceau dans le compact et en l'appliquant il y a unification immédiate. Ce fond de teint a un rendu directement optimal, sauf quand il fait un peu plus froid, il faut alors attendre quelques minutes le temps qu'il se chauffe au contact du visage.

Le résultat et vraiment "comme ta peau mais en mieux", sans effet cakey, sans accentuation des zones de sécheresse quand il y en a et sans surcharge sensorielle (il ne se fait pas du tout lourd sur la peau).
Comme il a plus de pigments jaunes que le stick de BB, il atténue énormément les zones rouges du visage mais sans effet "banane femelle vivante", c'est ce que j'aime le plus chez lui.


Le jour où j'ai trouvé le bon outil

cf7-copie-1.jpg

 

Pour ces deux fonds de teint crème la phase d'adaptation est assez galère.
Parce que, autant travailler un fond de teint liquide c'est carrément accessible, même un gosse de 5 ans saurait comment se tartiner le minois avec, autant une texture crème, c'est VRAIMENT la galère internationale.

J'avais testé :

  • au doigt : simple, on applique le produit par touches puis on étale avec les mimines : mouais, la crème n'est pas toujours malléable, surtout que la MUD est très dense, et elle a tendance à être moins contrôlable avec les doigts (on en met souvent trop)
  • à l'éponge : par la porte ou par la fenêtre, la miracle sponge de la soeur Pixiwoo n'est pas pour moi, elle pleure dans un coin de ma chambre depuis que je la trouve inutile (c'est-à-dire quasiment consécutivement à son achat). Mouillée elle arrive à bouffer trop de produit sans en rendre la moitié, et sèche, elle fait un piètre boulot sans parvenir à tout répartir uniformément

Finalement, c'est l'expert face brush de Real Techniques qui a été une véritable révélation. La plupart des gens ont le buffing brush de la marque, mais apparemment, le mien a des poils plus denses, donc une prise plus ferme sur l'épiderme.

Là où il est vraiment incroyable, c'est qu'il prend la juste dose et il restitue absolument TOUT sur la peau.
Donc il n'y a aucune perte en chemin, il donne un effet naturel quand je lui fait faire des mouvements circulaires, et je finis en buffant le produit dans les pores, histoire que ce soit PARFAIT.


Le tout me prends une à deux minutes avec cette brosse, alors qu'il y a trois mois, j'étais limite en pleurs devant le miroir en essayant de tout étaler avec mes doigts.
Le bon outil, ma mie, change la vie.


Le petit mot récapitutulatif

 

Je ne suis pas certaine qu'un fond de teint crème soit vraiment à éviter quand on a une peau mixte, il s'agit de trouver une formule qui a des ingrédients valables et après, tout est affaire de tests.

J'ai surtout eu des problèmes pour ajuster ma routine du matin dans un premier temps - j'ai du virer l'huile de noisette, bien trop riche comme base avec ce make-up - et trouver la juste dose s'est avéré aussi épique, mais l'adaptation a pris deux petites semaines grand maximum avant que je trouve enfin la bonne combinaison.

Toujours est-il que je préfères sans détours la foundation cream de MUD au foundation stick de Bobbi Brown :

  • pour sa plus grande longévité
  • le fait qu'elle ne bouge absolument pas de la journée, qu'il fasse chaud ou froid, que je sue en faisant un peu de sport, le sébum passe, mais elle reste en place (paye ton slogan)
  • la teinte CB2 est parfaite pour moi
  • le prix est ULTRA-RAISONNABLE : j'ai payé 37.50 pour 11grammes de produit, et après trois mois d'utilisation, ça se creuse un mini ultra-chouilla. Je pense que j'en ai pour un bout de temps avant de la finir
  • elle ne me donne pas de boutons (celui de BB est un peu trop gras pour cette période-ci)
  • elle n'accentue pas les pores, elle a plutôt un effet flouteur
  • elle ne me fait pas plus briller qu'en temps normal
  • le fini est ultra-naturel et complètement modulable : c'est aussi pour ça que je l'adore, ce fond de teint permet d'aller d'une couvrance légère à totale
  • elle a un fini satiné, ni brillant ni mat, donc sera du plus bel effet sur n'importe qui

 

Je suppose que c'est flagrant, j'ai trouvé un fond de teint qui camoufle comme un charme et va avec mon teint lavabo, dis, toi aussi tu trouves ça beau comme un conte de fées ?

 

Si vous êtes sur Bruxelles, comme d'habitude, c'est chez Kroonen & Brown que vous pourrez l'essayer, et je pense que c'est aussi le moyen le plus raisonnable pour vous faire conseiller et livrer (ce site-ci propose aussi la cream foundation pour un total de 46 euros FDP compris vers l'Europe, plus intéressant si tu es frenchie).

 

Voilà, j'ai tout dit, plus complet ça risque d'être difficile (de toute façon, je n'ai plus que des moignons au bout des bras, j'ai perdu des doigts dans la bataille rédactionnelle).

Des Bisous les Caribous,

Et joyeuses Pâques !

MUD SHOP

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Beauté
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 16:46

avril-2014-0642.JPG
Il y a quatre mois, je me suis mise au pain sous la douche.

Pas au multi-céréales qu'on se frappe sur la cuisse pour gommer la cellulite à coup de mie trouée, non, je te parle de savonnette.

Celle qui fait penser à la maison de retraite et à tes jeunes jours, ces deux seules extrémités qui admettent l'usage de ce genre de produit : parce que quand on est gamin on hurle de rire à le voir glisser des menottes, et quand on est vieux on est plus assez funky pour les gels douche senteur cactus pékinois.

MAIS, le pain a un avantage sérieux à l'achat, quand il ne fond pas trop vite et qu'on le conserve bien : c'est qu'il dure plusieurs mois et il ne faut que peu de bubulles pour se laver.

Avoue, ça te donne envie, bébé.

Ca n'a pas été facile, parce que j'ai du passer au dessus de mes préjugés quand j'avais ce petit carré blanc en main, mais finalement, après l'huile de douche, j'ai une seconde passion qui est en train d'éclore (oui c'est moi la seule jeune personne qui dans le rayons hygiène s'accroupit pour regarder les savons solides avec envie)(en même temps mémé, si elle s'agenouille, pas sûre qu'elle arrive à se dérouiller les genoux pour redevenir bipède)(kill me now).

avril-2014-0626.JPG

 

Bref, j'avais d'abord acheté le pain surgras au Cold Cream d'Avène, parce que j'avais besoin d'un savon au PH neutre (piercing frais oblige) et que j'avais beaucoup aimé cette gamme l'an passé.
Puis hier, alors que j'avais terminé mon premier bagel (pourquoi toujours l'appeler pain, je fais ce que je veux), j'ai reçu celui pour peaux intolérantes, une petite nouveauté.

Bon, les gens qui me connaissent savent que je voue un culte à cette marque, j'imagine que ça faisait mieux passer la pilule, quand, trempée, j'essayais de remettre la main sur ma miche (DE PAIN) ou quand il ne me restait plus que trois copeaux lamentables pour me nettoyer.
Glamour, passe ton tour.

avril-2014-0641.JPG
Au niveau de la composition, le Cold Cream a une base lavante douce, du laurate de sodium (un savon, également présent dans le savon d'alep par exemple), de la paraffine (et paraffine liquide plus loin), du parfum, un peg (émollient), de l'eau thermale d'Avène, de la cire d'abeille, du BHT (pas top, évite que le savon moisisse), des tensioactifs et émollients et du TEA (vraiment pas bien, régule le pH).

SODIUM COCOYL ISETHIONATE. STEARIC ACID. SODIUM LAURATE. SODIUM STEARATE. PARAFFIN. SODIUM MYRISTATE. WATER (AQUA). FRAGRANCE (PARFUM). PEG-45 PALM KERNEL GLYCERIDES. AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). BEESWAX (CERA ALBA). BHT. C20-40 PARETH-10. CETYL ALCOHOL. CETYL PHOSPHATE. GLYCERYL STEARATE. METHYLPARABEN. MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). SODIUM HYDROXIDE. TITANIUM DIOXIDE. TRIETHANOLAMINE

 

J'ai utilisé ce pain pendant plus de trois mois et je l'ai beaucoup aimé pendant 2 mois, après je n'en pouvais plus de son odeur.
Donc en gros :

 

  • j'ai aimé sa longévité : 5 euros pour 3 mois d'utilisation, c'est vraiment bien, même si mon savon de marseille dure plus longtemps (genre, une éternité)
  • l'odeur est typique de la gamme au cold cream, mais devient vraiment écoeurante, j'ai l'impression qu'elle était plus forte dans cette version solide
  • il ne faisait pas tirer ma peau mais ne l'hydratait pas non plus spécialement : j'ai remarqué que sur les aisselles, il fallait vraiment bien frotter pour être sûre de ne plus rien sentir dans cette zone
  • pour un pain surgras j'attendais mieux : à part quelques éléments émollients et filmogènes, les ingrédients ne font pas vraiment envie, je lui préfères le gel nettoyant surgras de loin

 

Mais j'ai quand même utilisé ce savon jusqu'au bout parce que voilà, il était assez basique, faisait bien son boulot, et contrairement à mon savon d'alep, il ne laissait pas cette sensation de peau qui tire après un tour sous l'eau.

 

avril-2014 0635

 

C'est quand j'ai vu Hélène parler du nouveau pain pour peaux intolérantes que j'ai crié "hallelujah" ! Une formule sans parfum pour peaux chiantes (qui tirent, s'irritent facilement), avec des composants plus raisonnables et surtout adoucissants : un tensioactif booster de moumousse, un agent filmogène, une base lavante douce, de l'eau (avant l'eau thermale d'Avène, j'aurais aimé le contraire), de la paraffine, du beurre de karité, de l'huile d'amande douce, un correcteur de pH, etc.

DISODIUM LAURYL SULFOSUCCINATE, MALTODEXTRIN, SODIUM COCOYL ISETHIONATE, STEARIC ACID, WATER (AQUA), CETEARYL ALCOHOL, PARAFFIN, AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA), BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER (BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER), CETEARETH-6, PRUNUS AMYGDALUS DULCIS (SWEET ALMOND) OIL (PRUNUS AMYGDALUS DULCIS OIL), CITRIC ACID, MICROCRYSTALLINE WAX (CERA MICROCRISTALLINA), POLYETHYLENE, SERINE, TITANIUM DIOXIDE (CI 77891)

 

Et celui-ci me plaît plus, de loin :

  • il laisse VRAIMENT la peau douce (bon mes jambes ont besoin de leur rasade de crème chaque soir, mais ça ne changera jamais, y a que le savon noir qui apporte un mieux)
  • il n'irrite pas ma peau
  • la balance avec les huiles et le beurre de karité me paraît bien (on verra sur la durée)
  • j'apprécie de buller sans parfum (la grosse guedin, mais oui), on sent vraiment le côté crémeux quand on masse la fougasse entre ses doigts (tu savais que j'allais faire la blague)

 

Donc, oui, il y a moyen de se wash wash le corps avec un petit carré, ça ne fait pas mémé, je n'ai pas le sentiment d'avoir attrapé le syndrome de Benjamin Button après ces quelques semaines sous savonnette.
 

Je pense essayer de creuser la piste, plus profond, me diriger vers du saponifié à froid, comme quand j'étais dans mon époque Alepienne (je me refuse toujours à utiliser ce qui est à base de lait d'ânesse, à cause de mon imagination : j'imagine les pis de la bête qui me gicle une substance lactée sur mon beau corps en hurlant "allez lave-toi". J'en ai fait des cauchemars)(pareil avec tout ce qui est à bave d'escargot. Même si on me dit que c'est miraculeux, jamais j'y touche, c'est une histoire à devenir zinzin sous la douche).

Si vous avez une peau pas terrible en ce moment, et peu de sous (la totale quoi), le pain pour peaux intolérante pourrait vous convenir. Il peut même s'utiliser sur le visage en cas de grosse crise, tu gagnes donc à la loterie en un passage à la pharmacie, j'ai vu moins chanceux dans la vie.


Pour l'entretien, évites le porte savon, c'est une poisse à nettoyer, moi je préfère poser mon savon sur un couvercle de pot de confiture, et il sèche droit comme un I pendant la nuit.
C'est une installation du futur mais au moins tu évites le cas classique du bagel qui traîne dans son jus.
Tu me suis ?

Des bisous les Caribous

Et prenez soin de vous !

Le pain PI en pharmacie, 5 euros/100gr

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:25

gg3.jpg

 

J'ai toujours été très fidèle à mon coiffeur.
J'ai été chez le même pendant des années, jusqu'à ce que je déménage, et je ne suis pas ressortie une seule fois avec la larmichette à l'oeil et l'envie d'étriper des canards parce que "tu comprends, j'ai l'air d'une fofolle aux cheveux mal repassés".

Non.
J'ai toujours été satisfaite et toutes les hystériques du poil de tête le savent : quand tu trouves un CoupTifMan qui te convient, tu ne le quittes PLUS d'une semelle.

JAMAIS.

 

Et bien, désormais, je fais partie d'une catégorie hybride, j'ai trouvé une autre personne qui comprend mes attentes capillaires, et ne me fait pas repartir avec une coupe iroquoise quand je demande un simple carré.


En gros, j'ai la chance d'avoir deux coiffeuses qui me comprennent, donc oui, je crâne (et cuir chevelu).



Georgie & Greg

 

J'ai été invitée avec Kimmy pour tester un des salons bruxellois de G&G, celui d'Auderghem (il y en a également un à Saint-Gilles et un autre à Charleroi), et en poussant la porte, j'ai été assez impressionnée par la taille du salon : il y a moyen de valser entre les chaises et de faire deux roues d'affilée dans la salle principale.

 

(J'ai pas essayé, mais sûr que c'est complètement envisageable si un jour ils se convertissent en espace de gymnastique artistique).

BREF.

Take your coat off, sit down, talk with the man, drink your tea

 

Je me suis demandée le soir-même pourquoi j'étais si crevée, et je pense avoir trouvé : on a passé un bon moment à papoter, à boire du thé, à en apprendre plus sur le salon, les vieilles dames qui viennent tous les mercredi, les gens plus foufous qui veulent changer de look en un coup de ciseaux.

Pas de chichis, tout le monde est admis (et honnêtement, je pense qu'avec tous les tubes de couleur qu'ils ont en stock, il y a moyen de finir comme le poney arc-en-ciel de mon enfance).

Une très bonne ambiance qui m'a fait me sentir comme à la maison, il n'en fallait pas plus pour déclencher mon moulin à paroles.



Le choix de la coupe et mes doutes


Pour kimmy, c'était tout tracé, elle voulait qu'on redonne un coup d'éclat à son tye & die, qu'on lui taille une frange bien droite et roule ma poule.

Me concernant, j'avais l'esprit torturé depuis trois bons jours.

J'ai le cheveu bouclé, pas la cascade très serrée, mais de grosses ondulations qui, une fois bien travaillées, donnent vraiment un coup de peps à ma coiffure.

J'étais donc entre deux eaux : soit je gardais ma longueur au milieu des omoplates, et je partais pour un dégradé, une mèche et basta.
Soit je coupais la moitié de ma perruque.

Et j'ai choisi la seconde option, je voulais un carré flou.

Parce que visage allongé, parce que printemps, parce que moins d'entretien, parce que ça rajeunit et donne un air de gamine que j'entretiens depuis des années.

 

 

gg6.jpg

gg7.jpg

gg4.jpg

 

C'est Sandrine qui m'a coupé les cheveux, en m'expliquant les étapes, le coiffage, comment faire pour obtenir un gonflant sans pareil (parce que je suis une buse du diffuseur et que je me cogne à chaque fois la tête ou le front avec)(oui je sais, il n'y a pas d'hair sur le front, mais le passage d'une main à l'autre est tortueux).

Je voyais déjà un peu le changement dans le miroir quand les mèches volaient au sol, mais une fois séché, c'était absolument dingue.
J'avais retrouvé du volume à la racine, ma tête de gosse et mes bouclettes, Monette dans toute sa splendeur.

 

gg1.jpg

gg2.jpg

gg.jpg 

Je pense que la longueur est tout juste, je mettrai du temps avant d'avoir le coup de main pour garder un peu de style, mais il faudra que j'y retourne dès que j'ai du temps pour couper mes cheveux...encore un peu plus court, histoire que ça frôle les épaules sans reposer dessus.

 

A part ça, je suis vraiment contente.
J'ai déjà eu des carrés mais vu que je n'avais pas coupé mes cheveux depuis presque deux ans, j'avais oublié ce que ça faisait de faire partie des mid-hair-people.
Maintenant je sais, c'est coquelicot et légèreté.

Puisque c'est Sandrine qui nous a coiffées, je ne jure que par elle (typique de la gosse qui goûte un fruitella fraise et s'en fout des autres goûts), mais les autres CoupTif-Wo-Men font aussi bien le boulot et ont des formations régulières pour rester à niveau.


VWALA,

J'ai beaucoup aimé cette matinée à me faire chouchouter et à regarder Kimmy devenir à moitié blonde (complètement contradictoire pour une geisha), et vu que ce coiffeur est à 10 minutes de chez moi, je risque d'aller les embêter de temps en temps.

 

Bueno, quoiqu'il en soit, c'est le moment pour se faire une coupe de printemps, et si vous êtes dans le coin carolo ou bruxellois, vous savez où aller pour ressortir avec une tête de beau gosse.

Des bisous les caribous !

Georgie & Greg 

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Cheveux
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 16:11

Parfois, on s'étonne soi-même.
Ce pouvoir de croire en des choses et de regarder plus loin avec un placebo qui nous donne le sourire, nous aide vraiment sans avoir de réelle action sur notre corps.

J'ai commencé à admettre que tout était dans le psychisme et qu'un body n'était pas qu'une maison, mais aussi un endroit qu'on décorait et qu'on habitait avec plus ou moins de conviction, savoir qu'en poussant la porte, on découvrirait une ambiance chaleureuse plutôt qu'un désert me confortait dans l'idée que ce qui fait avancer est définitivement lié à l'esprit et la positivité.

Et puisque qu'avec ce qu'on l'on a à l'intérieur on peut changer l'extérieur, j'ai appris à ne plus me regarder comme quelqu'un qui a un côté du visage un peu plat, l'autre plus mobile, comme une image presque entièrement refaite, j'ai juste essayé de me construire avec un nouveau sourire, un nouveau-moi, tout ce qui est une nouveauté précède un changement n'est-ce pas.

 

 

Ce qui me donne le courage de m'accepter passe par tout ce que j'écris ou lis, voir d'où je viens, ce que j'ai déjà vécu et surmonté avec ma petite personne, les changements physiques sont sûrement les plus durs à assumer, mais j'ai fait de mon mieux pour m'y habituer.

On ne devient pas qui on est d'un coup de baguette magique, on passe par des moments où un bout de madeleine trop trempé qui tombe dans le café nous ferait pleurer (la gourdasse), puis un autre où une blague bien placée nous rend hilares.

Il y a très certainement un pouvoir des peurs, de ne pas être à la hauteur, d'espérer ne pas fuir avant la victoire (abandonner son régime avant d'avoir pu mettre une jambe dans son falzard préféré), de faire de son mieux (ne pas craindre le ridicule à une soirée karaoké), voire viser ce qui nous met en danger pour découvrir une nouvelle facette de notre personnalité (le "mieux se connaître").


Il n'y a rien qui peut faire bouger une montagne si ce n'est hulk les tremblements de terre, mais taper du pied au sol ne change pas les évènements, faut que ça bouge, qu'un déclic, un bouquet, une chute, un message, une porte qui vous enferme dehors vous tourne dans la bonne direction, comme le coq sur les toits se colle au vent.

Et même si certains matins, on aimerait bien qu'un patch résolve un air morose et une petite mine, peut-être qu'en fin de journée tu auras trouvé ton estime en recevant un compliment.
Finalement, ça valait la peine d'attendre quand on sait que potentiellement tout arrive, il faut seulement faire preuve de patience et observer ses qualités.

Smile, just smile, and let life become bright bébé.

 

Des bisous les Caribous !

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Humeurs
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie