25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 09:50

cicalfate3.jpg
Il y a quelques mois, je vous parlais de mes zigouilleurs d'acné, ceux que je sortais à chaque crise de bouton, histoire de retrouver une face présentable en un rien de temps.

Maintenant que ma peau est plus ou moins stable,  je n'ai plus que de temps en temps des bubons qui se pointent (and I say HALLELUJAH mes frères).
Les derniers en date ont squatté mon délicat épiderme parce que :

- les menstrues sont venues parader

- et début d'une cure à l'acide glycolique avec une nouvelle crème aux aha

Je ne crois pas trop à l'effet purge, mais il faut croire que j'ai pas mal réagi à cette crème les premiers soirs.
Depuis je me traîne deux boutons en phase de cicatrisation parfaite.

Oui, parce que, c'est bien beau de savoir COMMENT traiter un bouton qui nous sort de nulle part, mais l'idée c'est d'être régulier pour le soigner sinon le cratère va mettre des années à disparaître.
J'avais déjà remarqué ça avec la cicaplast de Laroche-Posay, plus je l'appliquais, même en gros tas, plus ma peau se régénérait presqu'à vue d'oeil.

Certaines pustules ont d'ailleurs pu se faire oublier en 24h, un temps record pour une poussée-explosion-cicatrisation.

Tout ça pour dire que, depuis, je suis une grosse addicte de crème cicatrisante.
Je vouais déjà un culte à la cicaplast, donc, mais, comme je jugeais n'avoir pas encore assez de produits Avène dans mes cartons, j'ai été à la pharmacie au début de l'été pour me prendre un tube de Cicalfate.
Non sans ronflonflons, vu que Marty a décidé qu'il allait faire la fanfare au chien du pharmacien en pleine heure de pointe (il est interdit de courses avec ma personne, depuis, faut pas foutre la honte à mémère).


La cicalfate en lotion / La cicalfate crème

cicalfate.jpg
Souvent, les gens confondent les deux produits alors qu'ils n'agissent pas vraiment de la même façon.

Disons, pour résumer, que si vous avez un bouton qui mûrit, et qu'il a besoin d'être tué dans l'oeuf, il vous faudra dégainer la lotion.

Elle est asséchante, antibactérienne et cicatrisante et permet de bien cibler la zone.
Elle convient aux plaies qui sont suintantes.


La crème, quant à elle, est plutôt destinée à un "post-carnage", quand vous avez décidé de vous défigurer pour un minuscule bouton et que celui-ci a effectivement été éradiqué, mais que la croûte est moche à voir et qu'on souhaite la voir disparaître au plus vite.

Donc : la lotion assèche et purifie, la crème cicatrise et répare.

Ce qu'en dit Avène

 

Ses Bienfaits
Réparatrice : Le Sucralfate, actif original, favorise la réparation de l'épiderme.
Assainissante : L'association sulfate de cuivre - sulfate de zinc limite  le risque de prolifération bactérienne. 
Apaisante : Riche en Eau thermale d'Avène, elle apaise les épidermes fragilisés.

Est-elle faite pour moi ?
Cicalfate Crème réparatrice est particulièrement indiquée pour soigner les irritations sèches des adultes, enfants et nourrissons; elle peut être appliquée sur la peau comme sur les muqueuses.

Pour toute question sur une indication en particulier, veuillez consulter au préalable votre médecin.

Le Bon Geste
Nettoyez tout d’abord la zone irritée que vous souhaitez réparer.

Appliquez la crème une à deux fois par jour en massant légèrement.



Ses utilisations

 

cicalfate2.jpg

 

A l'achat, n'hésitez pas trop, et prenez le tube de 40 ml. Il paraît petit, mais il vous durera un bon moment. Celui de 100 ml est plutôt réservé à un usage particulier (grandes zones de dartres, gerçures, etc)

Cette crème est un peu ma crème à tout faire.
Pas spécialement hydratante, elle est surtout grasse, ce qui permet de bien ramollir les zones sèches et de contribuer au confort de la peau quand elle est fort irritée.

Nul doute qu'en hiver, elle sera toujours calée dans mon sac pour soigner mes menottes en sang à cause du froid (oui oui, malgré les gants).

  • Je l'utilise donc le soir qui suit celui où j'ai utilisé la lotion cicalfate sur un bouton.

Si le bouton a l'air sérieux (il a un bazooka et un abonnement au Mickey Club), je passe un peu d'huile essentielle de Niaouli, et je mets par-dessus un petit pâté de crème cicalfate, ce qui permet de doubler les effets sans avoir le côté asséchant de la lotion.

  • Il y a quelques temps, j'ai fait une réaction à un fard à paupière. Impossible de savoir lequel, dans le doute, j'ai directement arrêté d'en mettre.

J'avais les yeux secs, irrités, je n'arrêtais pas de me passer le doigt dessus pour essayer de soulager la sensation d'inconfort.
Et puis un soir, j'ai pris mon petit tube et je m'en suis appliqué sur les paupières. Dès que la peau avait tout bu, j'en remettais. Comme ça pendant quelques heures.
Le lendemain matin, quasiment plus rien.

  • Je sais que certaines personnes qui passent par des phases de grosses irritation de l'épiderme utilisent ce produit comme un masque de nuit.

Je pense que tant que cela reste occasionnel, il n'y a pas de problème.

Mais n'utilisez pas cette crème comme une crème quotidienne, la présence de paraffine liquide rend la matière assez lourde et cela pourrait devenir comédogène sur le moyen terme si vous avez les pores qui se bouchent facilement (mais il est possible qu'une peau sèche ADORE).

On peut aussi l'utiliser après une brûlure pour apaiser, sur le bout du nez après un gros rhume, sur des zones épilées qui grattent/piquent, et j'en passe.
(Ce produit peut s'appliquer sur les muqueuses)


Et comme cicatrisant ?

He bien comme cicatrisant elle fonctionne très bien.
Je lui regrette juste une chose : la cicaplast laissait un léger film sur la peau, comme un patch, alors que la cicalfate d'Avène est vraiment comme une crème, elle ne crée pas tellement cet effet "bulle" sur la plaie qui est pourtant très bénéfique pour avoir une cicatrisation rapide.

Il faut donc la ré-appliquer plus souvent, mais quand on prend la peine de le faire, les résultats sont au rendez-vous.
Elle a aussi une très bonne action émolliente, qui permet de ne pas avoir un aspect figé d'une croûte sous le maquillage.

J'insiste sur le fait qu'il s'agit d'une crème réparatrice, et non d'un produit magique pour faire disparaître vos cicatrices vieilles de trois ans.
Les crèmes cicatrisantes agissent sur les tissus superficiels et permettent de refermer des "plaies" et de régénérer la peau pour qu'il n'y ait plus de trace de l'incident.
Mais pour un résultat pareil, il faut s'y prendre dès que les dégâts sont là, se protéger du soleil (pour que la zone ne brunisse ou ne rougisse pas) et en appliquer tout le temps.

Il y a des solutions naturelles qui ont fait leur preuve sur les cicatrices, comme le peeling au citron, l'utilisation en local d'huile de rose musquée (qui agit plus profondément !!), ou encore les masques au miel.

Mais la clef de la réussite réside dans la RE-GU-LA-RI-TE, tout comme lorsqu'on entame le millefeuille ou qu'on essaye de maigrir en se mettant au sport.
Rien ne se fait en un jour.


Conclusion

On a toutes des basiques dans notre salle de bains (certains diront que nos basiques prennent trop l'aspect d'un stock de guerre)(je fais ce que je veux).
Il y a quelques années, c'était sûrement le bon vieux tube d'homéoplasmine qui était en tête de gondole (toujours efficace, si vous n'avez que ça sous la main), maintenant les soins réparateurs sont plus spécifiques et servent à peu près à soigner tous les petits bobos du quotidien.

Il en existe dans beaucoup de marques mais la plupart du temps ils se rejoignent sur leur action : ils apaisent, ils réparent et ils sont antibactériens.

Si je me tourne vers Avène, c'est parce que leur eau thermale agit vraiment sur les irritations de ma peau (du corps ou du visage) et que depuis que je marche à la plupart des produits de cette marque, je n'ai quasiment plus de soucis de gratouille ou d'irritations.

Ceci étant dit, la Cicaplast de Laroche-Posay est plus pratique à utiliser en journée, car incolore donc moins de risques de se retrouver avec une traînée de crème sur la moitié du visage.
Mais les jours où je ne vois personne et que je joue à la marelle avec mes pustules, je traîne dans toute la maison avec mon tube de Cicalfate.
J'ai un nouveau pote je crois.

Des bisous les Caribous !


Partager cet article

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article

commentaires

Rire de Folie 27/09/2013 14:35

J'utilise cette crème quand j'ai des boutons de dessèchement qui apparaissent.

Carole A. 26/09/2013 20:47

Coucou !
j'aime bcp la cicalfate aussi, je m'en sers également sur des cicatrices / pour faire cicatriser des blessures sur mon corps, genre rasage foiré, griffure, etc. On me l'avait conseillée contre les
blessures aux commissures des lèvres l'hiver (perlèche me semble-t-il) : c'est top !

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 28/09/2013 14:56



ah oui ?


Je note !



Jujualias 25/09/2013 18:16

Merci pour tes astuces, je crois que je vais essayer la crème pour estompé mes cicatrices récentes et pas belles.
J'ai aussi entendu parler de l'eau d'Hamamélis, vu sur Aroma-zone.

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 28/09/2013 14:56



l'hamamélis est surtout un bon hydratant. Pour régénerer, l'eau de rose est plus conseillée, ou la lavande (cette dernière convient plutôt aux peaux à purifier)




Hirvii 25/09/2013 18:11

Je pensais justement l'acheter donc merci pour toutes ces infos, je n'hésite plus désormais :) !

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 28/09/2013 14:55



tu me diras ce que tu en penses :)



Mathiilde 25/09/2013 16:05

Je crois que je vais essayer, avec un article comme celui-ci ;) !
Merci des conseils

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 28/09/2013 14:55



mais de rien mathilde !



 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie