8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 15:11

Chick lit : littérature écrite par des femmes pour des femmes.

 

dame

 

Ceux qui me connaissent savent que je suis une grande lectrice.

Ceux qui me connaissent encore mieux savent que ma chambre ressemble à un labyrinthe, où pour atteindre l'évier, il faut piétiner des tours de livres.

J'AI une foule de bouquins en attente, des mangas pour adultes, des romans compliqués, des policiers prenants mais dans ma fièvre acheteuse, je n'ai pourtant jamais fait un seul arrêt en librairie au rayon Chick lit.


ETONNANT, SURPRENANT.

 

J'en ai déjà lu, je pense, ou vu, parce qu'étonnamment, la plupart des films cul-cul à souhait qu'on a pu voir au cinéma sont des adaptations de grands best-sellers pour filles larguées/romantiques/gaga.

 

Parmi eux, Le journal de Bridget Jones, le diable s'habille en Prada, le journal d'une princesse, et enfin le meilleur pour la fin, Sex and the city.

Ce pan de la littérature n'a pas toujours été bien vu, souvent qualifié de sous-genre, comme  incapable d'apprendre quoique ce soit d'autres, aux filles/ femmes, que l'attrait pour l'argent, ce qui se vend, la crise de la trentaine, et les maux de familles.

Certes.


On n'est pas là devant des monuments culturels, mais j'associe la chick lit à des fraises tagada, ça fait du bien d'en manger, mais il faut aussi avoir un peu de jugeotte quant à la quantité à dévorer.


Il s'agit du trésor de guerre à emporter en vacances, où l'on sait pertinemment qu'on n'arrivera pas à terminer du Capote (truman, pas la capote), un bouquin à lire quand on est dans son bain avec un masque à la mangue sur le visage, ou quand on est malade.

Ca s'avale comme des gourmandises.


A acheter :

Kinsella, confessions d'une accro au shopping (et les suites)

Bushnell, sex & the city

Laura Caldwell, people attitude

Ca en fait déjà quelques-uns.

 

Et si vous n'aimez pas lire, il vous reste toujours les films.

 

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 13:41

Il sert à peu de chose d'aller à l'école ces deux derniers jours : les profs font grève (ou se la jouent étudiants).

Soit ils viennent en cours, et s'en vont après une heure. Soit ils ne viennent carrément pas et laissent les élèves livrés à eux-mêmes.

Du coup ça donne des scènes où on se réfugie au secrétariat pour remplir les derniers papiers nécessaires à l' admission scolaire, suite à quoi, complètement HS, on reste planté en pleine rue après avoir dit au revoir à bachi et bouzouk, sans savoir que faire.

Tu parles, je sais toujours quoi faire, je m'imprime la phrase "tiens, moi, je vais aller faire du shopping" et me mets en pilote automatique jusqu'à destination.

J'ai atterri dans une librairie (damned)(pour changer). J'ai du prendre en main et reposer 1Q84 de murakami des dizaines de fois, avant de m'énerver toute seule au fond du magasin pour finir par le prendre.

"Ca fait que 25 euros, je les gagnerai demain en travaillant 3heures, ça va aller, ça ne va pas plomber mon budget de l'année, je viens de recevoir ma paye... oh puis merde"

Moitié fière moitié "t'aurais pas du faire ça", je suis rentrée chez moi, en me disant que quand même, avec le tome 2 qui me coûterait autant, j'espèrais ne pas faire le même cirque dans ce magasin.


Murakami & Cat

murakamicat

 

"De toute façon quand on est fan, vous savez ce qu'on dit."

 

Note dans le tram : j'ai bien fait de l'acheter, l'histoire fait craquer mes mirettes.

Repost 0
Published by mpones - dans Culture
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 10:32

"A bruxelles, chaque matin, il pleut trois gouttes, histoire de."

tumblr_lrnvivArju1qc4bono1_500

 

J'ai réussi à passer par le chat d'une aiguille pour arriver en master, comme on se pose un peu ébahie par le périple. Il s'agit d'être motivée, de s'acheter un nouvel agenda, d'avoir plein de choses à écrire, à noter, à gérer. On redevient un daily wonder woman, qui se sait en surcharge de boulot mais qui fait toujours bonne figure, le talon cassé et le chemisier mal boutonné; il n'y a que charme qui compte.

J'ai déjà fait calculé mes revenus, observe vaguement la perspective d'un nouvel objectif pour mon appareil photo, histoire de (encore une fois). Mon chien boude les moments où je reprends le clavier, me regardant d'un air désespéré "viens, on va se promener".

"L'herbe sent horriblement bon le matin", mon nez a repris du service à 2 mois et demi post-op. J'ai encore le nez gonflé comme le bonnet d'un champignon, et un tour de tête assez changeant.

 

Il y aura la rentrée littéraire, avec les bouquins sur lesquels je me doit de me jeter.

1q84   couverture-25071-murakami-haruki-1q84-livre-2-juillet-septembre

Haruki Murakami, 1Q84, Tome 1 et 2


Ceux que je suis encore occupée à lire, comme Un jour, de David Nicholls, le plus cul-cul insoutenable, dans le genre je t'aime moi non plus, tout à fait ce qui peut tenir une lectrice en haleine du début à la fin du livre. Surtout que c'est bien écrit, et horriblement réaliste.

7667102236_un-jour-de-l-anglais-david-nicholls-belfond

Livre dont est tiré un film niais et sans couleur,

avec une Anne Hataway qui ne colle pas du tout au personnage initial de l'auteur.

 

Ma chambre a encore son bordel de fin de vacances + estudiage intensif (ou pas) de la dernière session d'examen. Y a pas à dire, la rentrée ça rime avec laisser-aller et scrogneugneu.

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 11:21

Je crois être entrée dans une phase où je ne suis plus spectatrice de série, mais plutôt une espèce de spécialiste du genre. Je me souviens que quand j'étais petite je regardais Dawson, Friends, Hartley coeur à vif, Premiers baisers, et d'autres choses assez nunuches.

A l'époque on regardait un feuilleton, on gardait les histoires pour soi, on devait attendre une semaine entre les épisodes parce qu'on marchait au rythme de la télévision. Et si tu en ratais un, bah tant pis pour toi, il n'y avait pas de rediffusion.

C'est là que je me dis que, quand même, les ados d'aujourd'hui sont des gosses assez gâtés. Parce qu'ils peuvent faire pause pour aller se chercher à bouffer, twitter en même temps qu'ils regardent leur série en streaming, et tout ça dans le meilleur des mondes.

Cette nouvelle génération a de grandes jambes, est mince comme une sauterelle et souvent aussi quelque peu limitée niveau vocabulaire.

Donc oui, j'en suis venue à apprécier des séries que j'aurai du regarder du coin de l'oeil, parce qu'adressée à un public (bien) plus jeune que moi. Mais c'est les restes de Newport Beach d'il y a quelques années qui me font encore un effet dingue.

Alors 90210, même si je l'ai un peu nié quand j'avais 14 ans, convient tout à fait à mon côté midinette dans sa nouvelle version, avec des ados enceintes, et des répliques qui me font rire.


tumblr_ll5z3vZJAl1qcedleo1_500_large

Puis bon, moi les garces, dans les séries j'adore ça.

Repost 0
Published by mpones - dans Culture
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 10:07

J'ai toujours eu un faible pour le rock des années soixante. Pour le côté déjanté de ces années, et la liberté qu'elles induisaient.

Je suis tombée sur le film qu'il me fallait en cette période pré-jury, un délice rien que pour la bande-son, les acteurs, les couleurs, l'histoire.

Alors je ne sais pas si vous avez du temps à tuer, mais c'est un petit bijou de bonne humeur et de musique.

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 10:25

Je me suis endormie hier soir avec un bouquin sur la poitrine, un bouquin que je lis depuis presqu'un mois, mais avec tellement de parcimonie que les pages ne passent pas si vite. Pourtant j'aime bien l'histoire, alors j'y reste attachée, cramponnée, coûte que coûte.

Parce qu'on m'a offert le second volet à mon anniversaire aussi (faut remonter à décembre quand même) et que mine de rien, faut que je fasse honneur aux cadeaux qu'on m'offre.

En parlant de livres, j'ai une pile grande comme ça au pied de mon lit, qui me laisse perplexe, même si je sais qu'après mon opération du 21 juin, j'aurai le temps de bouquiner à loisir. Quel plaisir.

 

Plus qu'une semaine

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 20:51

Miles_Kane_miles_kane_21184903_600_450

miles_kane_rearrange

 

C'est vrai qu'au début, en tant que personne "qui veut pas qu'on touche à Alex Turner", je suis plutôt du genre catégorique. Alors dans ce style-là, j'ai jamais fait attention au gars avec qui il a fait quand même quelques duos sur un cd entier.


L'autre brun qui chantait bien.


Miles Kane.

Le petit canard Anglais que je me réservais dans un tiroir, parce qu'il était un peu étrange, la dent un peu trop de traviole, mais un petit air d'Oasis en mieux écrit, puis des chansons qui me coulent dans les oreilles, comme j'avale ses paroles. 

Ce soir il est passé au grand journal en faisant des mouvements trop suggestifs pour mon cerveau surchauffé. Du coup j'ai craqué.

En gros j'aime.

Et faut que t'aimes.

 

Miles Kane - Rearrange


Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 13:46

Bridget_Jones_122837_L

 

Je suis blindée. Je pensais être blindée.


Le syndrome de Bridget, c'est être célibataire, vieille fille, fière de l'être, avec ses moments de blanc en public et une toute "petite" addiction à l'alcool et autres substances permettant d'OUBLIER.


Pour la dernière partie c'est pas tellement mon cas, je suis plutôt du genre à me noyer dans mon propre moi, recouvert de moi en surdose et de sucre. De préférence du chocolat, des trucs et des machins qui fondent dans la bouche et font du bruit quand on les déballent.

Donc hier, ma télécommande a choisi qu'on regarde ce film nunuche qui me rend toujours culcul au possible, Marc Darcy trop craquant, Daniel Cleaver trop salop. C'était un pur délice.

D'ailleurs je pense être inévitablement reliée à ces films guimauve, qui me rappellent mes propres erreurs, comment on flanche, comment on repart en un clin d'oeil, comment on pense s'en sortir avec classe.

Les filles sont de folles battantes et superwomen.


[Je croule sous le boulot, je me fais des milkshakes, j'arrive encore à sourire, je suis pétée de migraine, et avec tout ça, le lave-linge a réussi à tomber de son socle dans la cave, résultat inondation surprise. Mais t'sais quoi, je gère.]


Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 16:51

satc

satc2

satc7

4176333fvfro

 

J'avais dévoré la série comme une grognasse, et bizarrement avais attendu plus de 6 mois pour entamer les deux films. Et maintenant que je les ai finis, je me dis "bordel, j'en veux un troisième".

Geek inside.

 

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie