4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 12:55

DSC_2335.JPG

 

Je suis intriguée par certaines marques.

Il y a quelques années de cela je n'aurai jamais acheté un vernis qui ne coûte "QUE" 5 euros, parce que ça enlevait du chic au moment de payer, c'était moins grisant que de se payer un pot de 10ml à plus de 15 euros.

 

Mais cette époque est révolue, depuis que j'ai découvet Catrice, Essence, et toutes ces marques qui bouffent l'ongle mais te font craquer comme une goumiche, il ne sert à rien d'aller contre ce qui me fait envie.

 

J'ai donc pris deux vernis Arcancil qui m'ont fait couiner dans les rayons (véridique, j'avais l'impression d'avoir trouvé les deux couleurs qui me CORRESPONDAIENT spirituellement).

 

crazyplum.jpg

 

Ici, il s'agit du Crazy Plum, une petite tuerie niveau rendu coloré, ça pétille comme un champagne qu'on a trempé dans le bordeaux, y a des reflets qui grisent les mirettes, ça envoie du bois en gros mais à la mitraillette.

 

DSC_2340.JPG

 

Pour la pose, ça a été plus simple qu'avec les vernis foncés que j'ai déjà chez moi.
Le pinceau est assez fin, j'en ai quasi pas mis partout, encore une fois j'ai failli crier victoire, grimper sur les tables et dire c'est la fête au Guili Guili, mais je me suis abstenue.

 

Un peu de tenue que diantre.

 

DSC_2349.JPGHistoire d'égayer encore plus mes doigts, et de me sentir comme un stromboscope qui danse la salsa en tenue boule à facettes, j'ai décidé de jouer gros :

 

J'ai dégaîné mon nouveau top coat Hello Kitty à paillettes, une petite merveille à moins de 4 euros qui existe aussi en couleur rose.

 

Mais pour l'instant je résiste et me contente de cette version-ci qui contient des sparkles fines et d'autres rondes.

Au niveau du rendu, ça a donné du lourd.


DSC_2353.JPG

 

En travaillant les photos je me suis dit que Noël devait beaucoup me manquer pour avoir envie de guirlandes sur le bout de mes doigts, mais bon quand ça brille c'est tellement craquant que tu pourrais mirer tes boudins pendant un moment.

 

plum.jpg

 

Je constate que mes ongles poussent à une vitesse phénoménale quand je les laisse tranquille, bientôt ils toucheront le ciel.

 

J'espère que l'idée/la couleur/les glitter/ma bonne humeur vous auront inspiré.

♥ Des bisous les petits tarés, la vie est belle ♥

 

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 20:08

Je suis pas une grosse douée du make-up.

Autant le teint, ça fait des années que je me le coltine et que j'ai fini par savoir utiliser un blush comme il faut.

Mais alors les paupières, c'est toujours la croix et la bannière.

 

DSC_2121-copie-1.JPG C'est pour ça que je me suis dit qu'il fallait que je m'amuse plutôt que d'avoir envie à tout prix de faire une oeuvre d'art montée sur paupière, parce que de toute façon j'ai pas le niveau pour (et que des filles comme Anthisei te dégoûtent à vie de tes pinceaux tellement elles gèrent l'espace de leur yeux).

 

Bref, j'ai dégainé :

 

Le Catrice Intensif'eye

Le FAP cucuba Havana Drum

Et mon petit Sothys crèmeux effet smoky.

 

C'est les trois produits que j'utilise le plus, surtout la petite crème de Sothys, qui a un rendu incroyable tellement elle s'étale à loisir, et même sous le doigt, on a l'impression de toucher de la meringue.

Un vrai bon produit.

 

Le Catrice Intensif'eye est assez modulable ( il y a des lignes plus foncées fondues dans la masse claire).

On peut prémouillé son doigt/pinceau pour avoir un effet plus prononcé des pigments et une meilleure tenue.

 

 

Quant au Havana Drum, c'est un coup de coeur du mois, je l'avais acheté il y a pas longtemps mais comme c'était un FAP façon poudre libre, j'avais un peu peur de manipuler les pigments. Finalement, j'arrive à m'en servir plutôt bien (en pré-humidifiant mon pinceau le plus souvent) et le rendu sur la peau est irisé et profond, tout comme j'aime.

 

dudue.jpg

 

DSC_2125.JPGLe Liner un peu fade du jour

C'est un produit Catrice aussi (décidément) que j'avais pris pour sa couleur qui paraissait assez belle vue de l'extérieur, mais une fois posé à plat sur la main, il avait un rendu plutôt clair et perdait sacrément en intensité si on repassait sur le trait déjà fait.

 

Je l'utilise le plus souvent en ras de paupière pour mieux définir la couleur au-dessus, plutôt que comme véritable liner.

 

On peut créer un effet plume avec en faisant des touches plus ou moins prononcées.

 

Niveau tenue, ça tient comme il faut, mais comme la couleur manque au rendez-vous, ça gâche un peu la magie menthe à l'eau.

 

Mais je le garde, parce que je l'aime bien, que même s'il a un rendu un peu fade, au moins on ne peut pas se rater.

 

L'idée c'est de tracer un trait de liner, d'attendre qu'il sèche et de repasser une deuxième couche par dessus.

Ça permet d'avoir un rendu plus fort.

 

 

Le résultat sur la paupière

Au début j'avais un rendu pas trop comme il fallait, ça donnait comme sur la photo ci-dessous, pas de grand tralala, beau sans plus, il manquait quelque chose.


DSC_2049.JPG

 

J'ai donc repassé un trait de liner, accentué l'intensifeye en remontant sur la paupière, et fait tomber un peu plus de paillettes sur le contour de l'oeil.

Et là j'étais un peu plus contente de moi.

 

DSC_2087.JPG

 

Je trouvais que ça rendait ça pas mal, surtout sur la nouvelle rousse que j'étais.

Il y a encore un peu de travail à faire, surtout pour "comprendre le dessin de la paupière et faire avec", ce qui n'est pas encore gagné, mais je m'y emploie.

 

DSC_2071.JPG

 

J'espère que ce petit MU sans prétention vous aura plu ou même donné des idées.

♥ Des bisous les petits lous, et une bonne soirée ♥

 

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 13:41

DSC_2005.JPG

 

Ce matin, j'ai vu que Bourjois avait lancé une nouvelle gamme "Queen Attitude", plutôt parfaite, avec un fard à paupières couleur Or clair très irisé, un mascara, un liner, et un Khôl.

 

L'affiche de pub était très jolie, je me serais cru reine d'Egypte rien qu'à la regarder, ça donnait envie de pyramides et de palmiers; c'est donc naturellement que j'ai dégainé ma carte, payé 10 euros, et suis rentrée chez moi en sautillant comme un lapin.

 

oj.jpg

Une fois à la maison, il y avait dans l'air comme une douce mélodie, une envie de mettre un Jules à mes pieds, de lui marcher sur les phalanges tout en prenant des bains d'ânesse comme mon amie Cléopâtre.

Y a pas à dire, tout ça me montait à la tête.


BOURJOIS ANNONCE : un kajal aux pigments intenses (NOIR/BLACK) aux cires naturelles, qui respecte l'oeil, et est présenté dans un tube.

Un produit crémeux à l'application mais qui peut donner un fini poudré une fois estompé au ras des cils.

 

 

Le packaging incroyable

Si je compare avec celui de Guerlain, on est dans une gamme trois fois moins chère mais avec un stick presque aussi classe.

La contenance est de 2.5 ml, il y a une petite floche sur le haut du tube qui rappelle un beau ruban.

Le produit se ferme avec un clic qui ne fait pas cheap, rien à dire.

DSC_2001.JPG

 

A l'intérieur du tube

On trouve une mine de taille raisonnable, qui a un fini crémeux et est plutôt agréable sur la peau.

J'avais fait un test en rue, et j'avais eu un peu peur parce qu'après seulement une minute, je n'avais plus une once de Khôl sur la main...

 

DSC_2003-copie-4.JPG

  Ce qui me plaisait surtout dans ce genre de présentation, c'est l'absence du problème de taille (dans le sens de tailler la mine).


La plupart de mes Khôls ont toujours eu ce désagrément, à chaque fois que je devais leur faire tourner la tête dans un taille-crayon, je devais m'y prendre à dix fois pour y arriver.

 

Ici, je ne dois pas me préoccuper de ça, mais plutôt de "comment est-ce qu'on fera une fois que j'aurai bien usé la mine ?".

 

Toujours est-il que j'ai déjà fait tomber la bête une fois par terre, et que tout est encore en place.

A noter aussi, la mine dépasse un peu du tube quand il est ouvert, mais elle ne frotte pas à l'intérieur du capuchon, il faut juste faire attention en refermant le tout.

 

La composition est relativement banale, même s'il y a deux cires naturelles dedans (d'abeille et de candelilla).


DSC_2007.JPG

 

Un regard de queen longue durée

Je suis porteuse de lentilles, ce qui fait que pour qu'un Khôl m'aille, il faut qu'il soit plutôt bien résistant aux larmes (je me fais bâiller pour hydrater mes yeux, oui oui), et surtout qu'il ne m'assèche pas l'oeil.

 

DSC_1990.JPG

 

Pour le premier point il gère :

C'est un Kajal qui n'est pas Waterproof, du coup je m'attendais à ce que ça file un peu partout mais la tenue est plutôt bonne, on perd un peu en pigments à l'intérieur de la muqueuse mais, ce qui est concentré au ras des cils tient vraiment bien.

 

DSC_2016.JPG

 

Concernant le confort :

- Il ne file pas sur le blanc de l'oeil, je n'ai donc pas un regard gris en fin de journée

- à l'extérieur de la muqueuse rien à redire, mais sur celle-ci, j'ai parfois une impression un peu sèche (mais la plupart des Khôls me font cet effet-là)

- il n'irrite pas mes yeux malgré mes lentilles

Sans titre 5

Je l'aime vraiment bien ce petit dernier de chez Bourjois.

Même s'il n'a pas vraiment les qualités de soin d'un Kajal traditionnel, il a une assez bonne tenue, est super beau négligemment couché dans ma trousse de maquillage et a un prix mini qui le rend accessible à toutes.

 

Où le trouver ?

Aucune idée.

En Belgique, chez Di, ça c'est certain.

En France il n'est pas encore sorti, il me semble.

Certains sites comme le Douglas Hollandais le proposent déjà à la vente [LIEN] mais je pense qu'il va falloir un peu attendre avant de le voir atterrir chez les Frenchies (ou alors que vous bougiez vos fesses jusqu'à Bruxelles, ça vous fera de belles jambes).

 

Bref, quand vous le verrez, n'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil, il vaut vraiment la peine, surtout si vous êtes déjà une addict de la première heure de la marque Bourjois.

 

♥ Portez-vous bien en ce lundi de merveilles et bichonnez vos hortensias ♥

[E-shop bourjois]

 

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 13:08

Je vois que tout le monde est de plus en plus largué, si on mange une carotte à pleine dents  on est forcément végé.


C'est au détour d'une conversation avec quelqu'un que je me suis rendue compte qu'avec tout ce que les marques faisaient comme promesse, il y avait matière à creuser.

Et plus j'avançais, plus je tombais de haut.
Parce que comme tout citoyen qui se respecte, je pensais que ce qui était labellisé BIO était forcément un produit à très haut potentiel naturel, et sans produit chimique ou dérivé synthétique à l'intérieur.

 

QUE NENNI

 

C'est pourquoi, j'ai voulu, comme une grande fille, faire une sorte de petit récapitulatif informatif, histoire de consommer moins bête et surtout de ne pas se tartiner con.

Bref, j'espère que vous apprécierez la balade, moi ça m'en a appris des choses.   

 

1166.jpgCe qui est naturel n'est pas forcément bio


Commençons bien, et allons directement au but : ce qui est naturel n'est pas forcément bio. C'est l'amalgame numéro UN le plus rencontré, autant dans la presse que chez le citoyen lambda.

 
L'agriculture bio dépend d'une forme d'élevage qui respecte l'environnement, les bêtes et la planète :

"L’agriculture biologique est une méthode de production agricole basée sur l'interdiction de la chimie de synthèse, que ce soit pour les traitements de protection des plantes ou les engrais. Cette méthode prétend mieux respecter le vivant et les cycles naturels. Elle vise à gérer de façon globale la production en favorisant l'agrosystème mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques. "

Source Wikipedia

L'exemple type : l'aloe vera est une plante que l'on trouve à l'état naturel, mais si sa méthode de culture remplit les conditions de l'agriculture biologique, alors on peut qualifier la plante de bio.
(Ici en tant que dénomination qui désigne la méthode de culture, je ne parle pas encore du label)

 

Le bio bio, plus bio que le bio

 
Le bio concerne donc à la fois des plantes et des animaux et couvre des domaines aussi vastes et variés que l'alimentation, les soins, l'habillement, et la consommation générale.

 

Le domaine cosmétique est également touché par le phénomène:

Depuis un bon moment, le secteur connaît un sacré boom, les consommatrices se veulent plus responsables pour la terre et leur environnement et achètent à qui mieux mieux toutes ces nouvelles crèmes qu'on dit remplies de bienfaits directement tirés du cul de la plante.

En outre, on s'assure que les produits sont bel et bien dégradables et sans risques pour la santé.

 

Les cosmétiques BIO dépendent de chartes et les cahiers des charges que ces dernières imposent sont plus ou moins restrictifs.

 

La marque qui souhaite se soumettre à une charte bio est obligée de la suivre à la lettre, c'est une condition sine qua non pour arriver à la certification de son produit en bout de chaîne.

 

ALORS QUI EST BIO ET QUI NE L'EST PAS ?

 

Un logo "certifié BIO" sur un produit ne garantit pas une forte teneur en produit bio parce que  tout simplement, les chartes qui sont d'applications ne sont que peu à imposer une présence d'un minimum de 90% de BIO dans la totalité du produit fini.

Il y a également, et ce très souvent, à la fois la présence de produits bio en faible quantité mêlé à des composants uniquement chimiques, d'où une nécessité de ne pas croire qu'un produit bio est forcément un produit sans ajout de l'industrie conventionnelle. (MAIS IL Y EN A)


Les labels à la loupe

 

Beaucoup de labels bio n'ont pas les mêmes degrés de certifications, ce qui peut prêter à confusion lorsqu'on fait son choix en magasin, la qualité dépendant aussi du fabricant et de la forme du produit.

 

"Il y a plusieurs facteurs qui déterminent la qualité bio ou naturelle d'une formulation. en font partie, entre autres :

1. Le fabricant

2. le type de produit

3. le cahier des charges du standard considéré

En d'autres termes :

Un fabricant ne doit pas rester en dessous de ce que préconise le cahier des charges du standard considéré. Mais il peut offrir à ses clients une meilleure qualité pour son produit. C'est pour cette raison que la qualité bio ne dépend pas seulement du label mais aussi du fabricant."

Source : La Vérité Sur Les Cosmétiques / Rita Stiens

 

Les labels les plus retrouvés en Europe sont :

Nature & Progrès

BDIH

Ecocert

Cosmebio

 

Qui garantit quoi ?

 

ecocert-copie-1.jpgECOCERT :
- 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle (voir titre suivant)

- 5% maximum d'ingrédients issus de synthèse pure

- minimum 10% d'ingrédients naturels (dont 5% bio)(autorise le comptage de l'eau dans le pourcentage)

- parfum, silicones interdits

- Pas de test de produits finis sur les animaux

 

http://www.greensourcing.de/imgcontent/logo_bdih.jpgBDIH :
- 95% des ingrédients possibles sont de qualité bio (hors eau et minéraux)

- 50% de la phase huileuse doit être composée de véritables substances naturelles (OIL ou BUTTER)

- bases lavantes d'origine végétale

- pas de tests sur les animaux

- pas d'ingrédients issus de la pétrochimie, pas de colorants ou parfums de synthèse


http://www.bio-aude.com/images/imagesFCK/image/agriculture_bio/logos/logo_nature_progres_T2.gifNATURE & PROGRES:

- n'accepte qu'une intervention de procédé chimique simple sur les composants

- exige l'emploi de matières végétales certifiées par N&P (exigence d'une certaine qualité bio)

- pas de colorants ou de parfums de synthèse

- 100% des ingrédients végétaux sont issus de l'agriculture biologique

 

 

http://www.biogis.fr/media/images/_statics/logo-cosmetique-bio-500_01.jpg  BIO CHARTE COSMEBIO :

  - 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle

  - minimum 10% du produit fini sont issus de l'AB 

  - respect de l'envioronnement, des animaux, développement durable, commerce équitable

 


  Différencier les produits naturels de ceux d'origine naturelle

 

L'exemple d'ECOCERT :

 

"Origine naturelle" comprend, selon Ecocert, deux groupes d'ingrédients : les substances véritablement naturelles et les matières premières d'origine naturelle.
En d'autres termes : pour obtenir les pourcentages que le consommateur lit sur l'emballage, on ne fait pas de distinction entre les deux.

Source : La Vérité Sur Les Cosmétiques / Rita Stiens

 

Ce qui revient à dire que souvent, est compté dans le pourcentage bio, des plantes dont on a extrait d'une manière ou d'un autre certaines substances, mais dont on a dénaturé la matière (et donc altéré les bienfaits initiaux).
 

Certaines chartes comptes dans le taux de bio du produit des huile estérifiées (issues d'huiles végétales) et des extraits de plantes, qui ne sont pas tout à fait ce qu'on entend pas "produits naturel", mais qui sont plutôt désignés sous l'appellation "d'origine naturelle".

 

Du bio dilué dans de l'eau

 

Certaines chartes admettent l'eau dans le calcul des composants bio, mais d'une manière détournée (vue que l'eau en soi est naturelle) :

- sous forme d'hydrolat

- par reconstitution  :

 

"L'aloe vera s'y prête particulièrement bien . Un concentré d'aloe vera peut être dilué dans la proportion 1: 200. Ce qui signifie que 5ml d'un concentré d'aloe vera bio deviennent un litre ! Pour les jus de fruits, les associations de protection des consommateurs critiquent depuis longtemps de telles reconstitutions par l'ajout d'eau.

Si un Standard autorise la validation en bio d'une grande quantité d'eau employée pour la reconstitution, le taux bio affiché est principalement constitué de cette eau."

Source : La Vérité Sur Les Cosmétiques / Rita Stiens

- par l'eau contenue dans les extraits

 

Il y a donc des petites subtilités qui permettent d'intégrer dans une certification type "plus de 90% d'ingrédients d'origine naturelle" un très grand pourcentage en eau, et dès lors, une marge peu large pour les réels principes actifs.

 

Savoir lire les ingrédients

 

Ce qui serait le plus simple c'est d'informer de manière bien visible le consommateur sur ce qu'il se procure en magasin.
La plupart du temps les listes d'ingrédients sont indéchiffrables pour quelqu'un qui n'y connaît rien, et le client achète tout de même une crème (qui peut ne pas correspondre à ce qu'il recherche) parce qu'il fait confiance à un label et au haut pourcentage BIO affiché sur l'emballage.

 

Il existe des moyens simples pour comprendre un minimum d'une liste d'ingrédients au cas où l'on est en rayon et sans accès internet :


- les 4 à 8 premiers noms de la composition sont les ingrédients les plus présents

- on peut reconnaître les huiles pures (OIL), l'eau ou les eaux florales (WATER, DISTILLATE WATER), les extraits (EXTRACTS), les silicones (finissent en général en CONE ou XANE), les parfums naturels et/ou de synthèse (PARFUM), les cires (WAX), les parabens (PARABEN) et les beurres végétaux (BUTTER)

 

Souvent, des "*" renvoient à l'information "ingrédient issu de l'agriculture biologique", ce qui permet de voir directement quels sont les produits naturels ou d'origine naturelle.

 

L'information sur le net

 

Et si malgré tout ça, vous achetez quand même un produit mais que vous doutez sérieusement de ses capacités, il existe des sources d'infos très complètes sur le net :

 

http://leflacon.free.fr/ : site de référence pour les ingrédients cosmétiques avec un système de recherche

http://www.laveritesurlescosmetiques.com/ : le site qui vous dira ce qui est bon pour la peau et les cheveux
http://www.lecosmetologue.com/ : pour en savoir plus de manière générale, le blog d'un décrypteur de cosmétiques
Sans titre 5Même après toutes ces recherches, je ne suis pas sûre de maîtriser le sujet.
Tellement de choses changent, de labels naissent, il faut chaque fois se mettre  jour et s'intéresser à tout pour comprendre ce qu'implique la nouvelle mode responsable en cosmétiques.

J'espère que ça vous a plu / ouvert les yeux.
Et si j'ai dit des absurdités qu'il faut corriger, n'hésitez pas à me le dire en commentaire.

 

♥ Des bisous à tous ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 11:55

Moi et mes sourcils c'est l'histoire de deux barres de touffe plantées par-dessus les yeux mais avec lesquelles je n'ai jamais su m'entendre.


DSC_1906.JPG

 

Tout d'abord, j'en ai un plus long que l'autre.

Les doudouces appuyées n'y changent rien, ni même les chansons spéciales sourcils que je leur chante type :

 

"Sourcil, sourcil c'est moi je sais, il y a des soirs comme ça où tout, s'écroule autour de nous"

 

Tu parles.
J'ai la gueule bancale parce que ça s'équilibre pas au niveau de l'eyebrow, y a comme une injustice génétique du poil.
Depuis petiote, ça a toujours eu une tendance à se clairsemer sévère, y avait toujours un pwalu pour dire merde à l'autre, ça rebiquait sec au niveau de l'entre-sourcil, autant dire qu'à l'adolescence, ça pouvait rappeler la brousse à un macaque en manque de savane.

Puis j'ai eu une grosse période "EPILONS LE PLUS FIN POSSIBLE". C'était devenu chaotique, si fin que ça me donnait l'air d'une ricaine trop épilée, surfaite et désenchantée.


Je priais chaque jours pour que ça repousse comme il faut.
L'administration de Dieu doit pas être franchement plus rapide que chez nous, ça a pris trois ans pour que je retrouve un semblant de visage équilibré.

 

Les ustensiles de cuisine

outi.jpg

 

Niveau armada j'ai pas grand chose : le crayon à sourcils, la pince à épiler, et la mini brosse pour te les coiffer comme il faut.

La pince à épiler j'ai mis des années avant de comprendre qu'il fallait un peu étudier sa ligne de sourcils avant de s'y acharner comme une bougresse et de ressortir de l'assaut complètement borgne et heureuse, la paupière rouge et les poils parsemés sur le visage.

Le crayon, je l'utilise plutôt peu.
Souvent, je me rate comme une quiche, j'ai beau estomper, quand je me regarde dans le miroir j'ai l'impression d'avoir des sourcils too much sur le front.
Y a plus sexy.

Du coup je suis chaque fois face à un dilemme : si je laisse tout ça fourni, et s'en donner à coeur joie, au moins on a l'impression que j'ai QUELQUE CHOSE au-dessus de mes yeux qui structure un peu l'ensemble.

Mais du coup je flirte dangereusement avec les clichés de la fille qui prend pas soin d'elle, alors que c'est pas mon cas.

 

 

Sourcil idéal, sourcil à poil ?

 

J'ai quand même essayé d'identifier ce qui collerait le plus à mon visage dans l'iconographie des starlettes contemporaines : une forme assez douce, qui respecte la longueur de mes sourcils sans les amincir de trop.

Et bien, force est de constater que dans le genre "je me dessine la ligne du string sur le front dans l'élan de mon trip accent circonflexe", on est bien loin de ce qui m'irait.
Ça habille le plus souvent très bien le regard de filles comme Eva Longoria, Kim Kardashian, ou encore Megan Fox, mais c'est le genre de "modèle de sourcil" qui esthétise souvent un peu trop à mon goût.

Megan_Fox_08.jpg
Du coup j'étais encore dans la délicatesse d'un entre-deux : j'ai les sourcils trop petits et fournis, comment faire ?

FT_trombone_ricin.pngJ'ai essayé l'huile de ricin, ça a pas mal marché pour donner de la texture et cacher les trous par-ci par-là.
J'ai aussi fait des semaines de repoussage intense pendant lesquelles je me jurait de ne toucher à rien.

Et tant bien que mal j'ai gagné quelques millimètres à droite et à gauche.

hh.jpg
Alors, c'est certain, je suis un peu moins complexée de l'eyebrow qu'avant.
Fallait voir les crises que je faisais parce que j'avais pas la fameuse courbe qui retombait loin jusqu'à la tempe.

Maintenant je me suis calmée.
J'essaye de pas trop chipoter à mes sourcils, parce que plus les années passent (et malgré mes 24 ans), moins y a de petits curieux qui repoussent là où j'ai épilé le mois d'avant.

Donc patience, certes, mais aussi, rigoureusement se limiter dans l'arrachage, parce qu'à partir d'un moment, CA NE REPOUSSE PLUS.

C'est tout ce que j'avais à dire sur mes sourcils, et c'est déjà PAS MAL pour une causette sur mes pwals.

 

♥ Une bonne journée, et soyez FREE de la pince à épiler ♥

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Beauté
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 13:38

Il y a des sex-symbol qui ne s'inventent pas.
Tu les vois une fois sur le petit écran, ça te met une sacré raclée, et aux films suivants tu ne suis rien de l'histoire tellement tu es obnubilée par la sexy-attitude trans-générationnelle du mâle.


Nous-voudrions-avoir-des-nouvelles-des-prochains-films-de-m.jpg
Y en a plusieurs qui me font cet effet-là.

Mais celui qui me donne cette réelle l'impression de fondre alors que sa tête est un croisement entre un amphibien (pour les yeux) et un quadra mal rasé, et donc en soi un mélange plus que surprenant, c'est bien George Clooney.

 

Y a qu'à voir comment je fais ma maligne le matin, en me servant mon volluto, MY FAVORITE, en répétant "what else ?" à chaque gorgée de café, j'en suis imprégnée du gars, au moins jusqu'aux papilles.

Du coup, quand j'ai vu chez Catrice qu'avec un peu de vernis à ongles je pouvais m'approprier au moins le George mêlé à du Blueney, j'ai sauté le pas.

 

Catrice numéro 915

DSC_1819.JPG

 

Faut d'abord que je vous avoue : ça a été une catastrophe à appliquer.

Je ne sais pas si c'était la chaleur, mes ongles qui vivent leur phase toute pourrie, ou encore le fait d'avoir coupé mes ongles bien trop ras, mais j'ai BIEN débordé partout, j'ai du tout refaire.

 

Et au second essai, c'était un peu mieux, mais j'avais du mal à gérer les tournants.
Bref, j'ai jamais autant galéré pour vernir mes petits doigts.

DSC_1832.JPG

 

Au niveau du rendu, mis à part les gros pâtés, et bien je suis assez ravie.

Ca me fait penser à une soirée type "mille et une nuits", un beau bleu sombre mais avec des paillettes qui apportent un peu plus de luminosité au soleil.

DSC_1821.JPG 

J'aurai pas du couper mes ongles, clairement, je pense que ce vernis irait super bien sur des ongles fins et longs, histoire d'apporter une touche de classe.

 

Définitivement, il faut que je m'achète un stylo correcteur, parce qu'à chaque fois que j'applique une couleur foncée, c'est toujours la foire aux taches, je m'en fous jusque SOUS LES DOIGTS, sans vraiment savoir comment j'arrive à faire ça.

Je vous laisse avec George, pour finir sur une touche encore plus sexy en cette journée de chaleur intense et de jupe courte.
[Mais du calme, il est avec moi cet aprèm, on va boire un café à 16h]




♥ Bonne journée les roses ♥

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 21:32

Je vous avoue que c'est toujours compliqué de parler d'un parfum.
Même si vous aviez un NEZ et étiez capable d'énumérer les notes de tête et tout le toutim, y a pas grand monde qui suivrait la conversation parce que tout simplement les gens SENTENT différemment.

J'ai reçu il y a peu de temps un super cadeau de la marque Sud Pacifique, une petite bouteille argentée toute rangée dans sa boîte bleue, et j'avais déjà envie de vacances.

Faut savoir que moi et le bleu, le turquoise même, c'est une histoire qui dépasse les limites de l'entendement. C'est une couleur qui me rapelle les eaux de Sardaigne, l'été qui n'est pas encore fini, les glaces, le soleil, les embruns, bref, y a pas d'autre teinte qui me mette en appétit de cette manière.

 

DSC_1387.JPG

 

J'ai très vite plongé dans la lagune, il y avait une odeur toute gourmande qui m'entourait alors que je me mettais l'eau de toilette dans le creux des poignets.

Ca sentait le bounty, ou plutôt l'intérieur du bounty, la coco naturelle mais avec un truc en plus qui me rappellait la sucrerie.

 

Je me suis dit que c'était trop fort pour être vrai, et qu'il fallait que je vérifie si ce que je sentais était véridique.
Du coup, j'ai fait reniflé mon poignet à ma soeur, et même verdict : c'était de l'eau de bounty.

 

DSC_1395.JPG

 

Ce qui revient à dire que j'aime beaucoup ce parfum.
Je suis plutôt du genre à aller vers des fragrances plus fruitées en général (faut sentir l'Eau de Rochas, une pure merveille), mais ce petit flacon m'a conquise comme il faut.

 

Si vous êtes en grand manque de vacances, que le masque et le tuba sont une seconde peau pour vous, et qu'une journée au travail ne se pense pas sans un cocktail et une danse de groupe, il y a de grande chance que ce Coco Extrême vous plaise.

http://data.blogs.laprovence.com/ppsaltis.blog/perso/fq-noixdecoco.jpg

[Le site de la marque ]

♥ Bonne Saturday Night Fever à tou(te)s, gardez la tête sur les épaules ♥

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 15:29

DSC_1606.JPG

 

J'ai craqué.
J'étais partie pour m'acheter un bête vernis à paillettes, le genre de top coat qui te fiche le peps rien qu'en passant le vernis sur l'ongle.
Mais mon oeil a comme toujours fait cavalier seul, et m'a attirée vers la collection Cucuba de Catrice.

 

Les vernis Catrice et moi, c'est une petite histoire d'amour qui dure depuis quelques mois : pour leur prix, leur tenue, et leur rendu souvent top au niveau...des paillettes justement.


Cucuba Sunny Side

 

Dans le genre "je suis un vernis couleur soleil qui s'est pris une grosse raclée de moutarde, je demande "SUNNY SIDE !"
Je me suis dis, que, plutôt que d'étendre encore ma collection du côté des verts, turquoises, et autres bleus, j'ai choisi d'aller à l'opposé en faisant le choix d'une couleur plus flashy que d'habitude.

Le vernis 

- Toujours le même embout plus large de la dernière génération

- se donne super bien dès la première couche

- y a des paillettes dedans

 

venris.jpg

 

Alors je pense que c'est pas une couleur FACILE à porter. Sur du bleu c'est très joli, vaut peut-être mieux être plus bronzée que moi aussi.

 

DSC_1594.JPG

 

dv.jpg

 

Mais en fait, je suis super fan.

J'ai jamais autant été inspirée par un vernis, je me baladais partout avec ma main en l'air pour voir ce que ça donnait sur le bleu du ciel, et bien c'était concluant !

Comme quoi, changer la couleur de ses ongles, ça peut immédiatement mettre de bonne humeur une fifille comme moi.

 

Et à vous, il vous plaît ?


♥ Un superbe après-midi à toutes mes petites roses ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:30

J'ai une vie trépidante, je suis du genre à me frotter les fesses contre un baobab tout en buvant un smoothie goût wasabi-fraise, tu vois où se situe l'extase.

 

Du coup, avec le beau temps j'en ai profité pour feuilleter des magazines, et...lire les pubs, parce que finalement, il faut les chercher à la pioche les articles dans les torche-cerveaux féminins, ça muscle l'oeil, mais t'apprends pas grand chose.

Bref.

 

Quand on lit les publicités, il faut être capable de faire la part des chose entre les promesses d'une marque, le produit, et son rendu.

C'est trois choses fondamentales à prendre en compte quand on achète un produit.


Ne pas par exemple acheter une crème anti-âge, alors qu'on avait besoin d'une crème anti-rides (he oui, y a une différence), ne pas dire d'un gel contour de l'oeil que "c'est de la bouillasse" si on l'a pas testé comme il se doit, avec des massages dignes d'une cérémonie de la paupière.

Pareil pour une crème qui marche aux acides de fruits, on aura pas de résultats probants avant un bon mois, le temps que toutes les couches de la peau se soient renouvelées.

 

Le problème c'est que le peuple, parfois on lui parle bègue, on rajoute des mots dans une phrase pour la tourner comme un paquet cadeau aux milles couleurs alors qu'à l'intérieur y a pas une loupiotte pour éclairer le propos.

 

Dans le genre j'ai un nom qui prête à confusion

 

http://4.bp.blogspot.com/_Qh4KwHMF_J0/SrTdsObNeUI/AAAAAAAAAA0/xkk5kbUFBPY/s320/bio-oil.jpgLa bio oil.

La petite bouteille orange faisait son bout de chemin dans les mains des beauty addicts, ça a pas mal jasé outre-atlantique, on en parlait comme d'une merveille contre les vergetures, et surtout comme d'une huile à tout faire, pouvant effacer taches, cicatrices, et ce très rapidement.

 

VRAI : elle fait son boulot, les cicatrices disparaissent vite et bien, et sur les vergetures il paraît qu'elle est miraculeuse
FAUX : elle n'est pas bio. Ce qui est bio est un produit issu de l'agriculture biologique, dans le respect des plantes et de l'élevage, or, le premier ingrédient de cette beauté n'est autre que la paraffine liquide, une huile minérale dérivée de l'industrie du pétrole et qui a le gros avantage d'être occlusive. Ils auraient pu prendre une huile végétale, bien issue d'une plante élevée dans les règles de l'art de l'agri-bio, mais c'aurait peut-être été trop...bio ?

 

  Dans le genre je suis une BB crème qui fait croire à un soin

 

Tout juste hier, j'ai eu l'exemple même de la fille sur qui une marque avait tellement bien tourné son discours, qu'elle pensait s'appliquer un produit traitant sur le visage.

 

Le discours :

"Cette Base Protectrice Quotidienne Anti-âge est un soin unificateur de teint multifonction qui unifie, corrige, protège, illumine et hydrate votre teint en un seul geste. Votre peau est éclatante et unifiée tout en étant protégée contre les signes prématurés du vieillissement. Sa formule issue d'une haute technologie a été spécialement conçue pour respecter la nature des peaux asiatiques (considérées comme étant les peaux les plus réactives) et s'adapter à leurs besoins cosmétiques tout en convenant aux peaux caucasiennes les plus claires."

 

http://redintown.unblog.fr/files/2012/01/clinique-age-defense-bb-cream-225x300.jpgCe qu'on comprend de manière insidieuse : je serai protégée, ma peau paraîtra moins vieille, plus lumineuse et assainie.

 

 En réalité :

- c'est une crème qui hydrate certes(c'est chouette)

- qui contient un spf protégeant des UV mais pendant un temps limité sur la journée

- qui floute les défauts sans les traiter : y a des silicones dedans qui peuvent même s'avérer occlusifs et comédogènes pour certains types de peau

- elle dit assainir l'épiderme : en réalité l'absence de gras dans la compo sous-entend que si vous utilisiez des produit gras et pas réglos avant, et bien là, ça va vous changer la vie.

Mais y a rien qui rend plus sain.

A part à regarder du côté des BB crèmes initiales, les asiatiques, qui traitent vraiment des problématiques de peau (types taches, rougeurs ou rides), il y a peu de chance de trouver quelque chose de valable dans les produits de ce genre en Europe.
inter-copie-1

Il ne faut pas spécialement avoir une licence en biochimie, ni des connaissances spécifiques en cosmétologie pour parvenir à décrypter les promesses des marques et leurs techniques de vente.
Ce qu'on VOIT dans une pub influence énormément sur la manière dont on ressent le produit, de son canapé, sans jamais l'avoir touché, l'envie de le posséder, et finalement l'achat qu'on en fera.

 

Y a tellement d'exemples, comme les produits qu'on dit enrichis en extraits végétaux et dont la teneur en produit naturels ne dépasse pas les deux pourcents du total.
Comme les noms de produits tels les "Ultra-doux" qui parfois ne sont pas "si doux" que ça.
Les crèmes aux "technologie innovantes" qui ne sont que des cache-misère aux actifs à peine perceptibles dans la liste des ingrédients.

Il y a aussi l'amalgame entre le bio et le naturel, que l'acide hyaluronique c'est de toute façon pour les madames ridées, que plus un produit coûte cher plus il a une valeur cosmétique importante (et donc son bénéfice pour la peau dépend directement de ce facteur-là), que si on a une peau grasse il faut la décaper pour ôter tout le gras et surtout pas appliquer du gras pour enlever...le gras.

Enfin bref.
Y a encore du chemin, mais à partir du moment où vous arrivez à lire, traduire, et comprendre le champ d'action réel du produit que vous achetez, alors tout ira bien pour vous.

Et pour les autres, il reste toujours les bouquins.

Ça apprend beaucoup de choses mine de rien.

 

♥ Bonne soirée les roses ♥


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 16:53

revlon.jpg

 

Halala.
Je crois que je suis amoureuse, les petits chats.

 

D'un tube rose bonbon, certes, mais in love quand même.
J'ai reçu ce petit bijou de la part d'anthisei, aussi appelée "la plus-belle-qui-gère-grave-du-make-up-tope-là", et je pense que je vais la vénérer jusqu'à la fin de mes jours pour avoir mis ce rouge en jeu.

Quand j'ai reçu la bête et ouvert le capuchon, j'étais assez dubitative, parce que :

- je ne mets jamais de rouge/rose/violet/mauve sur mes lèvres

- parfois du gloss mais je me force

- et qu'un lip butter qui s'appelle lollipop, ça m'inspire pas forcément confiance

Mais comme je suis une grande fille, j'ai testé la bête.
inter-copie-1

J'ai été super étonnée par la texture, je m'attendais à quelque chose de crémeux, mais en fait ça se rapproche du beurre de cacao, du coup, pour moi qui ai souvent les lèvres en perdition, j'ai trouvé ça vraiment top.

 

(JE SAIS qu'il s'appelle lip butter, et que ça aurait du me mettre la puce à l'oreille, mais parfois je marche pas à la même allure que tout le monde)


Et la couleur, elle est juste trop jolie !

second-0369.JPG
J'avais vraiment peur de me voir dans le miroir, mais j'ai adoré la couleur, et le rendu tout doux sur mes lèvre, c'est joli, ça fait une bouche à croquer.

lipp.jpg

 

second-0457.JPG
Enfin voilà, tout ça pour dire que pour être conquise, je le suis, j'ai jamais été aussi emballée par un rouge (beurre ?) à lèvres.


Ça me donne envie d'acheter d'autres teintes comme le raspberry pie ou le berry smoothie.

Je ne connaissais pas trop bien la marque (oui parfois, je suis aussi un peu larguée en cosmétiques, ça m'arrive), mais je ne peux que conseiller d'acheter un lip butter à celles qui n'auraient pas encore sauté le pas.

Merci encore à Anthisei, la bonnasse du web.


♥ Voilou les roses ♥


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie