21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 13:45

Some people sont des téméraires du coiff-tif, des foufous du sèche-cheveux.


J'ai beau dire, faire dans le mélodrame, mais j'ai toujours eu de beaux cheveux. L'année passée j'ai voulu faire ma maline, et suis passée par une étape lissage à la japonaise - par l'oréal. Même si ce fut une révélation (cheveux à tomber tellement ils étaient lisses et sans rebiquage), ça craignait niveau naturel, vu que mes bouclettes ont encore du mal après un an à refaire surface.

Du coup, il y a une semaine je me retrouvais avec de beaux cheveux, certes, mais plus à mon goût.


duudu


Diagnostic : fallait me donner du peps, faire éclater la couleur sur ma tête.

Après un petit détour en magasin de trucs pour filles, je ressors avec une boîte de coloration semi-permanente, pas franchement sûre de ce que je fais, et limite à craindre qu'on m'arrête pour mauvais goût.

L'attente de deux jours pour le test cutané est assez pénible, mais finalement arrivée au moment où on a tout le produit sur la tête et du rouge (mais rouge ! ) qui transpire du cuir chevelu, on fait moins l'impatiente, et on se résigne, en préparant un discours poignant sur "oui mais tu sais, je voulais me la jouer rouge amour"..

Blague.

Le résultat est génial parce que déjà j'ai exactement choisi la couleur qu'il fallait - chocolat 535 : elle a unifié mes cheveux, donc plus les petites mèches claires que j'avais plus haut, je me retrouve avec des cheveux doux comme de la soie, l'impression de revenir de chez le coiffeur avec une superbe crinière flamboyante.

Puis les reflets, c'est surtout ça qui fait du bien à l'oeil : des rouges, des acajous, et du brun chocolat. Miam !


DSC_5885



A refaire, sans hésiter, mais je risque de ma la jouer un peu plus radicale la prochaine fois, plus foncé, ou reflets plus prononcés.

Produit : casting crème gloss l'oréal (N°535 chocolat)

Les plus : la couleur, le rendu brillant et que ça soit sans amoniaque.

L'extra : la gelée royale mise comme soin après shampoing est à tomber par terre

Les moins : l'odeur du colorant, ça coule un peu beaucoup à l'application.

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Cheveux
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 08:57

"C'était comme si les habits avaient été moulés sur elle, du pantalon bien fait, à la veste cintrée, tout se mariait parfaitement avec son corps, son sac Dior posé sur la table".

Sac qu'elle a mis sur le comptoir, dont elle a sorti un portefeuille Prada, pour payer son café à deux euros. Y a qu'une poupette pour te faire croire à un tour de magie quand elle te règle sa consommation.

Et les poupettes, ça court pas MES rues.


tumblr_lrvqu2oH5G1qkrsa7o1_500

 

Une autre était assise dans un canapé, avec une aura de Chanel qui la couvrait des pieds à la tête. Un peu étourdie, j'ai jeté un coup d'oeil dans le miroir, pour réajuster mon pull et mes cheveux, en me disant que définitivement je ne ferais jamais partie de leur monde. Ce qui n'était pas vraiment un voeu, plutôt un constat.

Les jours ont passé, on allait aux cours, toujours pareils, et en rentrant chez moi hier après-midi, j'ai poussé la porte d'une boulangerie pour m'offrir ma gourmandise préférée : un éclair au café fourré de crème du même goût.

Je m'en lèchais les babines en marchant jusque chez moi; il n'y a décidément que les petits plaisirs pour rendre de bonne humeur si vite.

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Humeurs
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 13:41

Il sert à peu de chose d'aller à l'école ces deux derniers jours : les profs font grève (ou se la jouent étudiants).

Soit ils viennent en cours, et s'en vont après une heure. Soit ils ne viennent carrément pas et laissent les élèves livrés à eux-mêmes.

Du coup ça donne des scènes où on se réfugie au secrétariat pour remplir les derniers papiers nécessaires à l' admission scolaire, suite à quoi, complètement HS, on reste planté en pleine rue après avoir dit au revoir à bachi et bouzouk, sans savoir que faire.

Tu parles, je sais toujours quoi faire, je m'imprime la phrase "tiens, moi, je vais aller faire du shopping" et me mets en pilote automatique jusqu'à destination.

J'ai atterri dans une librairie (damned)(pour changer). J'ai du prendre en main et reposer 1Q84 de murakami des dizaines de fois, avant de m'énerver toute seule au fond du magasin pour finir par le prendre.

"Ca fait que 25 euros, je les gagnerai demain en travaillant 3heures, ça va aller, ça ne va pas plomber mon budget de l'année, je viens de recevoir ma paye... oh puis merde"

Moitié fière moitié "t'aurais pas du faire ça", je suis rentrée chez moi, en me disant que quand même, avec le tome 2 qui me coûterait autant, j'espèrais ne pas faire le même cirque dans ce magasin.


Murakami & Cat

murakamicat

 

"De toute façon quand on est fan, vous savez ce qu'on dit."

 

Note dans le tram : j'ai bien fait de l'acheter, l'histoire fait craquer mes mirettes.

Repost 0
Published by mpones - dans Culture
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 10:32

"A bruxelles, chaque matin, il pleut trois gouttes, histoire de."

tumblr_lrnvivArju1qc4bono1_500

 

J'ai réussi à passer par le chat d'une aiguille pour arriver en master, comme on se pose un peu ébahie par le périple. Il s'agit d'être motivée, de s'acheter un nouvel agenda, d'avoir plein de choses à écrire, à noter, à gérer. On redevient un daily wonder woman, qui se sait en surcharge de boulot mais qui fait toujours bonne figure, le talon cassé et le chemisier mal boutonné; il n'y a que charme qui compte.

J'ai déjà fait calculé mes revenus, observe vaguement la perspective d'un nouvel objectif pour mon appareil photo, histoire de (encore une fois). Mon chien boude les moments où je reprends le clavier, me regardant d'un air désespéré "viens, on va se promener".

"L'herbe sent horriblement bon le matin", mon nez a repris du service à 2 mois et demi post-op. J'ai encore le nez gonflé comme le bonnet d'un champignon, et un tour de tête assez changeant.

 

Il y aura la rentrée littéraire, avec les bouquins sur lesquels je me doit de me jeter.

1q84   couverture-25071-murakami-haruki-1q84-livre-2-juillet-septembre

Haruki Murakami, 1Q84, Tome 1 et 2


Ceux que je suis encore occupée à lire, comme Un jour, de David Nicholls, le plus cul-cul insoutenable, dans le genre je t'aime moi non plus, tout à fait ce qui peut tenir une lectrice en haleine du début à la fin du livre. Surtout que c'est bien écrit, et horriblement réaliste.

7667102236_un-jour-de-l-anglais-david-nicholls-belfond

Livre dont est tiré un film niais et sans couleur,

avec une Anne Hataway qui ne colle pas du tout au personnage initial de l'auteur.

 

Ma chambre a encore son bordel de fin de vacances + estudiage intensif (ou pas) de la dernière session d'examen. Y a pas à dire, la rentrée ça rime avec laisser-aller et scrogneugneu.

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Culture
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 15:39

J'ai une nouvelle petite bouille d'amour dans ma vie, une boule de poils, une carpette au possible et une dose d'énergie version petite.

Un chihuahua, un chi à moi, Marty McFly est un petit malin.


DSC_4900

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Humeurs
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 09:44

Il y a des matins où j'ai des envies de meurtre, d'écraser une tartine de nutella sur le miroir juste pour voir le chocolat en double, tout ce qui est vrai, tout ce qui est faux.

Je répète l'image dans ma tête, puis pose un pied à terre et bascule dans la réalité, à nouveau légère.


15

 

Ça fait des matins où j'arrose les plantes en pestant contre le temps de "chiotte" qu'on a depuis début juillet. Ou encore heureuse au possible à boire un café trop chaud, emmitouflée dans un peignoir (non mais c'est l'hiver bordel).

Ce qui fait mes humeurs est souvent lié au temps.

Et comme j'habite la Belgique, j'ai peu de chance de pouvoir espérer voir du soleil. Du coup je reste couchée dans un canapé quand je ne travaille pas, à regarder par la fenêtre, en espérant pouvoir changer la couleur du ciel avec des regards de haine.

Je fais ma mamie mais rien ne marche.

 

Je sais, je sais, faut que j'm'arrache.

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Humeurs
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 17:10

 

tumblr_loedpt7b361qlixnro1_500

Picture Source : lovely lullaby

 

Trois semaines après mon opération, je ne suis ni moche, ni jolie; j'ai plutôt l'impression qu'une main invisible me façonne le nez d'une manière différente chaque jour et ça me donne l'illusion d'être en construction permanente.

Du coup je reste dubitative.

Je ne trouve plus ce visage de trois-quart qui me rassurait quand je me regardais dans une glace. Mon meilleur profil a disparu, et j'ai du mal à reprendre mes marques.

Une rhinoplastie c'est une aventure de patience on m'a dit. Attendre que tout dégonfle, se mette bien, qu'il n'y ait plus d'hématome sous les os, sous la peau, que toute la charpente prenne sa nouvelle forme.

Ca prend entre 6 mois et un an.

Alors forcément, moi et mon tempérament trop impatient on s'accorde relativement mal avec une aventure qui n'aura ses premiers résultats que dans plus de 300 jours.

Du coup je mords sur ma chique, je me bichonne, je bouquine, et on verra !

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Humeurs
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 10:09

Depuis qu'on m'a enlevé mon attelle, mon nez est à la fois passé par toutes les couleurs mais aussi par toutes les sortes de peau qui puissent exister.

Du coup je m'étais dit, quitte à miser sur un produit pour me chouchouter, autant que ça soit de la bombe.

J'ai été en pharmacie, j'ai dépensé pour 35 euros de produits, et ce, sans serrer les dents.


Mais ça valait vraiment la peine.

ihh

 

Le flacon pompe m'a juste donné du fil à retordre avec l'embout d'où rien ne voulait sortir. Puis j'ai compris qu'il fallait seulement appuyer un bon coup pour tout débloquer.

Et là, bonheur, plaisir, le produit glissait sur ma peau comme un délice.

En seulement trois jours j'ai déjà moins de boutons, la peau plus lisse. Encore un peu de patience, et quand mon nez aura dégonflé, tout ça me plaira enfin.

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Skin care
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 13:04

Il y a, chez moi, des libellules qui se perdent.


lib2

Picture source : chez moi

 

Des petites et des bleues, je les reconnais au bruit, comme si on frottait la fenêtre avec des feuilles délicates.

J'ai l'oreille tendue, j'attends de les voir.

Puis je les attrape par les ailes et les regarde se soumettre. C'est sûrement aussi beau qu'un papillon, puis bien plus fragile.

En Sardaigne on avait un lac à libellules. Elles rasaient l'eau comme des bolides, et traçaient leur chemin d'une rive à l'autre; elles étaient aussi grandes que la main, puis rouge et vertes.

Des pilules de couleur pullulent sur les vitres de ma maison, et j'en libère une chaque jour pour éviter l'invasion.

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Humeurs
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 10:13

Quand j'étais petite et que quelque chose ne me plaisait pas, j'avais tendance à me rouler par terre et à émettre des critiques horribles, ce qui rendait le déballage de cadeaux en famille assez pénible pour mes parents.

Puis j'ai grandi, j'ai changé d'axe, et je me suis mise à être cynique ou alors totalement muette.

J'allais développer une nouvelle technique de combat qui s'est avérée bien utile, celle de l'autruche.

 

Je connais DES GENS, qui arrivent toujours à entrer dans ma maison, par le trou de la porte, et qui une fois à l'intérieur, sont pire que la vermine, ou les puces de mon chat. Ce genre de personne me tient à la gorge.

Voilà l'histoire.


Il y a une mademoiselle C. qui est toujours en demande de beaucoup de chose par rapport à ce que je fais. Elle veut avoir le chat sauvage qui traîne dans mon jardin, et arrive à me foutre dans un dilemme pour des choses qui ne m'appartiennent même pas, mais que j'éprouve un malin plaisir à lui refuser. Juste pour rire.

Des fois, elle arrive avec un sujet dont elle doit absolument me parler, et moi je ne fais que déblatérer sur autre chose sans jamais lui laisser l'occasion d'en placer une. Je la martyrise un peu plus et finalement elle repart bredouille, sans avoir peu me soutirer un service de plus.

 

Sauf que par moments ça dépasse l'entendement humain, et je suis obligée de jouer à l'autruche, éviter tout contact, me barricader, histoire qu'elle ne vienne pas se coller à nous. J'en viens à faire semblant d'être au bout du rouleau alors que je pète la forme.


180784_497051466572_325233731572_6633760_11799_n_large

Source : Cigarette Smoke

 

Et pour tout vous dire, ça a l'air de marcher, je n'ai pas vu Melle C. depuis trois jours. Ça paraît pas énorme, mais je vous jure que ça me fait des vacances.

 

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Humeurs
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie