24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 14:41

EDIT 6/08/2012 : L'ajout d'acide au broux de noix le rend inefficace

 

Je vous avoue que quand on est novice dans le milieu du henné, on a un peu du mal à s'y retrouver.


Je vous avais déjà parlé de la tablette de chez Lush, qui elle était déjà pré-préparée et à laquelle il ne fallait rien rajouter à part de la bonne volonté.

Elle m'avait permis de faire deux sessions de coloration végétale, environ, mais j'avais envie de quelque chose de plus roots.

 

Ni une ni deux, je me suis dit que je pouvais aussi le faire maison, surtout que 15 euros la tablette chez Lush, c'est onéreux par rapport au prix du henné en boutique spécialisée qui revient à peine à deux ou trois euros.


Puis, je suis une wonderwoman, tout le monde sait ça, alors j'ai mis mes mains dans le cambouis pour mon plus grand plaisir.

11

J'ai un peu traîné sur aromazone il y a une semaine et j'ai acheté :


- du henné neutre : pour l'entretien de mes cheveux

- du henné d'égypte : c'est du henné naturel colorant, le plus basique

- du broux de noix : pour amener une petite touche plus foncée au henné d'égypte qui est connu pour rendre très roux 

 

Il est impératif de prendre du henné naturel composé de Lawsonia Inermis uniquement, sous peine d'avoir de mauvaises suprises.


L'autre jour, j'avais acheté une boîte de henné que je pensais "fiable", mais qui était en fait du henné renforcé, et contenait du sodium picramate, un produit à bannir pour éviter tout risque de réaction du cuir chevelu. Du coup je ne l'ai pas utilisé.

 

Comme je suis une novice du henné maison, j'ai un peu fait à la "one again", au feeling, étant donné que baucoup de recettes traînent sur le net et que j'avais du mal à choisir.

Donc voici la mienne pour un premier essai.

 

Recette henné et broux de noix

Il vous faut du henné et du broux de noix (waouw)


henne.jpg

 

Il vous faut des citrons


citron.jpg

 

Des gants, pour éviter de se tacher les mains


gants.jpg

 

Et du film type cellophane pour après la pose du henné


film.jpg

12

J'ai préparé la pâte la veille, histoire qu'elle repose pendant la nuit, et que les pigments se libèrent.

 

J'ai pesé :

180 gr Broux de Noix + 120 gr Henné d'égypte pour mes cheveux longs

 

J'ai mélangé:

avec du jus de citron (environ 5 citrons), mais tout liquide acide peut faire l'affaire, cela permet essentiellement d'aller vers une couleur plus profonde et qui tient plus longtemps que la méthode sans acide.

Je n'ai pas utilisé d'ustensiles en métal (que cela soit bol ou fouet, il paraît que c'est déconseillé), et j'ai rajouté de l'eau chaude à la préparation car la quantité de jus n'était pas suffisante

 

J'ai obtenu :

une pâte ferme, type purée de pomme de terre, sans grumeau et très compacte, très agréable à manipuler

 

Le lendemain...

J'avais laissé poser la pâte :

pendant la nuit, et dans une pièce à 21°c, en ayant couvert le pot de cellophane


henna.jpg

 

J'ai rajouté :

- deux cuillères à soupe d'huile d'olive pour que le henné n'assèche pas trop mes cheveux

- encore 3 citrons et de l'eau chaude, pour arriver à une pâte plus lisse et moins ferme. (j'avoue que le nombre de citrons utilisés peut paraître énorme, mais j'avais pas choisi les plus juteux, faut croire)


henna2.jpgTADAAAAAAAAAAAM !

 

Dans la salle de bain :

- On change de tenue, fringues pourries obligatoires

- On se badigeonne le contour du visage jusque dans la nuque, en suivant la racine des cheveux : un produit bien gras empêchera le henné d'adhérer à la peau au cas où vous débordez un peu sur le visage et le cou

 

L'application :

J'ai toujours fait comme elle, c'est la technique la plus simple pour les cheveux longs.

 

 

A la fin, elle se met un élastique, mais en enroulant simplement vos cheveux sur le dessus du crâne, ça tient tout seul.

 

Le carnage 

be.jpg

Tu admireras l'astuce du jour : j'ai mis du papier journal sur le sol et DANS la baignoire. Une fois que j'avais fini, j'ai tout remballé, et il ne restait plus que deux trois pâtés à rincer, rien de bien méchant.

 

Le rinçage

Tu le fais comme tu veux, moi je suis une adepte de la version "faire couler un petit bain, et faire tremper ses cheveux dedans".

 

Le résultat

Ce matin, mes cheveux étaient comme ça,


head.jpg

 

Une base châtain foncé avec de bons reflets roux sur les pointes.


head2.jpg

 

Et voici le résutat après 4h30 de pose


36-copie-1.jpg 

 

J'ai réussi à faire ce que je voulais, plus ou moins. C'est-à-dire avoir des reflets roux mais pas roux pisseux, d'un toux plus profond. Finalement mettre beaucoup de citron ça a du bon.

 

Et à la lumière du jour ça donne ça (pas de soleil, il a déserté) :

 

32.jpg

33.jpg

Sans titre 5

Je trouve que pour une première popote maison, je m'en suis fichtrement bien sortie.

J'essayerai avec de l'indigo la prochaine fois, histoire de garder mon roux mais de le faire encore plus profond, et de foncer mes cheveux un chouilla.


Je vous avouerais que je suis plutôt fière d'avoir réussi à avoir un résultat proche de ce que je voulais, j'avais plutôt peur de me retrouver avec des cheveux oranges, genre comme un cul de carotte, mais je l'ai échappé belle.

Sans titre 4

Si vous êtes une frileuse de la tignasse, il est possible (même souvent recommandé), de tester sur une mèche de cheveu pour avoir une idée du résultat.

 

Ce que j'ai fait hier, c'est que j'ai pris un bout de carton, je me suis coupé un peu de cheveu (la méthode moins hard c'est de les récolter sur ta brosse, he oui), j'ai collé la moitié de la mèche avec du papier collant, et sur l'autre partie j'ai mis le mélange.

J'ai laisse poser toute la nuit, et au matin, j'ai rincé le bout imprégné de henné.

 

Du coup j'avais un avant (sous le collant) et un après.

L'idée valait la peine d'être partagée :)

Sans titre 8

Les vidéos d'ibrej cosméto pleines de bonnes infos, partie 1, partie 2, partie 3

Le site de Henne Indigo et Compagnie, avec une boutique en ligne, et des tests de recettes et résultats en photo

Le pdf de Henna for hair en français, avec encore plus d'astuces

La boutique d'henné de Centifolia en ligne

Le jardin d'isa et No, du henné aux soins capillaires en général

 

♥ Voilou les roses ♥


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Cheveux
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 18:16

DSC_9859.JPG

 

Depuis que j'ai commencé le millefeuille, il y a de cela quelques mois, il y a une étape du soir que je ne raterais pour rien au monde : c'est le nettoyage à l'huile.

 

Du coup quand mon premier flacon s'est terminé, j'ai remis le couvert avec l'huile démaquillante de Liérac.

Ah ça, tu sais, on ne change pas une équipe qui gagne.
11

L'huile démaquillante convient à tous types de peaux, je le dis et le redis, mais c'est pour la bonne cause : même les peaux les plus grasses, celles sur lesquelles on pourrait faire du surf, peuvent s'y mettre.


Il est vrai que de passer par une huile dans sa routine peut nécessiter un grand nettoyage à l'eau (ça dépend de celle que vous choisissez), qui n'est pas forcément bien toléré par les peaux les plus sensibles.

A voir. La Liérac semble un bon compromis.
12

second-9861.JPG

 

Au départ, j'avais choisi cette huile par curiosité.
Parce que bon voilà, quand on commence le Millefeuille, on essaye de remplir chaque étape avec un produit, on tatônne, on fait des erreurs, la peau se venge (ou pas, d'ailleurs), et au fur et à mesure des semaines, on recalibre du mieux qu'on peut.

Mais la Liérac, je n'ai jamais eu besoin de la changer, preuve en est je l'ai rachetée.

 

Sa composition est plutôt pas mal, son petit tube jaune avec la pompe facilite grandement la tâche : on évite d'en mettre partout, et elle délivre juste ce qu'il faut de produit.

 

La texture est sûrement ce que j'aime le plus dans cette huile : elle est VE-LOURS.
Entre le gel et l'huile, assez compacte et dense, elle ne coule pas, ou très lentement, donc on a le temps de réagir avant de tâcher ses vêtements.

 

second-9864.JPG

 

Une fois sur le visage, on masse délicatement (il ne s'agit pas de faire pénétrer le produit) en prenant son temps, histoire de bien décoller toute la crasse de la journée. Et le Make-Up.

Alors oui, c'est vrai, sur les maquillages très chargés, elle est un CHOUILLA faiblarde, mais comme je ne me maquille pas comme un camion volé elle a une efficacité suffisante.

 

second-9876.JPG

Une fois qu'on a bien démaquillé, on humidifie son visage, et c'est là que l'huile se transforme en lait : eh oui, elle est émulsionnable, donc peut faire office à la fois de démaquillant ET de nettoyant.

Une fois rincée, elle laisse la peau douce et veloutée, rien à dire.

 

Pour celles qui en ont vraiment besoin, comme moi, vous pouvez enchaîner sur un nettoyant, mais choisissez-le plutôt doux.

lhlp

Ses plus ++
- Sa texture, sans conteste

- L'odeur et le goût : elle est sucrée

- Sa présentation

- Sa tenue

 

Ses moins -- 

- Elle peut piquer les yeux mais avec de l'entraînement, on évite ce désagrément

- Son efficacité un peu faible sur le maquillage waterproof

Sans titre 5

Je l'adore, mais vraiment.
On a déjà essayé de me faire acheter la DHC, ou la Shu, mais entre la première qui sent l'huile d'olive et la seconde qui coûte un pont, je préfére rester sur une valeur sûre testée et aprouvée.

 

Puis c'est tout.

♥ Voilou les roses ♥


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:02

J'ai toujours eu affaire à des médecins.

Pas comme quelqu'un qui a une grippe une fois par an, ou comme le mâle qui croit qu'il va mourir d'appendicite alors qu'il s'est égratigné le doigt.

 

greys.jpg

Non.


J'ai toujours eu droit à tout un staff pour s'occuper de moi, avec une armada d'yeux rivés sur ma bouche grande ouverte en plein après-midi, ça faisait autant d'audience que le Muppet Show.

 

Ça m'a permis de voir qu'en général les chefs de département n'étaient pas forcément des canons de beauté, qu'ils pouvaient être grabataires et franchement enjoués pour me charcuter dans les 24h, alors que moi, j'étais bien moins enthousiaste en voyant leurs veilles mains trembler.

Je me mettais à imaginer le bistouri qui valsait, se plantait en plein dans le cœur alors qu'on devait m'opérer du nez.

Il y avait du sang partout, les compresses n'arrivaient pas à arrêter l'hémorragie et je finissais décédée pour avoir choisi un vieux routier de salle d'opération.

Classique.

 

Je tombais parfois sur des filles, plutôt jolies, un peu midinettes, et qui avaient l'art de se faire draguer uniquement quand j'étais couchée sur une table, les pieds en l'air, avec une fraise qui tournait à pleine vitesse un peu trop près de ma gencive.

 

J'ai aussi eu droit au type de la cinquantaine, un arabe bien sanguin, plein de charme, un peu bouffi sur les bords mais qui m'écoutait toujours attentivement. Il n'y avait pas un poil de douceur quand il farfouillait dans ma bouche jusqu'aux amygdales (je mens, je n'ai pas d'amygdales) et que pendant ce temps, j'étouffais dignement.

Je ressortais de ces rendez-vous passablement secouée comme un milk-shake et les joues bien rouges, au moins ça donnait bonne mine et je me sentais vivante.

 

M'enfin, l'arabe je l'aime bien, c'est lui qui m'a mis mes dents bien droites.

En 5 ans d'accord, mais on est du sud ou on ne l'est pas.

 

Tout ça pour dire, qu'en prenant rendez-vous parce que mon fil dentaire s'était passablement détaché pour la troisième fois en peu de temps, j'avais peu de scrupules à me faire belle vu que soit je me ramassais un vieux moche soit une belle plante peu attentive à ce que je ressorte entière du rendez-vous.

 

Du coup, Clocharde est arrivée à l'accueil, armée de son badge de patiente, vêtue d'une tenue qui devait venir d’Ouzbékistan, qu'on avait traîné dans une lessive pas tout à fait sérieuse et qui tendait à me faire passer pour une fille sympathique, mais sans plus.

 

J'ai dis que j'avais rendez-vous avec un orthodontiste, la madame m'a dit de patienter.

 

Puis là, tu vois ce moment où la fille se retourne quand on appelle son nom, et qu'il y a un ralenti, le regard qui monte, qui part des chaussures jusqu'au visage de l'homme, qu'il se produit un ouragan intersidéral à couleur de bolognaise ?


orage.jpg

 

Et bien c'est tout à fait ce qu'il s'est passé.

Je me suis levée, j'ai oublié que j'étais fringuée comme Causette, puis en lui serrant la main (douce, la main, la sienne surtout), j'ai vu le bout de mon pull de misère qui touchait presque son corporel et j'ai crevé de honte.

 

Parce que oui, j'avais oublié la variable, celle qui était toujours de mise dans n'importe quelle situation : il y a toujours une exception qui confirme la règle.

Donc dans ce monde de vioques et de donzelles, il y avait aussi le jeune fringant.

 

Le jeune homme rayonnait en me priant de me coucher sur le siège, me demandant pourquoi je venais par ici pour la troisième fois en 2 semaines.

J'ai balbutié, mes dents étaient soudain trop proches de ma langue et je causais comme une bègue.

 

J'ai fini par lui parler en code : « mal, là, détacher, faut soigner, cool ».

 

Suprême cerise sur le gâteau, il s'est mis à chercher l'endroit où ça bougeait, y avait plus rien qui bougeait, je lui ai dit que si, que c'était tout à fait décollé, mal, faisait clac clac.

 

J'étais venue pour rien, j'avais du avoir une hallucination sensorielle mais apparemment le fil ne s'était jamais détaché.

Il tenait aussi bien qu'un point noir incrusté dans le derme et j'avais l'air d'une belle idiote.
Du coup j'ai fait mine de m'excuser de l'avoir dérangé pour si peu, il m'a répondu que c'était avec plaisir et que c'était normal que je m'inquiète. (Mais il les sortait d'où ses yeux bleux-je-te-veux?)

 

En lui serrant la main pour lui dire au-revoir, je lui ai dit « j'espère qu'on se reverra dans pfouuuf », pfouuuf signifiant dans très longtemps.

 

Il m'a dit : « oui, à dans pfouuuf » avec un sourire remplit d'émail diamant.

 

Quel humour.

J'ai rencontré docteur Mamour et je m'en remets toujours pas.

Faut vraiment que je refasse ma garde-robe.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 11:04

Il y a de cela quelques jours, j'étais désespérée.
Mon menton ressemblait à des montagnes russes, les hormones s'éclataient à me bâtir une ville de boutons sur le bas de mon visage.

J'étais pas trop pour, mais apparemment je n'avais pas le choix.

 

second-9845.JPG


Aux grands maux, les grands remèdes, j'ai sorti le miel de Manuka.

11

Le miel de Manuka, c'est du miel (waouw) issu d'un arbre super cousin du tea tree (qu'on ne présente plus, vu les miracles qu'il peut faire).

Ce miel contient l'UNIQUE MANUKA FACTOR, une substance aux propriétés cicatrisante, antibactérienne et antiseptique assez puissantes.


Plus l'UMF est élevé, plus vous aurez un miel qui est efficace.

12

Je l'utilise comme un masque, mais on peut l'appliquer uniquement localement.
Plus on laisse poser, plus les bienfaits se feront ressentir.

 

second-9852.JPG

Il est recommandé, dans une phase d'attaque, de l'utiliser tous les jours pendant au moins 15 jours pour avoir une réelle action sur le problème qu'on vise (parce que oui, ce petit miel est surtout utilisé pour cicatriser les plaies pas jolies jolies que certaines maladies peuvent créer, et il est donc préconisé de l'appliquer quotidiennement).

 

Une fois qu'on a laissé agir assez longtemps, on rince tout simplement à l'eau.

Dans le cadre d'une routine type Millefeuille, vous pouvez faire le masque entre le savon et la lotion.

Ceci dit, le peroxyde d'hydrogène contenu dans le miel en fait un très bon nettoyant visage, rien ne vous empêche de l'utiliser dans ce but là.

 

L'important 

Il faut choisir un miel qui contienne le fameux UMF à un indice de 15 minimum dans le cadre d'un traitement pour l'acné.

Votre honey devra venir de Nouvelle-Zélande, c'est un gage de qualité (on les connaît nous, les produits roulés sous les aisselles et qui ne valent pas un clou, et c'est pas ça qu'on veut).


lhlp

Non seulement ça laisse ma peau douce, mais surtout ça m'a bien fait dégonflé mes cartaches du menton.
C'est ce que je hais le plus quand je suis en période de stress : ça s'en donne à coeur joie, et même avec du tea tree ça ne part pas.

Ici j'ai mis le miel pendant 3 jours, et ce qui met parfois 15 jours à partir a déjà considérablement diminué de volume.

Même moi, ça m'émeut.

 

masque.jpg

Sans titre 5

Je suis conquise.
Même si c'est collant, ça se rince super facilement, sans laisser de dépôts type "j'ai bouffé une ruche la tête la première".
En fait, je crois que c'est le produit qu'il me manquait pour ce type de bouton, des pustules type kyste qui me laissaient perplexe à chaque fois que mes hormones dansent la samba, et je suis bien contente de l'avoir trouvé.

Sans titre 8

Il est en vente sur la boutique d'emmanuelle, beauté-pure , mais vous devriez pouvoir le trouver dans toute bonne épicerie bio. Les prix peuvent varier, entre 15 et 45 euros, cela dépend du niveau de l'indice UMF, mais également des marques.

Le site français d'infos sur le miel de Manuka

Un article sur le miel en général et ses vertus

 

♥ Voilou les roses ♥

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 20:29

second-9823.JPG

 

Autant j'ai toujours aimé me tartiner le visage, autant les crèmes pour le corps ça a toujours été la croix et la bannière pour que j'en applique quotidiennement.

 

Pourtant je fais partie de cette croûte critique de la population qui a une peau à tendance croco qui, quoiqu'on lui mette dessus, qu'on la chouchoute au savon noir, ou pas, reste péniblement sèche.

 

Voire ultra-sèche.

 

Du coup, dans un sursaut de désespoir, j'ai demandé conseil, et on m'a indiqué que les crèmes chez Laroche Posay pouvait bien me plaire.

 

Tu parles si j'étais sceptique, les machins qui disent que, et qui pour finir ne font rien de ce qu'ils devraient faire, j'en ai vu passer.

 

J'ai payé 16 euros le lipikar sans broncher et je suis rentrée.

 

11

Je vous l'ai déjà expliqué, mais c'est toujours bien de le rappeler, une peau déshydratée, c'est une peau qui est incapable de retenir l'eau qu'elle contient, car le filtre gras qu'il y a en surface de la peau ne fait pas son boulot.

 

Du coup pour booster tout ça, j'ai choisi cette crème car elle se vantait d'etre relipidante et par la même, une pro de l'anti-déssèchement.

12

J'aime beaucoup la présentation en tube, ça me rappelle la crème effaclar H, que j'avais acheté il y a un petit moment pour régler mes problèmes passagers d'hydratation et qui m'avait bien aidée, avant d'entamer ma nouvelle routine 100% huile.

second-9836.JPG

 

Pour le reste rien d'extraordinaire.
Il est écrit qu'il s'agit d'un lait mais au sortir du tube ça a la consistance d'une crème fondante, qui s'étale et pénètre la peau de manière immédiate (elle avait grand faim la mienne).

 

second-9840.JPG

lhlp

J'en pense que j'aime beaucoup ce produit.

- il ne laisse pas de film gras sur la peau

- il a un parfum assez subtil typique de Laroche Posay

- il fait vraiment bien son boulot : j'ai presque rattrapé les dégâts de ma peau de croco en moins de deux jours.

- il ne contient pas de paraben

 

A voir si pour l'été il conviendra toujours, mais pour l'entre-saison, quand il fait encore doux (ou que le temps est encore dans une phase assez floue), il est tip-top.

 

♥ Voilou les roses ♥

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 15:35

shikakai.jpg

 

Il y a quelques jours de ça, j'ai tapé sur mon ami G**** "soin du cheveu qui tire un chouilla la tronche, mais pas trop crade ni qui pue, un truc révolutionnaire qui fait les cheveux qui brillent, tu vois quoi".

 

Et bien Gougeul il m'a sorti le mot "shikakaï", comme si de rien n'était, j'ai cru qu'il m'insultait, le traître, mais en fait pas du tout.

Je m'en vais te montrer tout ça, petit padawan.

11Le shikakaï est une poudre (tu l'aurais jamais deviné), qui permet de laver le cheveu comme si tu l'avais passé dans une machine à laver version grand luxe.
Ca s'utilise comme un shampooing naturel, que tu peux faire à la place de celui que tu utilises d'habitude, ou uniquement en soin hebdomadaire.

 

http://www.aroma-zone.com/aroma/images/herbier_nouveau/FT_trombone_shikakai_04.pngSes vertus :
- cheveux plus brillants
- cuir chevelu assaini
- favoriserait la pousse du cheveu

- limite la formation de pellicules

 

Quand tu achètes cette poudre, il faut bien vérifier que c'est de l'acaciaconcinna, et qu'il n'y a rien d'autre dans la compo (du genre un truc pour se faire pousser des pustules bleues).

12Vient le moment de la préparation qui peut être pénible pour certaines.

Si vous avez deux mains gauches, il risque d'y avoir du grabuge.

 

Juste une petite recommandation : la poudre de shikakai est aussi fine que de la farine, et très volatile. Il faut donc éviter d'inhaler la poudre ou de s'en mettre sur les yeux, elle peut-être irritante. (Ceci dit, si vous êtes quand même une maladroite niveau 5, rincer doucement l'oeil avec de l'eau, les picotements iront en s'estompant)

 

Il vous faut, pour une recette de base 

un bol (tout sauf du métal) + la poudre + de l'eau ou du lait + de quoi remuer tout ça.

Pour ma longueur de cheveu (en dessous des épaules) 

- je prends deux cuillères à soupe de poudre

- je verse l'eau chaude par dessus dans le bol (il paraît que l'eau minérale c'est préférable, mais moi je le fais avec de l'eau du robinet) : pour 25 g de poudre, il faut 50 ml d'eau (j'en mets un peu plus, au moins 100, du coup c'est plus liquide)

- je rajoute un peu d'hydrolat d'ylang ylang pour l'odeur (ah oui, le shikakaï, ça sent la campagne)

- vous pouvez également mettre une huile de votre choix pour nourrir vos pointes (une cuillère à café suffit)

Une fois que j'ai fait mon mélange, et que j'ai bien remué la préparation, je la transvase dans une ancienne bouteille de shampoing (bien nettoyée).
 

Je passe sous la douche (vous saurez rien de plus, bande de bâtards), me mouille les cheveux, puis j'applique le produit sur tout le crâne de manière uniforme. 
Je masse/laisse poser 5 minutes maximum : sinon ça peut avoir l'effet contraire et assécher votre cheveu à cause de ses propriétés assainissantes.
Je rince.

Je rince bien.

lhlp

J'en pense que même si ça paraît fastidieux et qu'on a l'impression de se mettre de la boue, avec un bon coup de main, ou en le faisant juste le dimanche, c'est un soin à avoir chez soi.
Ca m'a démêlé ma touffe de manière phénoménale, mes cheveux sont touts brillants, et douuuuuuux.

 

second-9749.JPG


Alors par contre, l'odeur, pendant, ça peut être un obstacle ; personnellement je trouve que ça sent la vache qui prend l'air, mais pour ce que ça donne comme bienfaits à mes cheveux, je fais volontiers l'impasse sur ce détail.

 

Autre effet spectaculaire : plus de pellicules. Et quand je dis plus, c'est PLUS AUCUNE. Avant j'en avais par-ci par-là, c'était encore pire quand arrivait le jour du lavage + que je m'étais gratté le crâne pendant trois heures parce que j'avais le cuir chevelu irrité.


Ici rien, nada, ça gratte pas, y a pas une peloche qui me traîne encore sur la caboche, c'est phénoménal.

 

Le shikakai par contre est un peu léger pour enlever les résidus d'un bain d'huile.
Dans ce cas, soit vous mettez plus de poudre dans la préparation, soit vous vous tournez vers un shampooing doux (sans silicone ou paraben) qui ne décapera pas vos cheveux après leur soin, et lavera les restes d'huile.

Sans titre 5

C'est ma poudre magique, mon précieux, et même si c'est pas pratique, que ça ne se conserve pas (à moins de s'y connaître vachement en popotte maison), j'ai jamais vu mes cheveux comme ça.

Enfin si, avec le henné, mais ça je t'en parlerai la prochaine fois.

Sans titre 8

La fiche technique du shikakaï sur Aromazone

Un article bien sympa et des recettes chez Reo

 

Et où la trouver ?

Dans des magasins indiens, ou sur internet. Avec une moyenne de 3 euros pour les 100gr.

 

♥ Voilou les roses ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Cheveux
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 14:12

sfz.jpg

J’ai été chercher Marty un jour d’été, alors que je m’étais faite opérer quelques semaines plus tôt. J’étais encore un peu faible, et fatiguée, mais j’avais envie de changement, de renouveau.


Je tannais tout le monde depuis un bon moment, je voulais un chien, un grand, un petit, un chien de compagnie, Pourvu qu’il soit poilu et intelligent, je voulais un toutou rien qu’à moi.
J’ai été chercher Marty alors qu’il n’avait que deux mois, dans une ferme à l’écart de la ville.
 

Il faisait calme et doux, j’avais un peu d’appréhension, ne savais pas comment me comporter, j’allais enfin voir des chihuahuas pour la première fois de ma vie.
Je ne l’ai pas choisi de prime abord, je préférais son petit frère, plus fin, plus fragile, mais ce dernier était beaucoup trop craintif.

mart--3-.jpg

 

Marty, lui, me regardait avec des grands yeux, sans oser s’approcher, mais assez intrigué que pour ne pas me quitter du regard.
Puis je l’ai pris sur moi, et là j’ai compris, j’ai su que c’était ma boule de poil, que c’était lui que je voulais.
 

Je ne pourrais vous décrire ce que ça fait d’avoir un chien.
C’est l’être qui vous voit partir chaque matin, et attend votre retour chaque soir, sans broncher, toujours de bonne humeur, toujours là pour vous. 


C’est l’animal qui vous suit presque partout, qui trotte à vos pieds dès le réveil pour observer tout ce que vous faites, montrer qu’il est là.
Il adore jouer, comprend très vite ce que je lui dis, est très câlin, mais indépendant en même temps.
 

On a tissé un lien lui et moi, au fur et à mesure des jours,  en fonction des mois. On a eu du mal à certaines périodes, il voulait faire le chef, j’ai été la plus forte à ce jeu-là.
Puis il s’est calmé, progressivement, il est devenu plus vieux, il a eu un an.


marty--2-.jpg
Et chaque fois que je le prends dans mes bras, que je mets mon nez dans son cou et que j’inspire, je m’imprègne de son odeur pour me rassurer.
Parce que mon chien sent bon, comme un cookie  au chocolat posé au soleil, il sent aussi encore un peu le chiot après avoir dormi.

 

Puis, une fois qu’il en a assez du câlin, il se tourne vers moi, me fait les yeux de la tendresse ; ah oui, mon chien est un peu fille sur les bords, il aime faire sa charmeuse, mais c’est aussi pour ça que je l’aime.

 

Vous pouvez retrouver cet article sur le Woof Mag.

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 08:32

Quand je vais faire les courses, j’ai parfois un peu l’impression de payer mon ticket pour le zoo.


Il y a des magasins comme ça qui inspirent une atmosphère de grande pagaille, mêlée à de l’hystérie et de la non-politesse ; avant même d’entrer dedans, je sais que toutes mes bonnes résolutions vont passer à la trappe.

En deux secondes chrono.

 

liyo.jpg


J’essaye pourtant d’être conciliante, je prends ma charrette comme une bonne cliente, je ne bouscule personne, j’ai le dos bien droit et une liste plaquée dans les mains.

Souvent, j’ai pris une douche avant, j’ai un jogging et un sweat à l’américaine, en gros autant de style que si j’allais au fastfood un samedi soir.


Sauf que je ne vais pas au fastfood le samedi soir. Et qu’en général je ne suis pas d’humeur.


Si comme pour moi, les courses sont pour vous un calvaire mêlé d'incompréhension, je vous ai préparé un mode d'emploi détaillé, histoire que tout se passe bien pour vous une fois débarqué chez les gnous.


Step One : franchir les portes coulissantes


Il y a comme un mauvais karma entre moi et les portes coulissantes, comme avec tout ce qui ressemble à un tourniquet ; ces installations publiques me poursuivent depuis des années sans que je ne sois jamais parvenue à les maîtriser.


Ça me fait le même effet que quand je dois poser mon pied au bon moment sur la marche de l’escalator, j’hésite, je tente, je me retrouve paralysée ou mieux, je dérape et tombe sur mon séant.

Parfois, par chance, j'arrive à me glisser dans le magasin sans accrocs. Tu parles de la tronche de fière que je tire après ça.


Step two : garder son caddie vide à l’œil


Ça peut paraître très bête, mais en général le caddie que j’ai sous la main, il vaut déjà l'euro que j’ai mis dedans pour pouvoir le conduire, et ça, c'est un investissement temporaire qui peut me rendre très possessive.


Je les connais moi, les clients qui te chouravent la charrette alors que t'as même pas encore commencé tes courses, que t'étais juste allée peser des cacahuètes sur la balance du supermarché, (tu sais celle qui fonctionne à peine, dont tu te servais quand t'était petit pour peser ta main et avoir un ticket) .


Du coup, réaction infantile, je fais mon rictus des mauvais jours, je me voûte comme quasimodo, en gros je crée un périmètre de sécurité de 3 mètres autour de moi, et celui qui ose approcher, je lui change son faciès à coup de laitue.

Je suis pas violente, juste un peu tendue.


Step three : faire face aux promotions


On la connaît bien celle là : au départ tu rentrais dans le magasin pour acheter une bouteille de Valvert et un chocolat, puis tu croises un paquet de culottes immondes mais comme il y en a une gratuite, et que le panneau publicitaire derrière est sacrément grand et coloré, tu te rues sur les quatre derniers exemplaires.


Et là, il n'y a qu'une consolation face à cette réaction impulsive, c'est qu'au moins tu te serviras de cet achat pour couvrir tes fesses après avoir mangé le chocolat.

 

Step four : choisir son horaire


On le sait, le matin très tôt, à l'aube, il y a déjà une armée de petits vieux plantés devant l'enseigne, chacun aussi frêle qu'un bout de soie, ça n'avance pas très vite dans les rangs, c'est le pire client qui soit.


Ils squattent toutes les caisses, à raison de un par poste, marmonnent beaucoup, font « rhoooo » quand tu oses les doubler dans un virage.

Non vraiment, c'est désagréable de ne pas pouvoir manier sa charrette comme Schumie alors qu'on gère du caddie en temps normal.


Vaut mieux éviter aussi le créneau « mec-super-canon » : la seule heure de la semaine où tu as décidé de ne faire aucun effort, y a un bout de papier toilette collé à ta godasse, t'as le jean qui serre un peu trop, le pull un peu flasque, et tu croises Bogoss en chair et os, tout de classe vêtu, qui squatte la même caisse que toi et te fais râler de ne pas t'être mieux habillée pour aller acheter tes tampons.


Oui on le connaît tous ce jour de grande solitude, et on s'en remet mal.

 

Pour conclure

Ça sert à rien de se la jouer gros dur, c'est toujours l'anguille qui gagne.
Être un pro du supermarché ça demande des années de pratique, mais si moi j'y arrive, il n'y a pas de raison que vous échouiez.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 14:03

Je te sens baroudeuse dans l'âme, avec l'envie de revêtir un treillis et partir à l'aventure, pour décrocher la coco à même l'arbre, faire couler le jus sur tes lèvres.

Tu as envie de sentir les moustiques te baiser les pores, mettre du sable dans tes cheveux, faire glisser l'eau sur ta plastique.

 

jungle.jpg

Stop à l'érotisme.

 

On ne part pas COMME CA, dans une contrée lointaine, à dos de chameau, sans avoir pris avec soi un nécessaire de survie. Demande à Indiana Jones, c'était le premier millefeuilleur masculin sur cette terre et il ne s'en est pas porté plus mal, le mâle.


Sans ton kit "belle peau de reine, c'est la porte ouverte au pus,

à la crasse,

la nature c'est pas cool,

ça peut filer la chi..

 

[ Voilà, voilà, pour l'humour décalé, la suite est un plus distinguée.]

 

11

Le millefeuille que je vais vous élaborer n'a strictement rien à voir avec celui dont je vous parlais  ICI.

Parce que je ne pense pas que de se trimballer 7 ou 8 produits en rase jungle, tout comme en festival soit très bien vu, et encore moins franchement pratique.

 

Du coup il faut en revenir à la base de la base : le démaquillant, le nettoyant, la crème.

On peut pousser jusqu'à enlever le démaquillant, mais je me suis dit que dans ce monde de brutes, j'allais vous laisser partir avec un peu de dignité.

12

On cible les produits :

 

Le démaquillant

A éviter, les laits, les trucs qui coulent, on en met partout, il faut des cotons, ça s'ouvre dans le sac, en gros c'est la poisse et le must de l'anti-pratique.

http://mascaranoir.com/wp-content/uploads/images/CorineDeFarmeLingettesDmaquillantesVisageEtYeux25LinghxL.jpg

A la place, je te conseille plutôt des lingettes démaquillantes.

C'est pratique, compact, léger, tu ferais presque des bisous au paquet si tu pouvais.

 

Le nettoyant

Il faut imaginer que tu es en festival, il y a un seul point d'eau à la ronde pour 1000 personnes, il y a de la gadoue par terre, rien que pour arriver au robinet ça peut mettre 3h, donc faut changer de tactique illico.

 

Il vaut mieux aller voir du côté des eaux thermales, tu sais, LE BRUMI, celui qui te sauve la vie quand tu as un coup de chaleur en été, ou que t'as la peau sacrément abîmée.

 

http://www.beautefrance.com/imagesUp/produits/1200-1.jpg

Tu te pshiiites le visage un bon coup, et ensuite tu tamponnes avec un t-shirt qui traîne (c'est la jungle baby, la jungle).

Ca hydratera la peau juste comme il faut, donc moins de risques de virer momie.


La crème

Soit tu gardes une crème de jour normale, en tube, tout ce qu'il y a de plus simple, soit pour éviter de rôtir comme une merguez et avoir l'air d'une fille qui a reçu quelques baffes, tu mets de la CREME SOLAIRE.

 

http://larocheposay.files.wordpress.com/2010/05/anthelios-50-xl-fluid-2010.jpg

 

Là, il y en a pour tous les goûts, mais privilégier un fluide, non comédogène, et surtout qui fait écran total (tu me remercieras quand t'auras 50 ans).

 

Du coup, je me dis que pour la crème, mais vraiment parce que je suis conciliante, tu peux t'en prendre aussi une traitante pour le soir, histoire d'éviter un maximum les boutons dans la cambrousse.

Sans titre 5Normalement, avec ces trois produits, tu dois pouvoir tenir une semaine facile (voire deux), sans "problème" particulier, ou du moins en ayant limité les dégâts.

Pour les piqûres de moustiques et les égratignures, prends toujours de l'aloe vera avec toi, on ne sait jamais (puis c'est bon pour les cheveux aussi, je t'en reparlerai).

Maintenant, c'est bon, tu peux partir, courir, voler comme une gazelle.

Et du millefeuille de la baroudeuse, tu m'en diras des nouvelles.

 

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 18:10

J'ai fait 5 ans d'orthodontie pour qu'on me fasse belle, des plaquettes sur les dents, un rail brillant au soleil.

J'ai subi pleins d'opérations pour arriver au résultat d'aujourd'hui.

 

J'ai encore deux fils dentaires pour tenir mes dents par derrière, pour que tout reste comme le jour où mon ortho m'a dit "voilà, maintenant, c'est parfait".
Des clinches m'ont prise à chaque reprise en "urgence", deux fois cette semaine, parce que le fil se décollait sur les dents extérieures.


J'en ai marre, ça vient de se redécoller, je zieute ma canine comme si elle allait partir à pieds.


310810_219432304791244_217464068321401_539645_100680266_n_l.jpg

J'ai toujours peur de me retrouver avec les dents en ciseaux, qu'au réveil j'aie un problème de symétrie.

Je me stresse pour un rien, parce que j'ai mis tellement dans ce chemin que je veux plus qu'il y ait un truc ou un machin qui bouge.

 

Ça peut faire rigide sur les bords, mais je peux pas me permettre, à 24 ans, d'avoir encore à me soucier de ça.

Je veux plus les voir les blouses blanches, je veux plus qu'on me mette des doigts dans la bouche, que je doive répéter à chaque fois tout le traitement que j'ai eu pour qu'ils comprennent pourquoi j'ai trois implants, une mâchoire avancée, et des plaques dans la chair.

 

Je suis pas du genre à vouloir ressasser ça un après-midi chaque mois.

 

Et là en une semaine, alors que j'ai des examens à étudier, j'ai encore un pied qui traîne sur la case "dentiste", sans pouvoir s'en détacher.

 

J'y crois plus, j'y crois pas.

 

Je devrais peut-être être moins perfectionniste, moins attachée à ce que tout soit toujours comme du papier à musique, accepter, parfois, qu'il y ait un épi qui dépasse.

J'y arrive pas en fait.

Parce qu'on m'a élevée comme ça, que je suis du genre à espérer que tout tourne rond, rond, que ça roule.

Mais tu vois, ce soir, j'ai les boules.

Vraiment, puis j'ai mal aux dents.


Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie