31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:53

J'ai été élevée dans l'amour des lettres jusqu'à plus soif, l'envie d'escalader l'alphabet, d'arriver à Z et de reprendre par A.

C'était la première révélation évidente dans ma vie, comme une succession d'étoiles qui me menait chaque fois où je voulais.

Je découvrais le fabuleux pouvoir de m'exprimer et je me sentais pousser des ailes, et au bout de mes premières années d'apprentissage, j'étais déjà devenue un lièvre, une spécialiste de la lecture rapide.


J'ai commencé à demander des livres à mes anniversaires, des piles et des piles s'entassaient autour de moi lorsque la fête prenait fin, et je restais les yeux brillants assise au milieu de ces murailles magiques qui soufflaient des contes et des fantasmes à mes oreilles.

J'étais déjà perdue parmi les songes et je ne voulais plus en sortir, quoiqu'il arrive.
Et puisqu'on ne peut rien contre le temps, l'enfant que j'étais a commencé à grandir.


book.jpg

 

Au fur et à mesure des années, je me dirigeais un peu plus vers les bouquins plus sobres, moins colorés, aux récits plus compliqués aussi. Le virage est un peu différent, tout coûte plus cher, la littérature se fait luxe du citoyen moyen, on peaufine sa collection, on remplit les trous dans les cartons, on essaye de trouver de quoi un peu plus combler ce manque d'aventures.

 

On s'exile hors de chez soi, on investit des lieu qui sentent le papier neuf et les feuilles qu'on froisse ; les librairies sont des endroits cossus où je me sens à ma place.

 

Je poursuis toujours le même manège, je me traîne dans les rayons, je caresse les couvertures, retourne certains livres, regarde le prix, le résumé, puis le range en le faisant glisser sur la pile.
Il y a des livres qui ont la tranche précieuse, d'autres qui sont plutôt moches à voir.

 

J'avoue accorder énormément d'importance à ce que je vois.
C'est la première chose qui me parle, ça me donne une idée de l'univers dans lequel je m'embarque.

La lecture c'est mon manège enchanté, c'est monter sur un cheval en bois et vouloir faire des tours sans s'arrêter, pour ne pas voir la fin, le moment où l'on devra descendre pour changer de féerie, passer des miroirs multiples à la réalité simple.

Je me projette souvent, quand je lis.
Trop parfois, souvent je me baigne dans les mots jusqu'à être proche d'un autre quotidien, à pouvoir sentir les personnages, me balader entre eux, être dans leur cuisine, à coté de leur lit, pouvoir sentir leur odeur, leur plainte, leur soucis jusqu'en moi.

Il y a peu d'écrivains qui me font cet effet là.

Mais quand ils réussissent ce tout de force, qu'ils renversent la réalité qu'ils nous mettent la tête en bas, les pieds sur terre et la tête dans les nuages, qu'on perd la notion même de SENS et qu'on tend vers un impossible qui devient si réel, alors on touche à la perfection.

C'est ce que je recherche, la valse.
Passer d'un petit pas à un autre, survoler la ligne des rêves tout en ayant un pied au sol.

C'est comme de jouer à la marelle et d'aller plus loin que le ciel.

Il y a tout ce silence autour des pages qui m'angoisse et me rassure, et fait perdurer ces minutes intenses dans ma tête à mesure que j'avance, que je mange un récit.

J'aime tellement ça, j'aime tellement lire.
Même si ces derniers temps je lis moins, je prends toujours autant de plaisir à dévorer un bon bouquin.


♥♥♥

Bon début novembre

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 11:29

J'ai toujours clamé : "clarisonic tu ne m'auras point, tes poils sont des grenades pour ma peau, je résisterai jusqu'à la fin".
Tu parles d'une volonté d'oiseau boîteux, à peine plus de 5 mois après en avoir entendu parlé pour la première fois, j'en suis à décortiquer toutes les revues que je peux trouver sur le sujet, à essayer de comprendre COMMENT ce fichu engin fonctionne sur la peau et si oui ou non c'est un brol magique pour l'épiderme.

 

http://lastheplace.com/images/article-images/2012/06/Clarisonic-Mia-2.jpg

 

Pas de conclusion hâtive, tout le monde se tirait tellement dessus sur la toile, que je ne savais plus quoi penser.
Parfois je me disais : JE VEUX. Puis la seconde d'après, je tombais sur la vidéo d'un pauvre homme plutôt mignon mais horrifié par le résultat d'une des brosses de la Clari sur son visage et j'en voulais plus.

Baby wombat was lost

 

Du coup en glanant des informations par-ci par-là, j'ai pu faire un mapping de ce qui revient le plus souvent histoire de m'aider à y voir plus clair (et de vous aider si vous aussi, vous êtes indécis comme une toupie) :

 

Ils ont une politique de marketing aussi bien rôdée que celle de l'entreprise à la pomme, sauf qu'ici tout l'intérêt est de prendre soin de sa peau et que donc ça me touche tout à fait.

Il y a ceux qui sont totalement pour :

- parce que ça rend le nettoyage plus efficace qu'à la main

- qu'ils sentent leur peau plus douce

- que ça donne de l'éclat au teint

- que ça permet de plus vite venir à bout de boutons ponctuels


Et il y a ceux qui sont plutôt contre :

- parce que ça "pourrait" provoquer un relâchement cutané

- qu'ils trouvent ça trop agressif (phrase qui revient souvent, de la part des utilisateurs comme non utilisateurs)

- que ça pourrait être pire à l'arrivée

- et qu'ils redoutent un effet purge dans les premiers temps

http://i3.squidoocdn.com/resize/squidoo_images/590/draft_lens18947471module155520909photo_1322984088clarisonic_brush_heads.jp

Ce qui est contradictoire dans les témoignages CONTRE c'est que souvent, l'utilisateur ne remet pas en cause le nettoyant qu'il utilise avec la clarisonic ni même la brosse, qui pourrait ne pas être adaptée au type ou à la sensibilité de la peau.

Si je devais classer les avis trouvés :

- les personnes qui en sont contentes sont généralement des personnes qui ont une peau mixte à grasse avec quelques boutons ponctuels.

- Ceux qui ne voient pas la différence ont souvent une peau normale

- quant à ceux qui crient au scandale ils ont souvent la peau sèche donc très fine, une peau hypersensible, ou irritée (grosse acné).

 

Le mythe du "je vais régler tous mes problèmes de peau grâce à la clarisonic" est également tenace, surtout qu'on associe souvent ce produit à une sorte d'exfoliant, alors qu'il s'agit plutôt d'un accessoire de nettoyage profond de l'épiderme plutôt qu'un appareil de gommage.


Alors quoi ?

Je pense qu'avec tous les facteurs qu'on peut avoir en main à savoir...

- une visite préalable chez son dermato pour EXACTEMENT définir son type de peau
- un bon choix de brosse

- une utilisation adaptée (que ça soit une fois par semaine pour les super-frileux, à 2 fois par jour comme recommandé)

 

...normalement on doit pouvoir en être relativement satisfait.
Si vous l'utilisez mal, avec un nettoyant trop fort (à proscrire, ceux avec des grains), en pressant trop, en faisant plus d'une minute, en insistant sur des zones lésées, c'est à vos risques et périls.

Mais toujours est-il que pour se faire un avis concret, c'est comme pour les soins de la peau basiques, il FAUT TESTER, car chaque peau peut réagir différemment.
http://cdn.clarisonic.com/cdn/includes/images/shop/products/handles/aria/gallery_aria_pLink_669x375_08132012.png

Je pense que je vais craquer (NO, REAAAALLY ?), mais pour la "mia 3", à savoir le nouveau modèle ARIA qui vient de sortir, tout beau tout blanc et sexy au possible.
La différence majeure avec ses prédécesseurs c'est ses 3 positions d'intensitéet aussi la possibilité de la charger via une clef usb (c'est du nec plus ultra).

 

Evidemment elle est déjà hors stock depuis sa sortie, impossible de mettre la main dessus même en traînant dans les souks de la toile.
Mais je suis au taquet, vu que j'aimerais au moins l'avoir pour mon anniversaire, et que je pense qu'après la lecture méthodique il est temps de passer à l'action.
Fingers crossed.

Bon mercredi !

Des bisous les Caribous

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Skin care
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 17:40

Après de rudes moments à batailler avec ma peau pour retrouver face humaine (eh oui, ça arrive dans la vraie vie ce genre de choses), je vous ai pondu une vidéo sur ma routine de soin du moment qui équivaut plus ou moins à mon 6ème mois de millefeuille.

J'ai un peu restreint les produits trop frivoles, je me suis concentrée sur ceux qui me plaisaient le plus dernièrement et/ou dans lesquels j'ai toujours eu une totale confiance.

 

[Je n'ai pas parlé dans la vidéo des soins que je fais en parallèle (type anti-boutons naturel, ou encore les masques apaisants), ça fera l'objet d'un prochain article.]



** PAR ICI POUR LES INFOS BABY WOMBAT **

(Je suis vraiment désolée pour la qualité de la vidéo)

 

Ma routine du matin (jusque 8mn40):

- Crème lavante clean ac AVENE + éponge KONJAC ELITE
- pshiit eau thermale AVENE
- ultra facial oil free toner de Kiehl's
- crème philtre de beauté de NOMINOE
- contour des yeux HERBORIST

Routine Soir (8mn40 jusqu'à la fin):


- Eau micellaire JONZAC // H2o SEBIUM BIODERMA pour les yeux
- nettoyant TAMAGOHADA + brosse TOSOSWOONG
- ultra facial oil free toner de Kiehl's
- Triacnéal d'AVENE
- midnight recovery concentrate de KIEHL'S
- Crème Philtre de beauté NOMINOE
- Contour des yeux QIRINESS regard sublime
 

 

Pour ceux qui n'ont pas le courage de regarder la vidéo


Je conseille à toute personne qui est dans une crise inexpliquée d'acné/de boutons inflammés de ne surtout pas s'acharner sur sa peau.

Déjà essayé, déjà eu de très mauvaises expériences, plus une peau SUBIT des soins inadaptés qu'on pense être bénéfiques parce que "forts", plus ça risque de vous mettre face à un effet rebond assez critique.

 

SO,DONT DO THAT BABY WOMBAT !

 

On bannit les gommages trop agressifs (quitte à ne faire que des sans grains), on prend un nettoyant doux sans savon, une crème en laquelle on a une totale confiance, et surtout on s'astreint à cette routine pendant toute la phase de récupération de la peau.

N'ajoutez/changez qu'un produit à la fois également, histoire de SAVOIR qui est le coupable de manière plus précise. Si vous avez une éruption soudaine de boutons sur une zone qui n'en fait pas d'habitude (comme moi sur ma joue, j'en pleure encore), cela doit vous mettre la puce à l'oreille, et ce, surtout si tout se démultiplie et reste là sans vraiment cicatriser.

 

Changez souvent (une fois par semaine c'est un minimum) la serviette éponge sur laquelle vous vous essuyez le visage, pareil pour la taie d'oreiller.
Désinfectez régulièrement votre téléphone mobile également, qui peut vous faire des petites surprises sur la joue justement si vous êtes du genre "je papote pendant 3h juste pour le plaisir d'exploser mon forfait en un temps record".

Ne touchez à rien, ne grattez pas, évitez la main sur le menton quand vous réfléchissez, et brossez vos cheveux pour enlever le gros des crapougnasseries de la journée (c'est bien beau de faire la Nolwenn et son coup de fouet capillaire, mais c'est que ça attrape pas mal de choses dans ses filets, une longue tignasse).


Puis surtout, restez ZEN.

 

Même si vous avez l'impression d'être en sérieuse concurrence avec quasimodo qui est en crise juvénile, une peau stressée mettra bien plus de temps à cicatriser/se remettre de ses péripéties boutonneuses si vous vous sentez NERVEUX.

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un commentaire 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Skin care
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 15:57

samples.jpg

 

Souvent quand on va faire les magasins et qu'on traîne un peu trop en parfumerie, on se fait happer par des vendeuses au teint orange qui nous font acheter un malheureux gloss et remplissent notre sac d'échantillons en tout genre et aux formes étranges.

 

Échantillons qui finiront le plus souvent remisés dans un placard une fois arrivés à la maison.

 

DONT DO THAT BABY WOMBAT !

 

L'échantillon, parent pauvre des produits de soins qui font les beaux en full size sur les étagères, sont pourtant une vraie mine d'or.
Petit tour d'horizon du : comment qu'on quoi par où fait des choses avec ça.


samples2.jpgSavoir faire le tri

 

Vous pouvez aisément donner la moitié des échantillons de parfums que vous recevez : d'abord parce qu'en général, vous n'êtes pas du genre à switcher entre 10 notes florales sur une seule journée, et qu'ensuite, après avoir fait un rapide tour des odeurs, vous aurez fait votre premier choix.

Ne gardez pas non plus des produits pour homme qui conviendraient mieux au voisin qu'à votre visage d'ange, ni les soins qui sont complètement inadaptés à la nature de votre peau/cheveu/votre sensibilité.

 

Un vrai soin en version mini

 

Ah les filles qui font les bégueules : "c'est petit, c'est pas le vrai produit, j'en veux pas". Il ne faut pas oublier que les échantillons présentent les même propriétés que le full size et que donc il n'y a aucune raison de renier la chose.

 

Cela va vous permettre de TESTER une crème ou encore un nettoyant pendant plus d'une semaine (certains échantillons font dans les 10ml), ce qui n'est pas négligeable pour les peaux qui sont plutôt sujettes à faire des réactions désagréables. La phase d'essai est toujours décisive dans l'achat d'un nouveau soin, ne négligez pas cette étape.

 

Même les produits en vente sur le marché qui se targuent d'avoir fait l'objet de tests en vue de minimiser les risques allergiques ne vous éloignent pas de la possibilité d'un jour faire une forte réaction, d'où l'intérêt des échantillons.


Les différents usages du small size


Tout d'abord le petit conseil du jour : si vous recevez les fameuses pochettes carrées, n'ouvrez pas le tout en tirant sur la largeur, mais prenez une épingle et ne faites qu'un petit trou pour pouvoir extraire le produit.

Vous pourrez garder le tout plus longtemps et cela évitera à la matière de s'oxyder inutilement.

 

Les différents usages donc :

 

- cela peut servir lorsqu'on part en voyage pour deux jours seulement sans prendre ses produits full size

- cela  aide à faire son choix entre différents types de soins visage

- la plupart peuvent durer jusqu'à deux semaines

- il existe des échantillons qui font 50 ml, ce qui est non négligeable comme quantité pour le test

- si vous avez peu de morale comme moi, vous pouvez toujours vous présenter dans plusieurs pharmacies pour en avoir un peu plus (eh oui, certains pharmaciens sont radins parfois)

- cela permet d'éviter de faire des erreurs à l'achat d'un full size (odeur qu'on n'aime finalement pas, ou encore résultat insuffisant)

 

Conclusion

 

Pour ma part, je suis devenue une fana d'échantillons il y a deux mois à peine.

A la fin des vacances ma peau a commencé à énormément subir le stress, le retour du temps pluvieux d'entre-saison et elle ne supportait plus rien.

 

Mon menton avait retrouvé ses habitudes de champ miné, c'était assez pénible à voir.

 

Je sors à peine de cette période et deux produits que j'ai testé en échantillons font désormais partie de ma routine car je les tolérais très bien.

Alors, si je ne devais garder qu'un argument pour vous convaincre, ce serait bien celui-ci : économiser l'achat d'un produit inutile avec l'essai d'un échantillon gratuit c'est quand même intelligent non ?

Allez zouh !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Skin care
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 13:51

orly1.jpg

 

Je suis assez novice dans le milieu du nailpolish, type débutante de premier degré en étalage de vernis sans pâtés.

Je suis aussi plutôt du style à repeindre les murs sans m'en mettre sur les doigts plutôt qu'à faire mes ongles sans déborder, comme quoi, n'est pas maître de tache contrôlée qui veut.

 

Donc, quand j'ai du tester une base, une vraie, j'ai voulu faire les choses en grand.
Prendre un vernis qui n'avait pas vraiment bien subi les passages "vaisselle et gratounette", et j'ai poussé le vice jusqu'à ne pas porter de top coat.

 

La base magique : le Bonder Orly

 
orly2.jpg

 

Le packaging est top, il s'agit d'une base aux extraits de caoutchouc qui est censée faire durer la tenue du vernis plus longtemps et surtout l'aider à ne pas s'écailler.

Niveau composition, c'est garanti sans DBP ni toluène.

 

En pratique

J'ai donc posé le Orly en premier, une seule couche sur chaque ongle, et j'ai patiemment attendu que ça sèche (moins de 2 minutes, c'est assez rapide).

Une fois prêts pour la prochaine étape, mes ongles avaient un aspect mat assez étrange et intrigant.

J'ai alors posé le vernis Essie, le "bikini so teeny" (800) en deux couches cette fois, et j'ai zappé la case top coat.

 

Résultat

C'est la première fois qu'une base me bluffe.

Après cinq jours entiers, j'ai encore des ongles potables alors que ce même vernis ne tient que 24 heures si je fais les tâches quotidiennes, que je ne fais pas attention, que j'y vais à la rude et me coince les doigts dans la porte du frigo.

 

Donc clairement, JE VOIS le changement.

 

orly3.jpg

 

Sur la seconde photo, le vernis commence légèrement à partir sur le bout des ongles, mais sans cette base, j'aurai été avec un vernis bien plus écaillé.
(Admire en passant la beauté de mon tout premier Essie, un bleu bébé à tomber par terre)

 

Ce que j'ai vraiment aimé 

- C'est une base de très bonne qualité

- mes ongles ne sont pas abîmés et paraissent plus forts

- le temps de séchage est rapide

- sur quelqu'un de plus délicat que moi, je pense que la base pourra faire tenir le vernis jusqu'à une semaine sans problème

 

Si vous faites partie de ces filles qui négligent la base parce que vous pensez que ça n'a aucun intérêt, que l'important c'est le vernis, le vrai, celui qui brille, vous avez tout faux.
Le choix de la base est aussi primordial qu'essentiel pour faire durer la manucure plus longtemps et empêcher la couleur de s'atténuer au fil des jours.

 

Bref, s'il ne devait en rester qu'une pour moi en ce moment, je choisi la base d'Orly.

 

Les vernis mentionnés ont été offerts par le site Manucure & Beauté

pub 

Bon dimanche les petits chats !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 16:25

food.jpg

 

Mes addictions sont peu paisibles : dès que je vois un produit asiatique d'où qu'il vienne, je deviens foldingue, je crie et m'enfile des sushis à tour de bras.


Si c'est japonais, ça me fait manger des mangas, si c'est chinois je me roule par terre en faisant des câlins à un yin puis un yang, j'ai la force tranquille qui m'évite comme la peste, je suis...UN VOLCAN à l'éruption soudaine.

 

Tout ça pour dire, qu'en magasin, j'ai encore couiné comme une dinde, j'ai un peu (beaucoup) embêté la vendeuse pour savoir toutes les possibilités d'assemblage de ce gribouilleur so sexy sur lequel j'ai craqué aujourd'hui : le bien nommé Kuretake Cocoiro par Zig.

 

cocoiro.jpg

 

Il s'agit d'un corps vide dans lequel on va mettre la mine rechargeable qu'on aura choisie au préalable (version "plume" ou version à bille).

 

1. Les deux parties hors de l'emballage

2. on met la recharge dans le tube

3. on la visse pour qu'elle tienne bien

4. le cocoiro est prêt

 

4444.jpg

 

Ce qui est étrange, et qui va apparemment choquer pas mal de monde c'est cette "queue" qui ressort comme un poil dans la soupe, ou une pomme dans un cendrier, ça peut gâcher le paysage de certaines personnes.

Mais moi ça ne me dérange pas et je trouve que c'est plutôt charmant (puis, il y a toujours le capuchon pour cacher le tout).

Surtout que la recharge a des petites paillettes partout sur son corps ce qui la rend irrésistible et SO KAWAÏ.

 

glit.jpg

hiver-2879.JPG

 

Je l'ai choisi en couleur framboise mais il y a vraiment beaucoup de choix. Le frostey grey est beau comme tout, et le jet Black aussi.

Pour le reste, c'est une affaire de goût, d'envie girly ou plutôt flashy, c'est donc vous qui voyez celui que vous préfereriez avoir entre les doigts.

bodycolour.jpg

Les recharges à pointe stylo-bille existent uniquement en noir.

Les autres, celles à embout plume, un peu plus compliquées à manier lors de mon essai, sont disponibles en plusieurs teintes d'encre :

 

REFCOLOUR.jpg

 

Où trouver le Cocoiro de Zig // C'est quoi son prix ?

 

En Belgique : j'ai trouvé ça chez Schleiper à Bruxelles, Chaussée de Charleroi. Vous trouverez les autres adresses sur le site du magasin en cliquant ici.

 

Pour le reste de l'Europe, faites un tour dans votre papeterie préférée (une bien fournie de préférence), sinon rendez-vous sur ce site, c'est celui sur lequel les FDP sont les moins chers.

 

Le prix auquel je l'ai acheté est vraiment dérisoire : 3 euros pour le contenant, et 3 euros et quelques cents pour la recharge = on arrive à une stylo-bille original qui coûte à peine 6 euros et des poussières et est tout doux dans les mains.

 

[Pour ceux qui demanderont, le cahier est sublimissime et ligné et fait aussi partie des achats du jour; c'est une création des Cakes de Bertrand // 5.5 euros]

 

 

J'espère que ça vous a plu.

Des bisous les Caribous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 21:42

Le corps encaisse, comme une vraie machine de guerre, prête à relever tous les défis, les uns après les autres. Parfois c'est vrai, on se blesse, on prend un coup mal placé, mais on se relève toujours et guérit de ses blessures.


 Je ne sais pas trop par où tout a commencé, ça a du devenir plus important avec les années, les changements physiques et hormonaux. Toujours est-il que depuis quelques temps, mon corps a du mal à suivre.

 

Je suis devenue une migraineuse chronique.

 

La migraine c'est héréditaire, c'est un facteur génétique dont on ne peut se dépêtrer.

Ça se développe au fur et à mesure du temps pour enfin devenir un champignon géant qui grignote tout sur son passage sans laisser le temps de réagir : je tiens la version basique de ma mère, et la version ophtalmique de mon père.

 

Tout commence par un malaise un peu diffus, on ne se sent pas bien, on sait que quelque chose d'intense va arriver dans les heures qui suivent et on attend patiemment que mal se passe.

La plupart du temps, ça s'étend, se transforme en masque, me donne l'impression d'être figée de la moitié du visage, d'avoir un masque de douleur.

J'ai déjà suivi des traitements, essayé de me soigner comme je pouvais :


- d'abord on commence avec du paracetamol, comme tout le monde, on augmente progressivement la dose

- on finit par le prendre avec de l'ibuprofen pour essayer de toucher au mal plus profondément

- puis plus les crises surviennent, plus on est abattu, on en a marre, on cherche à sortir de ce cercle infernal mais s'énerver ne fait qu'empirer le problème.

 

On m'a fait suivre un traitement de fond, à base de "vous prendrez un anti-dépresseur, ça aidera à réguler vos phases de stress", j'ai pris dix kilos puis j'allais mieux tout en étant un zombie béat et a-réactif.

 

Un vrai rêve.

Tu parles.

 

Maintenant que je suis sevrée depuis plusieurs mois, ma tolérance nerveuse est très haute, ce qui fait que je réagis bien moins vite à ce qui me dérange, ce qui est un gros mieux.

 

il_fullxfull.307244612.jpg Boutique Etsy

 

Mais, parfois, j'enchaîne les crises, j'en fais quatre sur une semaine sans comprendre le pourquoi du comment.

Souvent c'est le côté gauche qui s'enflamme, celui qui gère la sphère intellectuelle, et me fait alors penser que je réfléchis trop.

 

Et à force de réfléchir, ça empire mes maux.

 

On n'ose même plus se plaindre, c'est un peu comme une maladie imaginaire, que personne ne voit mais qui fait saigner toute une partie de la tête.

Les gens disent parfois que c'est parce que tous les cubes se remettent en place, que les neurones travaillent à de nouvelles connexions, et que la douleur fait partie du processus.
Parfois ils se taisent et ne comprennent pas pourquoi la personne qui subit une crise a l'air aussi hagard, perdu.

La migraine, c'est comme une amie malheureuse, qui me fait rater des jours de ma vie d'adulte, qui me prive de joie et de bonne humeur alors que ce n'est pas ce que je suis au plus profond de moi.

Elle n'exprime aucun mal-être, aucune envie, aucune frustration.

Elle s'immisce dans mes journées comme un serpent capricieux que j'essaye en vain d'éviter.

 

Et à chaque fois, je me fais mordre.

A chaque fois, je prie pour que la prochaine crise soit moins douloureuse.

Mais j'ai mal en attendant.

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 18:34

hiver-2875.JPG

 

Pour de vrai.
Depuis un mois et demi, j'utilise une crème qui me fait chavirer, me fait me rouler par terre.

Quand vient son tour dans ma routine, je m'approche d'elle en grognant "graal, graal", je fantasme sur ses courbes (longilignes), la ligne jaune qui tombe à ses pieds et son logo complètement breton me fait baver de plaisir.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas trouvé un soin qui m'aille aussi bien, du coup il fallait que je partage ma découverte.

 

"Voici l'histoire d'un vrai coup de coeur épidermique sous forme de fluide aka le PHILTRE DE BEAUTÉ par Nominoë."


Le crédo de la marque :

NOMINOË est une gamme de cosmétiques écologiques et biologiques, née du souvenir des promenades à travers champs, sur la lande et les dunes de Bretagne.
A base de plantes surprenantes et au parfum méconnu de fleur d’ajonc, tous nos produits ont été patiemment élaborés et ont obtenu la certification Ecocert.

 

C'est censé évoquer la mer, les roulades dans le sable, les cheveux emmêlés par les embruns poisseux, tout ce que j'aime.

Pourtant, entre elle et moi, ça n'a pas spécialement bien démarré, c'était comme un moteur qui avait du mal à chauffer.

Review d'une crème cocoon devenue élixir du bonheur.

 

Présentation du produit

Il s'agit d'un flacon pompe de 50ml :


- une pompe suffit pour avoir la juste dose de produit

- il coûte 30 euros environs

- il est certifié ecocert

 

2.jpg

 

Alors, la petite nouveauté dans cette crème, par rapport à celles que j'utilisais avant c'est que son premier ingrédient n'est pas de l'eau, mais bien de l'extrait de criste marine (la petite fleur sur le tube), cette dernière étant connue pour ses propriétés raffermissantes, hydratantes et anti-oxydantes.

La crème ne contient pas de silicones, ni parabens, un must donc.

 

Là où ça coinçait pour moi, c'était sur l'odeur.


Ça ne PUE PAS, ne fuyez pas, c'est juste que c'est une odeur qui fait partie de celles qu'on ne retrouve que rarement dans les produits de soin conventionnels, l'odeur de fleur d'ajonc.

En soi, elle sent un souvenir (comme quand un fragrance vous rappelle un endroit, un moment), quelque chose d'immatériel qui se rapproche d'un sentiment de chaleur mêlé à un vent de bord de mer.


C'est très dépaysant et j'ai fini par aimer ça, car c'est une senteur qui me rassure au réveil, et m'enveloppe de bonheur au coucher. (Je n'exagère pas, faut juste trouver le bon soin pour vivre une expérience sensuelle pareille)


5.jpg

 

La texture est très agréable, et plus qu'un fluide, il s'agit d'une crème qui pénètre facilement et laisse sur la peau une sensation de douceur incroyable.

L'hydratation est maintenue tout au long de la journée.

Personnellement je l'utilise matin et soir, et même si pour l'entre-saison (à la fin de l'été, quand il faisait encore doux), elle était un chouilla trop grasse, elle convient tout à fait en ce début d'automne.

 

4.jpg

 

Le seul bémol c'est que ne vois pas combien de crème il me reste dans le tube.
Même avec de la lumière derrière, je ne distingue rien, du coup, une fois arrivée au bout, ce sera la crise, on m'entendra crier jusqu'en Bretagne pour qu'on m'amène ma dose de Philtre de beauté.

 

Vous l'aurez compris, au-delà de la promesse d'une vraie crème bio, elle fait très bien son boulot et est sûrement la seule qui convienne aussi bien à ma peau mixte sans la faire bourgeonner ni luire en milieu de journée.

Cette merveille existe aussi en version pour peau normale à sèche, et s'appelle alors "Philtre parfait". (LE NOM QUOI)

 

Je craquerais sûrement dans les prochains mois, quand j'aurai fini un de mes nettoyants, pour la mousse de la marque qui me fait de l'oeil depuis un petit moment (à cause de Sonia, soyons honnêtes) :


nominoe-mousse.jpg

Bref, again, je suis amoureuse.


Où la trouver

 

Pour la France, vous pouvez l'acheter sur  Mon Corner Bio où vous en aurez pour 5.90euros de livraison.

Personnellement j'ai acheté la mienne  sur le site INENUY, car les frais de port n'y étaient que de 4 euros (et le colis est disponible en point relais, donc on ne doit pas s'inquiéter de quand on doit harponner le postier en pleine rue).

 

Si aucun de ces deux sites ne vous tentent, sur celui de Nominoë vous trouverez la liste complète des points de vente.

 

♥ Bonne soirée les petits chats ♥

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by RoseCocoon - dans Skin care
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 14:47

hiver-2839.JPG

nail.jpg

hiver-2841-copie-1.JPG

J'ai reçu ces vernis il y a deux semaines et c'était comme de découvrir une nouvelle planète dans la galaxie : le bleu turquoise collait parfaitement avec mon humeur, puis surtout son opacité m'éblouissait.

 

Je suis amoureuse de cette couleur sous toutes ses formes: ça va du bonbon en forme de schtroumpf, à la glace goût bubble gum, c'est une teinte qui me poursuit depuis des années sans jamais me lasser.

 

Bref, le 237 est une tuerie et rend un peu plus vert bleu en réalité.

Avec une bonne couche, on a la couvrance optimale sur les ongles.

 

Le 151 (celui à paillettes) est tout aussi joli, et à mon avis, ils ont du être créé ensemble pour se marier aussi bien.

 

J'ai juste rajouté une couche de top coat par dessus parce que, ayant essayé sans, je trouve que l'effet laque convient mieux sur ce type de vernis que le rendu plus mat sans trop de shine.

 

Je suis bleu de moi, tiens.

 

hiver-2840.JPG

hiver-2843.JPG

 

En espérant que vous prenez du bon temps, à vous peinturlurer les mimines, à sauter dans la gadoue, le temps a mauvaise mine mais je suis sûre que vous trouverez un moyen pour passer un bon week-end malgré tout.

 

Infos :

Le site de la marque 

♥ HAPPY SATURDAY, GUYS ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Beauté
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 17:14

BONJOUR LE PEUPLE !
Ça swingue dans la casbah ? On se fait des petites crises au boulot, on aimerait se détendre un peu ?

J'ai décidé de commencer un food diary après avoir vu une vidéo de la grosse dingue que j'aime AKA Jarmaine (bah oui à force, j'ai bu quasiment toutes ses vidéos, et même si elle a un grain, elle est SO FREAKIN ADORABLE).

 

 

DONC, primo, son hello kitty book m'a rendue dingo.

Et secundo, il était temps que je me reprenne en main niveau nourriture, parce que OUI, manger c'est bien, MAIS BIEN MANGER, c'est mieux.

Je pourrais être présidente avec un slogan pareil.

 

Présidente du potager, représente.

 

Je voulais commencer ça parce que depuis 4 semaines environ je connais une chute de cheveux un peu plus importante que la normale, mieux connue sous le nom de "THE chute de cheveu saisonnière", et que je HAIS CA même si chaque année c'est pareil.


Une chose en amenant une autre, un chocolat en amenant un autre, je me suis dit qu'il fallait que je me concentre sur mon assiette.

L'assiette de la goumiche


Crispy-Sweet-Spicy-Glazed-Pork-Belly-with-Kimchi-crushed-pe.JPG

Je mange en moyenne cinq repas par jour, sans tricher.


Trois vrais repas, et deux en-cas quand je commence à flancher, un vers 11h et un vers 15-16h pour les mêmes raisons.
J'ai un métabolisme plus ou moins rapide ce qui fait que je ne stocke pas trop, que je reste plutôt mince, mais que je suis PAS SOUVENT en bonne santé malgré le fait que je ne fume pas ni ne boive. (I DRINK WATER FELLAS)

 

Mon gros problème ce n'est donc pas la quantité des "repas" que j'étale tout le long de la journée, mais bien ce qui me passe entre les dents à ces moments-là.

 

Bien manger quand on est difficile

 

C'est vraiment pas facile.

 

Je déteste les légumes cuits : je POURRAIS en manger mais c'est plus fort que moi, il y a comme un non-sens entre ma bouche et un vegetable qui est tout ramolli au bout de ma fourchette.

J'aime plutôt ceux qui ont une forme improbable, type l'épinard à la crème, le poireau alakrème, les brocolis ratatinés, et les aubergines alaparmeggianoetsaucetomate.

 

Pour les légumes crus je suis aussi coriace, j'ai plutôt tendance à me rabattre sur le bon vieux concombre, les tomates cerises, la roquette et les carottes rapées.

 

Ah aussi, j'aime les olives, je voue un culte à l'olive noire dénoyautée.


Du coup, vu que je suis assez limitée, je suis plutôt du genre à accompagner tout ça de féculents type croquettes, frites, pain, pâtes, ce qui n'est pas très diététique et réduit totalement l'équilibre dans mon assiette. 

 

Puis le fromage me fait chavirer, je n'arrive pas à résister à l'appel du frometon.

 

Quant à la viande, n'en parlons pas, je fais l'impasse sur les steacks, ça me prend des heures à mâcher quand c'est trop cuit, ce qui fait que je passe vite mon tour.

 

J'aime : le carpaccio de boeuf, les hamburger de veau, les saucisses de poulet, et les chipolatas, le chicken qui vient du marché et baigne dans son jus.

J'aime pas : tout ce qui me fait penser qu'on vient de charcuter la bête type l'escalope saignante, les tripes, le vol au vent, la langue d'un animal exotique, etc.

 

Et pour finir, les fruits.

Ils sont comme des ovnis pour moi, parfois je passe à côté du plateau qui trône fièrement dans la véranda, je lorgne les kiwis et les mandarines et je finis par manger A BANANA, BABY.

 

Je suis une inconditionnelle de la banane, ça se mange vite, ça coule pas, c'est mou, c'est préemballé, bref, je crois que c'est le fruit qui me ressemble TO-TALE-MENT.

J'aime les pommes, en théorie, sauf que je suis obligées de les couper en morceaux (oui je suis incapable de MORDRE dedans), je lui préfère donc de loin une nectarine, bien plus molle et plus facile à manger.

J'aime beaucoup les raisins (sans pépins), les fraises et les framboises aussi.

Mais sinon, je n'ai aucun contact quotidien avec l'orange sauf si elle est sous forme de jus, et sans pulpe.

I'm a child.

Revirement de situation

 

J'ai décidé de noter ce que je mange.

Non pas pour me culpabiliser sur mes deux léos, 5 madeleines, et 3 couques du jour (ce qui m'arrive souvent), mais plutôt pour essayer de VOIR ce que je mange et prendre conscience que la plupart des choses n'apportent pas à mon corps ce dont il a besoin en AJR.

 

Et que c'est sûrement en grande partie pour ça que j'ai la santé aussi fragile.

 

Pour l'instant j'écris ça dans un agenda pourri, j'aimerais bien un bouquin hello kitty mais j'ai pas trouvé ça. Et puis bob l'éponge, c'est bien moins mon trip, du coup je mords sur ma chique en attendant de trouver un grimoire magique qui en jette.

http://www.myfatpocket.com/beauty-affair/wp-content/uploads/2012/06/hello-kitty-peace.jpg

J'ai acheté des compléments alimentaires pour mes cheveux : non pas pour les avoir plus beaux, mais pour les redensifier à la racine et freiner cette perte de poils de tête.

La chose étant peut-être hormonale ou totalement génétique, mais ça me fera pas du mal d'avoir mon apport en certaines vitamines de manière quotidienne pendant 3 mois.

 

Et puis voilà, je me renseigne, je ne suis pas du tout douée en cuisine, je ne compte pas les calories, mais je regarde plutôt à remplacer quelque chose qui est rempli de sucre par quelque chose qui contient moins de sucres mais d'autres choses essentielles dedans.

C'est peut-être l'automne qui veut ça, ou le fait que j'ai été deux fois malade en deux semaines, mais je pense qu'il était sérieusement temps DE ME PRENDRE EN MAIN.

 

PS : je n'ai pas oublié les boissons, mais je bois essentiellement de l'eau tout au long de la journée, et un café le matin (je réserve plutôt le thé pour le week-end).

Les sodas, eux, c'est par crise, ou selon l'humeur, mais c'est plutôt rare que je me boive un litre de sprite incognito, cachée derrière un arbre douteux.

 

Je crois qu'on a plus ou moins fait le tour de mes déboires vitamino-boustifaillant du moment.

 

Et toi, c'est quoi tes résolutions fourchettales ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie