18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 18:36

Oui parce que tout le monde sait bien que le corps et les mains sont des entités complètement différentes qui s'entendent sur le fait de se déplacer toujours ensemble, partout.

En tout cas moi je sors pas sans mes mains.

Le gars qui pelotte les filles dans le métro non plus d'ailleurs.

trio

Je voulais vous parler de crocodiles.

 

La peau croco, ça me connaît, j'aime pas trop ça, surtout en été, quand tu es censée avoir la peau durablement lisse et soyeuse et que parfois, dès qu'il y a un petit écart dans la routine corporelle, c'est la cata-tata-strophe.

Si j'oublie de me tartiner, je me retrouve avec les jambes qui distribuent de la peau morte comme on met du parmesan râpé sur ses pâtes.

J'avoue, même moi ça m'épate, mais c'est peu ragoûtant.

Certains produits m'aident au quotidien pour surmonter mon problème de peau sèche sur le corps :

- le gommage au savon noir, toutes les deux semaines environs, parce que ça prend du temps pour le faire

- le gommage Nominoë (sauf que là, en l'occurence, y en a plus, je peux commencer à pleurer)

- l'huile de douche Eucerin, que je sur'aime d'amour universel tellement elle reste un basique économique et redoutable contre les plaques sèches, les gratouillis et mon eczema léger (pour de vrai, je l'utilise aussi, sur peau sèche, pour me raser les jambes sans les irriter)

 

triodoccia.jpg

 

Donc voilà, il suffit en général de peu de choses pour entretenir mon corps c'est pourquoi j'aime bien faire confiance à des produits qui durent et sont souvent neutres et sans fioritures.

Il y a quelques temps, Avène m'avait envoyé un trio au cold cream et je ne savais pas trop à quoi m'attendre.

Déjà le nom ne m'évoquait rien, j'imaginais un baume froid qui m'expédierait en Alaska à chaque application.

 

J'ai quand même tenté l'expérience, parce que je n'aime pas rester ignorante et que surtout Avène, c'est mon talon d'achille.

Et pouf, bardaf, je suis encore une fois tombée dans le panneau.

 

tres.jpg

 

Pour info : la cold cream est une crème qui a une formule d'eau dans l'huile ce qui la rend très nutritive. Selon les marques, les produits proposés peuvent être plus ou moins épais, ils sont plutôt destinés aux personnes qui ont besoin de protéger leur peau de l'extérieur et de les nourrir intensément.



Le nettoyant au Cold Cream
gel.jpg

 

Le top du top, c'est un nettoyant que je place au même niveau que l'huile de douche Eucerin pour le rendu doudoux, même si la composition est plus proche de la cosmétique traditionnelle :

AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). WATER (AQUA). DISODIUM COCOAMPHODIACETATE. SODIUM COCOYL ISETHIONATE. COCAMIDE MIPA. GLYCERIN. SODIUM CHLORIDE. PEG-7 GLYCERYL COCOATE. ACRYLATES COPOLYMER. COCO-GLUCOSIDE. BEESWAX (CERA ALBA). CETYL ALCOHOL. CITRIC ACID. FRAGRANCE (PARFUM). GLYCERYL STEARATE. GUAR HYDROXYPROPYLTRIMONIUM CHLORIDE. MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). PHENOXYETHANOL. POTASSIUM SORBATE. SODIUM HYDROXIDE.

Il est sans sulfates ce qui est un gros point positif vu que dès que j'utilise un gel douche avec des SLS, j'ai la gratouille dans les trois heure qui suivent.

La base lavante est douce et pas du tout agressive pour un sou, mais nettoie quand même comme il faut et ce qu'il faut.

 

Pour l'odeur, va falloir que vous demandiez des échantillons, parce que je ne suis pas sûre qu'elle plaise à tout le monde : ça se situe entre les produits pour bébé et l'odeur typique d'Avène.

En ce qui concerne la texture, cela ressemble à un gel crèmeux très fluide, vraiment agréable sous les doigts. Il en faut très peu pour se laver tout le corps, donc ce n'est pas nécessaire que vous remplissiez votre paume comme avec les gels douche de supermarché.

 

Sous la douche, il mousse plutôt bien (sans que ça soit la fête à la bulle non plus), et se rince sans peine, on sent déjà qu'on a comme un film protecteur sur la peau.

 

C'est quand on tamponne son corps avec l'essuie qu'on voit la vraie différence : la peau est toute douce ! Pas besoin de mettre de crème après si on veut se la jouer léger et qu'on a pas trop de problèmes de sécheresse intense.
J'avoue que parfois il ne suffit pas sur mes jambes, qui comme je vous l'ai dit, sont vraiment arides, mais si je l'utilise assez régulièrement, je vois déjà un gros mieux, surtout au niveau des mollets.


Je recommande ce nettoyant aux peaux fragiles qui veulent avoir une belle allure dès la sortie de la douche.


Le petit + : il peut également être utilisé comme un nettoyant visage pour les peaux irritées, sèches, ou sensibles.

Le lait corporel au Cold Cream

lait.jpg
Quand j'ai reçu cette crème, j'arrivais à la fin  de mon gros bidon de trixéra et j'avais un peu peur que, les températures plus clémentes arrivant, je me retrouve avec un corps dégoulinant de gras (ce qui est peu probable d'arriver, mais j'aime m'imaginer vivre dangereusement).


J'ai eu l'occasion de le tester avec ou sans utilisation du gel nettoyant avant, he bien, les effets sont clairement décuplés quand on les utilise ensemble.

 

C'est quasiment le même packaging que le nettoyant, sauf que le bouchon est blanc.

Au niveau de l'odeur, je trouve que ça ressemble pas mal à la trixéra, la composition est d'ailleurs assez identitique en début de liste :

AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). CARTHAMUS TINCTORIUS (SAFFLOWER) SEED OIL (CARTHAMUS TINCTORIUS SEED OIL). MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). COCOS NUCIFERA (COCONUT) OIL (COCOS NUCIFERA OIL). CYCLOPENTASILOXANE. SESAMUM INDICUM (SESAME) SEED OIL. (SESAMUM INDICUM SEED OIL). SORBITAN STEARATE. CYCLOHEXASILOXANE. GLYCERYL STEARATE. PEG-100 STEARATE. ALLANTOIN. BEESWAX (CERA ALBA). BENZOIC ACID. CETYL ALCOHOL. CITRIC ACID. FRAGRANCE (PARFUM). PHENOXYETHANOL. SODIUM HYDROXIDE. SODIUM POLYACRYLATE. TETRASODIUM EDTA. WATER (AQUA).

C'est le genre de crème que j'aime : elle est fluide et quand on commence à l'étaler sur le corps, on voit qu'il y a énormement d'eau qui s'en libère, ce qui rend la pénétration très aisée.
En 5 minutes on peut s'habiller et avoir la peau douce avant de sortir de chez soi, what else ?

Sa formule conviendra bien aux personnes qui utilisent une crème émolliente en hiver et qui souhaitent quelque chose de plus léger mais de tout aussi efficace en été.
Elle ne laisse pas de film gras sur la peau malgré les huiles plutôt costaudes présentes dans le tube, et l'effet émollient dure pendant au moins 24h.

J'ai été moins assidue pour la mettre que la trixéra, pour la simple et bonne raison qu'en été, je suis une flemmarde de niveau olympique.
Mais j'essaye d'être régulière.

La crème mains au Cold Cream
creme-main.jpg

 

Bon, des crèmes pour les mains j'en ai testé pas mal cette année, mais si je devais n'en choisir qu'une pour l'été, ce serait celle-ci (et peut-être bien rêve de miel de nuxe aussi).

J'ai des mains de vieille, ce qui fait que quand il fait très froid, j'ai vraiment besoin de produits costauds, qui font une surcouche de crème et nourrissent mes mains à fond.

 

Pendant la saison chaude par contre, je suis plus sensible aux textures et j'ai besoin que ça pénètre vite, bien, et que ça ne laisse pas de résidus gras sinon je crie au meurtre.

Vu que la chaleur me fait suer des mains, je ne préfère pas qu'il se passe un combat eau-huile sur mes paluches (tu vois ?).

DONC, cette crème, elle a une composition comme ça :

 

AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE. ISODECYL NEOPENTANOATE. MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). GLYCOL PALMITATE. ISOPROPYL PALMITATE. GLYCERIN. ARACHIDYL ALCOHOL. GLYCERYL STEARATE. ALUMINUM SUCROSE OCTASULFATE. PEG-100 STEARATE. POLYMETHYL METHACRYLATE. ARACHIDYL GLUCOSIDE. BEESWAX (CERA ALBA). BEHENYL ALCOHOL. CETYL ALCOHOL. FRAGRANCE (PARFUM). HYDROXYPROPYL GUAR. PHENOXYETHANOL. POTASSIUM SORBATE. WATER (AQUA).

C'est plutôt clair, on a droit à de l'eau d'avène, de la parrafine liquide, un peu de glycérine pour l'hydratation et au sucralfate (ingrédient réparateur).

Pour l'avoir testée quand on avait encore une petite tempête qui sévissait sur Bruxelles (avec vent, grêle, et feuilles qui fouettent), je peux vous assurer qu'elle n'est pas suffisante pour ce genre de temps.

En revanche, quand il fait doux, elle est parfaite.
Elle a juste le bon dosage pour protéger les mains sans alourdir la peau, on est sur une hydratation moyenne mais suffisante quand il fait beau.

L'odeur est quasiment pareille que celle du lait corporel.

Concernant la contenance, j'aurai sûrement préféré que la marque commercialise un format de 75ml, plus adapté à ma manie de vider les tubes pour les menottes en très peu de temps.

La petite conclusion

Les formules au cold cream sont des formules qui sont vraiment intéressantes pour les peaux ultra-sèches. Bien sûr, vous devez pouvoir trouver des équivalences dans des marques bio (avec de la cire d'abeille et autres huiles végétales, plutôt que des huiles minérales comme phase grasse).

En tout cas, celle proposée par Avène me plaît beaucoup, surtout le gel surgras que je peux désormais utiliser en alternance avec l'huile de douche d'Eucerin.

Les produits présentés sont les nouveaux formats vendus par la marque, ils ne font que 100ml chacun, et coûtent 5 euros en moyenne, un bon moyen de tester sans se ruiner !
(Par contre, vu mon engouement, je vais devoir acheter le nettoyant dans son gros bidon, et là je vais casquer 17 euros d'un coup, ô joie..)


Et toi, t'utilises quoi pour ta peau de croco ?
Des bisous les Caribous !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 10:04

 

http://static.comicvine.com/uploads/original/12/128172/2531580-tumblr_m7wqdhyyuq1r1203yo1_1280.gif
Hier, entre un scampi et un morceau de mangue, j'ai senti la crève s'installer.

La bonne vieille, celle qui te donne envie de te rouler dans un plaid et de te la jouer saucisson aigri qui pense qu'il va mourir dans la minute qui suit.

 

J'ai pensé que j'étais sûrement en train d'agoniser en partie parce que je vis dans un appartement où chaque électroménager a décidé de planter depuis qu'on est arrivé, et que ça me fait me sentir coupable alors que je suis innocente.

Je joue avec ma vie depuis quelques semaines par la même occasion et je commence à en avoir ras le pompon.

 

Avant-hier, j'ai bu pour la troisième fois en deux semaines du lait caillé, et vomi  dans la foulée.

A l'aube comme ça, rien de plus efficace pour se réveiller.

Trop absurde pour être une coïncidence, je me suis demandée si le frigo tournait comme il fallait pour me flinguer trois boîtes de lait sans lactose à deux euros la pièce en aussi peu de temps.

Puis je me suis dit que la limace avait encore frappé et que le frigo faisait de la résistance en m'envoyant de mauvaises ondes.

 

La limace, c'est puduku-le-colloc, celui qui a atteint un niveau de connerie jamais égalé en étant toujours aussi peu conscient d'être un nigaud.

Décidant qu'il n'avait pas encore atteint le summum quand il avait commencé à bâtir une fausse cloison "insonorisée" avec du placo et des boîtes d'oeufs bombées en argent et mauve par ses soins, il s'est mis à cumuler.

 

Il y a d'abord eu les larves.

Que je vous explique : en milieu chaud, une mouche ça pond, puis se développent très vite des vers qui rampent comme des couillons sur les dalles en espérant échapper à ton balai.

Lui, il avait décidé qu'avec un spray anti-mouche, ça allait bazarder la vermine aux zoubliettes.

 

Un heure après l'avoir entendu faire son ramdam, je me pointe dans la cuisine où il m'annonce, fier comme un coq qui vient de féconder tout le poulailler, qu'il a nettoyé toute la mini-terrasse et qu'il n'y a plus l'ombre d'un parasite.

Soit, ça sent l'ammoniaque jusque dans mes poumons du coup je me décide à le croire.

 

Quand il s'en va s'installe un doute persistant dans mon esprit, une intuition féminine tu vois, qui commence à crier WARNING à pleine voix parce que, comme quand t'es malade, tu as le pressentiment qu'il y a un stuut qui tourne pas rond.

 

Comme de juste, en ouvrant la porte je tombe nez à nez avec une colonie de vers qui gambadent incognito en pensant qu'on ne leur fera pas la misère.
C'est trop fort : Puduku a donc nettoyé quelque chose, mais apparemment, il a pris soin d'éviter la vermine.

COMMENT CE FESSE ?

Quelques semaines plus tard, alors qu'il a encore entrepris de battre le record d'élevage de tasses usagées exposées sur le lave-vaisselle (et non DEDANS, le chemin vaisselle-machine à laver n'a toujours pas l'air de faire écho dans son esprit), il me fait vivre une nouvelle aventure.

Un matin, je rentre pouilleuse de soirée, je sens la fumée, je ne suis pas clean des pieds, j'ai juste envie de me jeter sous la douche et de faire la fête au gel moussant. Je fais durer le plaisir et reste dans mes odeurs corporelles le temps d'une tasse de café, d'une doudouce au chienchien à sa mémère, et de faire un tour sur le net.

Bon ok, je fais la glandue pendant trois heures.

Et de loin, j'entends Puduku en grande forme, qui émerge déjà à midi (gros spectacle, la limace qui décide de s'extirper de son antre en milieu de journée), et qui annonce à la femme de ménage qu'il va "faire des courses, des petites soldes, organiser ses vacances" et qu'il ne rentrera pas tout de suite.

Je ne sais pas de quelles vacances il parlait, mais moi je pensais que tous les jours il était en repos vu sa pose avachie dans le canapé.

 

Même les coussins avaient pris la forme de son corps.

 

Bref, je me dis que l'adorable polonaise qui prend déjà la peine de ramasser ses crasses doit surtout être contente qu'il se taille, et moi j'en profite pour m'armer de mon essuie de bain et me pointer dans la salle de bains pour me refaire une beauté.
Trop content d'avoir eu une baignoire pour lui tout seul ce jour-là, il a du avoir un court-circuit dans la caboche parce que dans ma tête ça a ricoché tellement violemment que j'aurai pu le pendre, le Puduku.

De grand matin, TOUT son linge sale macérait dans la baignoire dans une eau blanche de produit à lessiver d'où on voyait des fringues flotter à la surface comme des corps morts.

 

Donc.

Je pense que j'ai buggué à ce moment-là, je m'imaginais me doucher en plein milieu de cet amas humide, j'ai eu des frissons de dégoût qui me sont remonté si haut que ça devait toucher le ciel.
Et j'ai reclaqué la porte sans intention aucune de remettre les pieds dans cette pièce de toute ma vie.

Les heures passent, l'ignare a sûrement décidé de faire des grosses soldes parce qu'il ne se montre que quatre heures plus tard, au moment où, comme de juste, il doit repartir fissa pour son boulot.

Il affiche sa tête à la porte de ma chambre et me demande si, à 16h, j'ai besoin de prendre une douche.

 

Je lui répond "bah oui", j'ai envie de rajouter "connard, ça fait une plombe que j'attends", pendant que je m'imagine lui scalper la tête et en faire des lamelles de viande à donner à manger à mon chien.

Il répond "ha zut, je devais justement repartir travailler", du coup il se dirige comme un obus vers la femme de ménage qui s'apprêtait à déguerpir et il lui demande de vider la baignoire.

 

HALLU-CI-NANT d'incroyablité.

 

Elle a fini ses heures de boulot, elle est déjà en tenue de ville, et il la harponne sur le pas de la porte comme si c'était normal de demander hors heures facturées de ramasser son bouzin.

Elle l'a quand même fait, mais elle a bien laissé ses fringues imbibées de savon, je suppose qu'elle lui en voulait un peu aussi.

Les habits sont toujours sur le rebord du bain, je suppose qu'un jour un arbre va pousser de l'aisselle d'un de ses t-shirts.

 

 

Je pensais avoir atteint le fond, mais une limace a une vie à l'humour folklorique.

La dernière énormité en date c'est Puduku qui s'achète un lit, un lit électrique.

 

Et alors qu'on mange au restaurant où il sert, il sort en plein milieu du service de nos assiettes "et mona, t'as pas besoin d'un lit ? Comme j'en ai acheté un nouveau, je te donne le mien".

 

Je regardais le pain que j'étais occupée à beurrer, j'avais une olive en bouche et la main crispée sur le couteau.

Je pensais que j'avais mal entendu, mais apparemment, il pensait vraiment que j'allais dormir ne serait-ce que sur le même sommier que lui.

Mais dans quel espèce de monde il évolue, le bougre ?

 

Je préfère me couvrir le corps de jambon de parme et défiler pour la fashion week à moitié nue que de me coucher là où il s'est déjà étalé comme une carpe.

 

Daaah.

Bouaaaaah.

 

C'est tout ce que ça m'inspire.

On le pousse toujours plus loin, mais il fait comme la vague qui revient sans cesse sur le rivage, il ne comprend rien.

Pour tout vous dire, je suis même presque sûre que c'est son idiotie qui m'a rendue malade.

 

J'ai plus qu'à m'enterrer sous ma montagne de mouchoir en regardant Moi Moche & Méchant, tout en priant pour qu'il ne me parle pas de la journée.

De toute façon s'il me cause, je pourrais lui répondre en faisant des gargouillis ou une imitation de stitch plutôt approximative.

 

A mon avis ça suffira pour le tenir éloigné quelques heures.


Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 14:32

Hey hey hey !
Je sens qu'il y a du relâchement dans l'air, que le PEUPLE devient trop paresseux sous ces fortes chaleurs.
Approchez avec vos mojitos, paréos et vos tongs, parce que voici arriver...


concoursFO.jpg


Pour le deuxième concours de l'histoire de ce blog, c'est Fleur d'Orient qui a fait confiance à Rose Cocoon pour vous offrir de quoi vous faire la peau toute veloutée à la maison !

Rappelez-vous, j'avais testé le rhassoul aux fleurs et épices de la marque, et je l'avais beaucoup aimé.
 

 

 

À gagner  !
Un petit kit ensoleillé tout mignon, avec un gant kessah, du savon noir, du rhassoul en veux-tu en voilà, 4 masques compressés (pour s'hydrater la peau !) et trois petits flacons d'eau de rose, de fleur d'oranger et d'huile d'argan !

 

cadal.jpg

 

Je vous avais déjà parlé ici du savon noir, c'est tout simplement le top du top si vous voulez vous faire un gommage efficace et avoir la peau lisse et lumineuse en un rien de temps.

Et pour celles qui ne connaissent pas, ça n'a RIEN A VOIR avec les gommages européens traditionnels (à gros grains).

 
Pour participer
- il faut avoir trouvé la réponse correcte à la phrase en rouge
- Poster la réponse en commentaire de cet article (aucun mail, ou réponse sur un réseau social ne seront validés)

- Il faut que tu habites en Europe
- il faut que tu me donnes  une adresse mail valide (sinon je ne peux pas te contacter et donc tintin pour le cadeau)
 

 

Voici l'énigme...

J'ai trois cochons dans mon camion

j'en fait descendre un au premier arrêt

j'en reprend deux au deuxième arrêt

je rajoute 6 poules au troisième arrêt

je fait descendre 1 cochon et deux poules au quatrième arrêt

 

Combien de cochons et de poules me reste-t-il dans mon camion ?

Plus niveau primaire que ça, tu meurs !
J'espère que vous serez nombreux à participer parce que j'ai choisi un lot qui m'aurait vraiment plu !


N'hésitez pas à aimer la page facebook de Fleur D'orient (c'est gratuit)

à m'envoyer des messages d'amour
à me donner votre recette préférée de cocktail estival

 

Ou à faire un petit tour sur la boutique :  avec le code ROSE COCOON vous disposez d'une réduction de 10% sur tout le site, si c'est pas génial ça ! (attention ce code n'est valable que jusqu'à la fin du concours !!)

 

Vous avez jusqu'au jeudi 18 juillet à 18h pour participer et le gagnant sera tiré au sort.

(Les commentaires sont modérés jusqu'à la fin du concours, donc pas de panique si votre réponse ne s'affiche pas, c'est pour rendre le jeu plus piquant)

 

Des bisous les Caribous

Et comptez bien sur vos petits doigts !

CONCOURS TERMINÉ...
delphinegagnante.jpg
Merci à tous pour vos participations,

J'ai adoré vous voir compter des poules et des cochons !

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 17:26

EDIT : Suite à une remarque pertinente d'une lectrice, sachez que seul le henné cuivré de chez Henné Color ne contient pas de sels métalliques. Donc attention au moment de l'achat, quelle que soit la marque que vous choisissez d'acheter, faites en sorte qu'il n'y ait rien d'autre que du lawsonia inermis dans la composition, c'est CA le henné naturel.

OUAIS J'EN AVAIS MARRE !

Hier, alors que je me baladais, je me suis vue dans une vitrine de magasin entre les gros ronds qui crient "-50%" et j'avais les cheveux qui tiraient la gueule.
Du coup je m'y suis mise aussi.


henne5.jpg
Il n'y avait pas de peps, pas de truc clinquant qui me faisait le cheveux fringants, j'avais perdu tous les reflets ou presque de mon dernier henné (qui datait de janvier quand même) et ça rendait ma coupe moins funky.
Du coup j'ai été en herboristerie, paf paf, j'ai pris deux boîtes de henné, des fleurs d'hibiscus (sur un coup de tête, comme ça), et je suis retournée à la maison en me disant qu'il fallait que je remédie au problème et que je remette du peps dans ma chevelure.

DU FUN ET DU PEPS !

hib.jpg

 

La fleur d'hibiscus je ne l'ai pas prise par hasard : ça faisait un moment que je voulais réhausser le rouge qui ressortait à chaque henné, et cette plante était toute désignée pour faire ce boulot comme une pro de la fibre capillaire (la garance aussi, mais c'est plus trash comme pigmentation).

 

Elle a des vertus non négligeables :

- ça permettrait la repousse du cheveu

- de contrer la chute

- de retarder l'apparition des cheveux blancs

- ça a un pouvoir colorant

- et ça permet de combattre les pellicules

 

On reparlera de ses bienfaits dans l'article sur l'ortie parce que je pense que les deux plantes ont pas mal en commun et que, mixées à deux, elles pourraient bien faire des merveilles.

La reuchette du jour !

Encore une fois, j'ai fait au pifomètre, et j'en ai eu trop pour ma longueur (juste en dessous des épaules).
Les ingrédients :

- du henné naturel (lawsonia inermis, rien d'autre)

- de l'hibiscus (si vous le trouvez déjà réduit en poudre c'est encore mieux)

- du miel

- de la bière

- et de l'eau

 

J'ai fait le mélange la veille, histoire que la pâte se développe bien et que je profite au maximum des bienfaits du henné.

J'ai tout d'abord réduit 50 grammes de fleurs d'hibiscus en poudre (attention, comme pour toute poudre, c'est volatile ! Donc ne pas respirer le bouzin à plein nez..)
J'ai rajouté environ 150 grammes de henné naturel.


henne5-copie-1.jpg
Dans une casserole, j'ai fait chauffer une simple bière de 33cl pour que l'alcool s'évapore.

J'ai rajouté de l'eau pour arriver à la bonne quantité de liquide, et une fois que c'était juste chaud (et non pas bouillant), j'ai versé le tout petit à petit sur le henné et la poudre d'hibiscus.

J'ai bien mélangé jusqu'à arriver à une consistance de pudding épais mais pas trop et j'ai ajouté deux cuillers à soupe de miel (pour l'effet éclaircissant et hydratant).
Puis hop, j'ai remisé le tupperware, et j'ai laissé reposer la pâte pendant une nuit.

henn3.jpg
Le lendemain matin, je me prépare comme pour les précédents hennés : je mets un vieux t-shirt, des gants, et j'applique d'abord la pâte raie par raie sur mon cuir chevelu, puis sur les longueurs.
Une fois que j'ai tout mis, j'emballe ma trogne de cellophane.

Cette fois-ci, j'ai essayé de tenir le plus longtemps possible, mais avec la chaleur qu'il faisait j'en pouvais plus, donc après 5h30 de pose, j'ai été rincer ma tête.
J'ai fait un shampooing doux puis mis un après-shampooing, pour enfin faire le rinçage final.

Et voilà.

hennee.jpgJe suis arrivée à un très beau résultat, plutôt étonnant vu que mon dernier henné datait de janvier, et qu'il n'y avait plus que les pointes qui gardaient des restes de reflets.

heeenne.jpg
L'hibiscus a permis d'avoir encore plus de reflets rouges que d'habitude (ça se voit plus à l'ombre), mais, histoire de pousser le bouchon plus loin, la prochaine fois je mêlerais une infusion de la plante au mélange, histoire que cela soit bien boosté en pigments rouges.

hennne.jpg

 

Je ne sais pas ce que vous en dites, mais en tout cas, moi je trouve mes cheveux toujours aussi beaux après ce genre de soin, et pourtant je ne rajoute pas de matière type huile végétale ou yahourt (un peu du mal à passer le cap, j'avoue).

N'hésitez pas à faire le tour des herboristeries de votre quartier pour trouver de l'hibiscus pas trop cher : si vous trouvez du vrac à 100 grammes pour moins de trois euros, vous êtes dans les prix.

J'espère que ça vous a plu, moi ça m'a mise en joie !
On se retrouve pour le prochain soin ?

Des bisous les Caribous !
Henné 1 - Henné 2 - Henné 3 - Henné 4

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Cheveux
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 12:34

"Non mais allo quoi, tu pars pas en vacances ? C'est comme si je te disais t'as un bikini dans tes tiroirs mais tu ne sais pas cuire un calamar avec, allo ?"

 
feet.jpg

 

Moi je la connais la frénésie à la belge : dès qu'il y a un rayon de soleil, tu vois des hurluberlus traverser les rues avec un crocodile gonflable sur la tête, les tongs qui cisaillent leurs doigts de pieds et la bedaine qui dit bonjour au monde entier.
Des ringards comme ça, j'en ai vu des milliers depuis que je suis petite, et cette petite hystérie qui s'installe pendant les premiers beaux jours de l'été me fatigue.

Les questions fusent, on se prend toujours la même dans le visage :

"hé dis, tu vas où ?"

Tout le monde sait que le "où", c'est le FAMEUX, celui qui englobe le "vamos à la playa", "mojito et bella dona", et "t'as pris la crème solaire ?".

Cette année, je n'ai pas de où, cette année je reste en Belgique.

 

Un peu cramponnée à ma bouteille d'eau thermale, je fais des râles de vieille dame en train d'agoniser, et dès que le mercure affiche plus de vingt degrés, je m'imagine être une tranche de boeuf qu'on fait gémir sur un barbec avec de la sauce béarnaise étalée sur tout mon corporel, je glisse et je crame.

 

M'imaginer arpenter les rues pour dégoter l'offre du siècle pendant les soldes, c'est hors de question.

Mon argent gèle dans mon portefeuille, c'est d'ailleurs sûrement l'endroit le plus frais de tout l'appartement.

Y en a qu'un qui profite comme un tapis hindou de la situation, c'est le chien couché par terre qui se la joue descente de lit. Parfois il erre comme un petit animal mexicain à la recherche de son oasis, puis il se recouche.

 

Le pied, la banane.

Et puis ils ont quoi tous ces gens à parler d'Espagne, de Portugal, de marches en montagne, et de kitesurf ?

J'ai du sang sarde moi, à midi c'est le repas, à 14h la sieste, à 18h on se fait beau, et à 2h on va se coucher.

 

J'ai sûrement plus d'affection pour le farniente que les vacances organisées, celles où au saut du lit, on vous prend par les mains pour les accrocher à la taille, et hop, c'est la chenille qui redémarre.
Chorégraphie le matin, karaoé, t-shirt du club et tutti quanti, je trouve pas ça olé olé, je préfère flâner loin de la foule.

 

Cette année donc, je n'ai pas de où. Je ne pars pas.
La Sardaigne me manque, un peu beaucoup, mais je n'ai pas envie de voir une autre mer que celle que je vois quand je sors de l'hôtel à Cala Gonone, pendant qu'on me sert un cappuccino moustache, celui qui laisse le dessus de la lèvre taché de mousse blanche.

 

J'aime bien l'été, mais il a moins de charme en Belgique.

Sauf pour les moules-frites.

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 18:46

Totoche c'est moi.

C'est "sale caboche, tu vas bouger tes fesses oui ou merde ?".

Parfois je me répondais "merde", pour faire dans le ton.

Mais depuis que je suis devenue une boule de feu, qui ne fait qu'être sur les nerfs les trois quarts du temps parce que :

- pas d'emploi pour bitcher sur les collègues

- pas de rebonds de fou furieux dans ma vie personnelle

- mon chien mange mes vieux mouchoirs en papier
- et puduku le colloc continue à faire un élevage de vieux sachets de thé dans la cuisine sans trouver le chemin de la poubelle

J'ai décidé que c'était fini, que si Totoche elle voulait être zen, avoir de belles jambes et un ventre un peu plus tonique, il faudrait qu'elle se remette à courir.
Et que surtout ça lui servirait à être plus tolérante et moins tendue au quotidien.

Okay.

Ni une ni deux (ni trois d'ailleurs), j'ai chaussé mes espadrilles de sport à 100 balles le 22 juin, et je suis partie avaler du terrain sans penser à rien.

nike-.jpg

 

Trois kilomètres plus tard, après un fractionné de 5mn de course pour 2mn de marche, je suis rentrée chez moi et j'avais la sensation d'avoir rempli l'espace entre mon corps et mon esprit.

 

Ça faisait du BIEN.



Pourquoi j'avais arrêté
J'avais commencé la course à pied en novembre 2010, j'y allais même plutôt régulièrement, tous les deux jours j'affrontais les éléments jusque fin décembre.
Je ne faisais jamais de très grosse sorties, ça tournait toujours entre trois et 4 kilomètres.

Puis c'est devenu plus sporadique.
Peut-être parce que j'avais moins de temps pour penser à moi, parce que la fin de mes études et les échecs probables me prenaient plus de temps à régler que mes bourrelets.

J'ai donc arrêté de courir.


sleek-mag.com-wp-content-uploads-2013-04-NIKE_SU13_WE-OWN-T.jpg
Si j'y suis revenue de temps en temps depuis deux ans maintenant, c'est sûrement parce qu'il y a quelque chose au fond de moi qui a besoin de se surpasser, de prouver que je peux au moins réussir à repousser mes limites en courant, qu'il n'y a pas grand chose qui peut m'arrêter à part mon mental.

Je ne suis donc plus dans une optique de réussir pour réussir, mais m'engager pour m'accomplir, c'est sensiblement différent.


La vidéo de LNRUN
C'est en tombant sur le témoignage de LNRUN que j'ai eu un flash.

 

Parce que ce qu'elle éprouve prouve qu'un sport comme la course à pied ce n'est pas seulement se traîner sur le bitume et essayer d'aligner quelques foulées sur des kilomètres, c'est aussi un moyen de renouer avec des choses essentielles : reprendre conscience de son corps, avoir un regain d'énergie à chaque fois qu'on arrive un peu plus loin, jouir d'un développement intellectuel d'un autre genre.

C'est moins la performance qui m'intéresse que l'idée de pouvoir me vider totalement et de terminer une séance sans que j'ai eu à faire face à qui que ce soit.

Je suis juste face à moi-même dans ce genre d'exercice, et c'est ça qui me plaît.


Le plus dur ?

C'est de se lancer à nouveau.
Je me souviens que les premières fois, je me demandais bêtement ce que les passants penseraient de moi. 

S'ils me riraient au nez, s'ils seraient compatissants ou encore condescendants en me voyant me traîner comme une aubergine pas cuite sur le macadam.

Sachez que personne ne vous regarde quand vous courez.

C'est un peu comme la femme qui passe avec sa poussette, le gars en combi sur son vélo, ou les ouvriers des travaux publics, ça fait partie du paysage et personne ne regarde le paysage.

nikee.jpg
Sauf ceux qui courent.

Après, bien sûr, il faut aussi avoir une motivation, un déclic, une envie sous-jacente qui pousse à mettre ses chaussures de run pour aller courir.

 

Ça peut être très personnel, ça peut être général, ça peut être parce qu'on a envie de se prouver qu'on peut accomplir un bon temps au prochain marathon que notre ville organise, que sais-je.
Il y a toujours une raison plus profonde ; j'ai rarement vu des coureurs déclarer : "je vais faire mon jogging pour regarder les oies se baigner".
Non.

Me concernant, j'ai décidé que ce serait ma thérapie anti-stress, histoire d'éviter de retomber dans un traitement médicamenteux longue durée pour ma migraine.
Je vois ça comme un engagement envers mon corps pour combattre mes maux de tête chroniques en étant dans un meilleur état d'esprit.


Ce que j'ai découvert sur la course à pied

J'ai vu un reportage sur Arte expliquant pourquoi l'homme était fait pour courir, et qui remontait l'histoire pour arriver aux temps modernes et analyser l'impact du port d'une chaussure de sport dans le cadre d'une pratique régulière d'un exercice physique comme la course.

Ca a un peu remis en question mon usage des bonne vieilles baskets qui se donnent à force de les mettre et il se pourrait que j'essaye le bare foot (course à pied "nus") pour voir l'effet que ça fait quand j'aurai un meilleur niveau.


Donc Totoche, elle va continuer

J'ai couru 3 kilomètres ce midi sans aucun fractionné cette fois (juste un temps de marche au début et à la fin de la sortie pour s'échauffer et récupérer).

Ça me fait déjà deux courses dans les jambes depuis la reprise, et même si je m'étais jurée d'y aller mollo, je reconnais cet effet addictif sur moi les premières fois.

C'est après que je lâche en général, mais avant je n'avais pas d'objectif, c'est peut-être ça qui fera la différence.

nikeee.jpg
Comme cette fois j'ai fais un peu plus de recherches sur les différents plans d'entraînement pour débutant, tout ce qu'on peut espérer comme évolution quand on recommence à s'entraîner, je pense que je ne vais pas trop m'ennuyer.

J'utilise toujours mon kit Nike+ Ipod, ça me permet de mieux suivre mon évolution, et ça m'avait bien servi il y a deux ans (je n'ai d'ailleurs toujours pas changé le capteur, que j'éteins entre chaque séance pour ne pas qu'il pompe pour rien sur la pile).

J'essaye de manger mieux aussi, histoire d'être cohérente dans ma démarche, même si au départ c'est plus une recherche de bien-être que de fonte corporelle.


Enfin voilà

Je ne sais pas trop pourquoi j'ai voulu m'expliquer comme ça, il y a des gens qui se prennent moins la tête, je suppose, quand ils entament un sport.
J'ai toujours besoin de m'investir et d'avoir un but, sinon je zigzague comme une taureau drogué dans une arène et je m'égare.

Il me faut un cadre.

Je vous recommande les sites LOVELIFERUNNING, COURSEAPIED, ATHLETE-ENDURANCE, qui restent les trois références que je conseille le plus souvent aux gens qui veulent se renseigner sur la course à pied.
J'arrête pas de bouquiner le net pour éviter les blessures, savoir quoi manger, comment m'équiper et quels parcours de course valent la peine.

Bref, je fais la même chose que quand j'avais accueilli mon chihuahua à la maison, je m'éduque.

J'arrête pas.


Bisous les Caribous !
Saison 1 épisode 1
Saison 2 épisode 1

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 14:24

duonominoe.jpg

 

Gnougnougnouh, dans mon langage de saperlipopette, ça veut dire "les favoris", ceux que j'aime ou SURLOVE.
Je suis saisie d'un glougloutement qui va de la tête au pieds (sûr que c'est possible), et je me sens bien rien qu'à penser au plaisir que procurent ces soins.

Si je voue un culte à cette marque et que je vous en ai déjà parlé ici et en des termes élogieux, c'est parce que je suis assez addict à l'odeur des produits qu'elle propose.

Dans la vie, certaines odeurs m'écoeurent vite et comme j'ai le nez capricieux, je plutôt attirée par les senteurs florales qui évoquent le bien-être, la nature, les balades en forêt, ou le gros bouquet de fleur qui s'épanouit dans un vase posé sur la table, plutôt que par les parfums sucrés.

Nominoë c'est plutôt l'odeur d'un souvenir, que je tiens de je-ne-sais-où, qui m'évoque la chaleur d'été, les câlins, les quelques brins d'herbe roussis du jardin, le soleil.
Et depuis la première fois où j'ai senti ce petit bonheur en flacon avec le philtre de beauté, je n'arrive plus à m'en défaire.

(Je sais que ça va faire pleurer Jérémias le koala, un des co-fondateur de la marque, c'est pour ça que j'en rajoute, mais j'en pense pas moins)

 

Le gommage pour le corps

 

nominoe1.jpg

 

J'ai la peau du corps ultra-sèche et ce, quelle que soit la saison.
Même si les dégâts sont moins importants en été, j'aime bien avoir cet aspect de peau un peu veloutée, qui réfléchit la lumière parce qu'elle est bien lisse et pas aussi rugueuse que les bords d'un cratère.


Pour tout gommage, jusqu'à présent, j'utilisais du savon noir et son petit gant kessah, transformant la salle de bains en hammam pour faire "genre je profite de la magie de l'instant et je sue par tous mes pores".
Oui MAIS, ça prend du temps pour recréer l'ambiance, et je n'ai pas toujours la motivation nécessaire pour commencer à me faire un round tartinage - rinçage - gratounette au gant - re-rinçage - séchage.

 

nominoe2.jpg

 

Du coup j'étais contente de revenir à une version classique de l'exfoliation maison : une pâte, des grains, et roule ma poule.


Le pot est tout à fait simple, et UN PEU trop petit à mon goût.

Bon, il faut aussi se remettre en situation, on n'est pas censé se scalper la peau tous les jours avec un produit de ce genre, mais, foi de moi, une fois que t'y goûtes, t'en prendrais même au petit-déjeuner avant d'attaquer les rillettes.

La texture est particulière

On sent la base qui est huileuse et extrêmement facile à manier et les akènes de fraise mêlés aux grains plus petits de sucre qui servent à exfolier la peau


Sesamum indicum (sesame) seed oil
*, saccharum officinarum (sugar cane) extract*, caprylic/ capric triglyceride, aqua (water), cera alba (beewax)*, sodium lauroyl sarcosinate, fragaria vesca (strawberry) seed, parfum (fragrance), arachidyl alcohol, glyceryl dibehenate, behenyl alcohol, tribehenin, crithmum maritimum extract, tocopherol, glycine soja (soybean) oil, helianthus annuus (sunflower) seed oil, arachidyl glucoside, glyceryl behenate, sodium chloride, linalool, geraniol. * ingrédients issus de l'agriculture biologique

 

Pour la quantité à utiliser, ça dépend principalement de ton envergure corporelle, moi j'en prends une bonne cuiller à soupe.
Je l'ai reçu il y a deux mois et il m'en reste pour trois ou quatre utilisation (rooooh ça va, j'avoue, je l'utilise plus que de raison).


nominoe3.jpg
Je recommande de l'utiliser sur peau sèche, parce que ça n'a pas forcément le même rendu nourrissant que sur peau humide (rapport à l'eau qui fait barrière, je suppose).
Tu étales, tu travailles la matière, tu vas commencer à sentir la peau s'assouplir PENDANT le gommage, c'est assez excellent.

Souvent, je laisse un peu poser pour encore un peu profiter des actifs, puis je rince le tout assez facilement en sentant que ma peau est ultra-douce sous la douche.

Résultat : une peau de bombasse et qui glisse comme une piste de ski (j'ai pas plus constructif comme conclusion).

 

 

L'huile pour le corps... 


nominoe4.jpg
...et les cheveux, et pour soigner les mains, et les pieds aussi, et pour se parfumer en douce avant d'aller faire dodo.

En fait, depuis que je l'ai, cette huile me suit partout.

Au début elle trônait dans ma salle de bains, comme une huile pour le corps classique, puis j'ai commencé à l'utilisé sur mes mains le soir avant de dormir, puis le matin après m'être lavé les cheveux pour les nourrir, ou en fin de brushing pour les parfumer et hydrater les pointes.
Je m'en sers après le rasage aussi, pour chouchouter instantanément mes gambettes.

Le flacon pompe contient 100ml de produit, et croyez-moi c'est largement suffisant.
 

 

Dedans il y a

- de l'extrait de blé noir pour lutter activement contre le vieillissement prématuré de la peau, qui a une action anti-oxydante

- de la criste marine, la reine du raffermissement à la bretonne

- de l'huile de sésame, bonne pour régénérer la peau et l'assouplir (très conseillée pour les peaux sèches, eczémateuses ou qui desquament fort)

Coco caprylate/caprate, caprylic/ capric triglyceride, sesamum indicum (sesame) seed oil*, parfum (fragrance), crithmum maritimum extract, polygonum fagopyrum extract, tocopherol, glycine soja (soybean) oil, helianthus annuus (sunflower) seed oil, linalool, geraniol.
* ingrédients issus de l'agriculture biologique

nominoe5.jpg

 

C'est rare que j'utilise un produit avec autant de régularité.

Cette huile pénètre très vite, elle a une texture un peu sèche, qui ne donne pas du tout une impression de gras et permet de s'habiller rapidement après l'application (excellent point pour ceux qui n'aiment pas attendre trois plombes).

L'odeur typique de Nominoë tient bien pendant la journée, sans qu'on crée une hécatombe dans le bus en asphyxiant les passagers tellement on cocotte sec.

Niveau efficacité, c'est tout aussi excellent que le gommage, on se retrouve avec une peau hydratée et toute douce en deux minutes chrono.

La petite conclusion de la goumiche

 

Concrètement, ces produits valent leur prix (mais on demanderait bien un plus gros contenant pour le gommage).
Si vous avez déjà goûté au philtre de beauté ou à la mousse nettoyante de la marque, vous ne devriez pas être dépaysés, c'est la même odeur.

En fait ce qui me réjouis le plus c'est que le plaisir à l'utilisation participe à ma motivation pour les dégainer dans la salle de bains, sans que je fasse des "pfff" et "roooh".
Comme une révélation, je me dis que OUI je peux aussi prendre soin de ma peau ultra-sèche avec des soins qui vendent du rêve (et pas seulement avec mon gros bidon de Trixéra, qui est efficace, mais bon, pas fort girly-bandant).

Enfin voilà, j'ai élu ce duo "soins gnougnougnouh de l'été" parce qu'ils le valent bien.

Toi aussi gnougnoute toi le body, tu verras, tout paraîtra fade après l'expérience Nominoë.

Des bisous les Caribous !

Le gommage / 29 euros les 150ml
L'huile / 38 euros les 100ml
En vente sur Mon Corner Bio

et sur Inenuy (mondial relay pour la Belgique)


Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 13:25

J'ai envie de plein de choses.
Je ne sais pas si c'est du au soleil (hum), à la chaleur (hum hum), ou aux hormones qui dansent la samba (ça oui), mais je suis dans une phase où j'ai besoin de profiter, lever la tête, respirer calmement.
En tout cas, ce n'est pas les travaux en face de chez moi qui m'aident à communier avec Bouddha.

 

Miam Miam et glou glou !

 

Ce mois-ci j'ai adoré les barres Fitness au tiramisu.
A la base, je suis déjà une fille trempée dans le café puis couchée sur une couche de mascarpone saupoudrée de chocolat en poudre, mais quand une barre comme ça me passe entre les mains, je dis Amen à l'équipe crousti-gourmande de chez Nestlé.

http://p1.storage.canalblog.com/19/48/1017164/78201362.jpg

J'ai découvert les Thé Fusion de chez Lipton.
La composition est vraiment bien parce que c'est le seul produit de grande surface que j'ai trouvé qui contient presque 100% d'infusion de thé vert. Le reste ce ne sont que des arômes naturels.

J'ai goûté celui au thé vert, pêche et poire et celui au thé vert, framboise et grenade, et bien, le premier est vraiment bon, le second aussi mais l'odeur me plaît moins.
Impossible par contre de mettre la main sur celui au miel, je soupçonne les abeilles d'être pingres.

 

ipton.jpg
Etant une grande fan des Emmi Caffe Latte, j'ai acheté celui au caramel.
Normalement j'achète la version light du latte macchiato, quand j'ai envie de me raffraîchir sans m'abrutir de caféine, et puis parce que j'aime bien le côté velouté du gobelet (OUAIS MOI JE PAYE AUSSI LE CONTENANT).
Mais le NY edition est bon aussi, même si je cherche encore un peu le goût du caramel, pas assez fort de roquefort à mon goût.


emmi-caffe-latte-copie-4.jpg

 

J'ai aussi bu deux milkshake au moka d'Australian ice cream (ouuuuh, que j'aime ça), et je me suis léché les babines en mangeant mes crunchy muesly choco-caramel du Delhaize (sorry les Frenchies, ça se trouve que par chez nous).

 

Côté envies diverses

 

Hier matin j'ai flashé sur un magnifique short de sport à....55 euros, et un top tout aussi cher.
Ah que oui.
En même temps c'est Nike, et j'ai du mal à résister à leur fringues de run.

(Fringues qui seront délaissées puisqu'en ce moment je suis d'une flemmardise incroyable)

 

nike.jpg

J'ai encore bavé devant les parfums de Yankee Candle.
Sachant que je n'ai même pas encore fini les tarts et votives de mon premier haul, déménagement oblige, j'essaye de résister comme un string trop tendu, mais dis, T'AS VU LES SENTEURS ?!

Il ne manque plus qu'ils sortent le parfum "sea, sex & sun" et je me prosterne.


hon.jpg

J'ai encore méchamment augmenté ma wishlist de livres.
Je suis occupée à en finir trois (oui, moi je lis plusieurs bouquins à la fois, ça fait un mix d'histoires, ça rend les choses plus folles et foutoires) et pourtant, à chaque fois que je me pointe dans une librairie pour trouver l'inspiration, je fais "rooooh" et "raaaaaah".
Du coup les clients pensent que je bosse dans le magasin, parce que je caresse les livres et que je fais des commentaires tout haut sur les choix de l'auteur.
J'assume.

 

books.jpg

Je voue un culte à ma brosse à dents électrique Oral B depuis que je l'ai.
Au dernier contrôle de mes implants (dentaires, pas mammaires), ma dentiste a voulu que j'achète un modèle à plus de 100 euros parce qu'elle trouvait que je ne nettoyais pas assez bien les faces arrières de mes dents.
(En même temps, est-ce que je lui demande si elle récure bien l'arrière de son WC ?)

J'aurai mis mes sous dans le modèle de luxe si ça faisait grille-pain et disait des mots doux, mais là, à part tournoyer gaiement sur l'émail, ça promettait rien.
Du coup j'ai acheté un modèle basique à 56 euros (au lieu de 80)(reine des promos, c'est moi).

Et comme elle est parfaite, elle enlève le tartre, elle est rose, et elle a un étui pour la balader (on est pratico-pratique ou on ne l'est pas).

oralb1000.jpg
Et pour terminer cet article sans queue ni tête, ma mini playlist musicale du mois.
Je vous préviens, il faut avoir l'oreille développée pour  certains des sons, sinon vous allez pleurer et vouloir devenir moine.

 





Bonne journée les Caribous !
Repost 0
Published by rosecocoon - dans Lifestyle
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 14:08

skinrescuer.jpg
kiehlss.jpg 

Ce matin j'ai été à la présentation du nouveau produit phare de la marque Kiehl's, le Skin Rescuer !

 

Il me faudra un peu de temps pour le tester mais l'explication sur les dommages que subit une peau stressée tenait la route et le produit a une formulation plutôt bonne, donc why not ?


Ce qui me rend zoupidingue, c'est la prochaine ouverture d'une boutique Kiehl's pas loin de l'avenue louise, où l'espace promet d'être bien roots comme j'aime (ils projettent d'y mettre une Harley !).

 

Moi qui avait l'habitude de m'approvisionner chez Senteurs d'Ailleurs, sur la place Stephanie, je pourrai enfin joyeusement baver sur le crâne de Mr Bones, la mascotte sexy-côtelette  à blouse blanche.


L'ouverture est prévue pour dans trois semaines, alors, heureuses du ciboulot ?
Des bisous les Caribous !
Kiehl's Boutique Bruxelles, Avenue de la toison d'or 34
Ouverture prévue le 4 juillet 2013

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 14:35

woman.jpg

 

Je pensais qu'en finissant mes études, tout irait vite.
Que mes compétences seraient gage de qualité, qu'elles donneraient envie de travailler avec moi.

Que je serais quelqu'un qu'on a ENVIE d'embaucher sans se poser de questions.

En réalité, il n'y a pas d'envie dans ce monde de brute.
Tout le monde passe par un trou de souris pour essayer de décrocher le job de ses rêves, et tant pis si la foule en écrase certains.

J'ai un peu du mal avec cette notion de gagne, d'y arriver à tout prix.

Je sais qu'on a rien sans rien, et que, qui reste assis ne se cause que du soucis.

Quand je suis volontaire, je postule puis j'attends incrédule, parfois on ne me répond rien parfois je fais des tests auxquels j'échoue.

 

La déception est moins grande quand on s'imagine déjà rater la marche.

C'est ce qu'il me manque, le pouvoir d'y croire, celui qui s'est tellement affadi depuis quelques mois qu'il n'a plus que la taille d'un petit pois insignifiant.

J'ai l'impression de souffler sur un feu dont on m'enlève les braises une à une, qu'on ne me laisse jouer qu'avec une carte quand les autres ont un accordéon de possibilités.

 

C'est dur d'encore se dire qu'on est bon, qu'on vaut quelque chose, quand on est dans cette période de transition, celle où l'on sort de ses études, qu'on n'est pas encore au chômage, sans véritable statut à part celui de demandeur d'emploi.

Je demande à travailler.

Et je me sens inutile en attendant, c'est surtout ça.

 

Mais, si personne ne peut changer le cours des choses à part moi, comment avancer quand on ne sait plus trop quelle direction prendre ?
Comment garder un cap quand Madame Motivation baisse les bras, elle aussi ?

Il faut rester motivé, attendre qu'une opportunité se présente, plonger, et espérer avoir atteint son but sans s'être fait doubler.

Bah oui, c'est aussi simple que ça.

Je fais de mon mieux en tout cas.

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie