7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 09:52

jj.jpg

 

mothercookie.jpgCe matin, je découvre un objet gadget complètement intrusif mais terriblement mignon : la Mother.

Sorte de centrale de données, elle recueille les informations générales sur vos activités de la journée et permet, grâce à une tablette ou un smartphone, de visionner les "résultats" ainsi collectés.

Le côté ludique de cette petite fantômette réside dans les capteurs COOKIES, chacun dédié à un usage particulier :

- le vert : qui signale la présence ou l'absence des membres de la famille

- le jaune : capteur caméléon dont on peut changer l'usage en cours de route

- le orange : il capte les mouvement et peut donc servir pour s'assurer qu'on a bien pris un médicament, qu'on est rentré à l'heure (et ce jusqu'à obtenir une notification sur son gsm pour être sûr que ses enfants sont bien rentrés de l'école), qu'on a bien effectué une tâche

- le bleu : détecteur de température, il vous suivra également dans votre sommeil en se cachant sous le coussin



L'idée est d'autant plus intéressante qu'elle a un effet motivant/rassurant : imaginons qu'on soit fumeur et qu'on veuille contrôler sa consommation de cigarettes par jour, ou qu'on soit sportif et qu'on veuille avoir le meilleur niveau de la famille, qu'on soit sous antibiotiques et qu'on ne sache plus si on a bien pris le deuxième cachet sur les trois à prendre dans la journée (le rhume ça rend flou).

Si on a du mal avec les plantes, cela nous permettra d'avoir la main un peu plus verte.
Quant aux secrets cachés dans le fond d'un tiroir, un cookie collé sur le journal intime et on saura tout sur sa vie quand on n'est pas dans les parages.


Certains trouveront que cela fait too much d'être aussi connecté sur les actions des membres de la famille, d'autres seront rassurés par le côté control-freak de la Mother (pour info, on retrouvait déjà cet esprit de collecte dans
Nabaztag, le lapin clignotant créé par la même personne début 2000).
Toujours est-il que plutôt que de rajouter 10 rappels sur son smartphone, l'application dédiée vous donnera un aperçu clair sur ce qu'il y a à faire et ce sera toujours ça de pris.
En tout cas, moi, c'est le genre de gadget qui me plaît TOTALEMENT !
 

Des bisous les Caribous !
Sen.se Mother 199 euros en pré-commande
Disponible à partir de printemps 2014

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Lifestyle
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 13:42

galet0.jpg
Il y a peu de temps, j'ai été contactée par Corymer pour tester un de leurs produits, et j'ai reçu, après concertation, un petit galet bien intrigant.


Le genre qui te fait jouer à la soucoupe volante sous la douche, ou te fait dire "BAM, COLLISION CORPORELLE !" quand tu simules la rencontre entre cet astéroïde et ton corps.
Enfin bref, je m'amuse bien sous la douche.



La marque


Corymer fait dans le soin marin, limite sa publicité et creuse à fond dans le concept de la recharge quand c'est possible pour éviter le suremballage. En soi, une bonne initiative pour tous ceux qui sont sensibles à cette problématique (on reparlera un jour de mon hystérie pathologique quand je dois ouvrir un paquet de nourriture où il est marqué "ouverture facile". Ce n'est JAMAIS facile).


Le galet, le concept


galet1-copie-1.jpg
Le Scrub Stone est un galet en terre cuite, plutôt léger et facile à manier (un peu étrange, tout ça me rappelle la Foréo Luna). Il est déjà pré-imbibé d'une sorte de gel douche au thé vert, assez peps, qui fait passer un moment spa.


Les promesses de la marque :

  • En le passant légèrement sur le corps, il a l’effet d’un peeling corporel*
  • Il est idéal pour les callosités de la peau aux genoux, coudes, talons
  • Il est aussi génial pour ôter les taches d’encre, de nicotine, goudron, graisse, peinture, terre, colle, mais aussi les odeurs tenaces comme l’ail et l’oignon, le poisson, le tabac …

Alors, honnêtement, je pensais que le galet allait fort mousser au premier usage, mais c'est plutôt léger.
Il n'y a pas trente-six solutions, on gomme l'épiderme, mais surtout sur les coudes ou les genoux où les peaux mortes ont tendance à s'accumuler (et dieu sait que je suis rugueuse des jointures).

Les talons font un peu de la résistance mais finissent par jouer le jeu en s'adoucissant, je suis joie sous la douche.
A noter, il ne faut vraiment pas frotter comme une acharnée, le galet est assez efficace (j'avais la tête dans le four ce matin et j'ai un peu abusé au niveau de la pression du galet, le tout sur ma cuisse.  Résultat, je me crème le haut de la guibolle à la crème cicatrisante depuis quelques heures).

Quant à savoir si il joue bien son rôle de Terminator sur le goudron, le tabac, la terre, et autres joyeusetés cracra, faudra demander à un autre cobaye. Ceci étant dit, vu la haute performance du gommage, le galet doit être assez actif sur ce genre de taches.

galet3.jpg


Une fois qu'il a épuisé sa dose de gel moussant, il faut le baigner dans un bac rempli du produit pendant 48h pour bien le recharger .


A mon humble avis de reine de la douche, la pierre devrait être capable de s'imbiber d'un autre gel que celui de la marque (c'est mon coté "le thé vert, ça va deux secondes"), mais je vous ferai un update à ce sujet, vu qu'il est encore fort imbibé malgré un usage régulier.


Mon avis

Le galet est agréable à utiliser, fait vraiment bien son boulot, et le seul reproche que j'ai à lui faire c'est sa sur-efficacité (on ne va pas se plaindre).
On appuie vraiment doucement si on veut exfolier une autre partie de son corps que ses jointures, sinon ça risque de faire mal au sortir de la douche.
On évite également absolument les zones les plus sensibles, ainsi que le visage.

Un bord de la pierre s'est effrité, je ne sais pas pourquoi vu qu'elle n'a jamais eu de coup et qu'elle est toujours restée sur un meuble isolé dans ma chambre après la douche. Sur le site ils disent "pas de panique, une fois limé, tout roule", mais j'ai laissé l'éclat tel quel sans y toucher, et aucun autre bout n'est tombé.

L'idée de recharge de gel nettoyant me plaît, mais le manque de choix est à revoir (du goût framboise, air marin, il y a moyen de trouver plus gourmand pour mieux faire passer la corvée gommage).

Personnellement, je trouve cet objet plus simple à utiliser que ma "râpe" à pieds, que j'ai toujours eu du mal à manier : après quelques semaines, mes talons ont déjà meilleure mine.
Donc une belle découverte qui a aussi un côté design non négligeable, vu que la pierre est fournie avec un petit socle pour qu'elle tienne à la verticale et sèche entre chaque usage, TOP !


Si vous cherchez une expérience d'exfoliation un peu différente de la simple pierre à poncer, je pense que la Scrub Stone pourrait vous plaire, surtout si vous avez un fond fanatique des OVNI dans votre esprit.
Enjoy la vie !

 

Des bisous les Caribous !

Le galet est vendu au prix de 29 euros avec deux recharges à 4.5 pièce

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Beauté
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 13:51

hydration.jpg

 

Hier, j'ai eu une grande conversation avec une fille que je connaissais à peine : elle m'a demandé pourquoi l'hydratation de la peau était une chose si importante à mes yeux.

J'avoue, j'ai un peu buggué sur le moment, j'ai toujours trouvé naturel d'apporter à la peau le petit manteau qui permet de la protéger du froid en hiver et du soleil en été, mais au final, comment expliquer ça à quelqu'un qui n'a pas un attrait particulier pour les soins cosmétiques ?

L'ayant mixte et déshydratée, je fais tous les jours la guerre avec ma peau pour la maintenir à un niveau convenable d'hydratation.
Et si je mène ce "combat", c'est parce qu'elle réagit à sa manière en cas de manque/quand elle est au naturel deux jours de suite sans soins : elle produit plus de sébum pour éviter d'avoir trop de déperdition d'eau.

Plus de sébum, veut dire de la luisance, certes, mais surtout un amalgame un peu cracra dans les pores qui est un chemin tout tracé vers les points noirs, les boutons et autres pustules.

Donc de mon point de vue, hydrater, c'est avant tout donner à ma peau ce surplus d'eau dans huile (ou d'huile dans l'eau) pour éviter qu'elle ne me fasse des misères.
En hiver comme en été, avec une texture adaptée, le problème se règle assez vite.


Mais au-delà de l'aspect purement dermato, l'hydratation est essentielle pour bien gérer son bagage génétique et faire en sorte qu'il tienne la route avec les années :

S'hydrater l'épiderme c'est :

  • s'assurer une peau qui vieillit moins vite
  • qui est moins sujette aux agressions extérieures
  • qui parait plus souple et vive, donc cela a un aspect esthétique non négligeable
  • éviter les irritations en apportant à la peau les actifs dont elle a besoin
  • naturel
  • permettre à sa peau de récupérer/cicatriser plus vite

 

 

Donc, plus vous vous dirigez vers des soins qui contiennent des actifs capables de véhiculer des agents hydratants ou de se gorger d'eau, plus vous aurez VISUELLEMENT une changement qui fera toute la différence (le genre de différence qui fait dire à vos collègues "dis donc Jeannine, tu a l'air très en forme ces derniers temps !!") .

Les produits présentés sur le marché ont pour la plupart une phase grasse et une phase aqueuse combinées : la phase grasse, à un niveau plus ou moins élevé, permet la pénétration des agents hydratants (voir la vidéo de Julien Kaibeck à ce sujet).
Elle est nécessaire, même si vous avez la peau couverte de sébum comme une tartine trop beurrée, car elle permet de protéger la peau et donc d'éviter qu'elle ne se dessèche au cours de la journée.
De plus, l'effet "sébum-like" donnera l'impression au visage d'un film hydrolipidique complet, les glandes sébacées seront alors moins excitées et le type de peau tendra vers plus de normalité.


C'est en testant que l'on peut essentiellement se rendre compte si un fluide convient mieux qu'une crème, ou qu'un gel est plus agréable qu'un fluide.

 

Personnellement, je n'ai jamais trouvé aucun gel efficace, et je tourne aux soins avec des textures crémeuses en hiver, et plus légères en été, mais qui contiennent toujours des huiles de qualité (et si ce n'est pas le cas, j'ai toujours mon sérum midnight recovery concentrate de Kiehl's sous le coude).

 


Finalement, c'est très simple, si j'hydrate ma peau, c'est pour éviter qu'elle ne tire comme quand elle est au naturel, et donc qu'elle ne s'abîme au quotidien.
Je peux comprendre que certaine personnes n'en ressentent pas le BESOIN, ou qu'elles n'aient pas envie de sentir DU GRAS sur le visage, ceci étant dit, certaines problèmes comme les imperfections cutanées peuvent considérablement se réduire avec une hydratation optimale et des huiles sébo-régulatrices en guise de sérum.

Mais pour sauter le pas, il faut comprendre le pourquoi, j'espère que c'est un peu plus clair pour vous en tout cas.
Et n'oubliez pas DE BOIRE, c'est le premier geste pour une peau bien hydratée !

 

Bon dimanche les Caribous !

 


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 15:03

Celles qui croient que le simple fait de se laver les cheveux est suffisant pour les entretenir et les protéger sont dans le faux (sauf si vous avez trouvé la perle rare, alors je veux bien qu'on me la souffle à l'oreille) : un tif' a besoin qu'on le graisse, qu'on l'hydrate, qu'on lui chouchoute les écailles en gorgeant la fibre capillaire de VRAIS bons actifs.

Ces derniers mois, j'ai eu le coup de coeur pour deux soins, l'un bio, l'autre moins, de quoi contenter le côté rebelle de ma tignasse sans dépenser des fortunes.


karlavera.jpg

 

 

L'Après- Shampooing Basis Sensitiv de Lavera

Il s'agit sûrement de mon préféré des deux, parce que je le trouve plus facile à utiliser et qu'il a une senteur plus gourmande.
 

 

Promesse, Composition

 

"Les substances actives bio du miel et de l’amande douce donnent de la brillance et du volume aux cheveux et facilitent le démêlage. La pro-vitamine B5 (panthénol) enrobe le cheveu d’une gaine protectrice et durablement réparatrice."

 

Entre le miel et moi, il y a une histoire d'amour de longue date : dans les cheveux, sur le visage, à manger, c'est un ingrédient  très tentant quand on recherche une hydratation maximale et une douceur au naturel.
Quant à l'amande douce elle est réputée pour réparer la peau comme les poils de tête.

 

Dans le pot, il y a un peu plus que ce que la marque en dit :

Water (Aqua), Alcohol*, Glycine Soja (Soybean) Oil*, Cetearyl Alcohol, Glycerin, Caprylic/Capric Triglyceride, Stearamidopropyl Dimethylamine, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil*, Honey (Mel)*, Lauroyl Sarcosine, Sodium Lactate, Panthenol, Aloe Barbadensis Leaf Juice*, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Tocopherol, Daucus Carota Sativa (Root) Extract, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Extract*, Hydrogenated Lecithin, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Ascorbyl Palmitate, Fragrance (Parfum)**, Limonene**, Linalool**, Geraniol**, Citral**, Citronellol**

De l'huile de soja, de la glycérine, de l'huile d'amande douce, du miel, du jus de feuille d'aloe vera, de l'huile de jojoba, de l'extrait de racine de carotte, d'amande douce, de l'huile de tournesol.

On a un bon combo sous la main pour rendre les cheveux plus souples et effectivement adoucis.
L'alcool en deuxième position n'induit pas une sécheresse après usage, au contraire, je suppose alors que son effet est contrebalancé par les agents hydratants qui le suivent.

 

 

Mon avis

 

L'odeur est assez particulière, je me souviens que je lui trouvais un air de bubble gum, avec un arrière-fond de miel, mais je m'y suis très vite habituée.
L'application est vraiment aisée et la texture crémeuse facilite la pose (il n'y a rien qui coule, donc pas de perte de produit dans le fond de la baignoire).

Après 2-3 minutes minimum, on rince et, déjà sous la douche, on sent que les cheveux sont très doux.
Au séchage, la douceur se confirme, ma tignasse est parfumée et brille pas mal quand elle capte la lumière (Stromboscope Power).

Le seul bémol, c'est que le pot ne dure vraiment pas longtemps et se vide en un petit mois à raison de deux utilisations par semaine.
A 8 euros en magasin bio pour 150 ml, je trouve le rapport prix/durée un peu moyen.

Ceci étant dit, il s'agit vraiment d'un très bon soin réparateur et démêlant pour les personnes qui ont des cheveux en rade.

NB : apparemment il existe deux versions de ce même AS, vérifiez bien qu'il y a du miel dans la composition, ce sera alors le même que le mien.

 

 

Le Soin Démêlant au Karité Bio de Kariline

 

Si vous n'aimez pas l'odeur du beurre de karité, ne partez pas tout de suite : dans ce soin je la trouve tolérable et pas trop entêtante !

 

 

Promesse, Composition 

 

Kariline est, à la base, une marque qui propose des cosmétiques ethniques (adaptés aux demandes particulières des cheveux des femmes noires, métissées ou méditerranéennes).
Donc ils sont, pour la plupart, très riches et nourrissants car les personnes issues du Sud-Europe ont en général des problèmes de sécheresse de la fibre capillaire et de frise à la vie très personnelle (la bouclette énervée en somme).

 

Dans ce soin il y a :

Aqua (water), butyrospermum parkii (shea) butter, cetyl alcohol, behentrimonium chloride, glycerin, hydrolyzed corn protein, hydrolyzed wheat protein, hydrolyzed soy protein, amodimethicone, cetrimonium chloride, trideceth-12, sodium benzoate, leuconostoc / radish root ferment filtrate, chlorphenesin, levulinic acid, dipropylene glycol, guar hydroxypropyltrimonium chloride, ci 19140, ci 15985, imidazolidinyl urea, parfum (fragrance), citric acid, benzyl alcohol, coumarin

 

Du beurre de karité (du vrai de vrai, du bio), de la glycérine pour l'hydratation, de l'amidon de maïs, de la protéine de soja et de blé comme dans le soin précédent, de l'amodimethicone (une forme de silicone qui s'élimine plus facilement au lavage).

Il y a moins d'ingrédients purement naturels dans ce produit, mais ceux qui ont été choisi sont vraiment très ciblés et promettent beaucoup de bonheur capillaire :

  • Prolongation du lissage >>> spécial lissage brésilien
  •  Enrichi en kératine végétale et protéine de blé
  • Nourrit intensément la fibre capillaire
  • Revitalise et fortifie les cheveux secs et cassants
  • Apporte force, volume et vigueur
  • Usage fréquent
  • SANS parabènes, sodium laureth sulfate, colorant

 

 

 Mon Avis

Ce soin fait partie de ceux qui dévoilent tout leur potentiel en les laissant agir plus qu'un "instant" ( de l'ordre de 15 à 20 minutes au moins).
Personnellement, j'ai toujours attendu à peine dix minutes, mes douches ne durant jamais très longtemps, je n'avais pas envie de vider toutes les réserves d'eau de Belgique juste parce que "CA POSE, GOUMICHE, CA POSE !".

Beaucoup plus épais que le soin de Lavera, on l'utilise surtout si on a des cheveux indisciplinés, en manque de nutrition, ou dont les boucles sont en mal de définition.

On met un peu de temps à le rincer, mais on finit avec une perruque qui a plus de densité et dont la forme naturelle est plus précise.

Le plus, c'est son odeur qui reste un peu en arrière-plan, et tient trois jours sans faille, jusqu'à ce qu'on enchaîne avec le prochain shampooing.

Le bidon est énorme (500ml) et coûte 15 euros environs, mais là, clairement, tu en as pour ton argent vu que le niveau baisse trèèèèès lentement.


La conclusion de la goumiche

 

Pour un boost d'hydratation, je te conseille le premier soin, plus léger il convient aux crinières qui cherchent un soin doux, bio et fiable.
En vente essentiellement dans les boutiques bio spécialisées.

Pour un boost de nutrition, je te conseille le second soin, plus rude et brut, il apporte tout ce qu'il faut à une touffe en manque de gras.

Je l'utilisais essentiellement sur les longueurs pour bien les préserver et éviter qu'elles ne s'abîment trop vite avec les frottements, les chignons mal faits ou autre, et il faisait très bien son boulot.

En vente en grande surface (chez Di en Belgique, chez Auchan en France) 

 

L'un et l'autre sont complémentaires, à mon sens, à toi de voir ce que tu recherches ! 

 

Des bisous les Caribous !

ET BON WEEK-END

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Cheveux
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 14:20

Glob1.jpg

 

J'ai eu une très grosse phase "huiles essentielles" il y a quelques mois.
Quasiment aussi importante que ma période "je joue de la guitare électrique et je t'emmerde" (enfin, je fais du monocase et je pense que je suis funky, mouvements de tête et de body à la Iggy), j'avais poussé le bouchon jusqu'à m'acheter un livre spécifique sur le sujet, histoire de ne pas accidentellement tuer tout le monde avec mes expérimentations olfactives.

Au départ c'était plutôt bénin : je les utilisais pour soigner mes problèmes cutanés, jamais pures sur la peau, toujours à l'aide d'un coton-tige.
Puis, en décembre dernier, j'ai reçu un globe diffuseur de vapeur froide pour mon anniversaire et mon monde a changé.

Un must pour dégager les bronches, humidifier l'air, profiter du clapotis gazouillant tout en restant en bonne santé, un produit tout destiné à ma personne et son hystérie mal canalisée.


L'aromaglobe pour les nuls


glob2.jpg

 

L'appareil en soi n'est pas compliqué, c'est principalement les montages et démontages entre chaque utilisation qui sont fastidieux mais on s'y fait vite.
Sans rentrer dans les détails techniquo-branlants qui sont différents pour chaque diffuseur, le mien fonctionne avec un système de membrane qui vibre à une certaine fréquence et transforme l'eau en vapeur froide, alors diffusée dans la pièce.

Il change de couleur de manière totalement aléatoire et ne produit pas de sons (pas de chant d'oiseau ni de cri d'épouvantail), ce qui me va très bien vu que je suis incapable de me concentrer dès qu'il y a trop de bruits différents dans une même pièce.

Ceci étant dit, certaines marques en vendent avec un catalogue de bruits animaliers/naturels qui vous combleront si vous êtes du style à aimer entendre les chants bruts de la faune et la flore internationale investir votre salon.


Lors de la première utilisation, on était aux alentours de Nowel (je suis née un 22 décembre), et on s'en est servi pour purifier l'air un peu trop chargé d'odeurs de nourriture et de vin.

Premier constat : en moins de dix minutes le salon sentait super bon, un mélange d'oranges très purifiant qui a dégommé tous les restes olfactifs de la soirée sans surcharger l'atmosphère.

 

HE.jpg

 

Étant totalement novice à l'époque, j'ai utilisé des huiles essentielles adaptées à la diffusion, que  j'avais reçues dans un coffret Nature et Découvertes :

  • PURIFIANTE HE d'orange douce, de lavandin, de pin douglas et de citron
  • ANTI-STRESS HE d’orange douce, de lavandin, de mandarine et d’ylang-ylang
  • RESPIRATOIRE HE de lavandin, de romarin, d’eucalyptus et de thym thymol
  • SOMMEIL HE d’orange douce, de mandarine, de lavandin, de sauge sclarée, de petitgrain bigaradier et de marjolaine à coquille
  • REVITALISANTE HE d’orange douce, de citron, de menthe douce, de romarin camphré, de clou de girofle et d’écorces de cannelle

Ce coffret est vraiment une tuerie, autant au niveau du prix que du résultat.
Même si la majorité des synergies a une dominante d'orange douce, les flacons ont tous une odeurs bien particulière, ma préférence allant à la fiole revitalisante et la respiratoire pour leur côté coup de fouet et débouchage de nez complet.


Quand j'avais regardé les conseils d'utilisation, il était mis "60 gouttes en diffusion pendant 15 à 20 minutes maximum est suffisant pour une pièce de 20m². Ne jamais diffuser plus de 5 minutes dans une chambre d'enfants".

Pour être honnête, je ne suis JAMAIS montée à 60 gouttes, je plafonne en général à une diffusion de 10 à 15 gouttes, mais pendant une petite heure.
Puis j'arrête l'appareil, et je le rebranche quand j'ai à nouveau besoin de saturer l'air en huiles essentielles.
Ce n'est donc pas quelque chose qu'on peut laisser tourner en permanence, sauf si on ne l'utilise que pour son aspect "humidificateur" (mais à ce moment-là, vaut mieux acheter un objet destiné à cet usage-là, parole de Mona).


Les bienfaits au quotidien

 

Contrairement à une bougie, ou de l'encens, un diffuseur d'huiles essentielles à vapeur froide comme le mien, n'alourdit pas les molécules d'air mais a une action purificatoire grâce aux molécules d'eau qui entraînent celles des huiles essentielles.

J'insiste sur le fait de ne pas utiliser d'HE pures si vous n'y connaissez rien, il existe assez de mélanges dans le commerce pour trouver votre bonheur, et surtout une synergie qui correspondent à une envie particulière. Une HE non adaptée à la diffusion peut très vite avoir un effet irritant et une toxicité avérée à certaines doses.

En période hivernale, c'est vraiment pas mal pour assainir l'air et éviter de vivre dans un milieu microbien trop intense (roh ça va, plus il fait froid, moins on aère, dis bonjour à la grippe).
En été, cela peut également servir à éloigner les moustiques !

Personnellement, c'est un de mes objets préférés d'ambiance et bien-être avec ma Lumie.

Il n'est pas nécessaire de se forcer à "croire" en l'aromathérapie (contrairement à l'homéopathie qui n'a aucun effet sur moi), les HE ont depuis longtemps fait leurs preuves dans le domaine de la santé.

Je suis d'ailleurs très sensible à tout mélange qui contient de la lavande ou de l'eucalyptus.

Ces deux HE m'aident en période de mauvais sommeil ou de sinusite chronique qui s'installe à nouveau, en m'apaisant comme un chat qui fait la sieste au soleil.

 

Clairement, même si je suis migraineuse, c'est un "nuage" d'odeurs que je tolère très bien et qui me soulage.

 


On récapitutule


glob3.jpg


Les avantages 

  • on peut l'utiliser sans huiles essentielles ou avec : sans pour humidifier l'air tout en douceur et profiter de sa couleur changeante, et avec pour profiter des bienfaits de la nature, se relaxer, soigner des maux respiratoires sans application cutanée
  • le modèle que j'ai est vraiment beau, esthétiquement parlant, donc il ne jure vraiment pas avec le paysage
  • la diffusion, une fois entièrement rempli, dure quelques heures (entre 3 et 4 je dirais)
  • on peut régler l'intensité de la vapeur en abaissant ou relevant le clapet situé à l'intérieur du globe
  • il est très silencieux, on entend juste le bruit de l'eau qui goutte par moments
  • pas de problème de surchauffe, vu que ça fonctionne à froid
  • ça a une incidence moyenne à élevée sur les maux physiques ou mentaux : le fait que cela diffuse apaise, j'ai d'ailleurs souvent tendance à l'allumer quand je suis énervée, pour y ajouter une synergie anti-stress
  • le coffret de synergies peut paraître cher, mais vous avez des mélanges prêts à l'usage qui durent super longtemps et vous évitent d'acheter chaque HE séparément
  • il s'arrête automatiquement quand le niveau de l'eau n'est plus assez élevé

 

Les inconvénients

  • Il faut y aller mollo si vous n'y connaissez rien et bien lire les précautions d'usage. Respecter un certain temps de diffusion selon la taille de la pièce (si vous utilisez le globe uniquement en humidificateur, il peut marcher non stop évidemment) et les personnes/animaux qui y vivent
  • C'est TRÈS fragile : j'ai déjà du remplacer le globe une fois, chez Nature & Découvertes, pour 20 euros. Mais bon, je suis miss catastrophe aussi (en vrai, la tosowoong a directement foncé sur la machine en ricochant violemment sur l'évier...)
  • Il faut utiliser de l'eau distillée, car le calcaire a tendance à abîmer les différents composants du globe (et t'es bon pour gratter les élément avec du vinaigre pour enlever toutes les traces blanches)
  • La vapeur d'eau se dépose sur le socle, le meuble, donc il faut prévoir une protection, ou bien le mettre vraiment sur le bord (attention aux maladroits !)

 

Je vous conseille vivement ce genre de diffuseur si vous êtes sensibles à l'aromathérapie, et que la notion "relaxant" évoque quelque chose de vibrant en vous.
Comme c'était un cadeau, j'ai un peu cherché pour le prix (car le globe n'est pas en vente sur le site de N&D, mais bien en magasin), et apparemment il coûte entre 50 et 60 euros.

Si vous devez faire un choix, prenez plutôt un diffuseur à vapeur froide, ce sont les plus simples d'usage et qui conviennent en général au plus grand nombre.
Comme ils ne chauffent pas les huiles, ils permettent également de profiter de toutes leurs propriétés.

 

En un an d'usage intensif et régulier, le mien n'a jamais cillé, la clef de sa longévité résidant très certainement dans le BON et EFFICACE nettoyage du globe et de son système.

 

 

Les conseils généraux de Pranarôm sur les diffuseurs m'avaient beaucoup aidée l'an passé pour saisir les nuances et bien utiliser mon diffuseur (ici et là). Cette même marque propose aussi des mélanges disponibles en parapharmacie, il serait peut-être temps que je parte à leur recherche, histoire de varier les plaisirs.
NB : si vous avez un chat, renseignez-vous, car la bête ne possède pas une certaine enzyme, ce qui rend difficile l'élimination de l'HE mais a priori, en diffusion, il n'y a pas de problème. Si vous avez des infos sur le sujet, n'hésitez pas à m'éclairer !
L'avis de Danièle Festy sur ce point


Des bisous les Caribous !
ET HAPPY COCOONING SUNDAY !

Plus d'infos sur l'AromaGlobe de Lanaform

Choisir son diffuseur 


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Lifestyle
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 18:22

g-copie-1.jpg

 

Je suis une blogueuse qui sait ce qu'elle dit, assume ce qu'elle fait (les photos de moi en gros plan, c'est pas pour la frime, c'est pour aider les gens), j'ai une très forte culture du partage derrière moi qui m'incite à papoter, décider de ce qui pourra être une expérience enrichissante pour autrui en me lisant.

Le revers de la médaille, c'est qu'en "choisissant" (on ne choisit pas vraiment son créneau, on a des passion au départ, c'est surtout ça) d'être une testeuse pour mieux approfondir mon sujet, j'ai enclenché le phénomène déferlante de RP dans les mails.

J'étais contente dès le départ et ai commencé à établir des liens avec certaines marques, carrément flattée qu'on vienne chercher mon corps pour étaler de nouveaux produits cosmétiques dessus, et ce, sans être payée.
En gros, je me prostitue du corporel pour recevoir des produits en échange, en éprouvant la plupart du temps du plaisir à devenir un champ d'expérimentation.

Gros paradoxe de la pute qui aime ça.

J'ai toujours été très claire avec les marques :

  •  je n'écris un article que si je reçois un produit (je ne suis pas une bannière publicitaire, même si je parle de X ou de Y, j'évite aux consommatrices d'acheter un soin pour rien)
  • je choisis un minimum le produit : j'ai un corps qui a des exigences particulières, un certain type de cheveu, je me connais mieux que les personnes qui veulent engager un partenariat avec moi
  • je me laisse un mois pour le faire le test, la plupart du temps
  • je choisis si je mets une bannière dans la colonne de liens (les marques n'ont rien demandé, je fais mon choix dans celles que j'aime le plus)


Donc je ne reçois pas d'argent, ce n'est pas mon boulot de tenir ce site, je le fais de manière bénévole parce que j'aime ça et que j'adore découvrir des nouveautés qui rendent les femmes plus belles et les hommes plus amoureux d'elles.

Mais quand un RP (NDLR : relation presse)

  • t'impose ses conditions (un article écrit pour faire la pub, tu reçois alors un bon pour acheter un produit sur le site et refaire un article)(?????)

  • te demande si tu veux tester un produit alors que tu n'as même pas reçu un colis précédent comme promis
  •  envoie un produit totalement inadapté (ça m'emmerde profondément, je passe pour la méchante en expliquant que je ne pourrai pas faire de revue dessus)
  • ne te réponds plus parce que tu lui a remis les pendules à l'heure tout en restant polie (pas mon job, pas d'argent, je fais ce que je veux, j'avais prévenu)
  • fait semblant de ne pas avoir lu ton dernier mail et t'en renvoie un pour savoir où tu en es dans ta décision (décision déjà prise dans le mail précédent, mais trop négative pour lui, il est dans le déni)

J'ai envie de m'énerver.

Sans parler des mails qui commencent par Monsieur, ceux qui me demandent de parler de la cigarette "parce que selon notre avis éclairé, la fumée concerne aussi la santé de la peau" (oui, une gifle aussi ça réveille les vaisseaux sanguins, depuis quand tu choisis la ligne éditoriale du blog à MA place ?).



Je reste impeccable, je montre un léger agacement si nécessaire quand je vois qu'on dépasse MES bornes, je ne hausse jamais le ton, mais parfois, certaines personnes feraient mieux d'aller relire la définition du mot blogueur.

 

Nulle part je n'ai signé de contrat pour dire que j'étais d'accord qu'on me traite comme quelqu'un qui n'est qu'un pion sur un échiquier.

Parce que mon blog est mon espace de jeu, j'y fais ce que je veux, je parle de peintures immondes et je les expose si l'envie m'en prend, j'impose à mes lecteurs des photos de tongs ou d'un foulard en soie si ça me plaît.

J'ai encore du plaisir à collaborer avec certaines marques
parce que leurs RP

  • s'adressent personnellement à moi (il y en a même qui m'appellent Mona, et pas Rose, preuve de fouinage plus poussé)

  • comprennent ma démarche, mon blog, me soutiennent aussi des fois

  • sont des gens éduqués, qui savent qu'un blogueur n'est pas quelqu'un qu'on contacte puis qu'on abandonne au moindre faux pas dans un envoi (ça arrive ! On va essayer de mieux se connaître)

  • laissent un mot dans le colis, écrit au bic
  • sont réactifs pour les concours
  • envoient même des cadeaux parfois, juste comme ça

Peut-être que dans toute cette histoire, certaines personnes ont trop reluqué leurs bouquins en cours au lieu d'apprendre les relations humaines, le contact avec les gens, l'amabilité ou juste le bon sens.
(Dans le tas, il doit forcément y avoir des cousins de Puduku )


Un blogueur aura toujours le choix d'imposer sa voix tant qu'il aura mis des limites claires et précises au partenariat et qu'il ne se sentira pas lésé.
Et parfois, faute de communication, de relances qui tombent dans l'oubli ou autre, un partenariat devient une plaie.

 

Il faut savoir dire non quand on est pas emballé ou qu'on ne croit pas en ce que l'on va recevoir sinon l'affaire tournera vite au vinaigre.
C'est aussi pour ça que la plupart du temps je ne parle pas de flops sur ce blog : j'ai la chance d'avoir de très bons contacts qui connaissent mes goûts/problèmes de peau, ou qui n'hésitent pas à me laisser choisir dans leurs gammes.

J'adore tester de nouveaux produits, qu'on me parle de nouvelles avancées cosmétiques, et tant que le négatif restera moindre par rapport au positif, je continuerai.

Mais qu'on ne vienne plus me prendre pour une idiote de blogueuse, depuis le temps, je suis devenue une marionnette qui comprend sur quels fils on tire pour tenter de la faire bouger.
Je sais marcher toute seule, c'est comme ça que j'ai commencé.

 

Des bisous les Caribous !

 

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Humeurs
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 16:46

g.jpg

Marty qui fait semblant de dormir pour avoir droit au masque : WRONG !

Tu la connais toi aussi cette envie de sentir une vague bien rude te fouetter la face comme un truite venue te baffer hors de l'eau avec ses nageoires ?
Tu veux vivre l'expérience rafraîchissante d'un masque hydratant qui te fait une peau de donzelle allumée au réveil ?

WE NEED TO TALK.


J'ai trouvé un masque qui fait l'effet d'une gifle marine, l'air marin en moins.
Il a un nom imprononçable, mais il fait du très bon boulot quand on a une peau déshydratée jusqu'au derme et qu'on est pas du genre à prendre trois heures pour s'occuper d'un soin.

La marque m'a offert ce petit bijou de nuit, sûr que je le rachèterai une fois fini.

 

 

Quoi est dans ça (What's in it) // Inside the Ultra Facial Overnight Hydrating Masque

 

5.jpg

 

Tout d'abord, la présentation est plutôt risquée pour les plus novices : le pot s'ouvre facilement mais craint les doigts et leur flore microbienne (oui, elle est belle ta flore). On pense donc bien à se laver les menottes avant d'attaquer.


Dedans il y a...
Aqua, Glycerin, Hydroxyethyl Urea, Propylene Glycol, Squalane, Triethanolamine, Carbomer, Hydroxyethylpiperazine Ethane Sulfonic Acid, Phenoxyethanol, Caprylyl Glycol, Imperata Cylindrica Root Extract, Ophinopogon Japonicus Root Extract, Sodium Citrate, Citric Acid, Chlorphenesin, Hydrolyzed Hyaluronic Acid, Pseudoalteromonas Ferment Extract, Disodium EDTA, Acrylates/C10-30 Alkyl Acrylate Crosspolymer Fmla.

De l'eau, de la glycérine, du squalane, du phenoxyethanol (moins cool), de l'extrait de racine d'impérata, de muguet du Japon, de l'antharticine et de l'acide hyaluronique hydrolysé - plus efficace que l'acide hyaluronique de haut poids moléculaire, car l'HA hydrolisé pénètre jusqu'à la couche cornée de la peau et rebooste son élasticité comme un vrai coach.

Pour être JUSTE et dans les faits, l'eau, la glycérine, l'AH et le squalane y sont pour beaucoup dans l'efficacité de ce produit, donc les trois ingrédients plutôt exotiques mis bien après le phenoxyethanol, qui est généralement légalement dosé à maximum 1%, me font supposer que leurs bienfaits sont plutôt limités.

Ceci étant dit, même si ce masque ne t'enverra pas au Japon avec des extraits d'Antarctique dans les paluches - sorry dude -  je te promets une peau aussi tendue qu'un raisin au bidou gorgé d'eau.


Le procéday tray compliquay du masque que j'ai aimay

3.jpg
Appliquer une couche épaisse du masque sur une peau propre avant le coucher.
Après 10 minutes, essuyer l’excédent en laissant une fine couche en surface.
Ne pas rincer et laisser agir toute la nuit.
Nettoyer le visage comme d'habitude au réveil.
Peut être utilisé jusqu'à 1-2 fois par semaine.
En raison de sa haute concentration en principes actifs hydratants, ce produit doit être utilisé seul et immédiatement après le nettoyage, sans l'utilisation d'aucun tonique, sérum ou crème hydratante.

La première fois j'étais effrayée, je me suis dit que je ne tiendrais pas le coup, que zapper la crème, le tonique, le sérum, allait directement me faire une peau de sharpei (la peau en toboggan, le sébum en cascade).

Mais j'ai suivi la notice en bonne gosse qui suit les chiffres quand elle saute à la marelle.
Le masque a une texture de gel onctueux et s'applique vraiment facilement : aucune coulure, tout tient en place pendant un remake de Thriller dans ma chambre.

gg.jpg
Et là, le drame.
Un effet froid, mais froid intense qui angoisse un peu la peau commence à envahir le visage. Ça ne dure pas, heureusement, et c'est plus dérangeant qu'autre chose, mais A MON AVIS, en été, ça doit faire un bien fou (tendance tête dans le congélateur).

Après 10 minutes, le masque s'est réchauffé et le cooling effect est bien moins présent.
Deux options s'offrent alors à moi :
 

  • Soit je l'enlève l'excédent, comme recommandé par la marque
  • Soit ma peau est vraiment très déshydratée à cause du froid et je décide de lui faire boire le masque au maximum (sachant qu'après 20 minutes, elle a en général bu tout ce qu'elle devait)

Dans un cas comme dans l'autre, quand on décide d'enlever le trop-plein, il faut s'armer de patience car la consistance de  ce soin est vraiment gélatineuse et collante.
Donc mieux vaut prendre des carrés de cotons assez larges, légèrement les imbiber d'eau thermale pour que ça adhère mieux - ou alors faites ça à l'arrache avec du PQ, c'est comme vous voulez.

Il faut qu'au final il ne vous reste qu'une couche à peine perceptible, sinon vous allez passer une nuit d'enfer à vous décoller le visage d'un côté du coussin pour le recoller de l'autre : dans le genre masque qui fait scotch, j'ai rien demandé.


Le lendemain matin...

 

La peau a tout bu, elle est tendue comme un slip mais aussi bien hydratée.
L'effet s'estompe après une grosse journée, mais dure plus longtemps si on fait le masque régulièrement.

Je l'utilise de une à deux fois par semaine depuis que je l'ai reçu, en alternance avec d'autres masques (oui, j'ai une nouvelle passion. D'ailleurs si les crèmes POUVAIENT être des masques, je prends), et je suis gaga de l'hydratation intense qu'il apporte à ma peau.


Pour Conclure !

Je dirais que ce qui me rebute le plus, c'est qu'au moment de retirer le surplus et d'aller dormir, j'ai toujours la peau un chouilla collante, mais à force je m'y suis faite.

Il est écrit qu'il convient à tous les types des peaux mais WARNING DARLING  :
Les peaux réactives (qu'elles soient sèches, normales, mixtes ou grasses) devront faire un test au préalable, parce que l'effet frais est vraiment intense et je ne suis pas sûre que cela leur convienne.

La bonne nouvelle - à part l'efficacité totalement jouissive de ce masque - c'est que le pot fait 125 ml, et qu'après plus de huit utilisations en 4 semaines, il paraît à peine entamé.

Si vous cherchiez un VRAI soin tout prêt tout frais qui fasse splash sur votre peau et lui évite des plaques de déshydratation à cause du vent, je vous le conseille vivement.
Si vous cherchiez un masque plus cocoon, passez votre chemin, on est dans l'efficace qui ne joue pas à dorloter.
Sinon, il vous reste toujours le bananavocado sous le bras si vous êtes déshérité.

Des bisous les Caribous !

  30 euros les 125ml en boutique Kiehl's ou Online

 


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:07

cau.jpg


J'ai beau paraître plus jeune que mon âge (hep gazelle, c'est quoi ton numéro ?), et me faire harponner par des mineurs qui croient que je fréquente encore les bancs de l'école, il y a des parties de mon corps qui trahissent mon âge, comme mes mains.

Elles sont petites, limite naines, et tout ce qui leur fait plaisir et leur donne un aspect moins ridé, c'est un bon soin hydratant régulier, une bonne crème pour les mains doudou.

J'en ai déjà pas mal, le baume du jardinier (hé oui, toujours pas fini, mais j'arrive au bout), le rêve de miel de Nuxe et la cold cream d'Avène.
Du coup j'étais contente de recevoir dans ma boîte au lettre un petit trio tout coloré et fleuri de la part de Caudalie.

cau23.jpgPremier réflexe

Complètement engluée dans une migraine (la pétasse me fait du rentre-dedans en ce moment), j'ai trouvé que ça sentait TROP fort, une vraie porte ouverte sur un monde de parfums, j'ai eu la nausée et je suis allée me recoucher.

 


Le lendemain...

Je gère un peu mieux mon naseau, je renifle à nouveaux les trois parfums, il y en a un que je n'aime pas plus que ça, celui de Pamplemousse Rose. Il y a quelques notes du vrai pamplemousse mais une senteur englobe le tout et ne révèle pas assez l'agrume. Je passe.


Celle à la "Feuille de Cassis" est une des plus réussie, elle mêle à la fois l'odeur du cassis et celle de la mûre, ça fait vraiment fruit cueilli le matin même. L'odeur est très gourmande, et plaira beaucoup aux personnes qui aiment ce genre de parfum.

Ma préférée, c'est la "Miel de Vigne", la jaune. Plus proche de la sueur d'une plante, je n'ai aucune idée de son mimétisme avec les effluves de Cabernet, mais en tout cas, ça me fait penser à un végétal qui court au soleil en mangeant du miel. Pas mieux comme description.


Elles ont toutes les trois la même composition quasiment, il n'y a que le parfum qui change mais tient extrêmement bien pendant la journée :
(Compo Miel de Vigne)
INGREDIENTS : AQUA (WATER), GLYCERIN*, CETEARYL ALCOHOL*, VITIS VINIFERA (GRAPE) SEED OIL*, GLYCERYL STEARATE*, BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER EXTRACT*, PARFUM (FRAGRANCE), COCO-CAPRYLATE*, SODIUM CETEARYL SULFATE*, PERSEA GRATISSIMA (AVOCADO) OIL*, TOCOPHERYL ACETATE*, CAPRYLYL GLYCOL, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, POTASSIUM SORBATE, PHYTOSTEROLS*, OLEA EUROPAEA (OLIVE) FRUIT OIL*, SODIUM HYDROXIDE, CARBOMER, SODIUM CARBOXYMETHYL BETA-GLUCAN, TOCOPHEROL*, BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL, LINALOOL, COUMARIN.*Origine végétale


Dedans il y a de la glycérine, de l'huile de vigne, de l'extrait de beurre de karité et de l'huile d'avocat, rien que du lourd pour bien nourrir ses menottes.
Elles ont une consistance assez crèmeuse et proche de la Rêve de miel en un peu plus gras : elle pénètrent toutes les trois assez rapidement, mais laissent quand même le temps de pouvoir masser les doigts et les ongles, ce que j'aime bien dans une crème pour les mains.



Sachez que les crèmes du trio sont également vendues séparément, du coup je pense me racheter le Miel de Vigne une fois que j'aurai fini celle-ci.
Parce que oui, vraiment, j'aime beaucoup son odeur de plante qui gambade dans les champs.

Des bisous les Caribous !
Crème unique de 30ml à 5,10 euros

 Coffret édition limitée 10 euros pour 3x30 ml

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 15:55

laino1.jpg
Depuis qu'on est sortis de l'été comme des voleurs, on enchaîne les catastrophes naturelles dans ma rue : coulée de feuilles mortes qui naviguent comme des voiliers bien pépères sur un fleuve, elle s'éclatent comme elles peuvent.

Et comme à chaque fois quel temps change, j'ai eu envie d'autre chose, j'ai eu ma phase "I WANT MICELLAR WATER, GLOU GLOU".

Il y a un mois, Laino m'a proposé de tester trois produits de leur nouvelle gamme Eclat, et comme il y avait une eau micellaire dans le pack, j'ai tout de suite accepté le challenge (sans vraiment savoir dans quoi je m'embarquais, j'avoue).

La marque met un point d'honneur à utiliser des ingrédients d'origine naturelle dans ses soins (je n'ai pas dit que tout était NATUREL, mais qu'il y avait, quelque part dedans, des actifs qui l'étaient, RIGHT ?)
Elle me fait un peu penser à une marque comme l'Occitane mais en moins cher, très rustique dans le packaging, un peu old school aussi.

C'est donc toute confiante que j'ai commencé à utiliser l'eau micellaire, le gommage et la CC crème, pour au final n'avoir que deux coups de coeur sur trois, ce qui est plutôt pas mal.


L'eau micellaire éclat

laino3.jpg

Je l'ai naturellement introduite en début de routine du soir pour deux raisons :

- parce que c'est cruche d'utiliser ça comme eau de soin (tintin)

- parce que ça m'évite un double nettoyage

Sûr qu'après ma crise passagère, je vais retourner vers une huile (et celle que je zieute en ce moment ne fais PAS DU TOUT partie des marques que j'adore, mais je prends sur moi), mais l'eau micellaire est une bonne manière de ne pas trop embêter sa peau pendant la transisition saisonnière tout en restant efficace.

Alors, au niveau de la compo, ça donne ça :

AQUA (WATER), PROPANEDIOL, PEG-6 CAPRYLIC/CAPRIC GLYCERIDES, PEG-7 GLYCERYL COCOATE, CAPRYLYL/CAPRYL GLUCOSIDE, CAMELLIA SINENSIS LEAF EXTRACT, CODIUM TOMENTOSUM EXTRACT, BUTYLENE GLYCOL, HYDROXYETHYLCELLULOSE, TETRASODIUM GLUTAMATE DIACETATE, CITRIC ACID, PARFUM (FRAGRANCE), CETRIMONIUM BROMIDE.

  • + de 95% d'ingrédients d'origine naturelle
    Je suppose qu'ils comptent l'eau parce que sinon, les extraits en fin de composition ne sont sûrement pas dosés à un pourcentage qui permettrait d'atteindre les 90 pourcents...

  • Nettoie et démaquille en douceur le visage et les yeux
    Alors ça oui, c'est ultra-dingue : elle ne pique pas du tout, c'est un vrai plaisir à passer sur le visage, elle n'irrite pas mes yeux (je ne finis pas avec le coin de l'oeil rouge comme le cul d'un babouin qui s'agite contre un baobab) et elle sent une odeur que j'ai déjà connue, plutôt fraîche (ça va t'aider ça, dis donc).
  • Sans rinçage
    Oui bon, elle ne laisse pas la peau trop collante, mais "sans rinçage" ou pas, je rince tout ce qui est nettoyant ou démaquillant.

  • Efficace sur le maquillage waterproof
    Je pense que ça peut le faire, mais je n'utilise pas de mascara Waterproof, donc à voir. Le non Waterproof s'enlève en un clin d'oeil en tout cas.

  • Testée sous contrôle dermatologique et ophtalmologique
    Ca veut rien dire, mais je prends !

J'aime vraiment beaucoup cette eau micellaire, je la place au même niveau que la Sebium H2O de Bioderma, la méga douceur en plus.
En un mois, j'ai utilisé un tiers de ce démaquillant, donc je pense qu'elle peut largement tenir 3 mois.
200ml entre 6 et 7 euros


Le gommage douceur

laino2.jpg
C'est vrai, avec la Clarisonic dans la routine du soir, et ce, quotidiennement, j'ai failli me mettre un bazooka dans la bouche en introduisant ce gommage.

MAIS, je me suis dis, que si sur le site ils recommandent un usage de 2 à 3 fois par semaine et qu'il est vraiment "douceur", ma peau ne devrait pas "trop" souffrir.

La compo qui fait un peu moins peur que pour l'eau micellaire :

AQUA (WATER), GLYCERIN, SODIUM LAUROYL GLUTAMATE, CAPRYLYL/CAPRYL GLUCOSIDE, JOJOBA ESTERS, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, CAMELLIA SINENSIS LEAF EXTRACT, OLEA EUROPAEA (OLIVE) SEED POWDER, PROPANEDIOL, GLYCERYL OLEATE, TOCOPHEROL, HYDROGENATED PALM GLYCERIDES CITRATE, PROPYLENE GLYCOL, COCO-GLUCOSIDE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, SODIUM CHLORIDE, CITRIC ACID, TETRASODIUM GLUTAMATE DIACETATE, SODIUM HYDROXIDE, PARFUM (FRAGRANCE), SODIUM BENZOATE.

  • + de 95% d'ingrédients d'origine naturelle
    Même topo, je suppose qu'on compte l'eau ?

  • Élimine efficacement les impuretés, sans agresser la peau
    OUAIS ! ET RE-OUAIS ! Ce gommage est une vraie merveille. Et je trouve ça vraiment dommage qu'il ne soit pas un chouilla plus naturel, mais il est vraiment tout doux pour la peau !
    Je l'utilise une fois par semaine plus ou moins, quand j'en ai envie quoi, sur peau sèche.
    Je masse un peu tout en rajoutant de l'eau. Le rinçage est vraiment facile, on ne passe pas trois heures avec la tête sous le robinet pour chercher le dernier grain qui serait resté collé à la peau.

laino4

  • Ingrédient exfoliant: Perle de jojoba sphériques, non agressives pour la peau.
    Vraiment pas agressives : plus sphériques que leurs perles de jojoba, tu meurs. (Sauf mon rond parfait au compas, ça aussi c'est sphérique)

  • Lisse et affine le grain de peau
    Peut-être, je dis bien peut-être, que ce gommage et la Clarisonic fonctionne très bien ensemble et me font un grain de peau de foudingue.
    En tout cas, juste après le gommage, la peau ne tire pas et le visage est vraiment beau.

  • Testé sous contrôle dermatologique
    Guili Guili.

 

Si vous avez une peau sensible ou en mauvais état, je pense que ce gommage passera sans problème. Il n'agresse pas la peau mais reste efficace, il est donc un bon compromis.
10 euros les 50ml

 

 

La CC cream, soin anti-âge perfecteur d'éclat

laino5.jpg
Je ne vous ferai pas un gros compte rendu dessus, parce que je ne l'ai testée que trois fois avant de la passer à ma mère.

Pour une color control, je trouve que la couleur universelle du tube est VRAIMENT trop foncée pour ma peau claire : certes, certaines de mes rougeurs étaient atténuées, mais j'avais un sacré coup de bronzage après l'avoir appliquée sur le visage.

Et comme je suis mauvais juge, c'est ma soeur qui m'a dit que j'avais un peu trop bonne mine, donc je l'ai prêtée à ma mère (peau matte et mature) en espérant que cela lui convienne.
Et sur elle, le résultat était parfait.

Je l'ai trouvée vraiment agréable à "porter", souple, et le fait qu'il y ait un SPF 30 (grâce au dioxide de titane, une protection minérale contre les UV) est vraiment appréciable, quelle que soit la saison.

Je n'ai pas remarqué de brillance en l'utilisant non plus, donc elle matifie un peu le teint comme prévu, tout en gardant un fini assez glowy.

Par contre, comme pour les produits précédents, le parfum est assez présent et met du temps à s'estomper, ce qui pourrait déranger si vous avez le nez fin.

De mon côté, comme ça me rapellait l'odeur d'un soin que j'avais utilisé quand j'étais ado, j'ai aimé.
16 euros les 50ml


Conclusion mi-figue mi-raisin

Je trouve que la marque gagnerait à mettre des ingrédients authentiques, en entier, et pas seulement des extraits ou des huiles modifiées dans ses gammes.
Le fait que ce soit écrit "le soin au naturel" sur les emballages me dérange également, car on biaise un peu la réalité, on n'est vraiment pas dans la matière brute mais plutôt dans du cosmétique d'origine végétale/minérale (les Nuggets du Quick ça vient du poulet, mais t'admettra qu'il est plus modifié que ton poulet de rôtisserie).

Si je ne devais garder qu'un produit ce serait l'eau micellaire : c'est la première fois que j'utilise un produit de ce genre avec autant d'enthousiasme (le gros bidon de Bioderma tout vert, ça va deux secondes).

La CC cream est une déception car la couleur est vraiment à revoir (trop rosée-orange à mon goût), et l'intensité de la teinte inadaptée à toutes les carnations. Pourquoi proposer un soin à la teinte universelle qui ne convient finalement qu'aux peaux mates ?

lai.jpg
Pour conclure, j'ai juste envie de dire que je me sens un peu flouée par Laino.
J'utilise des produits de l'industrie cosmétique traditionnelle sans problèmes (tant que ça respecte mes envies), mais ici j'ai vraiment une impression de greenwashing abusif.

Cela ne remet pas en cause l'efficacité des produits, qui m'ont conquise malgré tout, mais l'image qu'on envoie aux consommateurs de la marque est faussée.
Donc oui, le gommage et l'eau micellaire, je les conseille ardemment parce qu'ils font leur job, et très bien en plus de ça !
Mais l'éthique de la marque est imprécise à mes yeux, donc peut mieux faire !

Des bisous les Caribous !
Points de vente Laino


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 19:38

cll.jpg(Photo 27 Septembre, "peau de départ")

 

Tant voulue que c'en était devenu un fantasme, la Clarisonic Mia 2 (que la marque m'a fait parvenir pour le test) m'en a un peu fait voir de toutes les couleurs pendant les cinq première semaines d'usage.
Et même si maintenant, je n'ai plus de problèmes, j'ai plus d'une fois failli lâcher l'engin tant ma peau était revenue en arrière, au même stade qu'il y a quelques mois quand j'essayais de me battre avec mon acné au menton.

 

ccc.jpg
Journal de bord d'une Mia 2



Etat de la peau avant de commencer

Rien de particulier à signaler, à part une ou deux imperfections à cause du temps qui commençait à changer de tête.

Mais sinon, juste quelques irrégularités sur le front, et le visage en bonne forme.
Pour rappel, j'ai une peau mixte et déshydratée à la base (donc si je ne lui apporte pas de soin), qui développe quelques imperfections parfois, mais très localisées, et rien à voir avec ce que j'avais il y a encore un an.

28 septembre : première utilisation, j'aime beaucoup la brosse, mais le nettoyant qui va avec est vraiment merdique, ma peau se déshydrate un peu même si je n'utilise la Mia 2 que tous les 3 jours la première semaine.
Pas d'effet waouw, je suppose que la routine que j'avais avant était déjà bien.

2 Octobre : je change de nettoyant et recommence à utiliser la mousse nettoyante Nominoë, car avec le nettoyant Fresh de Clarisonic, c'était pénible, ma peau crissait comme un pneu sur le bitume une fois sèche.

4 Octobre : peau plus veloutée que d'habitude mais je brille un peu plus aussi. Les pores sont déjà moins visibles sur le nez (NB: je n'ai pas utilisé de rhassoul pendant le test, pour vraiment voir l'effet de la Clarisonic uniquement).

Utilisation 1 jour sur 2 désormais.

8 Octobre : apparition de boutons sur le menton, rougeurs sur les pomettes peu visibles mais tout de même présentes. Irritation ?


12 Octobre : je passe à une utilisation quasiment régulière de la clarisonic, uniquement le soir, et sans appuyer, vraiment, en passant la brosse en mouvement circulaire, et en la laissant poser sur mon visage sans exercer de pression.

22 Octobre : je suis un peu dépitée. Mon menton est redevenu une zone de guerre assez alarmante.
j'hésite à arrêter d'utiliser ce joujou de malheur, mais mon grain de peau est vraiment plus beau ailleurs sur mon visage.
Je décide de continuer et surtout d'arrêter de manger des conneries.

 

(Visage No make-up - 22 Octobre)
jjkp.jpg
2 Novembre : enfin un mieux ! Cela fait deux jours que j'applique la Triacnéal le soir sur le menton, et la Clarisonic accèlère la cicatrisation des boutons.
Je sors enfin la tête de l'eau, en laissant mes bubons derrière moi.

(Comparaison 22 Octobre - 2 Novembre, Menton No make-up)
Sans-titre-5.jpg

Sans-titre-3.jpg

Sans-titre-1.jpg(Visage No make-up Front et 3/4 2 Novembre)

 

Depuis quelques jours donc, j'ai enfin une peau qui est redevenue à la normale et je trouve bien des avantages à ma Mia :

  • mon grain de peau est vraiment dingue, quand je mets ma poudre Lily Lolo, j'ai l'impression d'avoir la peau aussi veloutée que celle d'un gosse de un an
  • les soins ont l'air de bien mieux agir que si je n'utilise pas ma Mia 2 le soir
  • j'ai du mal à me nettoyer la peau sans (c'est que c'est addictif cette bête-là)
  • je brille un peu moins qu'avant, surtout le matin. En journée c'est également un peu moins présent (mais je ne brille pas non plus comme une luciole en temps normal)
  • l'effet massage est TROP COURT, soixante secondes c'est vraiment une arnaque, j'adore la sensation que ça fait quand je nettoie mon visage
  • depuis le 2 Novembre, un seul bouton a tenté une sortie, et il a été dégommé illico

  • la deuxième vitesse m'est totalement inutile, je reste toujours sur la low

  • une charge dure 24 jours, what else ?


Sans-titre-4.jpg(Visage No make-up 3/4 - 2 Novembre)


Voici ce que j'attendais de la Clarisonic quand je l'ai reçue

Donc, j'attends de la Clarisonic :
OK - un bon nettoyage de ma peau
OK - un teint plus éclatant
OK - un nettoyage aussi efficace qu'avec un cleansing balm (je me démaquille quand même avant, je ne suis pas fort adepte du démaquillage à la Clarisonic, par principe)
OKOK - qu'elle fasse disparaître certaines irrégularités qui apparaissent quand je suis dans ma "période"
OKOKOKOKOK - que ma peau soit encore plus douce au toucher
OK - que je luise un peu moins en fin de journée

Je crois que c'est assez évident...elle me plaît.


Mes conseils en vrac

La Clarisonic Mia est un appareil qui peut faire peur de prime abord, mais il n'y a vraiment rien d'agressif dans son système vu qu'elle n'est pas ROTATIVE mais fait de rapides va et vient.
J'aurais plutôt tendance à me méfier de celles qui tournent et enroulent la peau (je parle des brosses type cosmence, CCB, pas de la Visapure ou d'une tosowong montée sur piles).

CERTES, mon menton a fait des siennes pendant le premier mois, et contrairement à ce que tout le monde dit, je ne crois définitivement pas à un état de purge (impossible, j'avais le menton hyper lisse depuis février plus ou moins), je pense que c'était plutôt une adaptation chaotique qui a mis du temps pour se stabiliser.


Il a fallu que j'apprenne à l'utiliser correctement : PAR PITIÉ ne faites pas comme ces américaines qu'on voit utiliser l'engin comme si elles récuraient les jantes d'une bagnole à la brosse à dent.
On pose la brosse sur le visage et on fait des mouvement circulaires sans appuyer, on la laisse faire son job.
On va également lentement (mais sûrement, vu qu'il n'y a que 20 secondes par zones) pour laisser le temps à la brosse de faire effectivement son boulot, et on ne fait pas comme ELLE.

On choisit un nettoyant doux ! Je pense que la liste des nettoyants pour la tosowoong peut également convenir à la Clarisonic. Il est aussi plus judicieux de se démaquiller avant et de la placer dans l'étape nettoyage.

Il est nécessaire de s'adapter au ryhtme naturel de sa peau. La mienne s'encrasse comme une dingue, je l'ai déjà expliqué des milliers de fois sur le blog, j'ai une peau mixte qui gobe tout ce qui passe, et à moins d'avoir une hygiène irréprochable, dans les quelques heures qui suivent un non nettoyage je peux commencer à avoir des boutons.

MAIS une pause lui est quand même bénéfique.

Donc, on s'accorde quoiqu'il arrive, un jour de repos pour sa peau et on la chouchoute avec des masques en mettant ses pieds en l'air (je parle du Lazy Sunday bien sûr, série et chocolat à gogo).

heads.jpg

Si vous avez vraiment la peau TRÈS sensible, sachez qu'il existe chez Clarisonic différentes brosses adaptées à la Mia 2 (la sensitive qui est le modèle livré avec, la delicate à bord bleu, la deep pore cleansing à poils bleus, la acne à poils verts), et que dernièrement, la marque a sorti des têtes de "luxe" qui font un nettoyage effet cashmere, idéal pour les gens qui ont une peau réactive.

Moi ça me rappelle surtout la tosowoong dans l'esprit, et ça a l'air vraiment EXTRA doux !

En tout cas, tout le monde peut trouver son bonheur (oui oui, j'en suis convaincue), mais il est nécessaire de comprendre que dès que vous sentez que votre peau est plus en souffrance qu'autre chose avec cet appareil, il faut peut-être reconsidérer les 3 variables FREQUENCE-NETTOYANT-BROSSE.
Un modèle type DEEP PORE BRUSH, avec le nettoyant sébium de Bioderma et une fréquence de deux fois par jour, c'est un peu...folklo, et IDIOT !


PS : si vous avez une peau très acnéique, ou qui a un problème de peau très particulier, j'éviterais.



Conclusion

Je peux comprendre les gens qui ne sont pas POUR l'usage de cette brosse. Seulement, une grande partie des critiques à l'égard de la Clarisonic viennent le plus souvent de gens qui ne connaissent pas bien la technologie de la marque (sonique), qui est sa différence fondamentale avec les autres brosses du marché.


D'autre part, ceux qui critiquent en connaissant leur sujet parlent d'un outil qui réduirait l'élasticité de la peau sur le long terme.
Je pense que tout est une question de dosage, que deux fois par jour c'est trop, et qu'un usage par semaine ne vaut pas le coup.
Chez Clarisonic, on met le paquet en montrant des vidéos qui soutiennent la thèse que la peau ne subit aucun dommage au niveau de sa fermeté, et j'y crois.

La baisse d'élastine et de collagène avec l'âge, ça, ça fait tomber un visage.
D'ailleurs ce sont parfois les choses les plus vigoureuses qui redonnent du bombé au visage, les massages vigoureux ou des pincements qui tordent la peau et pourtant la font "rajeunir" visuellement, ça paraît maltraitant. Pourtant ça donne l'effet inverse.
Alors, doux n'est pas forcément bien et agressif pas forcément mal (dans les exemples que je cite !!).


Tout simplement, j'aime le fait d'être sûre d'avoir le visage impeccable en 60 secondes, je le fais les yeux fermés, et je n'ai quasiment plus besoin du timer pour me guider, je change de zone de manière automatique.

Pour celles qui se demandent quoi choisir entre une tosowoong et une Clarisonic, selon moi l'effet n'est pas le même, du fait même de la taille des poils de la brosse sensitive de la Mia 2 que j'ai. Ils sont bien plus gros et donc par principe ne pénètrent pas les pores profondément comme le font ceux de la tosowoong.
Donc, c'est subtil, mais il y a aussi là une différence.

A la question "est-ce que ça vaut 150 euros ?", je préfère répondre que oui, sûrement, ça les vaut à mes yeux, mais, bon dieu, ça a pris du temps.
Il ne reste plus qu'à voir si sur le moyen terme j'en serai toujours aussi ravie.

A vous de choisir, lavez-vous le visage avec les mains, les pieds, ou un accessoire, mais lavez-le bien !


Des bisous les Caribous !

ICI PARIS XL pour l'acheter en Belgique (nouveaux coloris à venir!!)

Le skinstore pour les têtes moins chères

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie