16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 19:01

org2-copie-1.jpg
C'était une façon plus adorable que de dire "Organix, tu nous rentres dans le lard ou "Organix t'es pas bandant, tu m'rends hilare".


Aujourd'hui donc, je suis là pour parler d'une déception.
Totale.

D'un complot planétaire qui m'amène à lire une revue sur des shampoings qui se trouvent dans ma salle de bains, que j'ai reçus pour test, que je trouve complètement surfaits et inefficaces, quand une autre personne revendique leur côté naturel...

A chaque fois, ça me déchire en deux, j'ai envie d'un mars glacé et de le faire fondre la gueule ouverte dans un râle à peine dissimulé, de baver et cracher du feu tout en chantant "salade de fruit, jolie jolie jolie", un vrai geyser de contradictions qui ne se calme pas.

C'est plus fort que moi, plus fort que mon voisin qui est occupé à construire le Disneyland du gazon dans son jardin, j'ai envie de PAR-TA-GER, et de dire que non, c'est fini, parfois les lecteurs méritent aussi qu'on leur dise la vérité.

Je ne suis pas végétarienne.
Marty est un gremlin en fait.

J'aime dire ce que je pense.


Les shampoing Orga-tu nous-nix

 

De prime abord, les packagings sont extrêmement mignons, j'avais surtout envie de tester celui au cherry blossom, histoire de donner une seconde vie à mes cheveux et d'entrer de plein pied dans le printemps (pauvre Printemps).

Les revues américaines avaient l'air complètement dingodingue, vantant une marque assez naturelle et qui faisait la chevelure comme de la soie, je voulais donc voir si je pouvais finir comme Raiponce en un tour de douche.


1ère révélation : pas si naturel tout ça


Il s'agit typiquement d'une marque qui joue sur le mot ORGANIC (qui veut dire bio en anglais), propose des produits conditionnés dans des emballages recyclés et qui utilise la carte "à base de produits naturels" sans aller beaucoup plus loin dans l'effort écologique.
Les produits ne sont pas testés sur les animaux et sont certifiés sans gluten.


 

2ème révélation : ce qu'il y a dedans et ce qu'il n'y a pas (en tout cas les sulfates y en a)
 

"Des produits de luxe qui sont en même temps écologiques et durables et qui font preuve d’une responsabilité sociale. La nouvelle gamme de soin des cheveux à base d’ingrédients actifs organiques, sans sulfate, sans phosphate et sans parabène".

J'ai reçu ces shampoings-ci : le Cherry Blossom Ginseng (CBG), le Coconut Milk, et le Argan Oil Of Morocco (AOOM).
Sur les trois, le AOOM contient de l'olefin sulfonate, considéré comme un cousin éloigné des Susus.
Les deux autres contiennent du Disodium Laureth sulfosuccinate, qui est a priori moins irritant que les sulfates classiques types SLS et ALS, mais qui ferait partie de cette même grande famille.
Donc pour le sulfate-free on repassera, ils jouent sur un fil tendu et le flou qui existe à propos de cette substance.

Après quelques recherches, j'ai trouvé ceci:
DSL.jpgSource

 

Il est prouvé qu'une concentration de 10% de DLS provoque le même degré d'irritation qu'un produit qui contient 2% de Sodium Lauryl Sulfate.

Le service client de la marque déclare qu'ils utilisent approximativement 21% de DLS dans leurs produits ce qui équivaut à 4.2% de SLS.

Quand on sait que les shampoings basiques contiennent entre 10 et 15% de tensioactifs, on peut imaginer que c'est moitié moins irritant que les sulfates les plus agressifs, mais pas ce qu'il y a de plus doux non plus. Et si vous supportez très bien les SLS conventionnels, il n'est pas dit que ceux-ci vous fassent des cadeaux.
A chaque essai, je me suis gratté les cheveux pendant la journée, ce qui ne m'était pas arrivé depuis quelques temps, LA POISSE GISHLAINE !

 

J'ai trouvé des silicones dans les cinq "soins", et les compositions restent typiques du domaine de la cosmétique conventionnelle.

org3.jpg

Haut ARGAN OIL OF MARROCO shampoo / Milieu COCONUT MILK shampoo / Bas CHERRY BLOSSOM GINSENG shampoo

 

3ème révélation : mais que fait la police ?

Apparemment, la firme a déjà été condamnée aux États-Unis pour publicité mensongère auprès du public et a du payer la modique somme de 7 millions de dollars.
Pas fort sûre que ça les ai calmés, vu qu'ils débarquent maintenant en Belgique à grand renfort de pub où l'on voir une madame les cheveux à l'air, un sourire béat collé au visage.


4ème révélation : les odeurs et la texture sont vraiment incroyables


Pour la texture, c'est dans le sens négatif qu'il faut l'entendre : ils ont tous un aspect très compact, qui me rappelle un slime transparent (pour ne pas dire autre chose de plus dégoûtant)(un gros mollard).

 
org1-copie-1.jpg


Pour le reste, ils moussent tous plutôt bien et les odeurs sont à tomber, ce qui constitue leur principal attrait.
Je dois dire que je râle comme pierre qui tombe dans un ravin, parce que le cherry blossom ginseng sent SUPER BON, une fragrance hyper printanière qui me donne envie de me rouler dans la bouse de vache juste pour pouvoir à nouveau me shampouiner les cheveux.

 

 

On l'aura compris, je déteste les marques qui me mentent, les personnes qui en parlent comme s'il s'agissait de produits quasiment entièrement doux et naturels alors que c'est loin d'être le cas.
Niveau efficacité, j'ai préféré celui au lait de coco, car c'est celui qui définissait le mieux mes boucles, mais chacun a fait regraisser mon cuir chevelu en un jour (alors qu'en temps normal je mets 3 à 4 jours entre chaque wash wash), sans parler des irritations vers le bas du crâne, là où je suis le plus sensible.
Ma perruque n'était vraiment pas jolie, j'ai du reprendre une tournante de deux lavages pour retrouver ma texture habituelle.

Si vous n'êtes pas trop regardant quand il s'agit de composition, et que les extraits de plantes vous font vibrer (le genre à 0.01%, t'aimes ça hein ?), alors go for it.
Mais honnêtement, je préfère les Ultra-doux de Garnier à Organix, parce que même s'ils contiennent des sulfates, ils me font les cheveux EFFECTIVEMENT doux, et pas crasseux.

 

Je peux essayer d'être tolérante avec des shampoings ou soins cracras quand ils font exactement ce qui est mis sur la bouteille, mais ici, j'ai le sentiment d'être flouée.

"Beauty Pure and Simple", mon oeil.
 

Des bisous les Caribous !

En  Belgique, offerts par Di, 9.99 euros les 385ml

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Cheveux
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 09:12

j.jpgJe prends soin de mon visage depuis que je suis adolescente.
Bon c'était SOIN avec un grand S, je purifiais ma peau un peu trop violemment, j'avais des envies de produits anti-acné, sébo-machin brol-régulateur, tout ce qui pouvait m'assécher la peau me rendait heureuse.

Maso.

Toujours est-il que je ne prenais soin que de ma face.

Il y a sûrement un peu de "je suis au-dessus de la barre des 25 ans" et de "je ne veux pas finir ridée du décolleté" qui ont joué dans mon changement de mentalité cosmétique, mais c'est surtout le passage du coton dans cette zone un soir d'égarement qui m'a fait hurler et reconnaître qu'on ne prend pas assez soin d'elle.

Faites-le test.
Après une journée de shopping, de grande bouffe en famille, de balade en forêt, le petit disque imbibé de démaquillant va finir gris, sale, et ce, malgré la douche quotidienne.

 

C'est du aux cheveux qui sont des attrapes-poussières, aux écharpes qui captent tout de l'environnement direct, au passage des mains dans cette zone, à la petite sueur matinale.

 

Donc si vous êtes comme moi, et que vous ne prenez pas deux douches par jour en hiver, sauf en cas de nécessité impériale, il faut prendre le temps de s'attarder dans le cou voire le haut du buste quand on se démaquille, de rincer ensuite la zone avec un gant quelconque bien essoré (le magic mitt est parfait pour ça), et d'ensuite apporter une dose de crème remplie d'actifs.

Je préfère les huiles végétales, parce qu'elles m'évitent de faire descendre des crèmes jusqu'au décolleté et de voir s'envoler 40 ml en un rien de temps.

Deux trois gouttes d'huile d'avocat ou de noisette, l'amande douce fera également parfaitement l'affaire.
Et comme la zone est fine est fragile, prenez le temps de masser doucement, la friction énergique est totalement proscrite (non mais, ce n'est pas de la pâte à pain !).

 

Je suis toujours étonnée de voir que cette région du corps est l'une de celle dont on prend le moins soin alors qu'avec le visage, est l'est l'une des plus exposée, et donc une des plus promptes à révéler votre âge une fois que vous avez passé le cap de la trentaine.

Haut les coeurs, lavez et crémez ce dé-cou-lleté avant qu'il ne fripe, c'est pour la bonne cause brigitte.

(PS : la protection solaire quotidienne sur cette zone est également fortement conseillée)

 

 

Bon week-end les Caribous !

 

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 19:55

ki1.jpg

 

Vers la fin de l'été passé, je me suis tapée le front contre un mur, il me fallait AB-SO-LU-MENT une crème solaire quotidienne.
Malgré le temps belge, les frites d'eau qui tombaient du ciel à chaque déluge, j'avais une idée en tête et n'en démordais pas: j'avais appris que les UVA étaient méchants quelle que soit l'époque de l'année et il me fallait un bouclier rose fluo pour faire la guéguerre aux rayons.


La Daily, son packaging, sa compo

 

Cette crème solaire est un des best-seller de la marque.
Quand j'en étais encore au stade de dévorer les revues sur le net, je n'ai que très peu lu d'avis négatifs à son sujet (parce que trop adulée ?), les plus pessimistes rapportaient surtout une brillance qui apparaissait au fur et à mesure de la journée, rien de fifou.

Après avoir lu la composition, j'ai franchi le pas du test intensif, tête baissée, bras tendus. Je crois au pouvoir des formulations plus qu'à la lecture d'un ingrédient qui ne me conviendrait pas à priori dans la liste (le dimethicone qui me brouille le teint par exemple quand il est présent en trop grande quantité), donc je lui ai donné sa chance les yeux fermés, en serrant les fesses et priant fort pour ne pas pulluler.


Active Ingredients:
Mexoryl SX, Mexoryl XL,Vitamin E

Ingredients: Aqua/Water, Ethylhexyl Methoxycinnamate, Glycerin, Cyclopentasiloxane, Propylene Glycol, Terephthalylidene Dicamphor Sulfonic Acid, Titanium Dioxide, Drometrizole Trisiloxane, Alcohol Denat, Triethanolamine, Stearic Acid, Potassium Cetyl Phosphate, Nylon-12, PEG-100 Stearate, Glyceryl Stearate, Cetyl Alcohol, Dimethicone, Phenoxyethanol, Aluminium Hydroxide, Methylparaben, Sodium Cocoyl Sarcosinate, Caprylyl Glycol, Carbomer, Tocopherol, Tromethamine, Ethylparaben, Acrylamide/Sodium Acryloyldimethyltaurate Copolymer, Isohexadecane, Xanthan Gum, Disodium EDTA, Polysorbate 80

Dans la crème, on trouve le Mexoryl, efficace contre les UVA(SX) et UVB(XL) et utilisé dans les protections solaires Anthélios nottamment (ce n'est d'ailleurs pas étonnant, Laroche-Posay appartient également au groupe L'Oréal).
Il y a d'autres filtres chimiques et minéraux et de la vitamine E pour l'effet anti-âge renforcé, ainsi que de la glycérine pour bien hydrater.
Le reste est pas mal conventionnel, paraben et phenoxyethanol sont de la partie, la belle grosse fête pour tes pores !

 

Concernant les silicones, il y en a un volatil vers le début de la liste, puis bien plus bas, on retrouve le fameux dimethicone, sa position me suggérant une quantité plus que modérée de celui-ci, juste de quoi rendre le toucher très agréable sur la peau, sans plus.

 


La texture, la promesse

 

ki3-copie-4 

Kiehl's a bossé sur la texture et ça se sent : ils promettent une crème solaire ultra-légère et oil-free et si je pouvais retrouver le même plaisir sensoriel dans une crème de jour qu'avec ce petit bijou, je serai aux anges.

 

Elle s'étale comme un bonheur, ne laisse pas de fini blanc ni ne graisse. Je lui trouve même un effet matifiant très léger, ou en tout cas, son niveau d'hydratation est tellement bon qu'elle régule ma peau.

Aussi, il s'agit d'une excellente base de maquillage, et vu sa vitesse d'absorption, on ne doit pas attendre trois plombes comme avec une crème solaire classique avant de pouvoir enfin se plâtrer le visage se faire belle.


Le point sur lequel elle me plaît le plus, on s'en doute, c'est sa non-tendance à donner des boutons.
Systématiquement, en été, je me retrouve avec une protection qui me transforme en plate-forme luisante et criblée de micro-kystes. La faute au soleil sûrement, je le tolère de moins en moins, mais aux textures trop grasses de ce genre de produits aussi.

 

Ici, vu la légèreté, il faudrait vraiment avoir l'épiderme susceptible et qui en veut à la terre entière.

Après un week-end très ensoleillé, je n'ai pas pris un pet de couleur sur le naseau, preuve de son efficacité sur les UVB, pour les UVA, on verra dans 30 ans.

  ki4.jpg

 

La Ultra Light Daily Uv Defense (paye ton nom à rallonge) peut s'utiliser seule le matin après toute la routine de soins, mais, selon mon humeur ou l'état de ma peau, il peut m'arriver de mettre une crème avant.

Je ne l'utilise pas les jours de grosse pluie ou quand je sens que ne vais pas sortir des masses, mais sinon le reste du temps, elle fait partie de mes incontournables.

 

Si vous êtes psycho-UV-rigide, un solaire s'utilise même à l'intérieur, car les UVA passent à travers les fenêtres, et qui aimerait une demi-face pleine de rides pour avoir bossé tous les jours près d'une baie vitrée bien exposée ? (T'as déjà vu les parquet brûlés quand tu déplaçais un tapis qui n'avait pas bougé depuis dix ans ?)

 


Ce que j'aime le plus :

  • sa texture, encore et toujours, elle est géniale !!!
  • le fait qu'elle ne laisse pas de voile blanc
  • sa très haute protection contre les UVA et les UVB
  • le fait que la formule soit non grasse et très hydratante
  • elle ne bouche pas mes pores

Ce que j'aime moins :

  • son prix : même si je l'ai reçue pour test, elle coûte le prix d'une crème basique de semi-luxe. Ceci étant dit, comme avec tous les produits Kiehl's, on se retrouve avec un produit d'une très grande longévité (après 5 mois, il m'en reste un peu moins que la moitié)

 

Je conseille totalement cette crème à toutes les peaux normales à mixte du monde entier.
Pour les peaux sèches, il faut voir si un petit supplément type sérum ou crème légère ne suffirait pas à palier au manque de gras dans la formule.

Un must-have quoi, encore (haha, je vais tous vous les mettre dans le mois mes BEST, tu vas voir).
Sûr que vous pouvez trouver moins cher dans des marques de parapharmacie ou encore en bio, mais en tout cas, ce test m'a rendue moins frileuse à propos des soins qui protègent du soleil (froid-chaud, HAHA) qui, dans mon esprit, avaient toujours été des textures épaisses comme du beurre, ou en tout cas peu agréables à utiliser tous les jours.

 

Là j'avoue que la Kiehl's me réconcilie avec tout ce pan cosmétique que sont les écrans solaires, donc merci.


Des bisous les Caribous !

Produit reçu par Kiehl's / 37 euros les 60ml

En point de vente Kiehl's ou sur le site de la marque

A Bruxelles, dans la boutique Avenue de la Toison d'Or

 

 

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 13:59

Re1.jpg
Il y a un peu plus d'un mois, quelque peu perdue quand j'ai vu mon visage en feu dans le miroir d'une boutique, je me suis dit "hey, biquette, va falloir mettre les bouchées doubles".


Je n'ai jamais considéré l'aspect réactif de ma peau, parce que selon moi, à part mon menton qui a de temps en temps des sursauts quand je change de produit, et qui est mon baromètre perso pour savoir si oui ou non je dois garder un soin, le reste de mon visage n'avait pas de quoi m'inquiéter.

Jusqu'à ce que je passe par un test malheureux, puis une semaine de froid un peu plus intense, et j'ai découvert que toute cette popote ne me faisait pas un teint de poupée mais plutôt de pochtron accoudé au comptoir, trois choppes à la main.

 

 

Jonzac, la marque, son credo


Si j'ai choisi cette marque, c'est d'abord pour son côté universel, elle convient quasiment à tout le monde, une sorte de Avène version bio, sans fioritures ni artifices.


►100% des produits sont formulés avec de l’eau thermale de Jonzac
► Ingrédients végétaux sans risque allergique (suppression des ingrédients dérivés du lait, des arachides, de céréales…)
► Absence d’ingrédients soupçonnés nocifs
► Parfum d’origine naturelle 100% hypoallergénique sans huiles essentielles
►100% des soins sont non comédogènes
►100% des produits sont testés


J'avais conseillé une des crèmes à ma soeur, la Jonzac légère Réhydrate, et c'est devenu son chouchou de tous les temps : l'odeur lui plaît, la texture, et rien à faire, même en lui faisant essayer d'autres crèmes, elle n'aime que la JonJon.

J'ai voulu essayer leur eau micellaire il y a quelques mois, et là j'ai carrément déchanté : l'impression d'utiliser de l'eau sur le visage, complètement irritant, je finissais rouge comme une tomate et un peu énervée d'avoir misé sur la bouteille de 400 ml, au cas où y aurait la guerre (non mais, frappez-moi).


L'émulsion légère haute tolérance, composition, texture

En magasin, j'ai bien hésité dix minutes entre la version riche et l'émulsion en faisant des "pffft" appuyés pour m'aider à me décider (oui, moi je m'en fous, je suis capable de prendre un produit pour peau sèche si les ingrédients me plaisent, il ne faut pas s'arrêter aux "catégories").

J'avais peur que l'une soit trop épaisse et l'autre trop légère, donc j'ai tranché en me disant qu'il était plus facile de rattraper le manque d'hydratation avec un sérum que d'enlever les lipides un à un dans un soin trop nourrissant.


Et j'ai bien fait.

re2.jpg
En fait d'émulsion, il s'agit plutôt d'un fluide-crème, ni épais ni liquide.
En l'appliquant on a la sensation de protéger sa peau avec un bouclier de guerriers Lipidor et Hydrator, mais elle fait partie des crèmes un peu casse-bonbon à étaler : elle est bue très vite, donc il me faut parfois une pompe et demi pour être totalement satisfaite.

Au niveau de la composition, on a de l'eau thermale de Jonzac (apaisante), de l'hydrolat de feuille de mauve (apaisante et émolliente), de l'hydrolat d'hamamélis (anti-inflammatoire, astringent), de la Glycérine (hydratante), encore pas mal d'agents émollients, de l'huile de tournesol (anti-âge, anti-oxydante) et de la
phytosphingosine (antibactérienne et anti-inflammatoire).  


Jonzac Thermal Spring Aqua (Water), Malva Sylvestris Leaf Water*, Hamamelis Virginiana (Witch Hazel) Water*, Anthemis Nobilis Flower Water*, Dicaprylyl Carbonate, Glycerin, Caprylic/Capric Triglyceride, Coco-Caprylate/Caprate, Cetearyl Alcohol, Arachidyl Glucoside, Magnesium Aluminum Silicate, Aqua (Water), Glyceryl Stearate Citrate, Sodium Stearoyl Glutamate, Arachidyl Alcohol, Sodium Levulinate, Cetearyl Glucoside, Sodium Cocoyl Glutamate, Xanthan Gum, Behenyl Alcohol, Sodium Benzoate, Cetyl Alcohol, Lactic Acid, Glyceryl Caprylate, Glyceryl Undecylenate, Tocopherol, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Phytic Acid, Hydrogenated Lecithin, Palmitic Acid, Phytosphingosine

 


Les promesses de Jonjon, mon avis

 

Jonzac promettait un apaisement immédiat de la peau et une prévention des réactions cutanées visibles de la peau.
Alors, honnêtement, j'ai la peau qui fait moins la guignole.

Est-ce que c'est du à la crème ? Sûrement, vu que je l'ai utilisée religieusement et en grande quantité pendant un gros mois et que j'ai vu que mes rougeurs diffuses des pommettes s'étaient bien calmées.

re0.jpg

 

Ce que j'aime particulièrement :

  • les rougeurs à cause du temps ou celles que j'ai par moment en journée (les fameux flushs) ne se manifestent plus ou alors très timidement 
  • le flacon pompe : crois-moi, tout le monde devrait se mettre au flacon-pompe, ça me facilite la vie et m'évite des bagarres agitées entre mes doigts et un capuchon récalcitrant

  • sa capacité à vite pénétrer ma peau qui plaira aux peaux mixtes les plus pressées (et ceux à qui elles appartiennent)

  • effectivement, il s'agit d'une bonne base de maquillage ! (mais ma crème solaire Kiehl's l'est encore plus)

  • sa composition est vraiment bien

  • il n'y a pas de parfum, ou en tout cas, juste celui des ingrédients

  • je n'ai pas eu de boutons, ni le teint brouillé, et encore moins de points noirs à cause d'elle

  • elle est parfaite pour un hiver pas trop rude qui tient déjà la main du printemps


Ce que je n'aime pas :

  • Depuis que je l'ai, j'ai l'impression qu'elle s'est très vite vidée, elle ne me tiendra que 2 mois et demi en utilisation bi-quotidienne à mon avis, le double si vous n'utilisez qu'une pompe

  • Sa capacité à vite pénétrer la peau : avantage mais inconvénient, vu que j'aime bien masser mon visage et que cette crème-ci ne m'offre pas vraiment ce plaisir.

 

Je te conseille l'émulsion haute tolérance

 

Si tu cherches une bonne crème qui ne t'oblige pas à vendre Mémé pour te la payer, si tu veux un soin qui apaise VRAIMENT la peau, si tes rougeurs sont réactives et apparaissent à n'importe quel moment de la journée, et enfin si tu cherches un bon basique mais que ta peau n'aime pas trop le changement (ici il se fera en douceur).


Un vrai "j'aime" qui me réconcilie avec Jonjon, comme quoi, remonter dans le wagon ça a parfois du bon !


Des Bisous les Caribous !

  Acheté à 13 euros (si je me souviens bien)

chez Desmecht, rue de l'Ecuyer, à Bruxelles,
Points de vente France

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 09:59

rv.jpg

 

Par ici pour le Tome 1


Depuis ce début d'année, par petits pics et cris d'hystérie se dégagent des tendances d'hurluberlus qui, loin d'avoir trouvé les idées du siècle, recyclent, répandent sur la toile des méthodes déjà pratiquées.


Si j'ai envie de l'ouvrir c'est :

Parce que ça me saoûle.
Parce que Jean-Michel en parle à longueur de journée.
Parce que les magazines vendent la même vache mais habillée avec une robe bleue au lieu d'une rouge (je parle pas des mannequins mais des maronniers)(non, pas de l'arbre Marcel !).

Les bovins du jours : le concept du blur et le reverse shampoo, ou comment rendre zinzin la moitié des nanas du coin.


De tout ce qui floute

 

J'ai déjà abordé ce sujet il y a très longtemps, mais le principal avantage de quasiment toutes les bases de teint du marché qui valent le coup, c'est leur effet peau lisse instantané.
Difficile à avoir en version bio même si quelques marques commencent à s'y mettre avec succès, le marché traditionnel utilise du silicone comme base...dans la base.

Qui dit silicone, dit flouteur, ce qui rend la perception de la peau tronquée : les pores sont comblés, tout comme les rides et les ridules, et l'aspect général de la peau est souvent beaucoup plus beau.

Un trompe-l'oeil version 3D qui s'est offert un nouveau nom pour la rentrée 2013, le BLUR.

 

Pas de panique, il s'agit du même principe, des bases siliconées qui font la parade et rendent votre peau potable en moins de cinq secondes. Souvent estampillé d'un attrayant "une belle peau en un clin d'oeil", ils font certes le boulot, optiquement parlant, mais ne vous garantissent pas une peau en bonne forme dans les jours qui suivent.

 

Donc Blur c'est l'effet photoshop de certaines crèmes qu'on connaissait déjà, rien de fifou, juste du flou.


Chez Lancôme, le 1 Minut Blur offre une description qui fait rêver :

Grâce à la technologie Photo Smooth, instantanément, Visionnaire [1 Minute Blur] permet d'atteindre son idéal de texture de peau. La surface de peau paraît plus lisse avec ses 5 bénéfices pour une peau qui paraît plus que jamais perfectionnée :

• Réduction de la visibilité des pores
• Les irrégularités de texture de peau paraissent floutées
• Le teint paraît plus uniforme
• La peau semble lissée
• La peau paraît éclatante

 
Mais plutôt que d'essayer de paraître en croyant trouver la solution miracle, les soins, les VRAIS, sont ceux qui préparent le mieux la toile de fond de votre maquillage, parole de fofolle.


Du shampooing (mais à l'envers)

Ah le reverse shampoo, tout le monde commence à s'agiter, on dirait qu'on brandit une sucette bien rouge au dessus d'un berceau rempli d'une centaine de bébés.

Soit disant parti de la gaffe d'une femme qui sous la douche a confondu l'ordre des soins et s'est retrouvée avec des cheveux comme elle n'en avait jamais vu de sa vie sur son scalp, il s'agit surtout d'une technique vieille comme le monde à savoir : donner à son cheveu la protection nécessaire puis rincer les excès, et crâner devant les mâles.

C'est ce que j'appelle l'imprégnation capillaire.
D'abord on gorge le cheveu d'eau et d'un après-shampooing, souvent doté d'un très faible pouvoir lavant, et ensuite, on nettoie les résidus avec son shampooing.

L'idée de tout faire à l'envers, c'est surtout d'éviter au cheveu qu'il ne se déshydrate à outrance en lui apportant la dose de gras dont il a besoin pour être gainé tout en conservant son hydratation naturelle.

Donc on donne à manger, et on fait le ménage après.

Cela se rapproche de la technique du bain d'huile version ULTRA light en somme, et sans grand intérêt quand il s'agit d'utiliser un après-shampoing classique, parce que, soyons honnêtes, la majorités des gens achète ceux issus de l'industrie cosmétique traditionelle.

Par contre si vous avez un AS sous la main qui contient des actifs à la pelle, il peut faire la parade, c'est moins contraignant que de passer une soirée avec les cheveux gras sur la tête et surtout, plus parfumé qu'une huile d'avocat.
Mais alors pourquoi ne pas simplement faire dans le No-Poo de temps en temps ? Les longueurs apprécient le geste en général.

Je ne garantis pas que ce genre de méthode (le "Je me gourre sous la douche") fonctionne sur des cheveux crépus ou carrément secs, ni qu'elle nettoie vraiment le cheveu.
Et m'est avis que son efficacité dépendra aussi pas mal de la qualité de votre chevelure.

 

Chez Grazia, ils se touchent en parlant d'une potentielle révolution capillaire, tout ce qui donne l'impression de commencer l'alphabet par B sans passer par le A devient tendance et navrant.

Quant à l'effet réparateur d'un AS, sachez que rien ne répare la fibre capillaire, une fois qu'elle sort du bulbe, elle est morte, l'idée c'est de l'entretenir pour qu'elle s'abîme le moins possible.
Sinon il faut couper (oui je sais, c'est rude de passer d'une perruque à un carré).

 


Si vous voulez un teint parfait sans en prendre soin, cherchez ce qui parle de "blur, optique, minute, lisse", et si vous voulez faire la guignole sous la douche, faites-vous de petites frayeurs en échangeant l'ordre de vos soins.

Et pourquoi pas mettre votre gel douche préféré en masque sur les pieds, ça sera peut-être le nouveau hochet de la blogosphère dans une semaine, qui sait ?

 

 

Des bisous les Caribous !


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 18:30

klo2-copie-1.jpg
Ca se saura, je ne suis pas du genre à me maquiller avec un pot de peinture waterproof, du coup, quand je recherche un démaquillant léger, je me dirige toujours vers les eaux micellaires.


JE SAIS que tout le monde n'est pas fan, parce qu'il faut passer par l'étape coton, que le produit est souvent froid au contact de la peau, il y a plus excitant comme texture.
Mais j'y reste attachée comme un ouistiti à sa branche, même si j'ai déjà trouvé plus efficace et doudou, les eaux nettoyantes sont ultra-simples à utiliser et pratiques.

Dans les eaux micellaires, j'ai déjà testé la sébium H2O de Bioderma (very good!), la Créaline (Ultra Beurk !), la Jonzac (grosse daube!), la Laino (mucho bueno !) et la Avène (inutile!).

 

Quand j'en achète une, je cherche toujours celle qui (attention, minute psycho-pathologique) permettra une certaine adhérence entre le coton et mon visage et qui glissera comme un snowboard sur la neige à chaque passage de l'ouate.

Moins facile à trouver qu'il n'y paraît, parce qu'une eau nettoyante ne crie pas "je fais tout ce que tu veux, prends-moi" quand tu cherches vainement la perle rare dans les rayons.

La seule raison qui m'a poussé à acheter celle-ci, c'était une promo qui a titillé ma facette de faiblarde consumériste.


L'eau florale démaquillante de Klorane

 

Grande découverte de l'année, Klorane fait dans le soin de la peau en mettant le paquet sur le trip "le bleuet est ton ami". 

 

L'hydrolat de cette fleur est réputé pour apaiser et décongestionner (effet équivalent à 10 baffes secondes, tu le sens le sang qui circule ?), et peut s'avérer TRÈS utile les jours de noyade affective, de gros rhume défigurant ou encore quand la veille fut rude à picoler en chantant du Tagada Tsoin Tsoin.

Flower Power.


klo3-copie-1.jpg


Ici il s'agit d'une eau florale démaquillante, donc on a injecté dans la formulation de base un peu d'eau florale de bleuet (pas d'extrait, c'est de la vraie !), mais cela reste une préparation dans laquelle se trouve des micelles (donc ça mousse), donc ça nettoie, donc on rince après si on ne veut pas se retrouver avec des résidus sur le visage.


Water (aqua), butylene glycol, centaurea cyanus flower water, poloxamer 184, PEG-6 caprylic (capric glycérides), cetrimonium bromide

La composition est classique pour un produit de pharma et étrangement courte, des tensioactifs dilués dans de l'eau, rien d'autre.
Quant au parfum, on est loin des odeurs fraîches de pharmacie qui évoquent la propreté, on ne sent que le bleuet en arrière-plan (ça ressemble de très loin à une odeur de vin selon moi).


La packaging de foudingue

 

S'il existe des flacons plus pratiques à utiliser dans la même catégorie, celui-ci demande un bac+5. J'ai vite compris l'affaire parce que j'avais déjà vu le bidule en action dans des vidéos américaines, mais certaines personnes de mon entourage essayaient de le dévisser par tous les moyens possibles.

Vwala Vwala.

klo1-copie-1.jpg
On place le coton sur la petite plateforme, on appuye deux-trois fois pour imbiber le coton, et c'est parti pour le démaquillage.

Gros bémol : la diffusion de l'eau est très concentrée, du coup, pour quelqu'un comme moi qui est habitué à répandre le liquide un peu partout sur le coton, ici c'est carrément emmerdant.


Mon mode d'emploi perso : coton+j'appuie, je le bouge, coton+j'appuie, etc. C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour en avoir partout.


Donc même si je la trouve pratique parce qu'il n'y a pas de fuite et qu'il ne faut qu'une main pour l'utiliser, la bouteille a tendance à se vider plus vite parce que je contrôle moins la quantité que j'utilise à chaque utilisation.

Bon, il y a de quoi vivre avec pendant au moins 4 mois, mais j'ai vu mieux en terme de longévité.

 

Alors ça glisse ou ça crisse ?

Ah oui, ça glisse.
Ce n'est pas la plus efficace du monde sur les yeux, mais pour le reste,  elle fait son job sans broncher.

Deux choses me plaisent particulièrement, c'est sa capacité à ne pas me faire rougir à cause des frottements (tu vois l'importance de ma théorie adhérence-glissade ?) et surtout, même si on attend un peu avant de la rincer/nettoyer sa peau, en séchant elle laisse la peau douce et pas du tout collante.

Là j'avoue que je suis conquise.


Je conseille cette eau démaquillante

 

Aux caribous qui ont besoin de beaucoup de douceur mais à qui la Créaline de Bioderma ne convenait pas (hé oui, il y a eu des cas, moi compris, qui ont rapporté une irritation de la peau à cause d'elle), aux personnes qui n'ont qu'une main (ça arrive), à tous ceux qui ne se maquillent pas trop les yeux ou veulent une composition simple et efficace pour l'étape du démaquillage.
Elle conviendra parfaitement à ceux qui sont fanatiques du sans-eau (mais bon, pense au petit pshiiit d'eau thermale après, hein, dis ?).

Vu que j'en suis à ma deuxième bouteille, je peux considérer qu'il s'agit d'un bon basique que j'utilise avant de passer au nettoyage avec la clarisonic.
Rien de foufou, mais de la douceur et un prix plus que correct, "
What else ?"

 

Des bisous les Caribous !

Acheté en parapharmacie (environ 12 euros les 400ml)


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 10:01

mutouch.jpg
AH CETTE "TOUCH"!

C'est ce qui fait qu'on se souvient d'un visage dans les grandes lignes, qu'on dit d'un homme qu'il avait les cheveux touffus et la mâchoire carrée, d'une femme qu'elle avait les jambes longues comme des lianes et une crinière de feu.

Chaque personne a cette petite chose qui la résume, la définit auprès des autres, et plus qu'une couleur de cheveu ou qu'un menton proéminent, on retient de petites choses qui font tout le charme et la différence des gens.

J'avais une makeup touch depuis des années, les yeux noirs charbons dans la muqueuse, sur la paupière, pas sûr que ce soit ce qui me définissait, mais c'est ce qui rajoutait le juste contour à mon visage, ce qui finissait mon maquillage et me faisait me sentir bien.

 

Le Kôhl est sûrement le produit que j'ai le plus utilisé dans ma trousse de beauté, jusqu'à user la pointe des crayons en une forme improbable, à force de la passer de long en large entre mes deux paupières fermées, à l'ancienne.

POP OF BLACK COLOUR, les yeux sont bien plus intenses quand la frange de cils s'imbibent du pigment sombre.

 

Et maintenant, j'ai changé.
Après plus de 13 ans de bons et loyaux services, le noir fait place au brun, plus doux, plus étonnant, et tellement différent.

Pour moi, ce n'est pas seulement changer de couleur, c'est passer d'un monde à un autre, essayer de retrouver les contours que je connaissais, et apprivoiser le nude, la beauté plus naturelle.

Alors bien sûr, je voue un culte éternel au noir qui rend le regard charbonneux et me sauve de mes grands yeux, mais le brun, mes amis, le brun est une vraie découverte pour mes yeux noisette.

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Beauté
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 15:40

clari1.jpgPremier Bilan et évolution à 1 mois et demi

Les outils d'aide au nettoyage de la face sont toujours, pour moi, un grand sujet de débat qui me met en joie.

Parce que d'un côté du panier il y a ceux qui s'insurgent et hurlent au scandale cosmétique, catastrophe épidermique, tu vas finir comme une vieille.
Et de l'autre celles qui jouent le jeu, et advienne que pourra.

Je suis une advienne que pourra.

La clarisonic fait partie de ces accessoires qui rendent le lavage à la main complètement has been (pourquoi utiliser ses mimines quand on peut mettre quelque chose dedans qui fait tout à sa place ?), mais ne me dédouane pas d'un démaquillage dans les règles avec massage du visage et tutti quanti.

Oui parce qu'il faut se démaquiller avant de nettoyer - les cleansings balms non émulsionnables ne sont pas concernés par cette affirmation

En cinq mois de temps, et un court passage par des températures hivernales, je me suis rendue compte que non seulement mon usage du bidule était totalement intuitif, mais qu'en plus de ça, ma peau n'est pas retombée à son ère primaire à savoir : boutons aléatoires, bouche et menton ravagés.

Tout est réglé depuis un moment (en mettant à part mes expérimentations cosmétiques, mais c'est une autre histoire) et je ne m'en porte pas plus mal.



L'usage intuitif

 

Loin des idéaux d'une routine militaire, qui admet un temps défini pour chaque étape et ne subit ni contraintes ni changement, vit la fille qui est confrontée à l'extérieur, qui mange du chocolat, qui affronte un vent plus froid que la veille, qui a mal dormi, est contrariée, qui a ses hormones qui lui brouille le teint ou eu une allergie dermo-cosmétique.

 

Mon utilisation de la clarisonic est totalement imprévue.

Certains soirs, je sentais que ma peau était plus agressée que d'habitude à cause du vent, hop, nettoyage à la main obligatoire.

Le lendemain, je touchais à du lait entier en mangeant une boîte de pralines et je me ruais sur ma Mimi

 

Je ne suis donc pas braquée, je l'utilise en moyenne 5 fois par semaine, uniquement le soir, mais il peut m'arriver de l'utiliser chaque soir pendant sept jours, puis de faire l'impasse dessus pendant deux jours. Ca dépend (ça dépasse), j'essaye d'écouter ma peau et aussi de faire selon mes envies.

Les jours sans/de diète, j'utilise le magic mitt qui démaquille et nettoie ma peau en douceur, sinon, j'utilise l'ultrasimple de Lush (et oui il m'en reste toujours !).


Du changement d'embout, des charges

cclari3.jpg
En voyant la tête que faisait ma brosse avant-hier, j'ai changé l'embout pour le delicate, celui avec le pourtour bleu et il s'avère que les poils sont beaucoup plus denses et serrés ce qui non seulement nettoie extrêmement bien, mais laisse la peau incroyablement douce. J'ai eu un gros coup de coeur, cela va sans dire.

Cela faisait donc 5 mois que j'avais l'embout de base et il commençait à devenir urgent de le changer, même si au ressenti, je n'avais pas l'impression qu'il était moins efficace qu'au premier jour.

Avec l'utilisation que j'en fais, cela me reviendra donc à 45 euros par an pour deux brosses, deux fois moins que ce que j'avais pu calculer avant d'avoir mis la main sur la clarisonic.

 

Concernant les charges, je tiens plus ou moins 24 jours avec un chargement, cela dépend, et le fait que cela prenne plusieures heures avant qu'elle ne soit à nouveau pleine ne me dérange pas : qui a besoin de sa clarisonic au réveil ?

 

 

De son intégration dans une routine/mes concessions

clari3.jpg


J'éprouve un amour inconsidéré pour ma Mia, mais ce que je ressens pour les cleansing balms est du même acabit.

Le problème, c'est que dans une routine de soins, les deux sont difficilement compatibles, à moins de faire comme je fais, à savoir, utiliser un baume démaquillant les jours où je n'utilise pas la clarisonic, histoire d'équilibrer les choses.

Le problème d'incompatibilité se pose parce que ce genre de démaquillant (pour les versions qui ne s'émulsionnent pas) est un agglomérat de différentes cires et huiles végétales et qu'en rinçant avec un tissu imbibé d'eau chaude, on n'ôte que les résidus. 

 

La peau reste couverte d'une sorte de film protecteur que laisse le baume, d'où mon refus de me débarrasser de ce manteau bénéfique en nettoyant ensuite à la Clarisonic (je ne suis même pas sûre que l'action sonique puisse "casser" les lipides en surface et ensuite nettoyer les pores en profondeur, il doit y avoir un effet barrière assez solide).

 

Du coup je jongle entre les deux techniques pour avoir un visage propre, et chaque démaquillage reste un vrai plaisir.


Le petit Bilan après 5 mois

 

  • L'effet waouw est un peu passé parce que la clarisonic et ma peau ont trouvé leur rythme de croisière et que, forcément, on voit moins le changement quand on est en plein dedans.

 

  • J'ai remarqué qu'elle n'a qu'un effet très modéré sur les points noirs quand j'en ai : l'arrêt d'un produit trop gras règle plus vite le problème que l'acharnement sur la zone concernée au moment du nettoyage.

 

  • La plus haute vitesse m'a été utile les jours où j'avais la peau très encrassée, type je me suis pris la poussière de l'aspirateur en plein sur le visage pendant la journée, c'est tout à fait adapté pour ce genre de situation. Sinon, elle ne m'est indispensable.

 

  • Le nettoyage de peau est bien plus performant sur peau humide que sur peau sèche : oui parce que moi je préfère souvent me laver le visage en appliquant la mousse sans avoir mouillé la peau au préalable, he bien, revirement de situation, j'imbibe la brosse à outrance tout comme mon visage, et roule ma poule.

  • Elle n'est pas exfoliante : grand constat, elle n'élimine pas les peaux mortes comme le ferait mon gommage miel+sucre, donc je ne compte plus sur elle pour faire ce boulot-là, c'est un appareil de NETTOYAGE et non de GOMMAGE, il est important de le préciser.


Après autant de temps à avoir tourné le sujet dans tous les sens, il y a encore certaines personnes pour s'offusquer, demander à ce qu'elle tonde le jardin et fasse pousser les plantes, mais sorry darling, la marque n'a pas menti sur la marchandise : elle nettoie six fois mieux qu'avec tes mains et puis c'est TOUT.

 

Ce que je retiens de ce second mais premier vrai bilan sur le moyen terme, c'est que malgré les a priori qui continuent à courir sur cet engin, la Clarisonic est un vrai favori pour moi.
Ce qui m'impressionne toujours c'est la rapidité à laquelle mes soins sont bus les soirs où j'utilise ma Mia, de là a dire que leur efficacité est doublée, il n'y a qu'un pas.

Comme d'habitude, je ne pousse pas à l'achat, j'essaye seulement d'expliquer en long et en large à quoi elle sert et ne sert pas, pour éviter les déçus, les épidermes en crises et surtout une mauvaise réputation qui est entretenue pas les milliers de réactions diverses qui répondent à un environnement particulier
.

L'important c'est de garder en tête, comme dit dans mon premier bilan, qu'il faut savoir jouer avec trois variantes, FREQUENCE-NETTOYANT-BROSSE, et qu'une fois qu'on a trouvé le bon équilibre, c'est un vrai bonheur.

PS : j'ai encore eu des questions concernant la tosowoong, pourquoi je l'avais lâchée au profit de mon nouveau joujou. Ma réponse est toujours la même : pas le même terrain de jeu, pas la même façon de "travailler" (il suffit de voir le diamètre des poils de la toso qui chatouillent plus profond dans le pore, quand la clarisonic le nettoie grâce à l'action vibration sonique + eau). Donc ce n'est pas pareil, mais surtout ça fait double emploi : se laver le visage le soir avec la Mia2, et le matin avec l'autre, pour ma part, c'est TROP et en contradiction avec ma routine sans eau du réveil.

Des bisous les Caribous ! 

La Clarisonic se trouve chez Ici Paris Xl en Belgique

Sephora en France
Et sur le net aussi 


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Skin care
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 12:49

M1.jpg

 

Je suis une fervente admiratrice du style manga, complètement accro à plusieures histoires comme celle de Lady Snowblood (qui a inspiré Kill Bill à Tarentino), le trait noir, les grands yeux et la classe internationale des femmes parfaites qu'on retrouve dans ces bouquins (parfaites mais avec une cervelle qui ne pense pas tout droit parfois).
 

L'idée était donc de retrouver avec ce mascara un petit peu du style incroyable de ces intouchables starlettes, d'avoir envie de se fourrer dans un kimono pour manger des sushis à 4h de l'aprèm.
Et bien crois-moi, c'est pas demain la veille.


Mega Volume par L'Oréal

Dans mon esprit, quand j'achète un mascara qui promet du volume, je m'attends à quelque chose de dense, fourni, qui envoie du bois et toute la forêt avec.
Niveau longueur, je n'ai pas à me plaindre vu que j'ai les cils assez longs, mais j'aime bien quand ils ont un effet poilu intense, le style paravent qui fait courant d'air à chaque clin d'oeil.

M5.jpg
La brosse a été conçue pour s'utiliser sous tous les angles, et la pointe s'avère être plutôt pratique pour attraper les petits cils qui se font la malle. 

 

Je n'ai toujours pas compris l'intérêt du manche pliable, à moins d'avoir des tiges de fer à gainer, il aurait été plus pratique qu'il puisse se bloquer à certains angles pour avoir une prise en main personnalisée.


L'Oréal me promettait

  • • Une FORMULE INTENSE MÉGA NOIRE. Elle enrobe les cils d’une texture généreuse pour un résultat intensément noir et un regard profond.
  • • Une BROSSE CONIQUE 360° ULTRA PRÉCISE. Innovation : une brosse conique ultra précise qui attrape, étoffe et étire les cils du haut et du bas, pour un regard agrandi XXL

M4-copie-3.jpg
Alors, non.
Pas de regard hyper intense et noir, quelle que soit la façon dont je me maquille, la plupart du temps, un trait de khôl bien fort rattrapait l'effet un peu léger du mascara.
Quant à la promesse d'un volume de dingue, je suis déçue jusqu'au bout des poils : certes, il allonge, mais il n'étoffe pas, que je tienne la brosse dans tous les sens possibles n'y change rien.

A savoir : sur les photos j'en suis à deux couches, plus c'est tomber dans le pâteux, moins c'est mimer un effet si nude qu'on ne voit rien.

M3.jpgM6-copie-1.jpgM2.jpg

 

 

Ils auraient du l'appeler "Mega Classique", car je le porte quand même les jours où j'ai uniquement envie d'un maquillage lèvres mordues et de cils domptés sans paquets monstrueux.

Et bon, pour le prix, pas de regrets à enterrer dans le fond d'une cave, juste un peu d'injustice qui traîne chaque matin dans ma salle de bains, parce que, par la porte ou par la fenêtre, je n'ai jamais réussi à trouver ce foutu volume.

Sûr qu'il se cache au fond du tube et que j'irai le déterrer quand ce mascara sera en fin de vie.
Mais faut pas abuser, Antoinette, j'ai assez ri comme ça.

Des bisous les Caribous !


Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Beauté
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 12:13

envou1-copie-1.jpg
Hon hon, que de drôlerie.

Depuis que le monde des boxes s'est développé comme mousse qui pousse en forêt, j'ai toujours évité le phénomène : je n'aime pas les cadeaux dont je ne connais pas le contenu ("bah oui mais si tu le connais, c'est pas un ca.." JE SAIS), je n'aime pas qu'on choisisse à ma place sauf si vraiment, il s'agit d'une personne de confiance qui me veut du bien.

Et malgré ça, j'ai accepté le test d'une Tea Box, parce que je suis fana de thé noir, que j'en boirais matin-midi-soir si je pouvais (quitte à ne plus avoir une démarche toute douce mais électrique), et que j'aime bien les suprises ("mais t'avais dis que tu.." JE SAIS).


What's in the box ?


envou2-copie-1.jpgenvou3.jpg


Quand j'ai reçu la boîte je l'imaginais un peu plus grande, mais le côté mimi et cossu m'ont achevée.

Dedans il y avait :

Un carnet de dégustation

Dans lequel on retrouve une description des thés disponibles dans la boîte ainsi que leurs usages et accompagnements idéals. Il y a également une recette à la fin du livret.

 
envou4.jpg


Une petite fiche pratique

Pour savoir comment doser son thé ainsi que les températures et le temps d'infusion pour chaque type de thé.

 

Et enfin des thés...


envou5.jpg
Les thés en vrac

  • Thé vert orange citron vert de la Maison Taillefer 70 grammes/full size valeur 3.50 euros
    Je n'aime pas trop le thé vert, question de principe, c'est trop frais pour mon palais, vivifiant, n'a pas le corsé du thé noir sur la langue. Et pourtant, une fois qu'on l'aromatise, je suis un peu plus conquise. Celui-ci n'est pas une révélation, il est très rafraîssant et plaira aux personnes pour qui les agrumes sont toute leur vie, il aurait mérité une touche épicée pour trancher avec le citron.

  • Stormy Joburg de Cape and Cape 20 grammes/valeur 3.44 euros
    Le rooibos est un genre de thé que j'ai vraiment du mal à apprécier, je suppose qu'un jour je m'y ferai, mais en attendant c'est no way, trop roots à mon goût. Donc pas testé, mais selon ma soeur, à l'odeur, il avait l'air de bonne qualité.

  • Oh là là ! de Theodor 20 grammes/valeur 3.99 euros
    Il porte tellement bien son nom celui-là, car un "hooooo la la" a fusé lorsque j'ai reniflé son odeur dans le sachet. Une fois infusé, il s'agit d'un thé noir avec une pointe de gingembre citronné, d'ambiance de Noël sans les odeurs typiques de canelle et clou de girofle.. Par contre je cherche encore le vin chaud.

envou6-copie-1.jpg


Les petits sachets

  • Chine extra de Compagnie Coloniale 3 sachets/valeur 1.08 euros environ
    Un thé noir qui est empreint d'un fort (et non délicat) goût fumé qui ira parfaitement avec des préparations du type oeuf au bacon, saumon, c'est d'ailleurs la première fois que j'apprécie un thé qui est entièrement voué à accompagner des mets salés et non sucrés.

  • Songe de Voyageuse de Pagès 2 sachets/valeur 0.56 euros
    Un de mes préférés de la box: quand on sent le sachet, il s'en échappe une odeur de chocolat (oui là il n'y a que moi à aller sur ce terrain-là), et une fois infusé je le trouve assez doux et floral pour un thé noir, les fleurs de bleuet pourraient être plus présentes.

  • Impérial Darjeeling de Pagès 3 sachets/valeur 0.56 euros
    Un très bon darjeeling, bien nature et floral comme j'aime, très doux pour le matin, il ne plaira pas à ceux qui veulent un thé qui donne des baffes (sûr que ça existe).


Pour finir, un petit cadeau traînait au fond de la box , une confiture de la Maison Francis Miot au goût pêche/abricot/mangue/passion. Même si je ne suis pas une fana de fruits exotiques et que la mangue et la passion dominent, je n'arrête pas de tremper mon doigt dans le pot depuis hier (oui non, parce que sortir un couteau et un blini c'est trop compliqué pour totoche). Donc je suppose que c'est bon.

envou7.jpgValeur totale du contenu


Un peu plus de 13 euros, avec en cadeau une confiture que j'ai trouvé très bonne. Finalement, on paye plus ou moins le prix de vente, ainsi que 6 euros supplémentaires pour les frais de port pour la Belgique, et 4 euros pour la France.


Il s'agit donc clairement d'une box découverte et non d'une box qui permet de faire des réductions sur les produits achetés, comme avec certaines boîtes beauté.

 

Je dis oui :

Si vous aimez qu'on cherche de nouvelles maisons de thé pour vous et que chaque mois, la perspective d'une box à thème qui vous attend au pas de la porte vous met en joie.

Je dis non:

Si vous êtes déjà un très grand connaisseur, ou que vous êtes un blasé de la tasse.


L'abonnement se présente sous une formule de 1-3-6 mois, et chaque box peut se commander hors abonnement également ce qui est un vrai plus ! Imaginons que vous ayez vu une revue sur une box qui date de septembre passé, et qui a priori pourrait vous plaire, vous pouvez la commander sans problèmes.


Un bémol, parce qu'après tout il y en a un qui me chatouille, c'est que le prix des boxes hors abonnement n'est pas le même, donc il vaut mieux s'abonner pendant 3 mois, histoire d'avoir son lot de découvertes et ensuite se désabonner pour se ré-affilier plus tard.

envou8.jpg

 

J'étais un peu scandalisée hier, parce qu'au calcul de la valeur réelle de la boîte, la marge me paraissait énorme.
Puis on m'a dit qu'il fallait compter la recherche dedans, les partenariats, les packagings mignons.
Et je me suis calmée.

Au final, avec deux coups de coeur pour le Ho La La et le songe de voyageuse, des thés qui ont su me parler comme il faut, et la découverte de la communauté Envouthé, je suis conquise mais sans plus.

 

Pour moi il manque quelque chose, un bon pour une commande sur un site de thé, une boule à thé funky, un tissu pour s'essuyer la bouche pendant le FAMEUX brunch ou encore un coquettier personnalisé.
Je reste un peu sur ma faim, Tintin, et ce n'est pas faute d'y avoir mis tout mon coeur (et mes papilles brûlantes).

 

Have a nice Thé, les Caribous !
Box de février Envouthé

Repost 0
Published by Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge - dans Lifestyle
commenter cet article

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie