7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 15:55

Il y a un an, je suis tombée sur l'article de Sonia concernant le Millefeuille, et j'ai eu un gros crush.
Une envie soudaine de m'intéresser aux soins pour la peau, d'en prendre soin, de me tartiner de la tête aux pieds, bref, j'ai troqué mes envies d'avoir un corps de rêve pour au moins avoir un faciès présentable et en quelques mois, j'ai eu des résultats visibles qui m'ont encouragé à poursuivre dans cette direction.

 

 ppp.jpgQuand on voit les photos de moi avant, j'avais plutôt des imperfections, un peu partout, surtout localisées sur le front (entre les sourcils très souvent), sur les tempes, à l'entrée de mes narines, et aussi sur la mâchoire et le menton.

Les joues ont reçu la grâce divine à ma naissance car elles ne déplorent que très peu d'acné depuis que je prends la pilule.

 

J'avais également un teint plutôt brouillé, pas mal d'irrégularités qui devenaient soit de magnifiques points noirs soit des comédons bien rouges, bien douloureux.

 

 

Un début de Millefeuille un peu chaotique

Un peu avant de devenir une psychopathe de la routine de soin, j'avais fait une première cure aux AHA, qui s'était révélée bénéfique, surtout pour mon front qui était devenu lisse et n'avait plus qu'un ou deux boutons de temps en temps. 

 

Mon plus gros problème, c'était le bas de mon visage.

peau0.jpg

 

J'avais des plaques de sécheresse qui apparaissaient par endroits, et le contour de ma bouché était vraiment un complexe à temps plein.

Je bourgeonnais quasiment tout le temps, et plus je chipotais à tous ces nouveaux comiques sur le menton, plus je devais me battre pour ne pas arracher les peaux tout juste cicatrisées, et qui ne demandaient qu'un peu de repos.

 

Début mars 2012, je m'étais créé une routine plutôt purifiante ce qui n'était pas une bonne idée(pas forcément TRÈS agressive, mais assez que pour avoir des soupçons un mois plus tard) .
J'ai cheminé dans ma tête, et c'est tout naturellement que j'ai commencé à virer vers des produits plus sains.

Savon d'alep, huiles de soin et hydrolat, j'ai eu de bons résultats surtout avec ce nettoyant tout brun et vert (AH DIOS MIO, j'aimerais tellement que l'été soit là pour m'y remettre !).
Les huiles végétales étant plutôt difficiles à doser, j'ai eu une mauvaise expérience avec la nigelle qui m'a "brûlé" la peau, la rendant extrêmement sèche par plaques. J'avais fait l'erreur de l'appliquer pure.

En mai, je découvre le peeling aux AHA directement à la source : certaines de mes cicatrices disparaissent, mais mon menton est vraiment trop irrité par tout ce que j'essaye de lui faire subir. J'abandonne en cours de route.
Je commence mes cures de miel de manuka à l'entrée des vacances et apprécie vraiment le pouvoir de ce liquide ambré : il arrive à faire dégonfler les kystes que j'ai, apaise ma peau et surtout l'hydrate.
Je persiste dans cette voie, j'en aurai utilisé plus de 500 g pour m'en faire des masques.

Après l'été, le retour du soleil est rude : la peau dit "tintin pour toi, je vais te faire souffrir, t'sais quoi".
Mais l'aloe vera en sérum pendant l'été a fait du bien à ma peau et je commence à utiliser ma petite crème miracle, à savoir le philtre de beauté.


peau1.jpg
Je mise de plus en plus sur les soins parallèles, les masques, les brumisations d'eau thermale, les bains de vapeur.

Dans un élan totalement subjectif, je succombe moi aussi à la folie Konjac, et commence à m'intéresser aux outils qui peuvent rendre le nettoyage de peau encore plus performant.

peau2
Mi-septembre, je désespère totalement.
La peau a décidé de ne pas entendre raison, et je découvre chaque jour un nouveau bouton rouge.
Ça tire sur le menton, ça lance au bout du nez, chaque imperfection ne "sort" pas et laisse une cicatrice en sous-cutané vraiment disgracieuse.

peau3

 

Les kystes sont tellement gros (sur la photo j'en ai que un, mais deux arriveront une semaine après environ) qu'ils occupent tout mon menton, et je décide de prendre rendez-vous chez une dermato.

J'essaye de me renseigner un peu plus sur l'acné hormonale, de me détendre aussi par tous les moyens.
J'évite les tensions et aussi de m'acharner sur cette zone de guerre : moins je la regarde et la touche, moins ça empire. J'essaye de m'y faire.

peau4.jpg
C'est plus ou moins à cette époque que je commence à utiliser la triacnéal d'Avène, le rhassoul pour mes points noirs, et mon gel epiduo.

 

Vers la fin Octobre, je commence à retrouver face humaine, grâce à un choix tout réfléchi parmi mes produits de soins, qui sont plutôt des valeurs sûres que des produits un peu plus "exotiques".

Puis trois mois après, je tombe fort malade et ma peau est magnifique, dans le sens où, malgré des IMPERFECTIONS aléatoires, je n'ai plus d'acné. Genre PLUS !
Je me dis que c'est étrange, puis je commence à faire le lien avec tous les traitements que j'ai mis en place, l'action de ma nouvelle pilule qui s'est enfin stabilisée, la tosowoong, tout ça.

peau5.jpg
peau6.jpgpeauend.jpg
Je trouve que pour un an de millefeuille, et malgré mes erreurs, je suis quand même arrivée à avoir un visage pas trop marqué par les cicatrices, les pores sont vraiment resserrés, et surtout je connais tellement mieux ma peau que je sais plus ou moins ce qui lui sera bénéfique ou pas.

Maintenant, le côté asséchant de mes traitements m'oblige à chercher une crème plus costaude que la Nominoë, au moins pour le soir.

Mais je ne parviens pas à faire mon choix.

Je n'utilise plus de produits naturels dans ma routine (par contre pour les soins type masques oui !), à part de l'huile essentielle de Niaouli quand j'ai une imperfection.
Ce n'est pas par manque de conviction personnelle, c'est juste que j'ai trouvé mieux que des huiles végétales.

 

En conclusion

Je sais que mon traitement local n'est qu'une béquille et que comme j'ai une acné hormonale, je ne suis pas vraiment à l'abri d'une rechute, mais j'étais tellement fière du résultat qu'il fallait que je vous montre !


J'ai surtout fait ce retour pour faire comprendre aux gens qu'on n'arrive jamais à des résultats immédiats avec la peau.
On peu hydrater son épiderme et avoir une impression de meilleure souplesse, ou peu faire un peeling pour faire peau neuve, mais essayer d'à tout prix vouloir se débarasser de ses pores /points noirs / imperfections et ce en un temps record, c'est un peu utopique, à moins que votre peau souffre dès le départ de gros manques.

Donc, j'insiste, le millefeuille c'est affaire de douceur, on traite ses problèmes de peau de manière SPECIFIQUE, et on évite comme la peste tout ce qui floute les défaut, les couvre, sans soigner.
Et si en plus, vous arrêtez de vous triturer les imperfections, c'est moitié moins de temps à consacrer pour rattraper les dégâts.
Je dis ça, JE DIS RIEN.

Bien à vous,
Des bisous les Caribous


Partager cet article

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Skin care
commenter cet article

commentaires

Tiffany 27/04/2014 03:23

Voilà qui me donne encore plus envie de persévérer dans le mille-feuille, après des débuts catastrophiques où ma peau est redevenue acnéique, elle qui ne l'était plus de la fin de mon
adolescence...je passe aussi à des produits plus naturels et vais probablement acquérir la Tosowoong incessamment sous peu. Bravo en tout cas pour ton parcours et pour avoir trouvé comment cajoler
ta peau, le résultat laisse rêveur.

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 30/04/2014 18:57



merci tiffany, essaye de ne pas changer trop vite de produits, les peaux aiment bien les routines, mais moins le changement..



onestlaa 27/03/2014 17:55

Bonjour, ça fait des années que je souffre d'acné, je viens de commander la toso et je voulais savoir si je peux pratiquer le peeling citron après le nettoyage, ce sera pas trop ?
Tout de même je cherche un soin afin de traiter mes imperefections, je viens de lire que les AHA font un bon résultat mais je cherche un produit naturel :/
Voilà l'état de ma peau dernièrement : http://onestlaa.blogspot.com/2014/01/acne-3-mois-de-traitement-bilan.html#more

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 29/03/2014 15:23



Coucou, si, ce sera sûrement trop ^^ Surtout si tu as encore de l'acné, ce n'est pas fortement conseillé.
Les AHA sont naturels, je t'invite à lire mon article à ce sujet et comment bien les utiliser. Pour le reste, le mieux que tu puisses faire c'est d'utiliser des produits doux pour ta peau (donc
pas purifiants, ce qui est souvent trop agressif), et de demander conseil à ton dermatologue ;)



berangere 23/01/2014 08:46

salut,
quelle patience ? franchement j'ai du mal à résister à tripoter ces vilains petits boutons. Du coup, j'ai essayé des solutions plus rapides mais comme tu as compris il faut du temps et de la
patience. Aujourd'hui je prend une pâte moussante à base d'huile en provenance d’Afrique appelé complexe AKNONATURA. Écoutes cela me convient, c'est facile et en 10 jours j'ai des résultats. Après
à moi de persévérer plus longtemps pour avoir encore une plus belle peau.
En tout cas bravo pour ta patience...

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 23/01/2014 13:03



Ce qui apporte la patience c'est de s'imaginer mentalement les dégâts que cela fera après une séance de triturage. Tu n'as qu'à te prendre en photo après et agrandir le cliché pour un effet
calmant immédiat.

Ne te prononce pas trop vite, après un mois tu pourras dire qu'il te conviendra à 100%, mais c'est déjà un bon début :)

Bon courage !



Lily32 20/12/2013 10:33

L'évolution est impressionnante! Jsp arriver moi aussi un jour, un peau aussi jolie! =)

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 23/12/2013 15:05



j'espère que tu y arriveras !



sylvie 29/10/2013 12:16

merci :)

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie