5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 11:57

Je pense que j'avais été conquise par le premier titre de la saga peu avant que cela ne devienne la coqueluche des rayons en librairie. Je suis comme ça moi, une fois que tout le monde se jette sur des livres plébiscités par la critique, j'en ai plus envie et j'y reviens quand tout se calme.

Pour preuve, j'avais commencé Harry Potter avait que tout le monde ne commence à devenir hystérique à chaque sortie mais l'engouement public avait calmé l'ardeur de mes lectures.
J'avais fini par suivre le mouvement des conquis, mais force est de constater que quand on lit un best-seller, on n'en attend pas moins que le meilleur.

 

Et moi j'aime pas être déçue.

 

Le volet un, donc, "les yeux jaunes des crocodiles", m'avait beaucoup plu.

Il y avait quelque chose de simple sans être idiot qui traînait dans ses mots, l'auteur savait où nous emmener et le faisait sans ambages.
Le rythme était quelque peu lent mais l'histoire assez intrigante que pour continuer la lecture sans s'ennuyer de trop.

 

Comme une suite logique, on m'a donc offert le second volet que j'ai mis du temps à ouvrir.

Il faut dire que Pancol n'écrit pas d'une manière si fluide ou légère, elle tend vers le bon gros texte qui demande un temps de pause avant de reprendre l'histoire.

J'ai donc digéré les yeux jaunes, puis j'ai attaqué les tortues.

 

LA VALSE LENTE DES TORTUES

 

katherinepancoll-copie-1.jpgLe résumé :

 

" Qu'un crocodile aux yeux jaunes ait ou non dévoré son mari Antoine, disparu au Kenya, Joséphine s'en moque désormais. Elle a quitté Courbevoie pour un immeuble huppé de Passy, grâce à l'argent de son best seller, celui que sa sœur Iris avait tenté de s'attribuer, payant cruellement son imposture dans une clinique pour dépressifs. Libre, toujours timide et insatisfaite, attentive cependant à la comédie cocasse, étrange et parfois hostile que lui offrent ses nouveaux voisins, Joséphine semble à la recherche de ce grand amour qui ne vient pas. Elle veille sur sa fille Zoé, adolescente attachante et tourmentée et observe les succès de son ambitieuse aînée Hortense, qui se lance à Londres dans une carrière de styliste à la mode. Joséphine ignore tout de la violence du monde, jusqu'au jour où une série de meurtres vient détruire la sérénité bourgeoise de son quartier. Elle-même, prise pour une autre sans doute, échappe de peu à une agression. La présence de Philippe, son beau-frère, qui l'aime et la désire, peut lui faire oublier ces horreurs. Impossible d'oublier ce baiser, le soir du réveillon de Noël, qui l'a chavirée. Le bonheur est en vue, à condition d'éliminer l'inquiétant Lefloc-Pinel, son voisin d'immeuble, un élégant banquier dont le charme cache bien trop de turpitudes. "

 

 

 

 

*** MON AVIS ***

Comment vous dire ?

Ce livre m'a laissé la même impression estomaquée que quand on regarde un film absurde ou l'émission strip-tease, j'avais les yeux chamboulés et la bouche ouverte, un carnage s'opérait dans ma tête sans que je puisse arrêter l'ouragan.

 

Vous avez sûrement du lire des livres qui composent une saga et vous retrouver avec un de ces bouquins qui est devenu un véritable fourre-tout légendaire.

Hé bien là c'est pareil.

 

Pancol nous a servi une soupe en mettant dedans tout ce qu'elle avait dans son frigo sans se demander si la mayonnaise allait prendre (je vous ai dit que j'ai fait une indigestion ?).

C'est un livre chorale, dans lequel chaque personnage se retrouve à la dérive, ou croit en ses rêves mais est trop prétentieux que pour rester un peu sur terre.
Joséphine est devenue une nouvelle riche incapable de satisfaire ses gosses autrement qu'avec de l'argent, Hortense est une hypocrite, Iris est internée, Philippe se fait la tante pendant qu'ils cuisent la dinde, Hortense se fait tabasser par un gros dodu, Iris sort de clinique, Josiane est envoûtée (oui oui, par un marabout, comme quoi tout arrive), et junior comprend déjà les conversations des adultes parce que dedans y a un ange ou quelque chose du genre qui a investi le cervelet.

 

Puis dans cette cacophonie, on continue à tuer des gens, Joséphine se fait agresser mais est sauvée par une chaussure, Antoine est mort mais peut-être pas (le doute comme situation la plus haletante du livre), Iris complètement dépressive finit par être l'esclave obéissante du voisin avant d'être tuée sans opposer de résistance, et on arrête un des méchants (l'autre se tue, c'est évident), et la tante et l'oncle peuvent forniquer heureux dans le meilleur des mondes "possibles", s'il existe.

Tcheu.

 

WHAT THE ****

 

Je crois que quand j'ai terminé le livre, j'ai éteint ma liseuse, j'ai regardé au loin et me suis demandée si j'avais bien lu ce que j'avais lu.

Autant je peux comprendre qu'on soit en perte d'inspiration totale et que les personnages puissent devenir une échappatoire heureuse pour un auteur, mais de là pousser l'imagination jusqu'à faire basculer le récit dans un univers complètement fade qui ne tienne ni de la fiction ni du roman d'amour, et soit cousu comme un patchwork désagréable, je dis non.

 

Joséphine n'a d'ailleurs toujours pas trouvé de sujet pour son deuxième livre.
Je crois que Pancol était un peu dans la même situation et qu'elle essayé de planquer les trous de son imagination avec un poil de magie trop dérangeante à mon goût.

 

Vraiment je suis déçue.


Du coup je lirai le troisième volet, parce que j'aime pas me faire flouer comme une imbécile après 600 pages de lecture.

Mais tout de même, Katherine, t'aurais pu faire mieux.

 

Note : 4/10

Partager cet article

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Culture
commenter cet article

commentaires

turtle 30/01/2014 11:00

Ta critique de ce livre tombe bien car j'étais en train de réfléchir à lire ou non cette série de Katherine Pancol...il y a quelques années j'avais lu Embrassez-moi et je n'avais pas été super
emballée...je crois que je vais m'abstenir pour le moment car j'ai d'autres bouquins dans ma pile à lire qui m'inspirent un peu plus ^^

Rose Cocoon, Blog Beauté 100% Belge 03/02/2014 15:59



je suis occupée à lire le 3ème et il semble moins farfelu, affaire à suivre ;)



Laurie 31/01/2013 11:03

J'ai adoré les yeux jaunes du crocodile, moins la valse lente des tortues et encore moins le troisième volet ! Le livre est vraiment lent et parait donc fort long (hors les quelques 600 pages !) et
se finit comme il aurait pu commencer ! Enfin ce n'est que mon avis ;)

rosecocoon 04/02/2013 23:33



Tu as le droit d'avoir ton avis ! Je n'ai pas encore eu le temps de digérer le second volet, mais je ne manquerai pas de donner mon avis sur le 3ème !



So' 07/01/2013 13:42

J'ai adoré, je lisais sans m'arrêter....oubliant mes partiels et même de manger ! Je crois que c'était la façon d'écrire surtout. Et puis on finit par s'attacher aux personnages, on s'attend jamais
aux rebondissements. On ne peut pas dire qu'on avait deviner ce qui allait se passer.

Rassure toi, le troisième c'est tout autant du n'importe quoi !

rosecocoon 11/01/2013 22:16



Je ne pense pas que ça me rassure de savoir que le troisième est aussi...n'importe quoi !



Cherry 06/01/2013 17:29

Oh zut que tu es étais déçue par cette trilogie (tu n'as pas lu le troisième tome encore c'est bien ça que j'ai compris ?)
Moi j'ai vraiment adoré... Je dois être novice et "légère" en terme de littérature peut-être ^^ mais en tout cas j'ai beaucoup aimé sauf le troisième je crois qui m'as laissé perplexe a un moment
donné du bouquin.
Les péripéties qui ennuient parce que les personnes entre eux sont trop vicieux, c'est comme Gossip Girl mais en pire haha ^^

rosecocoon 06/01/2013 23:29



oui je n'ai pas encore lu le 3ème ;)



Tyra 06/01/2013 10:07

Dieu merci quelqu'un qui pense... Eh bha, exactement comme moi. Ce 2ème tome m'a fait déverser un flot d'insultes, et pour ma part, sans spoiler rien du tout, le 3ème a eu le même effet ... (Parce
que moi aussi je m'obstine :D)

rosecocoon 06/01/2013 23:28



ah oui j'ai juré aussi. Du genre "mais elle se fiche de moi ou quoi ?"


Je vais quand même le lire, je t'en dirai des nouvelles :p



 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie