8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 10:40

Quand, comme moi, on n'a pas la santé super strong, et qu'il nous arrive de bouffer les ordonnances comme un aspirateur, on se retrouve souvent à devoir aller poireauter en pharmacie, et ce pour le plus grand plaisir des gens qui s'y trouvent.


tumblr lsyc7fwHUy1qe8un5o1 500 large

 

Je connais deux sortes de pharmacies : celles qui sont énormes et où tu as trois secondes pour regarder les produits (au cas où tu viens te réapprovisionner en Vichy, Avène, et tout le toutim) et celles où tu n'as pas ce temps-là, et l'espace entre toi et le comptoir est fortement réduit du fait du peu de place.

 

J'ai une grosse préférence pour les grandes pharmacies. A priori.

Mais j'y mettrais bien les employés des petites pharmacies, histoire d'allier plaisir du regard à plaisir d'y papoter.

 

 

Les pharmaciennes, en général, sont adorables, peu insistantes, elles font leur job comme il se doit.

Puis t'en as d'autres qui te harponnent comme si tu étais le nouveau poisson dans le ruisseau, quitte à te mettre mal à l'aise, et puis d'ailleurs tant mieux si t'es mal à l'aise, ça te fera acheter plus vite un produit dont tu n'avais même pas besoin au départ.

 

En somme, je ne connais qu'un seul établissement comme celui là.

 

Les deux pharmaciennes sont derrière leur comptoir, telles des tenancières de bar et attendent qu'on leur parle de la commande du jour. Si tu ne viens pas à elles, elles foncent sur toi, demandent quel est ton problème, est-ce que tu es sûre que tu as ce problème ? (bah oui quand même, vous allez me faire douter), est-ce que tu ne veux pas plutôt ce produit là qui coûte le double, mais dont tu n'as jamais entendu parler, plutôt que celui d'une marque qui a fait ses preuves en coûte bien moins cher ?

 

Ca a un goût de "aie confiance" façon livre de la jungle, ces deux pharmacienne-là seraient capable de me faire croire à des maladies que je n'ai pas, c'est dire l'incidence qu'elles ont sur leurs clients.

Pourtant elles sont vieilles.

Et carrément moches.

Il y en a une qui est plus commerciale que l'autre, la seconde préférant te faire quitter la pharmacie sans rien en te disant "je vous laisse réfléchir".

 

Je ne sais pas si c'est l'établissement en lui-même, qui serait coincé entre deux mondes, comme le quai de gare dans Harry Potter.

Toujours est-il que d'y entrer me donne toujours l'impression d'être tombée dans une faille temporelle.

 

Je dois m'accrocher à mes convictions, préparer mon speach à l'avance, c'est bien plus crevant que de seulement choisir ses produits comme une acheteuse lambda.

 

 

Il y a une seule pharmacie que je connaisse où quand j'y entre c'est le pays des bisounours.

Elles ont toutes des blouses blanches, des sourires jusque-là. Il y a des employées qui sont voilées, choses que je n'avais jamais vu dans mon quartier, et tout a l'air de tourner comme si il y avait un parfum d'extase dans l'air.

 

Alors, je ne sais pas si c'est forcément mieux que les deux mégères, mais je préfère les dames sourire.

Et puis, s'il y avait moyen, j'aimerais encore mieux avoir un pharmacien.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by rosecocoon - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Azurite 12/03/2012 10:45

C'est bizarre ce que vous dites, je travail en pharmacie (et non il n'y a pas que des pharmaciennes....) et normalement on est censé toujours donner les génériques sauf si vraiment le client n'en
veut pas ou que le médecin veut a tout prix le princeps..
Après c'est comme partout, y a des cons.
Mais qu'est-ce qui te ferait penser qu'avec un pharmacien ce serait mieux ? Les hommes peuvent aussi bien être lourds et incompétents !

rosecocoon 12/03/2012 11:02



Je parlais des produits qui sont en rayon plutôt, pas ceux qui sont prescrits par le médecin.


Il est évident que lorsque j'ai une ordonnance, je ne choisis pas un produit spécifique, ça m'est égal.


 


Et en général je préfère les pharmaciens, mais j'aime mieux en général avoir un homme en face de moi, quelle que soit la pratique, gynéco, pharmacien, docteur, administratif.


Je me sens plus à l'aise avec un homme. (et là, je n'y peut rien, ça a toujours été comme ça :D )


 


Bonne journée, et merci pour ton commentaire :)



Prunelle 12/03/2012 00:53

C'est pareil pour moi entre ma fac et mon appartement en cité U il y a trois pharmacies. J'ai testé les trois à l'occasion selon mes déplacements et le chemin pris pour rentrer chez moi.

La première, la plus petite est occupé par trois pharmaciennes (ou futurs diplômées) qui d'une part passe leur temps à mettre en doute ce que tu leurs dit "Êtes vous sure d'avoir besoin d'une bande
pour votre cheville ? - Eh, dis donc tu as vu comme je boîte ?" ou bien essaye de me refourguer des médicaments non générique quand je passe acheter mon sirop contre la toux ou autre dans le même
genre.

La seconde un peu plus loin de chez moi, minuscule pharmacie dans un mini centre commercial avec une pharmacienne qui t'étouffe de conseil, te demande cinq fois si tu es sûre de vouloir tel ou tel
produit alors que tu lui présente une liste faîtes par un copain en dernière année d'internat de médecine généraliste.

Et la troisième ma préféré qui est la plus grande, situé à dix minutes à pied de chez moi, en dessous d'un centre médical comportant médecins généralistes, centre de radiographie, dentistes, et
centre d'analyse médicale. des pharmaciennes adorables qui te conseillent fortement bien, ont le sourire et ne sont pas là pour te vendre le trucs le plus chers.

Beauté Addict Anonyme 10/03/2012 08:03

Coucou,
Etant pharmacien, je me dois d'intervenir! Je suis à peu près certaine que tu compares 2 pharmacies qui n'ont rien à voir, l'une petite, dite de quartier, qui a sa clientèle fidèle etc. et l'autre
grande, avec sa parapharmacie moins chère. Je me trompe? Je suis à peu près certaine que les 2 mégères viennent de la pharmacie avec la para moins chère non? Je préfère 100 fois travailler dans une
petite pharmacie de quartier / village où l'on est proche de sa clientèle et où l'on a le temps de parler avec elle. Mais voilà, les gens préfèrent aller dans ces grandes pharmacies, où, pour
économiser 2€, on préfère être "maltraité", je ne comprends pas. Pourquoi continues tu à aller dans cette pharmacie où les personnes sont désagréables? Je n'aime généralement pas prendre position
dans les blogs etc. mais je commence à me lasser des critiques que j'entends sur les pharmaciens - critiques qui sont toujours les mêmes: les pharmacies dites "discount" se permettent de traiter
les gens comme de la merde parce qu'ils savent que ces personnes reviendront pour économiser quelques euros (parfois même pas!) et du coup, ils "baclent" le côté relationnel. Ceci-dit, je tiens
également à dire que dans chaque professions, il y a des gens qui baclent leur travail, on en trouve chez les médecins qui posent les diagnostics (en 2minutes chrono alors qu'une visite doit durer
20min), chez les professeurs qui éduquent les générations futures, et j'en passe! Je ne comprends pas, pourquoi l'incompétence de certains pharmaciens est plus choquante que dans d'autres métiers.
Je suis désolée d'avoir écris un roman, je suis une peu hyper-réactive sur ce sujet! Je comprends ta déception par rapport à l'accueil que tu as pu avoir dans cette pharmacie, moi la première cela
m'insupporte quand ça m'arrive, mais du coup, je n'y retourne plus! Et c'est la même chose pour n'importe quel professionnel que je trouve "mauvais"! Je ne peux que te conseiller d'aller dans ta
pharmacie où les femmes sont agréables! J'espère vraiment que tu ne te sens pas agressée par mon message, ce n'est pas du tout le but, je voulais juste t'exprimer ce que je ressens comme une
"injustice", j'espère que tu comprendras! Je t'embrasse et je te souhaite un bon rétablissement ;)

rosecocoon 10/03/2012 12:30



En réalité non, il s'agit de deux pharmacies grand format on va dire, que je compare.


Mais je dépeignais plutôt juste ces deux pharmaciennes en particulier, ce n'est bien sûr pas une critique vis à vis du métier de pharmacien, car comme dans tous les métiers, il y a de tout.


Si ça te touche, c'est que tu fais partie des pharmaciens chez qui j'aime aller.


J'ai bien une pharmacie de quartier, mais en général, quand je rentre des cours, je ne passe pas par ce chemin là. Du coup voilà, je mords sur ma chique et je vais dans la pharmacie que j'aime
pas, plus par obligation, que par volonté de me flageller :p


Et je peux très bien comprendre que ce genre de chose t'embête (d'ailleurs merci pour ton commentaire, c'est bien pour ça qu'on écrit des articles, pour partager les points de vue sur un texte
écrit) surtout quand tu es fière de ce que tu fais, et qu'à côté on critique certains pharmaciens, mais je pense que le fait que tu entendes souvent ce genre de critique à l'égard de ta
profession c'est surtout lié à la multiplication maladive des grandes pharmacies.


Ceci dit, le plus important dans tout ça, c'est que le courant passe entre les gens, et des fois on ne peut pas forcer la nature.


 


Des bises miss Beauty. :)


 



Kimie (de Mots et Emaux) 08/03/2012 17:10

Hi hi, je te comprends, une fois j'étais tombée sur un pharmacien super charmant waouhhh... c'est bien simple, en sortant, je n'étais plus malade !
En espérant que tu ne restes pas coincée dans une faille spatio-temporelle, je te souhaite bien du courage pour ta quête de la pharmacie idéale !

 blogawards 2014 winner transparant

reseaucontact.jpgpresentation.jpg

  

 

 Pour toute question, envoyez-moi un mail

[Info : les photos qui ne m'appartiennent pas ont un lien. Il vous suffit de cliquer dessus pour arriver sur la page source]

 

 

 

Image Map
 

 

 
 

listeblog.jpg

annuaire.jpg

  categories.jpg

Image Map
 

adresses.jpg

listesmagas.jpg

blogroll.jpg

blogroll-copie-1.jpg

 

jaime.jpg

 

nominoe.jpg

kiehls.jpg  

avene2.jpg

  mc2b.jpg

caudalie